Amateur

Vert la guérison recueille 327 000 $ en 2022 pour la recherche sur le cancer du sein

Grâce aux efforts de plus de 10 000 femmes, le programme Vert la guérison, présenté par Subaru, a permis de recueillir plus de 327 000 dollars en 2022 pour la recherche sur le cancer du sein, dans le cadre de 112 évènements organisés partout au pays.

Avec une dizaine d’autres évènements Vert la guérison prévus d’ici la fin de la saison de golf, les chiffres devraient encore augmenter.

Depuis la création du programme en 2003, plus de 130 000 participantes ont recueilli plus de 7 millions de dollars à ce jour, toutes les recettes ayant été versées à la Société canadienne du cancer et à la Fondation du cancer du sein du Québec.

Plus de 100 femmes ont célébré le succès de cette année lors de la 16e édition de l’évènement national Vert la guérison au Lionhead Golf and Conference Center de Brampton, ON.

L’évènement national comprenait un tournoi de golf sur 18 trous, accompagné de tirages au sort, de jeux et de remises de prix, suivi d’un souper-gala de reconnaissance pour les 13 000 femmes qui ont participé à la campagne cette année d’un bout à l’autre du Canada.

TOP 20 DES SITES DE COLLECTE DE FONDS EN 2022

Le Club Laval-sur-le-lac45,000 $
New Brunswick Provincial40 627.39 $ 
Vancouver Golf Club20,431.18 $ 
Sussex Golf & Curling Club19,000.00 $
Candle Lake Golf Resort17,511.00 $
Oakville Golf Club16,623.00 $
Glencairn Golf15,989.05 $
Club de Golf de L’Epiphanie15 000 $
Westwood Plateau Golf9,567.50 $
Seven Spruce Golf Course9,457.00 $
Westfield Golf and Country Club6,331.30 $
Jasper Park Lodge6,090.00 $
Twin Willows Golf Club5,785.50 $
Antigonish Golf Club5,000.00 $
Mission Golf & Country Club4,000.00 $
Oakridge Golf Course Port Perry ON3,913.00 $
Edmonton Riverside Golf Club3,833.50 $
Golf Mentor Ladies League3,548.00 $
Cedar Glen (Williamsburg)3,548.00 $
Highland Pacific Golf3,506.92 $
Hardisty Lakeview Golf Course3,435.00 $

Nous aimerions aussi remercier nos associations provinciales de golf pour leur soutien continu en encourageant les clubs à participer au programme Vert la guérison, présenté par Subaru. Vous trouverez ci-dessous la répartition par province des fonds collectés :

Montants totaux recueillis par province

ON61,413 $
C.-B.43,285 $
N.-B.65,121 $
AB24,737 $
QC76,890 $
SK20,891 $
Î-P.-É.1,100 $
N.-É.5 000 $
MB9,186 $
T.-N.-L.832 $
T.N.-O.9,457 $
Total272 202 $

Vert la guérison, présenté par Subaru, a été créé en 2003 par Golf Canada pour inciter les femmes à jouer au golf dans le cadre d’activités amusantes et non intimidantes. Grâce à une structure de partenariat unique avec la Société canadienne du cancer (et la Fondation du cancer du sein du Québec), des femmes de partout au pays participent à des activités de golf et recueillent des fonds tout en sensibilisant la société à une cause qui est chère au cœur des Canadiennes et des Canadiens — la lutte contre le cancer du sein.

Plus de 37 000 événements caritatifs ont lieu chaque année sur les parcours de golf du pays, rapportant environ 533 millions de dollars annuellement à des œuvres de bienfaisance.

Subaru Canada est un fier partenaire de Vert la guérison depuis 2007.

Pour savoir comment participer au programme Vert la guérison, présenté par Subaru, visitez www.golfcanada.ca/vertlaguerison

Amateur

Rusty Strawn et Mike Lohner mènent après la première ronde du Championnat canadien senior masculin 2022

Red Deer, Alta. – Red Deer Golf & Country Club s’est avéré être un bon test pour les meilleurs compétiteurs senior du Canada et des États-Unis puisque seuls 6 golfeurs sur 156 participants ont fini sous la normale après le premier tour de mardi.

Rusty Strawn de McDonough en Géorgie a remis une carte de 69 (-3) avec notamment deux oiselets et un aigle pour partager la première place provisoire avec son compatriote américain Mike Lohner.

Strawn vient de remporter le Championnat américain amateur senior qui a eu lieu la semaine dernière au Kittansett Club à Marion dans le Massachusetts. Cette semaine, celui qui est originaire de l’État de la Pêche va tenter d’ajouter un nouveau trophée à sa saison 2022 impressionnante, lui qui a remporté le Championnat senior Trans-Mississippi ainsi que le titre du Championnat senior amateur de Floride un peu plus tôt cette année.

Mike Lohner de Southlake au Texas a enregistré trois bogueys et six oiselets et partage ainsi la première place provisoire cet après-midi. Lohner, qui joue au Vaquero Club, a terminé deuxième du Carlton Woods Invitational un peu plus tôt cette année et va chercher à remporter sa première victoire au nord de la frontière.

Les compétiteurs locaux Grant Lee et Ken Griffiths occupent la troisième place aux côtés de Dave Terry de Langley en Colombie-Britannique et de Neil MacLeod de Burnaby en Colombie-Britannique.

Un Championnat super senior pour les 65 ans et plus a lieu tout au long du tournoi, et couronnera un champion qui recevra également la Coupe du Gouverneur après 72 trous de jeu. À l’issue de la première ronde,  David Schultz de Calgary en Alberta et Frank Van Dornick de Camrose en Alberta occupent tous les deux la première place à +1.

La compétition interprovinciale par équipe, qui revient pour la première fois depuis 2019, a également lieu sur les 36 premiers trous du tournoi.

Équipe Alberta, les champions en titre, composée de Ken Griffith (Red Deer Golf & Country Club), Senan Foley (Golf Canada Club – Alberta) et de Kelly Risling (Medicine Hat Golf & Country Club) a remis une carte de +4 et mène ainsi d’un coup devant Équipe Québec. Le titre par équipe sera attribué mercredi après-midi alors qu’Équipes Saskatchewan, Ontario, et Colombie-Britannique sont encore en course à +7.

Le champion en titre Darren Ritchie est actuellement 9ème égalité à seulement quatre coups derrière.

Après la fin de la deuxième ronde demain, seuls les 70 meilleurs joueurs (en comptant les égalités) resteront en jeu pour tenter de remporter le titre du 60ème Championnat canadien senior masculin ainsi qu’une place très convoitée sur le Trophée John Rankin. Le champion individuel recevra aussi un laissez-passer pour le Championnat américain senior amateur 2023.

MENEURS DU CHAMPIONNAT CANADIEN SENIOR MASCULIN 2022 À L’ISSUE DE LA PREMIÈRE RONDE

T1Rusty StrawnMcDonough, Ga.69—(-3)
T1Mike LohnerSouthlake, Tex.70—(-2)
T3Grant LeeRed Deer, Alta.71—(-1)
T3Ken GriffithRed Deer, Alta.71—(-1)
T3Dave TerryLangley, B-C71—(-1)
T3Neil MacLeodBurnaby, B-C71—(-1)

MENEURS DE LA DIVISION SUPER-SENIOR DU CHAMPIONNAT CANADIEN 2022 À L’ISSUE DE LA PREMIÈRE RONDE

T1David SchultzCalgary, Alta. 73—(+1)
T1Frank Van DornickCamrose, Alta.73—(+1)
T3Brian CostonCalgary, Alta.74—(+2)
T3Thomas SkinnerRed Deer, Alta.74—(+4)
5Brent WotypkaSwift Current, Sask.75—(+3)

Pour de plus amples renseignements, y compris la liste complète des compétiteurs ainsi que les scores, veuillez cliquer ici.

Amateur Championnat canadien mid-amateur et sénior féminin

Le Championnat canadien mid-amateur féminin deviendra autonome en 2023

PHOTO: MAD RIVER GOLF CLUB

(31 août 2022) – Golf Canada a annoncé aujourd’hui que le format du Championnat canadien mid-amateur féminin sera modifié. À compter de 2023, le championnat national, actuellement organisé conjointement avec le Championnat canadien sénior féminin, sera disputé indépendamment en tant qu’évènement autonome.

« Cette décision de procéder au changement de format pour le championnat mid-amateur féminin est en phase avec la croissance du golf au Canada, a déclaré la directrice des championnats amateurs et des règles de Golf Canada, Mary Beth McKenna. Nous estimons que ce championnat mérite d’être mis en lumière par lui-même et nous sommes convaincus que le talent qui s’y déploiera en 2023 et au-delà en témoignera. »

Depuis 2007, le championnat mid-amateur féminin offre aux golfeuses de plus de 25 ans la possibilité de participer à une compétition nationale. De son année inaugurale à 2014, le Championnat canadien mid-amateur féminin s’est déroulé conjointement avec le Championnat canadien amateur féminin. En 2015, le tournoi a changé de créneau et s’est associé au Championnat canadien sénior féminin, mais le Breezy Bend Country Club accueillera la dernière présentation conjointe des deux évènements.

En 2023, le Championnat canadien mid-amateur féminin sera disputé au Mad River Golf Club de Creemore, en Ontario, du 24 au 27 juillet. Le tableau de compétition sera limité à 90 golfeuses et une compétition interprovinciale par équipes sera également intégrée à l’évènement reformaté. Comme par le passé, la division mid-maître – une division pour les golfeuses de 40 ans et plus – fera toujours partie du championnat national.

La gagnante du Championnat canadien mid-amateur féminin de 2023 recevra une exemption pour le Championnat canadien amateur féminin de 2024. Parmi les anciennes gagnantes du championnat mid-amateur féminin, citons la championne amateur sénior des États-Unis de 2017 Judith Kyrinis, la sextuple championne mid-amateur féminine du Canada Christina Spence Proteau et la championne amateur sénior féminine britannique de 2022, Terrill Samuel.

Amateur Championnat canadien mid-amateur et sénior féminin

Richardson en tête d’un classement congestionné après la première ronde au Manitoba

HEADINGLEY, Manitoba – Le Breezy Bend Country Club a fait honneur à sa réputation lors de la première ronde du Championnat canadien mid-amateur et senior féminin, présenté par BDO. Leanne Richardson a résisté au vent doux mais persistant pour prendre les commandes du championnat.

Richardson, championne senior féminine du Nouveau-Brunswick en 2022, a réussi des oiselets aux 8e et 15e trous en route vers une ronde de 72 (la normale) et une avance d’un coup sur un trio de golfeuses de la Colombie-Britannique. La native d’Indian Mountain, N.-B., occupe la tête du classement des divisions mid-amateur, mid-maître et senior après la première journée.

Dans la division super senior – une subdivision pour les golfeuses de 60 ans et plus – Jackie Little, de Procter, en C.-B., mène par un coup après une première ronde de 73 (+1). Little s’est retrouvée à trois coups au-dessus de la normale après un boguey au 12e trou, mais elle s’est ressaisie avec des oiselets aux 13e et 15e fanions pour reprendre les choses en main.

La championne en titre, Christina Spence Proteau, est au plus fort de la lutte après la première ronde, comme c’est généralement son habitude dans la division mid-amateur. La gagnante à six reprises a amorcé son tournoi avec une ronde de 73 (+1), bonne pour une égalité au deuxième rang. Elle a toutefois connu une fin de parcours laborieuse avec deux double bogueys et un boguey qui l’ont éloignée momentanément du sommet du classement.

« J’ai connu un début de ronde solide et je pense que dans l’ensemble, j’ai très bien frappé la balle. Mon jeu court était à point jusqu’à ce que j’arrive au 16e trou où les choses se sont quelque peu compliquées », a dit Proteau.

La golfeuse originaire de Port Alberni, en Colombie-Britannique, dit qu’elle joue un peu moins pour diverses raisons, mais les quelques arrêts ici et là lors de son voyage à travers l’Ouest canadien en route vers le championnat national lui ont permis de peaufiner son jeu.

« Cette année en a été une un peu différente pour moi. Je n’ai participé à aucun événement majeur jusqu’à cet événement, et celui-ci sera mon seul tournoi majeur de l’année. Je m’attendais donc à être un peu rouillée et j’ignorais dans quelle forme je me présenterais ici, a déclaré Proteau. Dans l’ensemble, si quelqu’un m’avait dit: « Serais-tu satisfaite d’une ronde de 73 aujourd’hui », j’aurais répondu oui. Historiquement, de jouer autour de la normale m’a toujours bien réussi. »

À égalité avec Proteau et Little à 73 (+1), on retrouve Nonie Marler. Celle qui a terminé deuxième en 2021 s’est retrouvée à deux sous la normale après des oiselets aux 14e et 15e fanions, mais comme plusieurs autres, elle en a arraché sur les trois derniers trous. La golfeuse de Vancouver, en C.-B., a commis trois bogueys consécutifs dans le dernier droit, ce qui, statistiquement parlant, s’est avérée la portion la plus difficile du parcours en première journée.

Shelly Stouffer, la championne en titre de la division senior, et Helen Chartrand ont remis des cartes de 74 (+2) pour compléter le top 5 de la division mid-amateur. Stouffer, âgée de 52 ans, vient de terminer à égalité au 29e échelon à l’Open féminin senior des États-Unis, à Kettering, en Ohio, la semaine dernière, et cherche à tirer parti de son jeu solide en sol américain.

« Je pense que ça va être génial, a dit Stouffer à propos du tournoi de cette semaine.
Je suis sur une bonne lancée parce que j’ai évité le couperet là-bas et j’ai plutôt bien joué ces derniers jours. Je suis donc assez satisfaite de mon jeu », a déclaré Stouffer.

La Colombie-Britannique est en total contrôle des divisions mid-amateur et senior dans le volet des compétitions interprovinciales par équipe, menant par douze coups et neuf coups, respectivement. Les championnes seront couronnées dans chacune des deux divisions après la deuxième ronde de mercredi qui doit commencer à 7h30.

Liens rapides :

Résultats
Heures de départ
Détails du parcours
Historique du championnat

Amateur Championnat canadien mid-amateur et sénior féminin Golf amateur

Le Manitoba accueille le Championnat canadien mid-amateur et senior féminin

HEADINGLEY, Manitoba – Les meilleures golfeuses canadiennes de 25 ans et plus ont rendez-vous au Breezy Bend Country Club, à Headingley, au Manitoba, du 30 août au 1er septembre, pour le Championnat canadien mid-amateur et senior féminin, présenté par BDO.

« Il y a beaucoup d’anticipation à propos du Championnat mid-amateur et senior féminin de cette année et nous sommes emballés à l’idée de lancer la compétition, a dit le directeur du tournoi, Daniel Suppa. Un peloton de golfeuses compétitives foulera le parcours cette semaine et nous nous attendons donc à un niveau de jeu relevé à Breezy Bend. »

Après un début de journée pluvieux, les rondes de reconnaissance ont repris comme prévu lundi avant le début officiel du championnat national mardi. Le tournoi de 54 trous prendra fin jeudi, les championnes étant couronnées dans quatre divisions : mid-amateur (25 ans et plus); mid-maître (40 ans et plus); senior (50 ans et plus) et super-senior (60 ans et plus), qui seront pour leur part disputées sur les 36 premiers trous du tournoi.

97 golfeuses prendront le départ au Breezy Bend Country Club, situé à environ 20 kilomètres à l’ouest de Winnipeg, au Manitoba. Hautement considéré comme l’un des meilleurs terrains de golf privés de sa région, le club a déjà accueilli le Championnat canadien mid-amateur masculin de 2004, ainsi que le Championnat canadien junior masculin de 1979.

« Au cours des six derniers mois, nos bénévoles, notre personnel et notre conseil d’administration ont travaillé sans relâche pour préparer le parcours et nos installations afin d’accueillir cet événement particulier, a déclaré Shannon O’Brien, présidente du Breezy Bend Country Club. Nous sommes très heureux d’avoir cette occasion de présenter notre club à certaines des meilleures golfeuses d’un peu partout au pays. »

« Lorsque nous avons été approchés pour la première fois il y a quatre ans pour organiser ce prestigieux tournoi, nous avons sauté sur l’occasion; c’était pour nous une chance de reconnaître, de soutenir et de célébrer le golf féminin au Canada, a ajouté Corey Johnson, directeur général et chef de l’exploitation. Les membres de notre club, notre personnel et notre équipe de bénévoles enthousiastes sont impatients d’offrir un événement de championnat de classe mondiale à nos compétitrices ainsi qu’à nos spectateurs. »

Championnat canadien mid-amateur féminin

Depuis 2007, le mid-amateur féminin offre aux golfeuses de plus de 25 ans la chance de concourir sur la scène nationale. De sa première année à 2014, le Championnat canadien mid-amateur féminin s’est déroulé conjointement avec le Championnat canadien amateur féminin. En 2015, le tournoi a changé de cap et s’est associé au Championnat canadien senior féminin.

La championne en titre Christina Proteau tentera de défendre son titre de championne canadienne mid-amateur féminine après avoir vaincu Nonie Marler lors du championnat de l’an dernier au Domaine Château Bromont, à Bromont, au Québec. Proteau, de Port Alberni, en Colombie-Britannique, a remporté la division mid-amateur à six occasions, un record, dont quatre fois années de suite de 2011 à 2014. Marler, du Marine Drive Golf Club de Vancouver, en Colombie-Britannique, est de retour parmi les participantes cette année.

La gagnante du Championnat canadien mid-amateur féminin obtiendra un laissez-passer pour le Championnat canadien amateur féminin de 2023 qui aura lieu au Ashburn Golf Club, à Halifax, en Nouvelle-Écosse.

Championnat canadien senior féminin

Organisé depuis 1971, le Championnat canadien senior féminin a mis en vedette plusieurs des meilleures golfeuses seniors du pays. Marlene Streit, Gayle Borthwick, Marilyn O’Connor et Margaret Todd, membres du Temple de la renommée du golf canadien, sont toutes d’anciennes championnes seniors. Dans le passé, cette compétition a également accueilli un fort contingent de golfeuses internationales provenant des États-Unis, dont notamment Nancy Fitzgerald. Le Championnat canadien senior féminin a également été connu sous le nom Championnat national senior de l’Association de golf féminine du Canada.

La 51e présentation du Championnat canadien senior féminin mettra en vedette un peloton relevé, mené par nulle autre que la championne en titre, Shelly Stouffer. La joueuse de 52 ans est la quatrième golfeuse la mieux classée au classement mondial de golf amateur et cherchera à défendre avec succès le trophée Ada Mackenzie Challenge. La native de Nanoose Bay, en Colombie-Britannique, a fait les manchettes partout au Canada et aux États-Unis plus tôt cet été lorsqu’elle a remporté le Championnat amateur senior féminin des États-Unis en Alaska, devenant ainsi la quatrième Canadienne à conquérir le titre national.

Judith Kyrinis, l’une des quatre Canadiennes à avoir réussi l’exploit susmentionné, sera parmi les rivales de Stouffer au Manitoba. La native de Thornhill, en Ontario, n’est pas étrangère à la victoire à ce championnat l’ayant remporté deux fois auparavant dont son plus récent en 2019.

La championne de 2012 et 2015, Terrill Samuel, en est une autre à surveiller dans la division senior cette semaine. Membre du Weston Golf Club à Toronto, Samuel a remporté en juillet le championnat amateur senior 2022 de la R&A, devenant ainsi la troisième Canadienne après Alison Murdoch et Diane Williams à remporter l’événement amateur tant convoité.

La gagnante du Championnat canadien senior féminin obtiendra un laissez-passer pour le Championnat amateur senior féminin de la USGA disputé sur les allées du Troon Country Club, à Scottsdale, en Arizona.

Le championnat interprovincial par équipe sera de retour cette année après deux ans d’annulation en raison de la pandémie de COVID-19. L’équipe de l’Ontario est la championne en titre, ayant devancé l’Alberta par quinze coups en 2019 pour remporter le trophée Katherine Helleur. La compétition par équipe, mettant en vedette les dix provinces du Canada cette année, a été remportée un record de 28 fois par l’Ontario, dont six de suite depuis 2015.

Pour plus d’informations à propos du Championnat canadien mid-amateur et senior féminin, cliquez ici.

Liens rapides :

Liste des joueuses
Heures de départ
Détails du parcours
Historique du championnat

Amateur

Fitzsimmons conserve une avance de quatre coups avant la dernière ronde du mid-amateur masculin

THORNHILL, Ontario – Si la pluie est venue et est repartie, jeudi, au Thornhill Club, l’avance de Charles Fitzsimmons, elle, s’est maintenue pendant les trois premières rondes du Championnat canadien mid-amateur masculin, présenté par BDO.

Fitzsimmons n’avait même pas atteint l’allée du premier trou lorsqu’il a commencé à pleuvoir. Le mauvais temps n’a pas semblé le déranger. Sous l’averse, Fitzsimmons a réussi deux oiselets à ses trois premiers trous pour augmenter son avance à six coups. Des bogueys aux 6e et 7e trous ont cependant rétabli l’avance de quatre coups que le champion en titre revendiquera avant d’entreprendre le parcours final de demain.

« Je suis en quelque sorte retourné en enfance à ce moment-là. Personne ne voulait jouer, alors j’avais le parcours pour moi tout seul », a dit Fitzsimmons à propos de la forte pluie au début de sa ronde.

«J’ai juste essayé de frapper un coup de golf, puis d’essayer d’en frapper un autre et j’ai par la suite eu la chance d’en frapper quelques bons et de caler quelques roulés. Honnêtement, je suis un peu surpris d’avoir connu un si bon départ dans des conditions aussi difficiles, mais c’était bien. »

Fitzsimmons, qui est né à North York mais qui est depuis déménagé à London, en Ontario, a non seulement un net avantage sur le parcours avant les 18 derniers trous, mais aussi hors de la surface de jeu. L’ancien élève de l’Université Western a obtenu un doctorat en psychologie du sport et travaille maintenant comme entraîneur de performance mentale. S’il y a quelqu’un qui peut faire fi de ce qui entourera la journée de demain, c’est bien lui.

« Cela a largement contribué à mon développement en tant que joueur et m’a aidé à m’améliorer avec le temps et à être en mesure de rester calme et concentré sous pression afin de pouvoir remporter des victoires et bien jouer dans ces grands événements, a déclaré le champion mid-amateur masculin de 2021. Il n’y a rien qui me fasse plus plaisir que de pouvoir entraîner quelqu’un et de l’aider à mieux jouer. Évidemment que cela aide aussi mon propre jeu; donc c’est plutôt sympa comme situation. »

Fitzsimmons a joué la normale 70 jeudi et sera en quête de son deuxième Championnat canadien mid-amateur masculin consécutif vendredi.

Ryan Tsang et Curtis Markusson sont les principaux poursuivants de Fitzsimmons. Tsang a également joué 70 pour rester à quatre coups de la tête. Le natif de Thornhill, en Ontario, a connu un départ cahoteux, commettant des bogueys aux 1er et 6e trous, mais des oiselets aux 8e et 9e l’ont remis sur la bonne voie.

« Il pleuvait beaucoup en début de journée; j’ai alors essayé de rester concentré et de ne pas être trop détrempé, a dit Tsang. Dans l’ensemble, j’ai bien joué avec des normales à chacun des trous du neuf de retour, dont deux qui ont pesé dans la balance aux 15e et 18e trous. »

Son plan de match pour demain ? « Vas-y et amuses-toi. »

Markusson est à cinq coups de la tête après avoir remis une carte de 71 (+1). En troisième journée, le natif de Gimli, au Manitoba, a réussi un oiselet et quinze normales contre deux bogueys. Lui aussi cherchera juste à s’amuser sur le parcours demain.

« J’aime simplement jouer au golf et je raffole de la compétition. Il règne une si bonne ambiance et il y a tellement de grands joueurs à travers le pays. Si vous ne pouvez pas vous emballer avec ce sport à tout moment de la journée, vous ne devriez même pas jouer au golf », a insisté Markusson.

Le golfeur de 40 ans détient une avance de quatre coups devant Mike Dinner dans la division mid-maître réservée aux golfeurs de 40 ans et plus.

Mercredi, l’équipe de l’Ontario a remporté le trophée R. Bruce Forbes en tant que championne de la compétition interprovinciale par équipe. Cette victoire était le sixième titre provincial consécutif pour l’Ontario et le 16e en 29 ans d’histoire de la compétition par équipe.

Amateur

Le Thornhill Club accueille le Championnat canadien mid-amateur masculin dans le cadre des célébrations de son centenaire

Photo: Golf Canada/Jeff Vogan

THORNHILL, Ontario – La 35e édition du Championnat canadien mid-amateur masculin, présenté par BDO, accueillera les meilleurs golfeurs amateurs masculins du pays âgés de 25 ans et plus cette semaine au Thornhill Club de Thornhill, en Ontario.

La ronde de reconnaissance de lundi a été gâchée par le mauvais temps, mais le beau temps devrait être au rendez-vous pour le coup d’envoi de la première ronde à 7h24 mardi matin. Le championnat national se terminera le vendredi 26 août, lorsque les champions seront couronnés dans les divisions masculines mid-amateur et mid-maître.

« L’excitation continue de monter autour du Championnat canadien mid-amateur masculin de cette année, a déclaré le directeur du tournoi, Adam Cinel. Un peloton de golfeurs exceptionnels est sur place cette semaine à Thornhill et nous nous attendons à ce que chacun tire le meilleur parti possible dans sa quête du précieux titre. »

Le premier Championnat canadien mid-amateur masculin, tenu en 1987, a été remporté par Graham Cooke au Club de golf Royal Montréal, à l’Île-Bizard, au Québec. À l’époque, le tournoi se disputait sous la formule d’une compétition en parties par trous, mais en 2007, Golf Canada est revenu au jeu par coups – une formule qui est depuis restée inchangée.

Le Thornhill Club, qui fête ses 100 ans cette année, a une riche histoire en matière de championnats de prestige ayant déjà accueilli le Championnat canadien junior féminin de 2014, le Championnat canadien universitaire/collégial de 2006 et le Championnat amateur Toronto Star de 2009. De plus, le parcours, conçu par Stanley Thompson, a accueilli l’Omnium canadien de 1945 où Byron Nelson a remporté sa remarquable 11e victoire consécutive.

« Le Thornhill Club est extrêmement heureux d’accueillir le Championnat canadien mid-amateur masculin 2022, en particulier pendant l’année de notre centenaire , a dit Todd McGrath, professionnel de golf en titre et directeur général par intérim du Thornhill Club. Le parcours conçu par Stanley Thompson est en excellente condition et on s’attend à du jeu relevé. Bonne chance aux joueurs et nous avons hâte de couronner un champion à la fin du tournoi. »

Le premier Championnat canadien mid-amateur masculin, tenu en 1987, a été remporté par Graham Cooke au Club de golf Royal Montréal, à l’Île-Bizard, au Québec. À l’époque, le tournoi se disputait sous la formule d’une compétition en parties par trous, mais en 2007, Golf Canada est revenu au jeu par coups – une formule qui est depuis restée inchangée.

Le Championnat canadien mid-amateur masculin est un tournoi de 72 trous au jeu par coups avec couperet après 36 trous qui réduira le tableau aux 70 premiers, égalités comprises, en vue des deux dernières rondes. Advenant une égalité après les quatre rondes, une prolongation au trou suivra immédiatement à la conclusion du tournoi de 72 trous. La division mid-maître pour les golfeurs de 40 ans et plus est disputée concurremment à la division mid-amateur. Le champion mid-amateur obtiendra un laissez-passer pour le Championnat canadien amateur masculin de 2023.

Le championnat interprovincial par équipe est de retour cette année après deux ans d’annulation en raison de la pandémie de COVID-19. L’équipe de l’Ontario est la championne en titre, ayant vaincu le Québec par 12 coups en 2019 pour remporter le trophée R. Bruce Forbes. La compétition par équipe, qui a eu lieu pour la première fois en 1992, a été remportée un record de 15 fois par l’Ontario, dont cinq de suite depuis 2015.

Un peloton complet de 156 golfeurs est attendu cette semaine, avec en tête d’affiche le triple champion canadien mid-amateur masculin, Garrett Rank. Le natif d’Elmira, en Ontario, a remporté l’événement trois années de suite entre 2014 et 2016. Rank, un officiel de la Ligue nationale de hockey, a également terminé deuxième en 2019. Après la semaine à Thornhill, le joueur de 34 ans rejoindra Johnny Travale et A.J. Ewart au sein d’Équipe Canada en vue des Championnats du monde amateur par équipe à Paris, en France.

Le champion en titre Charles Fitzsimmons sera de retour en territoire familier cette semaine. Le joueur de 35 ans a joué son golf junior au Thornhill Club et a plus tard remporté le championnat du club en 2005. Fitzsimmons, maintenant membre au St. Thomas Golf & Country Club, a également un championnat national universitaire / collégial à son palmarès, du temps qu’il fréquentait l’Université Western.

Le champion mid-maître de 2021 Glenn Robinson est également de la partie cette semaine et tentera de défendre son titre avec succès au Thornhill Club. Le golfeur de Middle Sackville, en Nouvelle-Écosse, avait eu le meilleur sur Ben Bandura en prolongation l’an dernier. 

La liste d’autres gagnants de renom du mid-amateur masculin comprend les noms de Graham Cooke, d’Hudson, au Québec, qui l’a remporté sept fois entre 1987 et 2002, et Stu Hamilton, de Brampton, en Ontario, qui l’a ravi à quatre occasions entre 1990 et 1994. Ensemble, la paire a remporté 11 des 20 premiers championnats disputés depuis l’avènement du championnat en 1987.

Amateur

Triplé en or de la Colombie-Britannique aux Jeux d’été du Canada

Photo: Ryan McCullough

NIAGARA FALLS, Ontario – L’équipe de la Colombie-Britannique a une fois de plus complété le balayage des trois divisions aux Jeux d’été du Canada Niagara 2022 sur le parcours Battlefield, au club Legends-on-the-Niagara, à Niagara Falls, en Ontario.

Pour la troisième fois en quatre tentatives depuis le tournoi de golf inaugural en 2009, la Colombie-Britannique a remporté tout l’or qui était en jeu. Une victoire par 27 coups lui a valu les grands honneurs dans la nouvelle division mixte, tandis que Cooper Humphreys, de Vernon, en Colombie-Britannique, et Tina Jiang, de Richmond, en Colombie-Britannique, ont remporté les médailles d’or dans leur division individuelle respective.

La récolte de trophées ne s’est pas arrêtée là pour les champions de la côte ouest. Lauren Kim, de Surrey, en Colombie-Britannique, a remporté la médaille d’argent en tant que deuxième dans la division féminine individuelle, terminant à trois coups de sa coéquipière Jiang. Les 18 médailles de la Colombie-Britannique représentent le plus haut total de toutes les provinces depuis l’introduction du golf à l’événement multisports.

L’Ontario a remporté une médaille dans chacune des trois divisions : Carlee Meilleur, de Landsdowne, Ont., a mérité le bronze dans la compétition féminine individuelle, Peter Blazevic a ravi le bronze dans la division masculine individuelle et en équipe, la province a remporté le bronze dans la division mixte.

La cueillette de médailles du Québec en golf aux Jeux du Canada est demeurée intacte avec deux deuxièmes places : l’équipe de quatre joueurs a remporté l’argent dans la division par équipes mixte, tandis que Guillaume Paquette a décroché la deuxième place dans la catégorie masculine individuelle. Le nombre de médailles de la Belle Province en golf aux Jeux s’élève maintenant à 14.

La semaine a été propice aux records à Niagara Falls. À chacune des quatre rondes, un record a été amélioré et de nouveaux ont été établis. Le plus bas pointage pour une ronde du côté féminin a été amélioré deux fois, d’abord par Lauren Kim, puis par sa coéquipière Tina Jiang, deux jours plus tard. Logan Graf a réécrit l’histoire en affichant un pointage de 65 (sept sous la normale) pour le plus bas score jamais enregistré aux Jeux d’été du Canada. Pour couronner la semaine historique, Jiang est devenue la nouvelle détentrice du record du plus bas pointage au terme du tournoi de 72 trous.

C’était l’impasse dans les divisions individuelles masculines et féminines au début de la ronde finale de samedi. En début de journée, Jiang s’est hissée seule au sommet et n’a pas bougé par la suite. La golfeuse de 17 ans a joué les 36 derniers trous presque à la perfection, ne commettant qu’un seul boguey à son dernier trou du tournoi. Au cours de cette séquence, elle a inscrit onze oiselets pour supplanter Kim qui la devançait par cinq coups après les deux premières journées de compétition. Des rondes de 69-71-68-66 (-14) ont valu la médaille d’or à la golfeuse originaire de la Colombie-Britannique.

« Je me suis tellement amusé; je n’ai jamais eu autant de plaisir depuis un moment, a déclaré Jiang. Les autres filles sont tellement incroyables et les entraîneurs aussi. Ce fut une si belle expérience. »

La confrontation finale entre Humphreys et Paquette ressemblait plus à un combat de boxe qu’à une ronde de golf. Tout au long de la journée, la paire y est allée livre pour livre, coup pour coup. Naturellement, cela s’est conclu au fil d’arrivée. Avec une avance d’un coup au 72e trou, Humphreys a sauvegardé la normale d’une fosse de sable à proximité du vert pour remporter la médaille d’or. Après une première ronde de 73, le membre d’Équipe Canada s’est ressaisi et a remis des cartes de 67-67-70 pour un pointage combiné de 11 coups sous la normale.

« Ça fait du bien. Je n’ai pas joué mon meilleur golf récemment, donc c’est bien de mettre la main sur ce titre, a dit Humphreys. J’aime la compétition ; j’aime la pression et les spectateurs étaient géniaux. Plus il y a de gens, mieux c’est pour moi – j’adore ça. »

Parlant de son sang-froid et de son calme sur le parcours, le joueur de 16 ans dit qu’il essaie juste de rester lui-même dans le feu de l’action.

« J’ai essayé d’expérimenter différentes façons de faire, en étant super sérieux ou pas si sérieux. Je viens de trouver le juste milieu. Le simple fait d’être Cooper est la façon dont je joue le mieux. »

La prochaine édition des Jeux du Canada aura lieu du 15 février au 5 mars lorsque l’Île-du-Prince-Édouard accueillera les Jeux d’hiver du Canada de 2023. Le prochain tournoi de golf reviendra aux Jeux d’été du Canada de 2025 qui doivent avoir lieu à Terre-Neuve-et-Labrador.

CITATIONS DE LA SEMAINE

« Je veux battre ce record demain; Je sais que je peux certainement faire encore mieux. » – Lauren Kim à propos de son premier parcours record

« Je me souviens ce que mon ami Ethan m’a dit hier lorsque j’ai raté un roulé pour l’aigle d’une vingtaine de pieds. « Tu vas récupérer celui-là. » Alors, ca y est! – Ryan Holwell à propos de son aigle au 18e trou.

« Je frappe la balle mieux que jamais. C’est donc motivant et excitant semaine après semaine de vouloir jouer. Et surtout d’être à cet événement, les Jeux du Canada, c’est quelque chose dont chaque athlète rêve toute sa vie. Il y a donc beaucoup de motivation et beaucoup d’énergie tout autour du parcours. Je me sens donc plutôt bien. » – Ethan Efford à propos des deux dernières semaines chargées qui l’ont vu se rendre en Colombie-Britannique pour les nationaux, de retour à Terre-Neuve-et-Labrador pendant deux jours et ensuite directement ici pour les Jeux.

« Je viens de frapper mon coup de départ à environ 20 pieds et je lui ai tendu mon fer droit sur le vert. Il s’est installé, a regardé la cible et a calé le roulé. Juste au moment où il a frappé la balle, je me suis dit: Non, non non!, parce que c’était juste en ligne tout le long – c’était tout simplement génial! » – Cooper Humphreys à propos de son expérience avec un participant Premier élan qui a calé un roulé de 20 pieds pour lui pendant le volet « marche avec un joueur ».

« Sur le neuf de retour, j’étais dans une bulle. J’ai réussi deux aigles et deux oiselets et si bien que j’ai même perdu le décompte d’où je me situais pour la journée. C’était très amusant aujourd’hui et rencontrer deux nouveaux joueurs a aussi été très plaisant. » – Peter Blazevic

Amateur Equipe Canada

Golf Canada présente son équipe pour les Championnats du monde amateurs par équipes 2022

(18 août 2022) – Golf Canada a le plaisir d’annoncer aujourd’hui les noms des six athlètes qui représenteront Équipe Canada aux Championnats du monde amateurs par équipes 2022 organisés par la Fédération internationale de golf en France, dans les environs de Paris.
 
L’équipe féminine représentant le Canada est composée de Lauren Kim, 17 ans, de Surrey, C.-B., Nicole Gal, 17 ans, d’Oakville, ON, et Brooke Rivers, 17 ans, de Brampton, ON. Le trio disputera le Trophée Espirito Santo en cette 29e édition de la compétition féminine, du 24 au 27 août, au Golf National (Parcours Albatros) et au Golf de Saint-Nom-de-la-Bretèche (Parcours Rouge).
 
Portant l’uniforme blanc et rouge de l’équipe canadienne masculine se retrouvent Johnny Travale, 21 ans, de Stoney Creek, ON, Garrett Rank, 34 ans, d’Elmira, ON, et A.J. Ewart, 23 ans, de Coquitlam, C.-B., qui sont les trois amateurs canadiens les mieux placés au classement mondial du golf amateur WAGR. Les golfeurs canadiens tenteront de décrocher le Trophée Eisenhower durant cette 32e édition du tournoi masculin, également disputé au Golf National (Parcours Albatros) et au Golf de Saint-Nom-de-la-Bretèche (Parcours Rouge), du 31 août au 3 septembre.
 
« Les Championnats du monde amateurs par équipes offrent à nos athlètes l’occasion de se mesurer aux meilleurs golfeurs et golfeuses amateurs des pays du monde entier, a déclaré Kevin Blue, directeur en chef du sport à Golf Canada. L’équipe de cette année comprend des candidats méritants qui continuent de faire preuve d’excellence sur la scène internationale, et nous sommes convaincus qu’ils représenteront vaillamment le Canada et eux-mêmes. »
 
L’entraîneuse-chef « Famille Stollery » de l’Équipe Canada féminine Salimah Mussani sera capitaine de la formation féminine, tandis que l’entraîneur-chef de l’Équipe Canada masculine Derek Ingram dirigera la formation masculine.
 
Biographies de l’équipe féminine :
Nicole Gal, membre de la Formation nationale junior d’Équipe Canada depuis deux ans, mènera l’équipe féminine du Canada aux Championnats du monde amateurs par équipes 2022 en tant que golfeuse la mieux cotée au classement mondial du golf amateur WAGR. En juin dernier, Gal a terminé en 5e place à la Coupe Porter féminine. Deux semaines plus tard, elle a mené la charge pour Équipe Canada à la Coupe mondiale de golf junior Toyota 2022, menant les golfeuses juniors à la médaille de bronze au Japon tout en concluant elle-même quatrième en compétition individuelle. Plus récemment, l’Étudiante en première année à l’Université du Mississippi a atteint les quarts de finale au Championnat junior féminin des États-Unis disputé à Bowling Green, au Kentucky. La championne canadienne junior de 2021 tâchera de tirer profit de sa nature de gagnante pour propulser les Canadiennes sur le podium en France.
 
Lauren Kim de Surrey, C.-B., elle aussi membre de la Formation nationale junior d’Équipe Canada, a mérité sa place au sein de l’équipe grâce à ses excellentes performances en 2022. La golfeuse de 17 ans, qui s’est inscrite à l’Université du Texas, n’est pas nouvelle venue sur la grande scène : en juin, elle s’est mesurée aux meilleures golfeuses du monde à l’Omnium féminin des États-Unis où elle a inscrit des rondes de 73 et 75. Elle a à nouveau démontré ses talents au Championnat canadien amateur féminin 2022 où elle a fait preuve de beaucoup de résilience et de sang-froid pour terminer en 3e place. Kim concourt en ce moment aux Jeux d’été du Canada de Niagara 2022 – où elle mène actuellement le tableau – avant de traverser l’Atlantique pour représenter son pays sur la scène mondiale.
 
Brooke Rivers, membre d’Équipe Canada depuis deux ans, a émergé sur la scène du golf canadien en 2019 lorsqu’elle a remporté le Championnat NextGen du Québec, enchaînant avec une autre victoire au Championnat junior Coca-Cola. Ce n’était qu’un début pour la jeune fille de Brampton, ON. L’année suivante, Rivers a été couronnée championne du prestigieux Championnat Nord-Sud à Pinehurst, ce qui lui a valu automatiquement une place au célèbre Championnat amateur Nord-Sud plus tôt cette saison. La golfeuse de 17 ans a également terminé deuxième à la Coupe Porter, puis a inscrit une 5e place au Championnat ORORO féminin de la PGA du Canada.
 
Biographies de l’équipe masculine :
L’excellence de Johnny Travale reflète la qualité de son jeu sur le parcours de golf. Sa nomination sur la liste du doyen au semestre d’automne 2022 a été un point culminant pour le natif de Stoney Creek, en ON, pendant sa dernière année à l’Université Central Florida. Une saison 2021-22 impressionnante, marquée par trois classements dans le top 5, quatre dans le top 10 et cinq dans le top 20, lui a valu une nomination unanime au sein de l’équipe All-AAC pour une deuxième année consécutive. Son jeu puissant lui a valu une invitation à l’Omnium canadien RBC 2022, premier départ du jeune golfeur dans un tournoi du PGA TOUR. Le 106e rang de Travale au Classement mondial du golf amateur WAGR est le plus élevé parmi les golfeurs masculins canadiens, suivi de près par ses coéquipiers Rank et Ewart.
 
Garrett Rank est une sorte d’habitué de la compétition pour le compte du Canada aux Championnats du monde amateurs par équipes, lui qui était de la partie en 2018 et 2016. Il apporte aujourd’hui ce fonds d’expérience à l’équipe canadienne pour l’édition 2022 de ce prestigieux championnat et il pourra guider ses jeunes coéquipiers dans leur course au Trophée Eisenhower. Le golfeur originaire d’Elmira, ON, a déjà remporté trois éditions du Championnat canadien mid-amateur masculin – un exploit qu’il a accompli en trois années consécutives – et il tentera de décrocher un quatrième titre à ce championnat avant de s’envoler pour Paris. Arbitre dans la LNH, Ranks a connu une saison de golf 2021 marquée par une deuxième place à la Coupe Porter et une 9e place au Championnat mid-amateur masculin des États-Unis. L’athlète de 34 ans peut aussi se vanter d’avoir représenté le Canada aux Jeux panaméricains de 2015 où il a conclu en 15e place.
 
A.J. Ewart a fait sa marque lors de son année junior à l’Université de Barry, remportant sept épreuves pour égaler le record de l’université établi par son compatriote Adam Svensson pour le plus grand nombre de victoires en une seule saison. Le superbe jeu du natif de Coquitlam, C.-B., dans les rangs universitaires lui a valu le prix Jack Nicklaus du joueur de l’année de la NCAA DII, ainsi qu’une nomination à la première équipe PING All-American. Ewart a reçu une exemption pour participer à l’Omnium canadien RBC 2022 et cherchera à poursuivre sur sa lancée à Paris.

Amateur

Équipe Québec assure son titre interprovincial, Parr mène la compétition individuelle

Ce fut une autre journée torride, à Kamloops, alors que le Championnat canadien junior masculin, présenté par BDO, était chaudement disputé au Rivershore Estates and Golf Links, en cette deuxième journée de jeu.

La compétition interprovinciale sur 36 trous a pris fin lorsque l’équipe du Québec, composée de Jean-Philippe Parr, Félix Bouchard et James Newton, a allongé son avance du premier jour pour remporter le titre par six coups. L’équipe de l’Ontario a talonné les meneurs tout au long de l’après-midi, mais n’a pas réussi à combler l’écart creusé hier par Équipe Québec.

L’équipe du Québec a été stimulée par la performance impressionnante du membre de la formation nationale junior d’Équipe Canada Jean-Philippe Parr. En compétition individuelle, le jeune homme de 18 ans a dû composer avec des températures élevées, mais a réussi à jouer huit oiselets et un aigle pour prendre une avance d’un coup sur son coéquipier James Newton avec 12 coups sous la normale après 36 trous. La ronde égale aussi le record de score en simple du Championnat canadien junior masculin établi par Calvin Ross en 2017 et répété en 2019 par Christopher Vandette.

« J’ai fait tout ce qu’il fallait aujourd’hui, a déclaré JP. J’ai connu un excellent départ, puis j’ai gardé la balle dans les allées, ce qui m’a donné de bonnes chances d’attaquer les drapeaux, et j’ai pu ensuite frapper de bons coups roulés dont certains m’ont donné de beaux oiselets. Dans l’ensemble, j’ai joué du très bon golf! »

Alors qu’il s’apprête à jouer sa troisième ronde, Parr a l’intention de rester constant dans son jeu.

« Pour cette ronde, je vais essayer de garder le même plan de match et de continuer à jouer des oiselets… il y en a tellement à faire, ici, a-t-il ajouté. Je tâcherai aussi d’être patient et, surtout, de m’amuser! »

James Newton, qui a cumulé 11 sous la normale pour le tournoi, est également membre de la formation nationale junior d’Équipe Canada. Le jeune golfeur de 18 ans, qui joue d’habitude au Club de golf Royal Ottawa, à Gatineau, QC, a inscrit un score de 70, soit 2 sous la normale, pour la deuxième ronde.

Non loin derrière, en quête de la troisième place individuelle, se mesurent Cooper Humphreys (Vernon, C.-B.) et Matthew Javier (North York, ON). Javier, qui a 15 ans, est aussi en tête du tableau de la Division Juvénile des 16 ans et moins. Andre Zhu y est deuxième, à un coup du meneur.

Le gagnant recevra un laissez-passer pour participer au Championnat junior amateur des États-Unis en 2023 au Daniel Island Club de Charleston, S.C., ainsi qu’une place au tableau du Championnat canadien amateur masculin de 2023.

La troisième ronde doit débuter à 8 h (HP) mardi le 9 août.

Liens rapides :

Pour de plus amples informations au sujet du Championnat canadien junior masculin 2022, cliquez ici.