PGA du Canada

Constat des dégâts ou quand assez, c’est assez

Photo tirée de la page Facebook du Club de golf Victoriaville

Le surplus absolument excessif de pluie en début de semaine n’a pas épargné le golf. Oh que non!

Les images en provenance de Victoriaville sur les réseaux sociaux montrent la sortie hors contrôle de la rivière Nicolet dans l’allée du 16e trou, une normale 5, avec des débordements aux 17e et 18e.  

Avec les sentiers « cabossés », des fosses de sable devenues des piscines et des verts incapables d’absorber la pluie davantage, plein d’endroits ont dû fermer lundi et aussi mardi.

D’autres n’autorisent pas encore l’utilisation de voiturettes motorisées. 

En plein mois de juillet, ce n’est pas très bon pour les opérations, en plus du coût additionnel et du temps pour les réparations obligatoires.

Du côté des évènements, l’Omnium du Québec est à l’horaire cette semaine au Domaine Château-Bromont.

Dame Nature a forcé l’annulation, lundi, de la journée Pro-Célébrités et du Défi des Fondations pour anéantir des semaines et même des mois de travail pour la vente exceptionnelle des 81 équipes réparties sur les trois parcours bromontois.

La qualification à Cowansville, mardi, est aussi tombée à l’eau pour coûter des places à nos Québécois.  

PAS DE RÉPIT TOUT DE SUITE

La Fête du Golf au Vélodrome a pu être sauvée in extremis, mais le promoteur Volta Sports et Martin Ducharme, du Château-Bromont, méritaient nettement mieux pour tous les efforts investis.

Doté d’un montant global de 200 000$, qui représente le plus lucratif enjeu monétaire au golf québécois cette année, l’étape québécoise inscrite au PGA TOUR Canada commence jeudi pour durer jusqu’à dimanche, si la météo le veut bien.

Devinez quoi? De la pluie apparaît à nouveau sur le radar avec des avertissements d’orages jeudi après-midi. Même scénario pour dimanche.

Assez, c’est assez pour l’amour du ciel!