Circuit Européen

Kevin Kisner se forge une avance de deux coups au Tournoi des Champions HSBC

Kevin Kisner (Andrew Redington/ Getty Images)

SHANGHAI – Deux normales sauvées à mi-parcours et deux birdies en fin de ronde ont permis à Kevin Kisner de se retrouver à un endroit où il n’était jamais allé. Et ça n’a rien à voir avec son premier séjour en Chine.

Kisner a une nouvelle fois réussi un parcours sans bogey pour remettre une carte de 66, six coups sous la normale, pour se hisser au sommet du classement du Tournoi des Champions HSBC, deux coups devant Russell Knox.

Son pointage cumulatif de 130 (moins-14) – son plus bas après 36 trous en carrière – lui a permis de mener un tournoi après deux rondes pour la première fois.

C’était plus que Kisner n’espérait des allées du Sheshan International, surtout parce qu’il n’avait pas d’attente.

Des maux de dos ont empêché l’Américain de 31 ans d’apprivoiser le parcours avant son tout premier coup de départ, jeudi. Il connaissait si peu le parcours qu’en sortant du vert du huitième, il ne savait pas comment gagner le tertre du neuvième. Rien de tout cela n’a semblé le déranger.

Par un temps beaucoup moins clément que la veille, notamment en raison des forts vents, Kisner a sauvé deux normales – à l’aide d’un roulé de 20 pieds sur la normale 3 du quatrième et un autre de 15 pieds sur le no 15, une normale 4 – et a été l’une des 16 golfeurs à remettre une carte de moins de 70 coups, comparativement à 41 la veille.

Knox a quant à lui amorcé sa ronde avec un roulé de 40 pieds pour un birdie, donnant le ton à sa journée. Il a réussi le meilleur pointage de la deuxième ronde avec un 65.

Meneur à l’issue de la première ronde, le Sud-Africain Branden Grace a dû se contenter d’un 71 vendredi et se retrouve maintenant à quatre coups de la tête. Mais c’est le Chinois Haotong Li qui a créé l’événement en cette deuxième journée d’activités. Il a passé l’après-midi à pourchasser le meneur, épatant les partisans sur place. Un bogey au dernier trou l’a fait glisser à 69 pour la ronde et 135 au cumulatif. Il est à égalité avec Patrick Reed (70) à cinq coups de la tête.

La ronde a cependant été moins agréable pour certains des gros noms du golf. C’est le cas pour Jordan Spieth, qui a connu une journée difficile et remis une carte de 72 pour se retrouver à 10 coups de Kisner. Idem pour Rory McIlroy, qui a aussi remis une carte de 72 pour se retrouver à égalité avec Spieth à 140 (moins-4).