Omnium féminin CP

Aurora Amos devient l’ambassadeur caritatif officiel de l’Omnium fèminin CP 2022

Aurora Amos - Charity Ambassador

Voici Aurora, notre ambassadrice du CHEO et de CP a du cœur 2022 

Jackie Roberts-Amos se souvient parfaitement en détail du jour où elle a appris que sa fille Aurora avait le cœur brisé. Elle était allée au Centre hospitalier de l’Est de l’Ontario (CHEO) pour une échographie fœtale, 24 semaines après le début de sa grossesse. Les échographies n’étaient pas une nouveauté pour Jackie; elle avait déjà deux jeunes garçons à la maison, un de trois ans et demi et un de deux ans. Mais cette fois-ci, ce serait différent. 

Jackie et son mari, Rob, étaient assis dans une petite pièce austère, attendant et s’interrogeant. Et attendant. « La docteure Jane Lougheed est entrée dans la pièce, accompagnée d’une infirmière et d’une travailleuse sociale, se rappelle Jackie. Personne ne fait venir une équipe pour vous donner de bonnes nouvelles. Je me souviens juste d’avoir cherché quelque chose pour me soutenir physiquement. Il n’y avait pas de bras sur la chaise, alors j’ai agrippé le siège de ma chaise pour me stabiliser. »

Ce qui a suivi était flou. Le cardiologue avait deux diagrammes et a commencé par dire : « Ceci est un cœur normal… et ceci, c’est le cœur de votre fille. »

« Jusqu’à ce moment-là, je ne savais pas que le cœur d’une personne pouvait être si fondamentalement défectueux et qu’elle pouvait survivre! Nous nous sommes sentis impuissants. J’avais fait tout ce qu’il fallait pendant ma grossesse et je n’avais pas pu protéger mon bébé de cette menace. »

On a diagnostiqué une malformation cardiaque congénitale appelée truncus arteriosus de type 1 – ou tronc artériel commun – chez Aurora. Le bébé n’a qu’une seule grosse artère au lieu des deux artères habituelles, pour faire entrer et sortir le sang du cœur. Ces bébés ont également une seule valve tronculaire au lieu de deux pour contrôler ce flux sanguin. Pour Aurora, la paroi séparant les deux ventricules ne s’était jamais complètement fermée, laissant un grand trou entre les deux chambres.

Seule option : la chirurgie à cœur ouvert.

« Mais Aurora a toujours été fougueuse », dit Jackie en souriant, se rappelant l’époque où Aurora était dans son ventre. « Après avoir entendu pendant des mois les bruits de grondement d’Aurora qui se déplaçait, ses frères Liam et Connor ont été déçus d’apprendre qu’ils allaient avoir une sœur humaine, et non le bébé dragon qu’ils espéraient », ajoute la maman en riant.

L’équipe du CHEO s’est alors mise à l’œuvre. « C’était incroyable, se souvient Jackie. Dre Lougheed a établi la marche à suivre. » Aurora viendrait au monde à l’Hôpital général d’Ottawa et serait ensuite transportée au CHEO où le Dr Gyandeeo Maharajh allait réparer son minuscule cœur.

« D’avoir ce plan m’a donné une prise à laquelle m’accrocher, explique Jackie. Grâce au CHEO, on ne serait pas obligés d’aller à Toronto et je pourrais être auprès de mes garçons et m’occuper d’eux. »

À deux semaines, Aurora a subi sa première intervention chirurgicale. Elle allait passer la majeure partie de ses cinq premiers mois au CHEO, à l’exception d’une courte période de dix jours à la maison, avant d’être réadmise au CHEO pour une infection sanguine potentiellement mortelle qui a nécessité l’administration d’antibiotiques spécialisés par voie intraveineuse.

Aurora s’est rétablie et a grandi pour devenir une petite fille active qui adore le sport. Les limitations n’ont jamais fait partie de son plan de match. Elle a subi de nombreux traitements cardiaques par cathéter, une procédure au cours de laquelle le chirurgien guide un tube fin et flexible le long d’un vaisseau sanguin jusqu’au cœur pour y diagnostiquer les problèmes ou le traiter. Ces ajustements permettent d’allonger les intervalles entre les interventions chirurgicales. La nature même de son problème cardiaque fait en sorte que ça ne se réparera jamais vraiment. Aurora grandit au-delà des réparations précédentes et de nouvelles réparations doivent alors être effectuées.  

Elle allait subir une autre opération à cœur ouvert en 2017. Jackie a vu venir la chose lorsqu’elle a remarqué qu’Aurora ralentissait sur la glace en jouant au hockey, qu’elle était vite essoufflée et manquait de souffle. Ils confièrent leur fille une fois de plus au Dr Maharajh, un homme aimé de toute la famille.  

« Nous aimons le fait qu’il soit un homme de précision et de science, mais aussi un être spirituel, dit Jackie. Nous savons qu’il y a un protecteur à l’intérieur de lui. C’est comme s’il avait ses propres superpouvoirs. On voit bien que ce n’est pas une personne ordinaire, mais il est si humble et modeste. Il se soucie des autres et cela se sent. »

Jackie se souvient d’être assise dans la salle familiale de l’aile de cardiologie pendant qu’Aurora subissait une opération qui aura duré 11 heures. « Ce qu’il y a de particulier dans cette salle, explique Jackie, c’est que les murs sont tapissés de photos de familles qui sont passées par là. Ces photos sont tellement rassurantes lorsque vous attendez des nouvelles, lorsque vous attendez la fin de l’opération; elles vous donnent l’espoir que tout ira bien pour vous aussi. »

Aurora aura besoin d’au moins une autre intervention chirurgicale. Jackie et Rob s’assoiront à nouveau dans cette salle.

Mais pour l’instant, à 12 ans, Aurora s’épanouit. Elle se décrit comme une enfant « sportive ». Elle a les cheveux noirs et les yeux bleu clair, et elle sait ce qu’elle veut. Elle évolue entre l’école, le sport, le dessin et la magie de ses livres de Harry Potter. Aurora est une athlète naturelle et elle est ravie d’être l’ambassadrice de la campagne CP a du cœur. Elle pense que c’est la meilleure façon d’apprendre à jouer au golf, aux côtés de l’élite! « Je n’ai jamais joué qu’au mini-golf, dit-elle en riant. Mais je veux apprendre le vrai jeu! »

« Elle est animée d’une force tranquille et de détermination, dit sa mère. Elle se concentre sur ce qu’elle doit faire et elle fonce! » Tout cela se passe sous le regard attentif des grands frères Liam et Connor, qui ont maintenant 16 et 14 ans. « La plupart du temps, ils la traitent comme un des gars, dit Jackie en riant. Puis soudain, ils deviennent protecteurs envers elle. Ils sont prudents avec le port du masque et ces choses-là pour la garder à l’abri de la COVID-19. »

Cette protection s’étend également à la famille du CHEO. « La Dre Lougheed, les techniciens, les infirmières, les préposés aux rendez-vous, tout le monde pense à elle, fait remarquer Jackie. Aurora n’a jamais été “juste une patiente” ou une procédure que l’on fait avant de passer à autre chose. Nous leur en sommes éternellement reconnaissants. »

Que représente le CHEO pour Aurora? « Pour moi, mon équipe prend si bien soin de moi et je les apprécie tous énormément. Mais pour notre communauté, le CHEO signifie que l’on aide les enfants. Quoi qu’il arrive, nous recevons les soins spécialisés dont nous avons besoin, dans un endroit fait spécialement pour nous. »

Amateur Circuit LPGA PGA TOUR

Le Championnat de la LPGA double à neuf millions, Sir Nick Faldo quitte et plus

Brooke Henderson (Jeff Gross/Getty Images)

Vous imaginez qu’en entrant au bureau demain matin, votre patron vous annonce que votre salaire est doublé?

Voilà exactement la formidable nouvelle que les filles de la LPGA ont apprise cette semaine en prévision du Championnat féminin de la PGA KPMG.

La bourse globale passe de 4,5 millions de dollars à neuf millions.

Seul l’Omnium des États-Unis est plus lucratif sur le scène féminine avec 10 millions sur la table.

Une Autre bonne nouvelle est que Maude-Aimée LeBlanc est de la liste des qualifiées au Championnat de cette année au club Congressional, dans la région de Washington. 

Voilà une belle occasion de profiter de l’opulence du magot en jeu pour sécuriser dès maintenant sa place au circuit en 2023.  

Merci à KPMG. Neuf millions, c’est une vertigineuse hausse de 300% depuis 2014.

Brooke Henderson et auparavant Sandra Post sont des Canadiennes victorieuses du titre dans le passé.

Sir Faldo quittera CBS après 16 ans

FORE! s’impose en lettres majuscules. Nick Faldo annonce que la PGA à la télé achève pour lui.

Il quittera CBS après 16 ans et cela se fera plus tôt que tard. Son dernier tournoi sera Wyndham au début août.

Ironiquement, c’est là qu’il a fait ses débuts à la PGA en 1979 comme joueur qu’on disait plein de talent.

Le temps file pour tout le monde. Mine de rien, l’Anglais six fois gagnants au Grand Chelem aura 65 ans le 18 juillet. 

Les intérêts de Sir Faldo ont changé avec le temps. Il s’est acheté une ferme au Montana, où il a trois chiens. 

CBC a déjà fait son choix et a retenu un autre international dans le rôle d’analyste principal.

Champion du Tournoi des maîtres comme son prédécesseur et capitaine de l’équipe internationale à la Coupe des Présidents, le Sud-Africain Trevor Immelman était dans la mire depuis son entrée en 2019.

P.-A. Bédard sauve les meubles avec 31 au championnat canadien

Pierre-Alexandre Bédard a retranché, mardi, six coups à la normale entre les 9e et 14e trous pour transformer un début de partie de misère en une place parmi les meneurs au 100e championnat de la PGA canadienne Bet Regal, à Beacan Hall, proche de Toronto.

Son deuxième neuf a été de 31 après 39 et a valu la 4e position au gaucher de Royal Québec, ex-titulaire canadien.

C’est deux coups de plus dans la lutte au premier prix de 12 000$ remis vendredi que le Britanno Colombien Jim Rutledge et le champion en titre Wes Heffernan, de l’Alberta.

Maude-Aimée en direction de sa meilleure année!

Comment va Maude-Aimée LeBlanc à l’approche cette semaine du Championnat KPMG de la LPGA au Congressional, pas loin de Washington, avec une bourse globale de 4,5 millions à partager?

La réponse est fort bien. 

Elle continue de se diriger vers sa meilleure année à 33 ans.

Ses gains atteignent 159 158$ après 11 tournois pour le 62e rang. Sa meilleure année en 2017 avec 173 443$ est définitivement à la portée.

Son coussin est de 10 441$ sur la 100e place qui décide s’il faut retourner aux qualifications automnales ou pas.

Depuis le début de l’année, la moyenne de pointage de Maude-Aimée est 71,8.

Omnium des États-Unis PGA TOUR

Ce que vous devez aussi savoir de Matt Fitzpatrick…

PHOTO: Charles Kupra

Avant de fermer le dossier de l’Omnium des États-Unis, il faut savoir que Matthew Fitzpatrick est devenu seulement le troisième titulaire à atteindre 17 verts en coups prescrits en route vers son 68 victorieux en dernière journée.

Voici d’autres observations.

* Le Britannique de 27 ans est  devenu au Country Club de Brookline le deuxième à réussir le doublé américain consistant à gagner à la fois le championnat amateur en 2013 et l’Omnium de États-Unis depuis Jack Nicklaus à Pebble Beach en 1961 et 1972. Pas pire compagnie! 

* On le qualifie du plus discipliné, méthodique et travaillant.

«Je l’appelle Bernhard Langer», dit son vétéran cadet Bill Foster.

* Vingt est le nombre de livres que le champions a dû ajouter au gymnase pour allonger des coups déficients.

* La spectaculaire sortie de la fosse de sable de l’allée du 18e avec un fer numéro neuf pour atteindre le vert sur la distance de 165 verges est déjà bien en tête du palmarès du coup par excellence en 2022.

* Frère cadet du nouveau monarque, Alex Fitzpatrick, 23 ans, est membre de la  série PGA Tour Canada.

Le prochain rendez-vous majeur du 14 au 17 juillet en sera un festif, l’Omnium britannique célébrant son 150e à St. Andrews, en Écosse.

On a déjà hâte.

Korn Ferry Tour PGA Champions Tour PGA TOUR

Les meneurs Titleist de la semaine de Golf Canada

PGA TOUR

L’Anglais Matt Fitzpatrick a défait Will Zalatoris et le no 1 mondial Scottie Scheffler pour remporter l’Omnium des États-Unis par un coup. Il s’agissait de la huitième victoire de Fitzpatrick sur les circuits mondiaux, mais sa première en Amérique. Fitzpatrick est le deuxième golfeur seulement à avoir décroché le titre du Championnat amateur des États-Unis et celui de l’U.S. Open sur le même parcours, le premier étant Jack Nicklaus qui l’avait fait à Pebble Beach. Zalatoris et Fitzpatrick étaient à égalité avec encore quatre trous à jouer lorsque ce dernier a pris une avance de deux coups en réussissant l’oiselet sur le 15e trou, alors que Zalatoris faisait un bogey. Zalatoris devait réussir un roulé de 14 pieds pour l’oiselet au dernier trou s’il souhaitait obliger la tenue d’une prolongation, mais il a raté le trou d’à peine quelques pouces. C’était la deuxième fois de suite que Zalatoris concluait un tournoi majeur au second rang, lui qui avait perdu en prolongation le mois dernier au Championnat de la PGA. Scheffler, champion du Tournoi des Maîtres, ne s’est jamais remis de ses deux bogeys consécutifs à l’amorce du neuf de retour, puis il a raté son roulé de 25 pieds pour l’oiselet au trou de clôture, terminant avec un coup de retard. …Adam Hadwin, qui jouait aux côtés de Scheffler en dernière ronde, a affiché son meilleur résultat en carrière à un tournoi majeur. Son score de 66 en ronde d’ouverture l’a placé non seulement au sommet du tableau des meneurs, mais c’était aussi son meilleur score après 63 rondes jouées en championnat majeur. Hadwin était l’un des neuf golfeurs à terminer le tournoi sous la normale. …Mackenzie Hughes, qui prenait le départ pour la cinquième fois de sa carrière à l’Omnium des États-Unis, a résisté au couperet pour une deuxième fois d’affilée.

POSSCORESTOTAL
É7Adam Hadwin66-72-70-71-1
É24Mackenzie Hughes72-69-73-70+4
MCCorey Conners71-73
MCNick Taylor73-72
MCBen Silverman72-73
MCRoger Sloan76-70

PROCHAIN ÉVÈNEMENT : Travelers Championship (23 juin)

CANADIENS INSCRITS : Michael Gligic, Mackenzie Hughes, Roger Sloan, Adam Svensson

LPGA TOUR

Jennifer Kupcho a défait Nelly Korda et Leona Maguire en prolongation pour remporter la Classique Meijer de la LPGA. Kupcho a raté sa chance de gagner au premier trou supplémentaire en envoyant son coup roulé de deux pieds pour l’aigle à gauche du trou. Tout comme Maguire, elle a inscrit un oiselet, alors que Korda, la championne en titre de l’évènement, s’inclinait après avoir joué trois coups pour la normale du trou. Kupcho a ensuite réussi l’oiselet sur le trou suivant, tandis que Maguire ratait son court roulé qui aurait allongé la prolongation. Kupcho, qui avait remporté le Championnat amateur féminin inaugural d’Augusta National en 2019, remportait son deuxième titre professionnel sur le Circuit de la LPGA, après sa victoire d’avril dernier. …Brooke Henderson a de son côté affiché son sixième résultat de la saison dans le top 10. …Maude-Aimée Leblanc a joué la normale ou mieux à chacune de ses quatre rondes pour la première fois depuis mars. …Alena Sharp prenait le départ sur le Circuit de la LPGA pour la deuxième fois seulement cette année.

POSSCORESTOTAL
É9Brooke Henderson68-66-67-72-15
É40Maude-Aimee Leblanc70-72-68-70-8
É46Alena Sharp72-70-69-71-6

PROCHAIN ÉVÈNEMENT : KPMG Women’s PGA Championship (23 juin)

CANADIENNES INSCRITES : Brooke Henderson, Maude-Aimée Leblanc, Alena Sharp (réserve)

KORN FERRY TOUR

Norman Xiong a transformé sa qualification du lundi en une victoire à l’Omnium de Wichita, égalisant le deuxième meilleur score sur 72 trous de l’histoire du Circuit Korn Ferry. Xiong, qui avait débuté sa semaine sans statut sur le circuit, a terminé avec cinq coups d’avance sur Kevin Roy et obtenu sa carte de plein droit pour le reste de l’année. Il devient le 25e golfeur à gagner sur le circuit après s’être qualifié, le premier depuis 2016, et il est le troisième qualifié à remporter ce tournoi depuis 2000.

POSSCORESTOTAL
MCStuart Macdonald71-73

PROCHAIN ÉVÈNEMENT : Live and Work in Maine Open (23 juin)

CANADIENS INSCRITS : Albin Choi, David Hearn, Ben Silverman (substitut)

PGA TOUR CANADA

Wil Bateman a joué l’aigle au deuxième trou de prolongation pour décrocher le titre de la Classique ATB du Circuit de la PGA du Canada dans sa ville natale d’Edmonton. Bateman a remis une carte de 65 en ronde finale pour se joindre à la prolongation avec Joe Highsmith et Jorge Villar, qui avaient tous deux inscrit un score de 66 en dernière ronde. C’était la première victoire de Bateman sur ce circuit et aussi son premier titre depuis celui qu’il a conquis en 2015 sur le Circuit d’Amérique latine. Il est aussi devenu le premier Canadien à inscrire une victoire sur le Circuit de la PGA du Canada depuis 2019. Avec ce gain, Bateman s’est hissé au sommet du classement pour la Coupe Fortinet avec 31 points de plus que son plus proche concurrent. …Chris Crisologo a inscrit son deuxième résultat consécutif dans le top 10, ce qui l’amène au septième rang du classement des points.

POSSCORESTOTAL
1Wil Bateman65-67-68-65-19
É7Chris Crislogo70-66-66-68-14
É15James Allenby68-67-69-68-12
É15Jared du Toit65-67-69-71-12
É27Chris R. Wilson68-68-70-68-10
É39Jimmy Jones70-68-71-68-7
É39Max Sear69-68-71-69-7
É39Joey Savoie70-68-68-71-7
É39Cougar Collins67-69-71-70-7
É50Jamie Sadlowski69-67-72-71-5
É52Riley Wheeldon67-71-73-69-4
É57Michael Blair69-67-74-71-3
62Tony Gil67-71-74-74+2

PROCHAIN ÉVÈNEMENT : Elk Ridge Open (23 juin)

CANADIENS INSCRITS À SURVEILLER : James Allenby, Wil Bateman, Blair Bursey, Chris Crisologo, Jared du Toit, Henry Lee, Drew Nesbitt, Étienne Papineau, Lawren Rowe, Jamie Sadlowski, Joey Savoie, Noah Steele

EPSON TOUR

Kiira Riihijarvi a inscrit quatre oiselets et joué sans bogey sur le neuf de retour pour remettre une carte de 69 en dernière ronde et remporter le tournoi inaugural d’Ann Arbor’s Road to the LPGA par deux coups de mieux que Pavarisa Yoktuan. Il s’agissait de la première victoire en carrière de la Finlandaise qui avait survécu à cinq de neuf couperets cette saison. La golfeuse amateur Ashley Lau a terminé troisième à son premier départ en tournoi professionnel

POSSCORESTOTAL
MCSelena Costabile74-77
MCRebecca Lee-Bentham81-74
MCMaddie Szeryk80-75

PROCHAIN ÉVÈNEMENT : Island Resort Championship (24 juin)

CANADIENNES INSCRIT : Selena Costabile, Megan Osland (reserve), Noemie Pare (reserve), Christina Foster (reserve), Brogan McKinnon (reserve), Nayan Calsin Murdoch (reserve), Valerie Tanguay (reserve), Josee Doyon (reserve)

Présentation des prix nationaux de Golf Canada pour le soutien au golf junior

Les installations de golf du Canada jouent un rôle essentiel dans le développement du golf junior en offrant aux jeunes golfeurs des possibilités de se perfectionner et d’exceller. Et tout particulièrement pour les golfeurs juniors qui aspirent à la compétition, cette possibilité qui leur est donnée de jouer et de s’entraîner dans un établissement accessible est un ingrédient essentiel de leur cheminement.

Le temps qu’ils passent sur le terrain de golf pendant leur enfance permet aux jeunes de développer les compétences requises pour réussir au golf de compétition. Et l’éthique de travail cultivée par une pratique assidue développe chez la jeune personne une force de caractère qui peut s’appliquer à n’importe quels projets ou entreprises à venir, que cela ait rapport au golf ou pas.

Par conséquent, en offrant à une jeune personne déterminée l’accès à un terrain de golf accueillant pour jouer, s’entraîner et poursuivre ses rêves de golf, l’on peut changer la trajectoire de sa vie. Mon propre cheminement a été radicalement modifié par les opportunités qui m’ont été données d’avoir accès au parcours du Donalda Club en tant qu’employé et aussi, comme membre junior parrainé, à celui du Bayview Country Club à Toronto. La possibilité de jouer et de m’entraîner dans ces établissements a été la fondation qui m’a permis de progresser et d’obtenir une bourse de golf à l’Université Stanford. De nombreux établissements de golf, partout au pays, reconnaissent l’influence positive qu’ils peuvent avoir sur les jeunes, et ils se sont donné pour priorité d’offrir aux golfeurs juniors des privilèges d’accès abordable aux parcours. Je les en remercie!

Cependant, au Canada, il existe encore trop d’obstacles qui empêchent les jeunes golfeurs compétitifs d’avoir accès à des installations de golf adéquates. En particulier dans les grandes régions métropolitaines, où il n’y a pas suffisamment de possibilités pour les golfeurs juniors compétitifs de s’entraîner et de jouer. La popularité croissante du golf a fait augmenter la demande de jeu quotidien et certains clubs de golf ont réagi en réduisant la disponibilité des adhésions juniors ou des heures de départ pour leurs jeunes golfeurs. Dans certains clubs, la seule façon pour les juniors compétitifs d’avoir régulièrement accès au parcours et aux installations d’exercice est l’adhésion familiale au club, ce qui nécessite une importante mise de fonds qui s’avère hors de portée pour bien des gens.

La demande de golf accrue au Canada a créé une nouvelle prospérité pour de nombreux exploitants d’installations et a eu un impact positif sur la santé globale de notre sport. Mais elle a également obligé les établissements de golf à envisager de nouveaux choix quant à leur façon de prioriser le golf junior. Les terrains publics continueront-ils à vendre des abonnements de golf junior, alors que le coût d’opportunité important les pousse vers une autre voie? Les clubs réservés aux membres peuvent-ils admettre ne serait-ce qu’une poignée de juniors « parrainés » ne bénéficiant pas d’une adhésion familiale pour qu’ils puissent s’entraîner et jouer alors que les heures de départ subissent déjà une très forte demande? Un club peut-il offrir son parcours pour la tenue d’un championnat junior?

Voilà, dans un sens, autant de compromis difficiles à faire dans l’extraordinaire environnement golfique d’aujourd’hui. Mais dans une perspective à long terme, la santé future de la participation au golf au Canada – et aussi la possibilité pour un plus grand nombre de golfeurs professionnels canadiens d’émerger aux plus hauts niveaux des circuits – dépend de la volonté des terrains de golf de notre pays de donner la priorité à l’accès des jeunes golfeurs. C’est pourquoi Golf Canada s’empresse d’implanter au plus vite son programme First Tee – Premier départ dans l’ensemble du Canada et reconnaît avec gratitude le soutien philanthropique qui permet cette croissance. Car un accès limité au golf pour les jeunes aujourd’hui aura des répercussions problématiques sur la participation à l’avenir.

C’est pourquoi Golf Canada souhaite remercier de façon plus évidente et notoire les installations et les programmes de golf qui s’engagent et apportent une contribution positive importante au golf junior au Canada. Afin de reconnaître publiquement et officiellement leur impact, à compter de 2022, une nouvelle série de prix, appelés Prix Golf Canada pour le soutien au golf junior, sera décernée pour souligner les réalisations des installations de golf dans ce domaine et sensibiliser davantage le grand public à la façon dont celles-ci peuvent soutenir efficacement le golf junior dans leur collectivité.

Les prix seront remis aux établissements et aux programmes qui donnent l’exemple à l’échelle nationale en créant des possibilités d’adhésion abordables et accessibles pour les jeunes golfeurs, en servant de sites hôtes de tournois, en initiant de nouveaux adeptes du sport et en formant des joueurs compétitifs qui connaîtront du succès sur la scène golfique nationale. Les lauréats de la saison 2022 seront annoncés lors de l’Assemblée générale annuelle 2023 de Golf Canada. Veuillez consulter le résumé détaillé ci-dessous pour en savoir davantage sur les prix nationaux décernés par Golf Canada aux installations de golf pour leur soutien au golf junior, y compris les catégories de prix, le processus de mise en candidature et les échéanciers.

À l’instar de la majorité des golfeurs au Canada, nous croyons que tous les jeunes qui ont la passion du golf et qui prennent au sérieux leur développement compétitif dans ce sport devraient avoir un accès abordable à une installation où ils peuvent poursuivre la réalisation de leurs rêves. Nous sommes reconnaissants envers les installations qui partagent cette vision et qui soutiennent déjà le golf junior de façon significative. Nous vous remercions! Nous avons hâte de vous reconnaître publiquement et de célébrer votre leadership afin que, partout au Canada, votre exemple soit suivi.

Go Canada Go!
-Kevin

Les prix nationaux de Golf Canada pour le soutien au golf junior

Les prix suivants seront décernés :

Prix Accès au golf junior
Récompense une installation qui offre un accès et des possibilités d’adhésion exceptionnels aux jeunes golfeurs. Une attention particulière est accordée aux installations ayant de solides programmes juniors qui ne sont pas parrainés par la famille et aux installations ayant des programmes de collecte de fonds pour aider les jeunes athlètes à participer aux compétitions provinciales, nationales et internationales.

Site de l’année du programme First Tee – Premier départ
Récompense un site de programme First Tee – Premier départ présentant un excellent taux d’inscriptions aux programmes First Tee – Premier départ et ayant un impact important sur l’augmentation de la participation des jeunes au sein de sa communauté.

Site de l’année du programme Parcours jeunesse
Récompense l’établissement qui offre le plus grand nombre de droits de jeu subventionnés Parcours jeunesse aux golfeurs juniors pendant l’année civile.

Programme junior compétitif de l’année
Récompense une installation ou un programme d’académie de golf dont un grand nombre d’athlètes juniors concourent dans le cadre de championnats provinciaux et nationaux où ils obtiennent d’excellents résultats.

Programme junior de base de l’année
Récompense une installation ou un programme d’académie de golf qui excelle à créer de nouveaux golfeurs juniors grâce à sa programmation locale.

Hôte de tournoi de l’année
Récompense une installation qui redonne au golf junior en saisissant avec enthousiasme l’occasion d’accueillir des compétitions de golf junior. L’établissement offre une excellente expérience de tournoi aux jeunes joueurs et implique la communauté locale en recrutant des bénévoles et en soutenant la collecte de fonds.

PROCESSUS DE MISE EN CANDIDATURE ET DE SÉLECTION

Semaine du 30 mai – Les membres individuels et établissements membres de Golf Canada sont avisés du programme de Prix Golf Canada pour le soutien au golf junior de 2022.

6 septembre – Les candidatures sont ouvertes pour permettre à tous les membres individuels et établissements membres de Golf Canada de soumettre les noms d’installations méritantes dans chacune des catégories de prix. Les établissements eux-mêmes sont encouragés à soumettre leur propre candidature.

31 octobre – Échéance de réception par Golf Canada de toutes les candidatures soumises via le portail de nomination en ligne.

Novembre 2022 – Les candidatures sont étudiées par le Groupe conseil de l’industrie du golf, le Comité du sport et le Comité des compétitions amateurs. Les membres de ces groupes seront appelés à classer les candidats en utilisant une matrice fournie par les Services de golf. Les bénévoles associés à une installation qui est mise en candidature seront exclus des discussions relatives à cette installation.

Décembre 2022 – Le personnel des Services de golf, des compétitions amateurs et de la haute performance collaborera à analyser toute la rétroaction et à déterminer un classement final des candidats dans chaque catégorie. Le personnel associé à une installation qui est mise en candidature sera exclu des discussions relatives à cette installation. Une liste restreinte de finalistes sera publiée pour chaque catégorie.

Février 2023 – Les lauréats dans chaque catégorie seront dévoilés et reconnus à l’Assemblée générale annuelle de Golf Canada.
Mars 2023 – Les prix seront expédiés à chaque établissement primé et un communiqué de presse sera diffusé pour célébrer tous les lauréats.
PRIX

Une plaque commémorative au nom de Golf Canada sera remise à chaque établissement primé pour souligner le prix et célébrer sa contribution au golf junior au Canada.

Les établissements ne pourront pas gagner dans la même catégorie de prix plusieurs années de suite.

Golf amateur

Hyun Lee et Swinnerton remportent le Championnat NextGen des Prairies

Steinbach, Manitoba – Amy Seung Hyun Lee et Alex Swinnerton ont été couronnés champions de leur division respective du Championnat NextGen des Prairies, propulsé par JOURNIE récompenses.

Le parcours final du tournoi junior, disputé au Quarry Oaks Golf Course, à Steinbach, Manitoba, avait été annulé dimanche en raison du mauvais temps.

La deuxième ronde de Hyun Lee, un parcours sans boguey de 69 (trois coups sous la normale) l’a propulsée au premier rang et finalement dans le cercle des vainqueurs. La ronde de 69 de la golfeuse de Langley, C.-B., représente le plus bas pointage de la division féminine du Championnat NextGen, un exploit également revendiqué par Lucy Lin.

Aastha Savadatti, de Calgary, Alberta, a pris le deuxième rang à +6 tandis que Ha Young Chang, de Surrey, C.-B., a complété le top-3 à +8.

De son côté, Swinnerton a remis des cartes de 71 (-1) et 70 (-2) en route vers la conquête de la division masculine. Swinnerton l’a emporté avec une priorité de quatre coups devant le Torontois Matthew Javier. Le golfeur natif de Saskatoon, Sask., a inscrit quatre oiselets à chacune de ses deux rondes.

Cliquez ici pour les résultats complets du Championnat NextGen des Prairies de 2022.

Y compris Hyun Lee, les six premières de la division junior féminine ont obtenu des exemptions pour le Championnat canadien junior féminin 2022 qui aura lieu du 25 au 29 juillet au Marshes Golf Club, à Ottawa, en Ontario.

POSNOM
1Amy Seung Hyun Lee (Langley, C.-B.)
2Aastha Savadatti (Calgary, Alberta.)
3Ha Young Chang (Surrey, C.-B.)
4Ella Kozak (Yorkton, Sask.)
T5Addison Kartusch (Winnipeg, Man.)
T5Clara Peake (Binscarth, Man.)

De la division junior masculine, les six premiers (y compris les égalités) ont obtenu des laissez-passer pour le Championnat canadien junior masculin 2022, du 6 au 10 août, au Rivershore Estates & Golf Links, à Kamloops, en Colombie-Britannique.

POSNOM
1Alex Swinnerton (Saskatoon, Sask.)
2Matthew Javier (Toronto, Ont.)
3Jack Moro
4Darrien Herlick (Weyburn, Sask.)
5Luke Cote (Regina, Sask.)
6Grady Chuback (Headingley, Man.)

Omnium canadien RBC PGA TOUR

Rory McIlroy défend son titre de l’Omnium canadien avec succès

(Minas Panagiotakis/Getty Images)

TORONTO – Rory McIlroy doit simplement remplir les papiers et il sera Canadien honoraire.

McIlroy a remis une carte de 62 (moins-8) pour remporter l’Omnium canadien pour une deuxième fois consécutive, dimanche.

Le Nord-Irlandais a eu le meilleur par deux coups sur l’Américain Tony Finau et il a conclu le tournoi avec un pointage cumulatif de moins-19. McIlroy a été encouragé par les Canadiens pendant toute la semaine, alors que des partisans ont scandé son nom lors des 72 trous de l’événement.

« Si une citoyenneté canadienne honoraire m’était accordée, je ne la refuserais certainement pas, a dit McIlroy en riant, alors que le trophée de l’Omnium canadien était à ses côtés. C’est quelque chose dont je serais très fier, mais non, je suis heureux de venir ici de temps en temps, de jouer au golf et d’emporter ce trophée avec moi au sud de la frontière. »

McIlroy a aussi gagné l’Omnium canadien en 2019, au club de golf de Hamilton. Il s’agissait de son premier événement professionnel au Canada. Le tournoi avait été annulé en 2020 et en 2021 en raison de la pandémie de COVID-19.

Parce que les prévisions météorologiques annonçaient des orages, la ronde finale du tournoi s’est jouée par groupes de trois golfeurs, à partir du premier et du neuvième tertre.

McIlroy était accompagné de Finau et de l’Américain Justin Thomas, qui ont tous deux menacé son avance en troisième ronde. Finau a réussi un oiselet au 18e fanion pour terminer à deux coups du vainqueur. Thomas a conclu le tournoi à quatre coups de McIlroy.

« Je suis très heureux de défendre mon titre avec succès, même si ça ne ressemble pas à une défense parce que ça fait tellement longtemps, a affirmé McIlroy. Et de jouer dans un groupe final avec cette ambiance pendant toute la journée. Les partisans ont été incroyables cette semaine. »

Les partisans ont couru sur l’allée du club de golf St. George lorsque McIlroy, Finau et Thomas se sont installés au 18e vert. Les gardes de sécurité et les policiers ont dû restreindre la foule quand McIlroy a confirmé sa victoire grâce à un oiselet.

McIlroy a indiqué que ce groupe de spectateurs lui a fait penser

à la victoire de Tiger Woods à Atlanta, en 2018. Le Nord-Irlandais faisait partie du groupe final cette journée-là et il a mentionné que le sentiment était semblable, même si cette fois, c’était lui le centre d’attention.

« C’était assez bruyant, mais c’est vraiment plaisant, a-t-il déclaré. Chaque fois que ça se produit et que tu peux profiter de ta promenade parce que tu sais que le tournoi est terminé, tu peux vraiment tout savourer et en profiter. »

L’Ontarien Corey Conners a gagné la coupe Rivermead, remise au Canadien ayant été le mieux classé à la fin du tournoi. Il a joué 62 pour s’emparer de la sixième place, à moins-12.

L’Anglais Justin Rose a signé une carte de 60, soit la meilleure du tournoi. Il s’est dit déçu d’avoir raté le record de la PGA (59) même s’il était satisfait de sa quatrième position.

« Je n’ai jamais joué 59 auparavant alors ç’aurait terminé la semaine en beauté, a exprimé Rose, qui a commis un boguey au 18e trou. Je ne sais pas à quel point c’était en mon contrôle ou non. »

Il s’agit de la deuxième victoire de McIlroy cette saison. Il a triomphé à la CJ Cup à Las Vegas en octobre dernier. Il a mis la main sur un 21e titre en carrière sur le circuit de la PGA.

« C’est un jour que je vais me rappeler pour très, très longtemps, a souligné McIlroy. 21 victoires sur le circuit, c’est une de plus que quelqu’un d’autre. »

C’était une flèche en direction de Greg Norman, dirigeant du circuit saoudien LIV. Norman a qualifié McIlroy d’être « victime d’un lavage de cerveau par la PGA » au Washington Post après que McIlroy eut critiqué le nouveau circuit.

Circuit LPGA

La Canadienne Brooke Henderson gagne à la Classique ShopRite

GALLOWAY, NEW JERSEY - JUNE 12: Brooke Henderson of Canada pretends to take a selfie while holding the trophy on the 18th green after winning the ShopRite Classic at Seaview Bay Course on June 12, 2022 in Galloway, New Jersey. (Photo by Omar Rawlings/Getty Images)

GALLOWAY TOWNSHIP, N.J. – La Canadienne Brooke Henderson a été sacrée championne de la Classique ShopRite, dimanche.

Henderson a réalisé un aigle au premier trou de la prolongation pour défaire l’Américaine Lindsey Weaver-Wright et mettre la main sur un 11e titre en carrière sur le circuit de la LPGA.

L’Ontarienne de 24 ans est également la golfeuse canadienne la plus victorieuse de l’histoire. Elle a remporté la cagnotte de 262,500 USD.
Henderson a remis une carte de 64 (moins-7) lors de la troisième et ultime ronde du tournoi. Elle a entamé la ronde finale avec quatre coups de retard sur la virtuelle meneuse, Frida Kinhult.

Weaver-Wright a obtenu un oiselet au 17e et 18e fanion pour forcer la prolongation. Les deux joueuses ont terminé avec un cumulatif de moins-12.

Henderson, qui n’avait pas signé de victoire depuis l’Omnium de Los Angeles en 2021, a pris la tête du classement grâce à un oiselet au 12e trou. Elle y est restée seule jusqu’au 17e fanion.

L’Anglaise Jodi Eward Shadoff a conclu son tournoi avec un aigle et a terminé seule au troisième échelon. La joueuse de 34 ans, qui n’a pas encore signé de victoire sur le circuit, s’est retrouvée à un coup des meneuses.

La quatrième joueuse mondiale, la Néo-Zélandaise Lydia Ko, a pris la quatrième position avec l’a partagé avec la Suissesse Albane Valenzuela. Elles ont chacune remis des cartes de 67.

Golf amateur

Le club de golf Quarry Oaks accueille le Championnat NextGen des Prairies

STEINBACH, Manibota – Le Championnat NextGen des Prairies, propulsé par Récompenses JOURNIE, aura lieu au club de golf Quarry Oaks, à Steinbach, au Manitoba, du 10 au 12 juin.

Les parcours de reconnaissance sont prévus la veille du coup d’envoi du tournoi de 54 trous le 10 juin.

Les six meilleurs concurrents masculins (y compris les égalités) obtiendront un laissez-passer en vue du prochain Championnat canadien junior masculin, présenté par BDO, du 7 au 10 août, au Rivershore Estates & Golf Links, à Kamloops, en Colombie-Britannique. Les six meilleures golfeuses (y compris les égalités) obtiendront également des exemptions pour le Championnat canadien junior féminin de cette année, du 25 au 29 juillet, au Marshes Golf Club à Ottawa, en Ontario.

Le tableau comprendra 89 joueurs – 67 garçons et 22 filles – en lutte pour les six places disponibles à leur championnat canadien junior respectif.

Le Championnat NextGen des Prairies est le quatrième des six championnats juniors régionaux présentés en partenariat avec JOURNIE Récompenses. Lucy Lin et Alex Zhang ont remporté les honneurs du dernier Championnat NextGen au Pine Hills Golf Club, à Rocky Mountain House, en Alberta. Pour le calendrier complet des Championnats NextGen 2022, cliquez ici.

Le Quarry Oaks Golf Course, un parcours de 27 trous situé au sud-est de Winnipeg Man., sera l’hôte de l’événement junior. Le club du centre du Canada couvre 440 acres et propose trois différents parcours de neuf trous, chacun présentant des caractéristiques uniques. La variété stylistique diversifiée offre un défi de taille pour les golfeurs intermédiaires jusqu’aux professionnels et mettra à l’épreuve les meilleurs golfeurs juniors des provinces des Prairies cette semaine.

Pour les résultats des précédents Championnats NextGen propulsés par JOURNIE Récompenses de 2022 : Pacifique  Ontario  Ouest, cliquez ici.

Pour de plus amples renseignements à propos du Championnat NextGen des Prairies 2022, cliquez ici.

Ella Kozak (Yorkton, SK)

Ella Kozak continue de gravir les échelons du golf junior canadien et a vu son nom se mêler à ceux de certaines des meilleures golfeuses juniors au Canada lors du camp de sélection junior de Golf Canada l’an dernier. Auparavant, la native de Yorkton, en Saskatchewan, a remporté le Championnat amateur féminin de la Saskatchewan et sera en lice pour le Championnat NextGen des Prairies cette semaine.

Ryan Blair (Winnipeg, MB)

Ryan Blair sera en territoire familier au parcours de golf Quarry Oaks cette semaine. Blair est à moins d’une semaine d’une participation à la demi-finale du Championnat du Manitoba en partie par trou 2022 disputé sur le parcours de Steinbach. Il tentera de faire aussi bien en partie par coups lors de l’événement du 10 au 12 juin.

Clara Peake (Binscarth, MB)

La championne provinciale junior féminine du Manitoba de 2021 sera la tête d’affiche du peloton junior féminin à Quarry Oaks cette semaine. L’ascension de Peake au sommet du golf junior du Manitoba est survenue trois ans seulement après avoir commencé à jouer au golf. La golfeuse de Binscarth, Man., cherchera à ajouter à son curriculum vitae impressionnant au championnat NextGen des Prairies.

Hunter Kutcher (Regina, SK)

Champion provincial masculin junior de la Saskatchewan 2021, Kutcher tentera d’en faire autant dans la province voisine du Manitoba lors du Championnat NextGen des Prairies.

Aussi à surveiller

Omnium canadien RBC PGA TOUR

Flavin, Thornberry, Adamonis et Kang obtiennent leur laissez-passer pour l’Omnium canadien RBC 2022

TORONTO, Ontario – Patrick Flavin a traversé l’heure de pointe sans encombre, mais Braden Thornberry, Brad Adamonis et Jeff Kang se sont fait prendre dans la circulation lors de la qualification finale de l’Omnium canadien RBC 2022, lundi. Heureusement pour eux, l’autoroute menant au St George’s Golf and Country Club s’est dégagée rapidement.

Thornberry, Adamonis et Kang ont dû se soumettre à une prolongation à quatre golfeurs avant de mettre la main sur les trois dernières des quatre places disponibles en vue de l’Omnium canadien RBC qui aura lieu du 6 au 12 juin sur les allées du St George’s Golf and Country Club, à Toronto.

Les trois golfeurs Américains, qui avaient remis des cartes de 69 (-2) ont mis fin au suspense avec des normales au deuxième trou supplémentaire, mettant ainsi fin aux espoirs de Piercen Hunt.

Plus tôt dans la journée, Flavin avait joué 68 (-3) et personne n’est parvenu par la suite à le déloger du premier rang.

Le golfeur originaire de Chicago, en Illinois, était un coup au-dessus de la normale après le neuf d’aller avant de prendre les choses en mains en route vers la meilleure ronde de la journée.

« Vous ne vous trouvez jamais aussi loin que vous le pensez, a-t-il dit. Il y a eu quelques occasions cette année où les pointages n’ont pas été aussi bas que je le souhaitais. Sur ce parcours passablement difficile aujourd’hui, je pensais que tout ce qui allait être sous la normale serait très bon pointage. Quand j’ai terminé à trois coups sous la normale, je me sentais vraiment confortable. »

Flavin s’y connaît en matière de qualification du lundi. Celui qui en sera à un sixième tournoi du Circuit de la PGA en 2022 en était à une quatrième participation à un tournoi via la qualification finale du lundi.

« Lorsque vous participez à la qualification du lundi, c’est un peu un tourbillon parce qu’il y a tellement de choses à faire, mais je pense que j’ai développé une bonne façon de faire qui me permet de bien jouer et d’avoir beaucoup d’énergie en banque pour le week-end », a déclaré le golfeur de 26 ans.

Adamonis a gardé son calme lorsqu’il s’est retrouvé dans la fosse de sable en bordure du vert au deuxième trou éliminatoire.

« Il y a plusieurs années, j’avais une fosse de sable dans ma cour et je me suis dit:  « J’ai frappé ces coups un million de fois, c’est un coup facile. Je me sentais à l’aise, je n’y ai même pas pensé, et j’ai réussi un bon coup », a ajouté le golfeur de 49 ans.

À l’Omnium canadien RBC, Adamonis en sera à son premier tournoi au Circuit de la PGA depuis le Championnat Valspar de 2021.

Thornberry avait retranché quatre coups à la normale après 14 trous avant que des bogueys aux 16e et 17e trous le fassent glisser à égalité au deuxième rang.

« Je pense que je jouais la meilleure ronde pendant 14 trous. J’ai l’impression que je jouais vraiment bien, mais je n’ai pas bien terminé ma partie. C’était donc satisfaisant de continuer sans tout gâcher », a déclaré Thornberry.

Le premier voyage de Thornberry au Canada est déjà mémorable et le natif de Germantown, dans le Tennessee, cherchera à ajouter aux souvenirs lorsqu’il se présentera au premier tertre de départ jeudi.

Flavin, Thornberry, Adamonis et Kang complètent le peloton de 156 golfeurs qui se disputeront la bourse de 8,7 millions de dollars au St George’s Golf and Country Club. Cliquez ici pour la liste complète des concurrents.

Cliquez ici pour les résultats complets de la qualification finale de l’Omnium canadien RBC.