Notes de Golf Canada

Figure marquante de Royal Montréal, Denzil Palmer n’est plus

Il y aura un très grand absent aux célébrations du 150e anniversaire l’an prochain au club Royal Montréal, berceau du golf en Amérique.

Mario Brisebois, Au 19e.ca et Golf Canada  

Figure marquante, et ce à titre de directeur général et secrétaire pendant 28 ans,   Denzil Palmer est décédé.  

Il combattait un cancer. Il était entouré de sa famille.     

Denzil Palmer avait cédé sa place en 2017 pour devenir conseiller.

Membre de la PGA du Québec, Scott Dickson est depuis son successeur.

Ses implications ont été essentielles lors des Omniums canadiens de 1997, 2001 et 2014 en n’oubliant surtout pas la Coupe des Présidents de 2007 avec le président Michael Richards.

Il a été contributif apprécié et efficace par Golf Canada et la PGA du Québec.

Son fils Alan Palmer, qui a fait son apprentissage à Royal Montréal, est maintenant professionnel au club torontois St. George’s, site de l’Omnium canadien cette année. 

La dernière fois…

Bien qu’il était parti vivre à London, en Ontario, Denzil Palmer revenait chaque automne à Royal Montréal pour le tournoi automnal Pat-Fletcher, comme encore aussi récemment que le 2 octobre dernier.

«Il voulait prendre une photo de famille à la maison, au Royal Montréal, où ils ont vécu toutes ces années», raconte Russell Campbell, longtemps un chef de l’industrie et membre au Royal.

«Denzil savait que je connaissais sa situation (cancer pancréatique incurable) et nous avons fait l’accolade avant de partir pour la photo. J’ai été privilégié de connaître une personne de sa trempe», ajoute-t-il.

Dans les autres réactions, Michel Lacroix mentionne: «Une longue page d’histoire  vient de disparaître». Il a animé des événements au Royal Montréal en parallèle aux descriptions à RDS.

Longtemps directeur général au Royal Québec, Marc Grenier a souvent côtoyé Denzil Palmer.

«Denzil laisse un excellent souvenir. Il était toujours rempli d’attention envers ses membres et collègues. Nos condoléances à son épouse Vivian et aux enfants», commente-t-il.