Amateur Joey Savoie

Joey tient bon, mais journée à oublier pour Hugo

Joey Savoie demeure dans le peloton au tournoi de la série FORME sanctionnée par la PGA en cours à Bolingbrook, en Illinois, pour une bourse de 115 000$.

Une carte de 69 jeudi après deux de 67 vaut au porte-couleurs d’Équipe Canada la 4e  place avec un seul parcours à compléter pour un cumulatif de treize sous la normale,

C’est sept coups de plus que l’Américain Mac Meissner qui fait cavalier seul sa fiche de 20 en deçà de la normale jusqu’ici, mais seulement deux de plus que la deuxième place.

Au circuit PGA latinoamérica au Mexique, Hugo Bernard, aussi d’Équipe Canada, a connu sa pire journée chez les professionnels en ne pouvant faire mieux que 86 à Riviera Maya offrant un enjeu de 175 000$.

Amateur

Christopher Vandette champion amateur du Québec par huit coups malgré un compte de 10 sur un trou

Le Championnat du Québec chez les amateurs a un nom cette année: Christopher Vandette.

En vertu de ses rondes de 63, 69, 73 et 70 pour un total de treize sous la normale, c’est par la ronflante marge de huit coups qu’il  a enlevé la palme malgré un quintuple bogey 10 au 14e trou de la troisième journée à son ancien club Summerlea.

C’est là qu’il a appris et poli son golf, son père Jim y ayant été professionnel durant de très nombreuses années avant de déménager à Kanawaki cette saison avec le fiston qui a suivi.

Le golfeur-étudiant de Kent State, en Ohio, à la NCAA, originaire de Beaconsfield, a mené de fil en fil en enchaînant avec 63, un record du parcours Dorion, en ouverture.

VIVE LA JEUNESSE!

Le championnat cette année aura été celui de la jeunesse.

Âgé de 20, Chris a été suivi en co-égalité en deuxième place par deux juniors, soit Jean-Philippe Parr, du Ki-8-eb, et Félix Bouchard, de la Vallée du Richelieu, qui ont chacun joué 75 et 73 au final pour boucler à cinq en deçà de la normale.

Malik Dao, tenant du titre, et Olivier Ménard ont complété le carré d’as en scellant ensemble plus loin avec des pointages de 73 et 71 en conclusion. Les deux sont de Summerlea.

Il s’agit d’un deuxième titre provincial chez les amateurs de la jeune carrière de Chis. Il l’avait emporté en 2016 alors qu’il n’avait que 15 ans.

Plus tôt au calendrier cette année, Christopher Vandette avait enlevé la palme du tournoi Alexandre de Tunis à Ottawa et son doublé en fait maintenant le candidat numéro un au titre de joueur par excellence chez les amateurs en 2021.

Amateur PGA du Québec Symetra Tour

Au tour de Dave Lévesque de briller et des nouvelles de Maude-Aimée et Brigitte

Dave Lévesque (Bernard Brault/ Golf Canada)

Il continue de se jouer du gros golf au circuit de la PGA du Québec.

Après le deux 65 de Yohann Benson, du Mirage, pour l’emporter à Drummondville et Elm Ridge, Dave Lévesque est sorti vainqueur, vendredi, du Championnat Ping en inscrivant 67 au club Ki-8-eb, à Trois-Rivières.

Ex-titulaire de la PGA du Québec et du Canada maintenant enseignant chez Golftec, Lévesque y est allé de six birdies. 

C’est par la confortable marge de trois coups qu’il a devancé Pierre-Alexandre Bédard, de Royal Québec, et Martin Plante, de Balmoral.

La victoire a rapporté 1500$.

Bédard a terminé premier du volet en équipes en compagnie Nicolas Vaillancourt, d’Hillsdale, et du populaire professionnel local Luc Boisvert.

Plante a coiffé le classement chez les seniors dans son cas.

Meneur au classement de points SFL, Benson n’a pu participer agissant dans le rôle d’analyste de l’Omnium britannique à RDS.

Le commanditaire Ping a organisé en parallèle un concours de coups roulés avec un appareil pour déterminer le brio et le meilleur professionnel sur les verts a été Philippe Morency, de Montcalm, ce qui lui valu un boni un boni de 500$.

Le prochain événement sera le Championnat de la PGA canadienne du 3 au 7 août au parcours Vieux-Village, à Bromont, avec 100 000$ en jeu. \

Maude-Aimée victime du mauvais temps  

La météo a absolument joué en défaveur de Maude-Aimée LeBlanc au circuit Symetra en fin de semaine.

Le tournoi de Rochester a été tronqué de quatre à deux jours en raison des pluies diluviennes dans l’État de New York, le parcours étant impraticable.

Quand même bien partie avec ses comptes de 68 et 69, Maude-Aimée doit se contenter de la 24e place.

Bien sûr que la mauvaise température était la même pour tout le monde, mais reste qu’elle aurait pu accomplir beaucoup durant les jours annulés n’étant qu’à deux coups de la 6e place et à cinq de la meneuse lors de l’arrêt.

Elle encaisse un chèque de 1494$ qui aurait pu être davantage dans des conditions normales avec la saison qu’elle connaît avec comme principale conséquence qu’elle glisse de 3e à 4e en vertu de ses gains de 71 918$ au total. Les dix premières à la fin du calendrier en octobre gradueront directement à la LPGA en 2022.

Cette semaine, la série Symetra est à Albany, aussi dans l’État de New York.

Brigitte manque de temps à Pinehurst

Dans les autres résultats québécois aux États-Unis, Brigitte Thibault s’est qualifiée pour le volet au jeu par trou de la 119e présentation du tournoi North & South au parcours de Pinehurst, en Caroline du Nord.

Membre d’Équipe Canada, Brigitte a bien bataillé dans la défaite en 1/8e de finale.

Tirant de l’arrière par trois trous, elle a gagné les 16e et 17e pour la défaite par un seul trou.

 

Amateur Communiqués de presse

Golf Canada dévoile son calendrier de championnats révisé pour 2021

En raison des restrictions imposées sur les déplacements interprovinciaux et d’autres complexités liées à la COVID-19, Golf Canada a annoncé des changements additionnels à son calendrier de championnats pour la saison 2021. 

Les restrictions provinciales avaient déjà forcé l’annulation des épreuves de qualification locales et finales de l’Omnium des États-Unis, ainsi que des Championnats NextGen du Pacifique, NextGen de l’Ouest et NextGen de l’Ontario. En raison de l’incertitude persistante liée à la pandémie, les autres Championnats NextGen, soit les Championnats NextGen des Prairies (Quarry Oaks, 10-13 juin), NextGen Québec (Club de Golf Hemmingford, 27-30 juin) et NextGen Atlantique (Dundarave Golf Course, 12-15 juillet) – seront également annulés, tandis que les Ordres de mérite junior NextGen de ne seront pas décernés en 2021. Dans certains cas, ces événements NextGen seraient entrés en conflit avec des championnats provinciaux juniors à travers le Canada qui ont été reportés ou reprogrammés.

Les deux championnats de la Série d’automne NextGen ayant lieu en septembre se dérouleront comme prévu. Chaque événement accueillera 99 garçons et filles juniors et des laissez-passer seront accordés pour les Championnats juniors canadiens de 2022.

La tenue des championnats amateurs nationaux de Golf Canada est toujours prévue, mais ils ne pourront avoir lieu qu’après l’approbation des autorités sanitaires régionales et provinciales. Les plans opérationnels des compétitions amateurs ont été ajustés pour intégrer des protocoles rigoureux en matière de santé et de sécurité. Les décisions finales concernant la faisabilité de la tenue des championnats nationaux seront prises environ quatre à six semaines avant le début de chaque championnat. La sécurité des compétiteurs, du personnel du tournoi, des bénévoles et des membres du site hôte demeure la priorité absolue et guidera ces décisions.

À l’heure actuelle, Golf Canada est en mesure d’annoncer les changements suivants au calendrier de ses championnats amateurs nationaux :

Le Championnat canadien junior masculin aura bien lieu au Club de golf La Vallée-du-Richelieu à Sainte-Julie, au Québec, du 8 au 12 août. Le Championnat canadien mid-amateur masculin et le Championnat canadien mid-amateur et senior féminin resteront également au programme. Le Fort McMurray Golf Club accueillera les hommes du 23 au 27 août et Golf Château-Bromont accueillera les femmes du 30 août au 2 septembre. 

On peut consulter le calendrier complet des compétitions de Golf Canada en cliquant ici.

Amateur Omnium des États-Unis

Megan Osland et Noémie Paré se qualifient pour l’Omnium féminin des États-Unis de 2021

Noémie Paré (Photo : MassGolf.org)

OAKVILLE, ONT. – Les Canadiennes Megan Osland et Noémie Paré ont décroché leur place dans le peloton de l’Omnium féminin des États-Unis de 2021 en remportant l’un des précieux billets disponibles lors de leurs épreuves de qualification respectives.

Noémie Paré, membre de la formation amateur d’Équipe Canada, a remporté le Championnat amateur féminin du Québec en 2020 et a été vice-championne au Championnat amateur féminin de l’Alberta de 2020.

Dans une entrevue effectuée avec MassGolf.org au terme de la ronde, Paré était enthousiaste :

« C’est incroyable, c’est juste le bon pas dans la bonne direction. Je n’ai pas encore eu le temps de le réaliser, mais j’ai juste hâte de vivre cette expérience. »

Originaire de Victoriaville, au Québec, Paré s’est qualifiée au Massachusetts le 5 mai, égalant Christina Kim avec un total de 137 coups au Dedham Golf & Polo Club.

L’Omnium féminin des États-Unis de 2021 sera la première participation de Paré à un championnat majeur.

Après avoir fait sa première apparition en 2019, Osland sera de retour à l’Omnium féminin des États-Unis en 2021 grâce à une deuxième place acquise au tournoi de qualification tenu à Ormond Beach, en Floride.

La native de Kelowna, en Colombie-Britannique, est restée aux trousses de la Suissesse Kim Metraux, inscrivant deux cartes de 71 consécutives, terminant ainsi deuxième au tournoi de qualification de 36 trous tenu au Oceanside Country Club.

L’Omnium féminin des États-Unis se déroule du jeudi 3 au dimanche 6 juin au Olympic Club de San Fransico, en Californie

Amateur

Le Scramble RBC PGA annonce les lieux d’accueil des finales régionales de 2021

La PGA du Canada est heureuse d’annoncer que certains des meilleurs sites du Canada ont été retenus pour accueillir les finales régionales du Scramble RBC PGA de 2021.

L’enthousiasme suscité par le Scramble RBC PGA ne cesse de croître avec l’ajout de ces superbes installations d’un océan à l’autre:

Grand Toronto – The Nest Golf Club – Innisfil, ON – 11 août, 2021
Maritimes – The Links at Brunello – Timberlea, NÉ – 15 août, 2021
Québec – Le Club de Golf Royal Québec – Québec, QC – 17 août, 2021
Alberta (Nord) – Fairmont Jasper Park Lodge – Jasper, AB – 23 août, 2021
C.B. (Est) – Shuswap National – Salmon Arm, C.B. – 24 août, 2021
Ontario (Sud-Ouest) – Fire Rock Golf Club – Komoka, ON – 27 août, 2021
Saskatchewan – Wascana Country Club – Regina, SK – 30 août, 2021
Alberta (Sud) – Stewart Creek Golf & Country Club – Canmore, AB – 1er sept., 2021
Manitoba – Elmhurst Golf & Country Club – Springfield, MB – 1er sept., 2021
C.B. (Ouest) – Fairmont Chateau Whistler – Whistler, CB – 2 sept., 2021
Ontario (Nord-Est) Wildfire Golf Club – Douro-Dummer, ON – 7 sept., 2021

« Les sites qui vont accueillir les finales régionales du Scramble RBC PGA en 2021 sont très impressionnants. Les joueurs qui parviennent à passer les qualifications locales sont sûrs de passer une journée très mémorable sur chacune de ces 11 installations phénoménales. »

Teejay Alderdice, président de la PGA du Canada

En tant que premier tournoi de golf amateur en équipe du pays pour les équipes de familles, d’amis et de collègues, l’édition 2021 du Scramble RBC PGA s’attend une fois de plus à voir plus de 10 000 golfeurs participer aux qualifications locales et régionales. Avec l’augmentation de la participation l’année dernière, de nombreux clubs ont bénéficié de revenus supplémentaires après avoir accueilli les qualifications du Scramble RBC PGA.

En 2020, le Scramble RBC PGA a connu une augmentation de 73 % de la participation féminine par rapport à l’année précédente, un chiffre que le programme espère améliorer encore cette saison. Il y aura une place réservée à une équipe entièrement féminine dans chaque finale régionale.

Des protocoles COVID-19 seront mis en place lors de chaque qualification, conformément aux directives des autorités sanitaires provinciales. Aucun cas n’a été signalé lors des 140 qualifications du Scramble RBC PGA en 2020.

Le programme a également le plaisir d’annoncer les mises à jour et les points forts suivants pour 2021:

Amateur Brigitte Thibault

Brigitte Thibault de retour à Augusta cette semaine

Brigitte Thibault Captured at Legacy Golf Club on November, 30, 2019 by Tyler Costigan/ Golf Canada

Dans la rubrique des noms à surveiller cette semaine, celui de Brigitte Thibault loge tout au haut de la liste étant des participantes au Championnat Augusta National Women’s Amateur organisé la semaine avant la grande messe du Tournoi des maîtres.

Joueuse numéro un au pays dans les rangs amateurs et membre de d’Équipe Canada ainsi que de Fresno State à la NCAA, la golfeuse de Rosemère, âgée de 23 ans, y avait été invitée aussi l’an dernier avant l’annulation en raison de la pandémie.

Avec les meilleures de la planète 

Brigitte appartient vraiment à un club d’élite, seulement 72 talents ayant été sélectionnées en provenance des États-Unis, mais aussi de partout sur la planète.

Les dates étant celles du 1er au  4 avril, on aura plein de temps d’y revenir.

Précisons toutefois que le tournoi est d’une durée de 54 trous avec les parties du 1er et du 2 ayant lieu au club Champions Retreat pas très loin.

Toutes les filles disputent une partie d’exercice au fameux Augusta National le 3 avant que les trente premières au Champions Retreat reviennent le 4 pour la finale.

Brigitte est très bien capable de faire sa place comme elle l’a montré l’an dernier en remportant deux tournois nationaux américains, soit le Championnat Western à l’été avant le Dixie avant les Fêtes. 

Amateur

Une invitation aux Canadiens et aux Canadiennes : SORTEZ, GOLFEZ

Sortez Golfez

Les Canadiens et les Canadiennes qui recherchaient un exutoire social et un sentiment de normalité récréative pour composer avec l’incertitude créée par la pandémie en 2020 se sont tournés vers le golf en grand nombre. Et maintenant, Golf Canada, avec l’appui de ses partenaires de l’industrie, capitalisera sur l’enthousiasme, l’intérêt accru et les niveaux de jeu élevés pour lancer une campagne nationale de fidélisation des golfeurs afin d’accueillir les nouveaux golfeurs et les fervents de longue date sur les parcours de golf en 2021. 

La campagne — SORTEZ, GOLFEZ — est une initiative de marketing pancanadienne qui s’adresse à de nouveaux, jeunes golfeurs ainsi qu’à la communauté de fervents passionnés, tous attirés vers le sport que ce soit pour l’exercice physique, l’expérience sociale ou encore son aspect compétitif. 

#SORTEZGOLFEZ

La campagne de fidélisation des golfeurs est menée en partenariat avec le Groupe conseil de l’industrie de Golf Canada, un groupe de professionnels de l’industrie qui comprend des propriétaires et des exploitants de parcours, des directeurs généraux, des professionnels de la PGA du Canada, des surintendants et d’autres intervenants du secteur. 

Pour Laurence Applebaum, chef de la direction de Golf Canada, l’émergence du golf durant la pandémie en tant qu’activité sécuritaire, sociale et inclusive pendant une période extrêmement difficile a été une lueur d’espoir pour un sport pratiqué par près de 6 millions de Canadiens et Canadiennes chaque année.  

« Pour tant de Canadiens et de Canadiennes qui avaient besoin d’un exutoire pour jouer, se fréquenter et ressentir un sentiment de normalité, le golf était là pour nous, » a déclaré Applebaum.

« C’est un sport d’invitation, où l’on amène les autres à découvrir et à aimer ce sport pour la vie. SORTEZ, GOLFEZ est une invitation aux joueurs passionnés et aux nouveaux adeptes qui ont pratiqué le sport en nombre record l’an dernier. C’est aussi une invitation à des publics jeunes et diversifiés et une confirmation puissante que notre sport offre des attributs sains, un environnement sécuritaire et une industrie comptant une capacité de près de 2 300 établissements pour le soutien du bien-être physique, social et mental de ses adeptes. »

SORTEZ, GOLFEZ présente le golf avec un nouveau look dynamique et capitalise sur une campagne menée par Golf Québec dans la Belle Province depuis plusieurs années. Le message et les éléments créatifs de la campagne ont été inspirés par une étude de marché approfondie ainsi que par les tendances créatives de plusieurs industries et du sport en général, afin de refléter un effort à l’échelle de l’industrie pour promouvoir la participation au golf. Cette campagne de marketing nationale, s’étendant sur toute la saison, mise sur une énergie fraîche et invitante pour inciter les Canadiens et les Canadiennes à jouer davantage au golf.

« En tant que spécialistes du marketing et chefs de file du sport, nous recherchons des moments pour établir un lien avec les golfeurs, et l’année qui vient de s’écouler a offert un moment unique à la communauté du golf pour influencer et ancrer des comportements qui profiteront à notre sport à long terme, » a déclaré Vanessa Morbi, directrice en chef du marketing de Golf Canada. « Avec plus de 700 actifs personnalisables mis à la disposition des établissements de golf et des partenaires de l’industrie pour appuyer leurs efforts de marketing, c’est un moment spécial pour rallier tout le poids et la voix collective de notre sport afin d’inspirer plus de jeu en 2021. »

Cette trousse de ressources est mise à la disposition des clubs de golf et des partenaires de l’industrie pour partager le déploiement national de la campagne de fidélisation des golfeurs. La campagne bilingue sera présentée sous le nom de GOLF IS CALLING dans tous les supports de langue anglaise et Golf Canada soutiendra la campagne par un achat média payant exécuté sur les canaux sociaux et numériques.

Parallèlement à la campagne, Golf Canada a également relancé son site Web pour en faire un portail destiné à améliorer l’expérience des golfeurs et à faciliter la réservation des départs grâce à un outil national de recherche de parcours. Cette fonction est offerte sur le site www.golfcanada.ca et permettra aux golfeurs de repérer des établissements golfiques partout au pays. 

Malgré une saison suspendue dans la plupart des régions du Canada jusqu’au début du mois de mai, les données de l’Association nationale des propriétaires de terrains de golf (ANPTG) du Canada font état d’une augmentation de 18,9 % du nombre total de parties jouées dans tout le pays en 2020. Les membres de Golf Canada ainsi que les joueurs publics qui maintiennent un index de handicap officiel ont connu un gain important, publiant un nombre record de 7,8 millions de scores au Centre de scores de Golf Canada — soit une hausse de 7 % par rapport à l’année précédente — et des records mensuels de publication de scores ont été établis de juin à octobre. 

Le niveau d’engagement des Canadiens et des Canadiennes pour le sport a reflété la forte croissance enregistrée dans l’ensemble de l’Amérique du Nord, les nouveaux adeptes et les joueurs assidus ayant déboursé plus dans les droits de jeu, les adhésions, l’équipement, les ligues, le golf junior et l’enseignement.

Alors que les établissements de golf canadiens continuent de gérer l’impact de la pandémie sur les revenus non liés au golf, le sport prospère en tant qu’option récréative sécuritaire et saine qui génère d’importants avantages économiques, d’emploi, de tourisme, environnementaux et caritatifs pour les collectivités à travers le pays. 

En vertu des protocoles sanitaires et de sécurité adoptés par la communauté golfique et aux ajustements apportés à l’expérience sur les terrains de golf, le sport est bien positionné et a le vent dans les voiles. 

« La création d’une campagne nationale qui s’adresse à des golfeurs et des golfeuses dont les capacités et le rapport avec le golf sont très variés n’est pas une tâche facile, et nous sommes également extrêmement sensibles à l’impact désastreux que la pandémie a pu exercer aux niveaux émotionnel, économique et mental, » a ajouté Shawn Evans, président et chef de la direction de GolfNorth Properties, qui est également président du Groupe conseil de l’industrie du golf. « Du même coup, nous voyons dans l’émergence du golf durant la pandémie l’opportunité de présenter notre sport d’une manière nouvelle à de nouveaux publics avec une expérience consommateur viscérale qui sera remarquée. »

Amateur Brigitte Thibault

Victoire haut la main de Brigitte Thibault dès la reprise en NCAA

Brigitte Thibault (Photo: Fresno State)

Parlez-moi d’un début d’année pour Brigitte Thibault qui entreprend 2021 exactement comme elle avait complété 2020, soit dans les grands honneurs.

C’est par la large marge de quatre coups que la golfeuse de Rosemère et joueuse numéro un à Équipe Canada, a remporté le tournoi Rebel Beach à Las Vegas, lequel marquait la reprise des activités à la NCAA suspendues en mars dernier en raison de la Covid-19.

Brigitte a également permis à son institution de Fresno State, en Californie, de presque gagner en équipe terminant 2e au classement des équipes bouclant à deux petits coups de Tulsa.

«Cela fait du bien de revenir au collège et reprendre la compétition. J’aime ma formation des Bulldogs», mentionne-t-elle. Avant les Fêtes, Brigitte avait enlevé la palme du Championnat Dixie à Palm Aire, en Floride, pour ajouter à son titre au Western plus tôt à l’été. «Ce qui arrive à «Bri» est le résultat de sa somme de travail, d’efforts, et de diligence en 2020 qui lui donnent maintenant les plateformes nécessaires au plus haut niveau. J’ai hâte de voir les suites», de déclarer son entraîneur-cheffe Emily Loftin.

Pour poursuivre avec les citations, Brigitte, étudiante de quatrième année en affaires âgée de 22 ans, s’est dite «contente de son jeu dans les conditions.» Las Vegas n’échappe pas à la météo inclémente partout aux USA qui a causé un délai de jeu.

Un triple boguey racheté par 20 oiselets

Auteure d’un compte de 72 en ouverture, soit la normale, malgré un très mauvais trou pour se retrouver à la 9e place, elle est remontée au sommet grâce à deux cartes consécutives de 70 pour un cumulatif de moins quatre au final. La victoire par quatre coups aurait pu être plus haut la main n’eut été d’un malencontreux triple boguey (7), merci à ses 20 birdies en deux jours. «À la prochaine à Long Beach», de conclure Brigitte Thibault au sujet du rendez-vous à suivre aussitôt que lundi et mardi de la semaine à venir. Devinez qui sera la favorite?

De très bons mots à l’égard de Lory

Ajoutons le nom de Lory Paradis dans les éloges d’Emily Loftin. La Blainvilloise en est à sa première saison à Fresno State et conséquemment à sa première expérience dans les rangs universitaires à la Las Vegas. Malgré des conditions pas faciles, elle a obtenu une très honorable 23e position en vertu de ses pointages de 74, 77 et 78. «Je suis fière de nos recrues qui apportent une nouvelle énergie», a commenté l’entraîneure principale.