Circuit Européen

Nelson Mandela aussi très proche du sport

Peter Uihlein of USA, Branden Grace of South Africa and Ernie Els of South Africa observe a moment of silence after the death of South African President Nelson Mandela (Stuart Franklin/ Getty Images)

«Un combattant magnifique. L’incarnation de la justice. Un symbole de résilience et de démocratie. Un géant tombe. Le ciment de Ia fierté. Il est la preuve que nous avons des gens trop importants pour nous quitter».

Même après des heures et des heures, pas vrai qu’on ne se lasse pas de ce concert d’éloges qui permet d’en apprendre toujours plus sur Nelson Mandela, et sur son intérêt sportif.

Il été a boxeur, mais sa façon de se servir du sport pour mettre fin à l’apartheid est ce qui a retenu l’attention.

Son élection à la présidence de l’Afrique du Sud en 1994 a été suivie de la Coupe du monde de rugby.

Il a saisi le moment pour souder la population en demandant aux dirigeants d’incorporer des joueurs noirs.

Les Africains ont gagné la finale pour former une seule et même nation.

Il y a eu le Mondial de soccer en 2010 dans la foulée.

LE GOLF N’EST PAS EN RESTE

Ce n’est pas un hasard qu’un moment de silence a été observé vendredi au Défi Ned Bank à Sun City.

Nelson Mandela s’est impliqué lors de la Coupe des Présidents de 2003 en Afrique du Sud de rencontrer tous les joueurs des deux équipes (US et internationale).

« Il me téléphonait après une victoire», de dire Ernie Els, une tête d’affiche du pays en deuil.

Els avait cette anecdote à raconter à propos du disparu.

« Nous étions dans le même avion. Lorsqu’il a réalisé que ma fille m’accompagnait, il l’a invitée dans sa section de l’appareil pour lui jaser en ne s’occupant plus de moi. »

Aussi Sud-Africain, Gary Player a connu le sommet de sa carrière au plus fort de l’apartheid. Il a parfois eu besoin de la protection policière.

«J’ai pleuré sur le tertre de départ avant d’entreprendre ma partie à l’annonce de sa mort », d’admettre le vétéran.

Il n’est pas le seul avec tout ce que Nelson Mandela a accompli… en se souhaitant maintenant que ses idées survivent toujours.