Le nouveau système universel de handicap sera prêt pour 2020

Golf Canada

Le nouveau système universel de handicap au golf (WHS), mis au point afin d’établir un seul et unique code de règles du handicap pour le golf dans le monde entier et de fournir aux joueurs une mesure constante de leur habileté, devrait entrer en vigueur comme prévu en 2020.

Des séances de formation ont déjà eu lieu à Singapour, en Afrique du Sud, en Grande-Bretagne, en Irlande, au Japon, en Argentine, au Brésil, en Europe continentale, au Canada, dans les Caraïbes et aux États-Unis.

Un portail de ressources sécurisé, accessible à www.whs.com, a en poutre été créé pour fournir aux associations nationales de golf une banque de documents et outils en appui à leurs efforts de formation WHS.

Parallèlement à la mise en œuvre du nouveau système, l’USGA et le R&A lanceront une campagne vidéo sur les médias sociaux pour rappeler aux golfeurs les huit composantes principales du WHS et offrir plus de précisions à ce sujet, notamment :

D’importants progrès ont été réalisés en préparation au lancement du WHS, y compris la création d’une bibliothèque électronique de matériel de formation, la version finale des règles du handicap, la publication des spécifications techniques et la poursuite des tests de validation. Des associations nationales de golf, partout dans le monde, s’affairent actuellement à rendre les évaluations de leurs parcours conformes au système universel d’évaluation de parcours, ainsi qu’à mettre à jour les plateformes logicielles locales pour qu’elles soient prêtes à appliquer les nouvelles règles du handicap. Étant donné l’ampleur des modifications à apporter dans certains pays et les écarts saisonniers autour du monde, on peut s’attendre à ce que le calendrier de mise en œuvre varie selon les pays, mais il est sûr que bon nombre d’entre eux seront fins prêts pour la transition, début 2020.

Martin Slumbers, chef de la direction du R&A, commente : « Il y a plusieurs éléments du golf qu’il est important de moderniser et de rendre plus attrayants pour les nouveaux adeptes, et le handicap en est un. Le système universel de handicap représente un progrès majeur pour notre sport car il permet d’établir une méthode de calcul des handicaps plus claire et plus cohérente à l’échelle mondiale. »

Et d’ajouter Slumbers : « Nous œuvrons en étroite collaboration avec les associations nationales de golf, par le biais de notre travail de gouvernance, nos championnats et nos efforts de développement, pour nous assurer que tous seront bien préparés pour la mise en œuvre du nouveau système dès que celui-ci sera disponible. »

Mike Davis, chef de la direction de l’USGA, déclare : « Nous espérons que tous les golfeurs verront les avantages d’avoir un handicap – non seulement pour rendre le jeu plus équitable pour tous, quel que soit le parcours choisi, mais aussi comme outil de mesure de leur succès. Nous croyons qu’en facilitant l’obtention et le maintien d’un handicap, nous rendrons le golf plus attrayant et moins intimidant pour tout le monde, partout. »

Laurence Applebaum, chef de la direction de Golf Canada ajoute : « Nous sommes heureux d’être associés aux instances qui gouvernement le golf mondial dans le développement et l’instauration en 2020 du nouveau système universel de handicap. Au cours des prochains mois, nous travaillerons de concert avec nos partenaires nationaux et provinciaux, ainsi qu’avec les clubs de golf d’un bout à l’autre du Canada, pour assurer une transition toute en douceur vers le nouveau système. »

Depuis le début, le développement du WHS vise trois objectifs clés : encourager le plus grand nombre de golfeurs possible à obtenir et à maintenir un index de handicap, permettre aux golfeurs de partout, quel que soit leur niveau d’habileté, leur sexe et leur nationalité, d’utiliser leur index de handicap sur tous les terrains du monde et de compétitionner sur une base équitable, et enfin représenter le plus fidèlement possible le score qu’un golfeur est capable de réaliser sur n’importe quel parcours du monde dans des conditions normales de jeu.

Le système a été conçu après une vaste consultation auprès des six autorités du handicap existantes : Golf Australie, le Conseil des unions nationales de golf (CONGU) en Grande-Bretagne et Irlande, l’Association européenne de golf (EGA), l’Association sud-africaine de golf (SAGA), l’Association argentine de golf (AAG) et l’USGA. L’Association japonaise de golf et Golf Canada ont aussi participé activement au développement du nouveau système.

Le WHS a obtenu un très large appui dans un sondage international de 52 000 golfeurs, 76% étant en faveur du nouveau système et 22% de plus se disant prêts à considérer ses avantages. Des groupes de discussion dans différentes régions du monde ont aussi permis de recueillir des commentaires détaillés sur les caractéristiques du nouveau système, ce qui a grandement contribué à finaliser les règles du handicap.

Le système universel de handicap va réunir le monde golfique sous un seul code de règles du handicap sous la gouverne de l’USGA et du R&A, avec le soutien des six autorités du handicap existantes.

Dans le cadre de leur soutien au Règles du golf dans le monde entier, Rolex s’est engagée à appuyer les efforts de l’USGA et du R&A pour la mise en œuvre du système universel de handicap.