Propos de Mario Brisebois

Étienne améliore son sort, mais fin crève-coeur pour Brigitte en Europe 

Étienne Papineau

Appelez-le « Monsieur Par » ! Réalisation peu ou pas fréquente, ce sont 18 normales consécutives qu’Étienne Papineau a alignées sur sa carte de pointage, lundi, sur le parcours Valley de Ponte Vedra Beach, en Floride, en conclusion de la qualification finale de la série Korn Ferry, l’antichambre de la PGA. 

Membre d’Équipe Golf Canada et du club Pinegrove, à Saint-Jean-sur-Richelieu, il a bouclé avec 70, pour la 38e position, en y ajoutant ses comptes précédents de 74, 67 et de 68 dans des conditions de misère. 

Prévue dimanche, la fin a dû être décalée d’une journée, cinq pouces de pluie ayant rendu l’endroit injouable. 

SITUATION BONIFIÉE 

L’entraîneur Pierre Dugas a de quoi être fier de la façon que la situation a été gérée, surtout qu’il fallait terminer dans le groupe des 40 premiers ou mieux pour ne pas faire chou blanc. 

En vertu de son quatrième échelon au classement général des points du PGA TOUR Canada, l’été dernier, grâce à un titre (Victoria) et à une deuxième place (Winnipeg) dans les tournois sanctionnés, Etienne avait déjà sa place sécurisée lors des six premiers rendez-vous Korn Ferry à compter de la mi-janvier. 

Or, ses récents résultats étirent maintenant à huit ses cartons d’invitation avec des répercussions immédiates. Comme première et importante retombée directe, il évite de facto le premier remaniement. Cela allègera définitivement la pression de devoir réussir à tout prix le plus rapidement possible.  

À ne pas en douter, Étienne Papineau connaît sa meilleure période, à 27 ans. 

SITUATION DE NON-RETOUR POUR BRIGITTE!  

C’est par un coup, un seul petit coup au bout des quatre jours, que Brigitte Thibault a été écartée du parcours final des qualifications du circuit LET (Ladies European Tour), à Marrakech.

Porte-couleurs d’Équipe Canada, la golfeuse de Rosemère a joué 72 (-1), mardi, sur le parcours A Maadan.

Il s’agissait de son deuxième score en deçà de la normale à cet endroit, en y ajoutant son étincelant 66 de dimanche dernier, le meilleur score du jour, ce qui démontre à quel point elle est capable du meilleur également.  

Mais une paire de 77 au Royal, le parcours de Stéphane Talbot, a tout compliqué.

Seule Canadienne sur les rangs, Brigitte a scellé à +2 pour les 72 trous, alors qu’il fallait +1 ou mieux afin de poursuivre.

Le plus cruel, c’est qu’il lui faudra maintenant attendre un an pour pouvoir se reprendre.