19e trou Autre

Dernière heure : P.-A. Bédard aide le Canada à gagner la 1ère Coupe en Afrique du Sud

Avec Pierre-Alexandre Bédard, le Canada a remporté dimanche, en Afrique du Sud, la présentation inaugurale de la Coupe des Quatre Nations. 

Un gaucher originaire de Chibougamau associé au club Royal Québec, Bédard a été un chef de file avec une fiche de trois victoires contre une seule défaite en duo ou solo, selon les résultats préliminaires. 

En déficit de 1,5 point avant le dernier des quatre jours, le Canada a bouclé avec 20 points, soit quatre de plus que les hôtes d’Afrique du Sud.

Gordon Burns, Kevin Stinson et Branson Ferrier complétaient le quatuor canadien.

Le Canada défendra son titre en Australie en 2023 avant d’être hôte de 2024.

Autre

Le Southwood Golf and Country Club de Winnipeg accueille les Jeux d’été du Canada

(Golf Canada)

C’est dans moins d’un mois, soit du 8 au 11 août, que 64 golfeurs juniors de partout au pays se réuniront au Southwood Golf and Country Club, à Winnipeg, à l’occasion des Jeux d’été du Canada.

Conçu par l’architecte Thomas McBroom, le parcours du Southwood Golf and Country Club est reconnu pour son relief ondulé et ses panoramas. Avec ses nombreux étangs et fosses de sable, le parcours préfigure une compétition relevée pour les golfeurs des dix provinces qui tenteront de décrocher les quatre médailles d’or des Jeux.

« Southwood Golf and Country Club est un parcours formidable en excellente condition, affirme le directeur du tournoi Akash Patel. Nous sommes très heureux de prendre part à cette grande célébration du sport que sont les Jeux d’été du Canada dans la belle ville de Winnipeg. »

La Colombie-Britannique défendra à Winnipeg ses deux titres consécutifs de championne des Jeux dans les épreuves masculines et féminines. Elle est la seule à avoir remporté l’or depuis l’entrée du golf aux Jeux d’été du Canada en 2009.

Équipe C.-B. sera de nouveau constituée d’un fort contingent masculin, avec comme figure de proue Nolan Thoroughgood, 16 ans, originaire de Victoria. Il est devenu le plus jeune champion de l’histoire du championnat amateur de la Colombie-Britannique en 2016, en remportant le titre par seulement deux coups.

Il sera accompagné de Keaton Gudz (Victoria) et de Tristan Mandur (Mill Bay). Tous les trois figurent parmi les 45 meilleurs espoirs de l’Ordre de mérite national junior Premiers élans, commandité par Acura.

Kelvin Lim, 15 ans, tentera pour sa part de mener Équipe Ontario sur la plus haute marche du podium et ainsi stopper net la série de victoires de la puissante Colombie- Britannique.

Lim, de Thornhill, a remporté l’épreuve masculine de l’Investors Group Junior Spring Classic 2017 et figure actuellement au troisième rang de l’Ordre de mérite national junior Premiers élans, commandité par Acura.

Le champion ontarien 2017 chez les juniors Tristan Renaud, de Sudbury, et Taylor Beckstead, d’Alliston, se joindront à Lim à Winnipeg.

Du côté des filles, la membre de l’équipe nationale Hannah Lee, de Surrey (C.-B.), sera à la tête de l’équipe championne en titre.

Lee, qui vient de terminer troisième au championnat junior de sa province, en est à sa deuxième année au sein de la formation de développement d’Équipe Canada. Elle sera accompagnée de la championne junior 2017 de Colombie-Britannique. Alisha Lau, de Richmond, et de Tiffany Kong, de Vancouver.

Menée par la membre de la formation de développement d’Équipe Canada Monet Chun, Équipe Ontario tentera de décrocher l’or pour la première fois. Chun, de Richmond Hill, a remporté l’édition 2017 du Championnat de l’Ontario Premiers Élans, commandité par Acura, ainsi que l’épreuve féminine de l’Investors Group Junior Spring Classic 2017.

La championne 2016 de l’Investors Group Junior Spring Classic Ellie Szeryk, originaire de London en Ontario, ainsi que la Torontoise Sarah Beqaj, membre du programme élite de Golf Ontario, complèteront le trio.

Les épreuves individuelles et par équipe se dérouleront sur quatre rondes sans élimination; les 60 golfeurs joueront ainsi un total de 72 trous.

Chaque jour, les deux meilleurs scores individuels serviront à déterminer le score de l’équipe. Au terme des quatre jours du tournoi, les équipes ayant obtenu les meilleurs scores cumulatifs monteront sur le podium.Pour en savoir plus sur le tournoi de golf des Jeux d’été du Canada, cliquez ici.

À PROPOS DU TOURNOI

La Colombie-Britannique a déjà raflé les huit médailles d’or remises depuis l’entrée du golf aux Jeux d’été du Canada en 2009. Elle est aussi la province qui a remporté le plus grand nombre de médailles (huit d’or, une d’argent et une de bronze).

En 2013, la C.-B. a dominé les épreuves par équipe à Sherbrooke, au Québec, en décrochant le titre féminin par 17 coups et le titre masculin par 12 coups.

À l’épreuve féminine individuelle de 2013, Taylor Kim, de Surrey (C.-B.), a terminé cinq coups devant Valérie Tanguay, de Saint-Hyacinthe (Québec). Sabrine Garrison, de Calgary, a décroché le bronze.

Seules quatre provinces ont remporté des médailles au golf : la Colombie-Britannique, l’Alberta, le Québec et l’Ontario.

Le plus bas score d’équipe pour une même journée est de 141, un record des Jeux établi en 2009, à l’Île-du- Prince-Édouard, autant par l’équipe masculine que féminine de la Colombie-Britannique.

À PROPOS DU PARCOURS

Le Southwood Golf and Country Club a été fondé en 1894, mais s’est établi sur son site actuel en 2011.

L’architecte du parcours est Thomas McBroom.

Le Southwood Golf and Country Club a accueilli en 2014 le Championnat des universités et collèges canadiens et le
Championnat canadien amateur masculin.

Les ruines d’un monastère ont été laissées sur le parcours durant sa construction, créant ainsi un paysage mêlant beauté naturelle et vestiges de l’histoire.

Autre

Deux Québécois intronisés au panthéon canadien avant l’Omnium

(Golf Canada)

Le golf québécois sera beaucoup présent cette semaine à l’Omnium canadien RBC au club Glen Abbey d’Oakville, en Ontario.

En plus d’Hugo Bernard, lequel est invité à évoluer en compagnie des grands noms de la PGA suite à son titre national chez les amateurs l’an dernier, Judy Darling-Evans et Bob Vokey ont été invités par Golf Canada.

Et cela pas comme spectateurs, mais pour y être les deux intronisés, mardi, au Panthéon du golf du pays et donc d’y rejoindre George Knudson, Moe Norman, Mike Weir, Jocelyne Bourassa et Jules Huot.

Il faut ajouter Sandra Post et Jack Nicklaus au sein du très sélect groupe des élus qui seront là.

Sandra Post est très dédiée et ordonnée présidente du comité de sélection. (Je le sais ayant siégé au sein de son comité) alors que Jack fera le déplacement pour lancer la semaine d’activités.

Jack Nicklaus est concepteur du club Glen Abbey, mais très curieusement, il n’a jamais gagné au Canada après l’avoir fait partout, à l’exception de la Coupe des Présidents de 2007, qu’il a ravi en 2007 à Royal Montréal dans le rôle de capitaine.

QUELLE FAMILLE!

Associée au club Whitlock, Madame Darling-Evans, une diplômée de McGill âgée de 79 ans, comptent trois titres juniors du Québec, six titres amateurs du Québec, un titre sénior du Québec, un titre junior du Canada et deux titres amateurs du Canada.

Elle a permis au Canada de mériter une médaille d’argent aux Jeux du Commonwealth.

Madame Darling-Evans suivait le jeu du Canadien Graham DeLaet au tournoi de la PGA de Palm Beach, en Floride, lorsqu’elle a reçu un appel de Post pour lui annoncer la nouvelle.

Elle incarne parfaitement le slogan que le golf est un sport de famille. Sa mère et également son grand-père ont été champions du Québec.

IL SERT JORDAN SPIETH DE MÊME QUE TIGER ET AUTRES

Bob Vokey est le concepteur des cocheurs Titleist qui porte son nom.

Né à Montréal, le nouvel intronisé de 77 ans a été élevé dans le quartier Verdun avant que la carrière ne l’amène aux États-Unis.

Tiger Woods, Phil Mickelson et Jordan Spieth sont parmi les grands artistes autour des verts en plus de Lee Trevino et Severiano Ballesteros sont ou ont été ses clients.

Bob Vokey a encore de la famille au Québec. Il était au club Mount Bruno récemment pour être intronisé au Temple du Québec présidé par Diane Dunlop.

Autre

Premiers élans, commandité par Acura couronne les six champions de la Finale nationale du Défi junior d’habiletés

(Golf Canada)

Golf Canada est heureux d’annoncer les six champions de la Finale nationale du Défi junior d’habiletés Premiers élans, commandité par Acura qui a eu lieu samedi au Glen Abbey Golf Club d’Oakville, en Ontario.

À sa neuvième édition, la Finale nationale a couronné un champion et une championne dans chacun des trois groupes d’âge : 9-11 ans, 12-14, 15-18. Voici les six golfeurs et golfeuses qui ont gagné la super finale de ce concours d’habiletés qui réunissait 23 concurrents :

Le gagnant de chaque groupe d’âge a reçu un paquet-cadeau gracieuseté de Titleist FootJoy. De plus, la championne et le champion du groupe 15-18 ans, Mackenzie Morrison et Nathan Hogan, ont obtenu un laissez-passer pour leur Championnat régional Premiers élans, commandité par Acura de 2018.

Le concours d’adresse de la Finale nationale comportait quatre volets : coups roulés et cochés, coups de fer et de départ. Répartis en trois groupes d’âge, les concurrents avaient été invités à la lumière de leurs résultats dans les épreuves qualificatives du Défi junior d’habiletés qui ont été organisées à 171 clubs de golf tout au long de la saison par des instructeurs de Premiers élans, commandité par Acura, réunissant plus de 3 000 compétiteurs.

Vendredi, dans le vestiaire du club Glen Abbey, le commanditaire du programme Cobra Puma Golf a remis à chaque participant un ensemble de golf et demain, dimanche, les jeunes compétiteurs auront la chance de se mesurer sur le parcours renommé de Glen Abbey, lors de l’Omnium Golf Canada junior.

De plus, les jeunes participants se verront remettre des laissez-passer hebdomadaires, auront la chance d’assister au Pro-Am de la Fondation Golf Canada le lundi et de décrocher une place dans l’événement Marcher avec un pro durant le Pro-Am du mercredi.

Pour plus d’information sur la Finale nationale du Défi junior d’habiletés Premiers élans, commandité par Acura, cliquez ici.

Cliquez ici pour télécharger des photos de la Finale nationale du Défi junior d’habiletés Premiers élans, commandité par Acura.

Autre

Les champions interclubs 2017 de Montréal, l’Outaouais et l’Estrie sont…

(Pinegrove GC)

Dans trois régions au Québec, les champions interclubs de la classe A sont connus.

Puisque l’heure de tombée pressait et qu’il fallait du temps aux efficaces organisateurs-bénévoles pour colliger les données provenant de 40 différents sites, on n’avait la semaine dernière que les victoires de Pinegrove et de la Vallée du Richelieu dans les groupes 1 et 2 des matchs interclubs du territoire élargi de Montréal.

Or, on a depuis réussi à réunir tous les résultats de ces compétitions très populaires s’avérant la version d’ici des Coupes Ryder et/ou des Présidents selon les années.

Voici sans plus de préambule les équipes victorieuses non seulement dans le grand Montréal comptant 17 groupes à lui seul, mais aussi ailleurs.

Dans l’Estrie, Victoriaville est le club champion alors que RideauView a ravi la palme dans la section Outaouais et Ottawa réunis.

On a préparé le tableau d’honneur des vainqueurs, selon l’ordre des divisions établi selon le calibre.

RÉGION ÉLARGIE DE MONTRÉAL

1. Pinegrove
2. Vallée du Richelieu
3. Saint-Hyacinthe
4. Caughnawaga
5. Le Mirage
6. Triangle d’Or
7. Cornwall
8. Windmills Heights
9. Saint-Raphaël
10. Le Versant
11. Fontainebleau
12. Atlantide
13. Mount-Bruno
14. Terrebonne
15. Rivière-Rouge
16. Île de Montréal
17. Le Maître

OUTAOUAIS-OTTAWA

1. Rideau View
2. Prescott
3. Pembroke
4. Royal Ottawa
5. Perth
6. Buckingham
7. Algonquin
8. Stittsvillle
9. Upper Canada
10. Dragonfly
11. NationView
12. Quinelle
13. Stonebridge
14. Pineview
15. Manderley
16. Heritage

ESTRIE

1. Victoriaville
2. Royal Estrie
3. Venise
4. LongChamp
5. Vieux Lennox
6. East Angus
7. Granby St-Paul

Hormis Pinegrove, Rideau View et Victoriaville déjà au sommet évidemment, tous les clubs ayant terminé en première place gradueront dans une catégorie supérieure l’an prochain.

ANNIVERSAIRE, DOMINATION ET LA SUITE…

Au sujet de Pinegrove, c’est bel et bien le 60e anniversaire de sa fondation qu’on y célèbre cette année.

À propos de Rideau View maintenant, il est permis d’évoquer la domination, ce succès s’avérant leur quatrième de suite, ce qui est rare.

Les interclubs de l’élite dans la région auront lieu le 30 juillet. En Mauricie, ce sera le 6 août.

Dans la région de Montréal, laquelle comprend Laval, Lanaudière, les Laurentides et la Montérégie, les volets sénior, junior et classe B auront lieu les 1er, 8 et 20 août.

Chez les femmes, rappelons que le Blainvillier a déjà été couronné champion de la classe A au début du mois.

Bravo à tous les gagnants et les participants des interclubs 2017.

Autre

Diane Barabé à l’Omnium britannique

(Mark Runnacles/Getty Images)

Qu’est-ce que Diane Barabé aura en commun avec Dustin, Rory, Jason, Jordan et Phil, cette semaine?

Elle est à l’Omnium britannique en compagnie de ces grandes pointures et d’autres en agissant dans le rôle d’arbitre à Royal Birkdale.

Granby et son club municipal Miner, un neuf trous situé en milieu urbain, a de quoi être très fier de sa représentante.

Un, Barabé reçoit l’invitation de la prestigieuse Royal & Ancient, ce qui est énorme lorsqu’on sait que l’institution a créé les règles en 1754, qu’elle gère encore de concert avec la USGA maintenant.

Et deux, celle-ci obtient un très rare tour du chapeau, cette présence s’ajoutant aux précédentes cette année à l’Omnium des États-Unis le mois passé et au Tournoi des maîtres en avril ce qui dit tout de sa compétence.

Autre

Pinegrove s’offre aussi le Championnat interclubs en cadeau pour son 50ec

(Club de golf Pinegrove)

Les fêtes du 50e anniversaire au club Pinegrove cet été ont été particulièrement joyeuses du côté des résultats en fin de semaine.

Comme cadeau, les joueurs d’élite ont offert rien moins que le Championnat interclubs de la classe A de la région élargie de Montréal, laquelle compte également la Rive-Sud, Laval, Lanaudière, la Montérégie et les Laurentides dans ses rangs.

En boni, ils l’ont emporté sur le terrain à Saint-Jean-sur-Richelieu pour ajouter au bonheur des célébrations.

Ce succès s’ajoute à la victoire d’Émile Ménard (69-68) au tournoi Duc de Kent de Québec samedi, cela un coup devant Joey Savoie et Étienne Papineau, qui sont tous trois du même endroit.

UN SEUL POINT DE DIFFÉRENCE

La présentation en a été une âprement contestée, Pinegrove (35) ne l’emportant que par un seul point devant Royal Montréal (34) au final.

Dans le dernier quatuor, Ryan Mitchell a amassé le maximum de six points pour le Royal, mais les trois obtenus par Savoie devaient suffire à Pinegrove surtout après que Raphaël Lapierre-Messier en eut procuré six le match précédent.

Ménard n’était pas de l’alignement des vainqueurs n’ayant pu participer aux qualifications vu qu’il n’avait disputé que deux rondes complètes avant le Kent, ce qui ajoute à son brio.

Voici un doublé Kent-Interclubs qui va rendre fier le duo pro-directeur général formé de Rémi Bouchard et Bruno Hamelin, le comité de direction de même que les membres évidemment.

Champion en titre, Laval-sur-le-Lac (26) et Summerlea (25) ont suivi au classement.

CARBO ET DAMPHOUSE Y ÉTAIENT, MAIS PAS HUGO

Deux excellents golfeurs, les ex-Canadiens Guy Carbonneau et Vincent Damphouse occupaient respectivement la position de joueur numéro six et de substitut chez les Lavallois.

Leur as, Hugo Bernard, était absent. Il quittait vers les États-Unis pour le tournoi Trans-Mississippi cette semaine.

REVOILÀ LA VALLÉE!

Le petit point d’écart est important du côté de Laval. Il sécurise leur retour dans le groupe 1 en cette année-centenaire.

Summerlea devra toutefois refaire ses classes. Ex-championne, la Vallée du Richelieu (33 points) revient auprès des gros canons en vertu de sa victoire dans la section 2, devant les hôtes de Kanawaki (30), Whitlock (29) et Beaconsfield (28).

Autre

Le golf fera partie du programme olympique au moins jusqu’en 2024

(Golf Canada)

Le Comité international olympique (CIO) a annoncé le week-end dernier que le golf ferait partie du programme olympique au moins jusqu’en 2024.

Il avait déjà été confirmé que le golf serait un sport olympique aux Jeux de Tokyo, en 2020. Le samedi 10 juin, le CIO a annoncé que les 28 sports au programme des Jeux de Rio de Janeiro, en 2016, avaient été reconduits pour ceux de 2024.

La Fédération internationale de golf, responsable du golf aux Jeux olympiques et paralympiques, a émis un communiqué le dimanche 11 juin où elle affirme :

« Nous avons toujours cru que les compétitions masculine et féminine de golf de Rio de Janeiro seraient excitantes, et elles ont même dépassé nos attentes. Forts de ce succès de l’an dernier, c’est maintenant avec enthousiasme que nous nous préparons pour les Jeux de 2020 à Tokyo et peut-être au-delà. »

Le golf est revenu dans le giron olympique à Rio après une absence de 102 ans, Le Britannique Justin Rose et la Sud-Coréenne Inbee Park ont été les médaillés d’or.

À Rio, le Canada défendait la médaille d’or gagnée en 1904 par George S. Lyon, lors des Jeux olympiques de St. Louis, au Glen Echo Country Club.

Au Brésil, Graham DeLaet (Weyburn, SK) a pris la 20e place et David Hearn (Brantford, ON) a terminé ex æquo au 30e rang.

Chez les dames, Brooke Henderson (Smiths Falls, ON) s’est classée 7e ex æquo et Alena Sharp (Hamilton, ON) 30e.

Autre

Un seul coup de trop pour Joey Savoie à la Coupe Monroe

(Golf Canada)

Nos as chez les amateurs ne dérougissent pas.

Après leur participation lundi dernier aux qualifications finales de l’Omnium des États-Unis, Hugo Bernard et Joey Savoie ont aussitôt convergé vers Pittsford, dans l’État de New York, pour disputer le tournoi invitation Monroe, un des plus prestigieux rendez-vous de la catégorie sur la scène américaine.

La présentation s’avérait la 77e et Joey y a très bien fait.

En vertu de ses cartes de 71, 68, 69 et 67, il a obtenu la très honorable 2e place.

Fait à noter, la normale y est de 69, mais il ne faut trop s’y fier, l’évaluation de la USGA se situant à 73,5.

Le nouveau diplômé de Middle Tennessee et membre du club Pinegrove n’a terminé qu’à un coup du vainqueur américain Derek Bard.

N’eut été d’un bogey au 18e, Savoie, actuel champion du Québec chez les amateurs, serait allé en prolongation.

La prochaine expérience de Savoie sera en Grande-Bretagne. On s’en rejase…

Mentionnons aussi que le titulaire canadien Hugo Bernard a inscrit 74, 71, 73 et 75. Mettons cela sur le compte d’une moins bonne semaine dans le système.

Pour le classement complet cliquez ici.

Autre Golf amateur

Yuka Saso mène les Philippines au Championnat mondial junior féminin

Harmie Nicole Constantino, Yuka Saso and Sofia Angela Legaspi (Herb Fung/ Golf Canada)

MISSISSAUGA, ON. – Le soleil s’est pointé au Missisaugua Golf and Country Club pour le couronnement de l’équipe des Philippines au Championnat mondial junior féminin. Yuka Saso a fait fi des rafales de vent pour remporter les honneurs individuels de cette troisième édition de cet événement annuel.

« Je suis heureuse et honorée de remporter ce trophée et ce tournoi, a dit Saso, âgée de 15 ans. Je ne m’attendais pas à cette médaille d’or d’autant plus que notre équipe des Philippines en est à sa première participation à ce tournoi. Cette victoire revêt un caractère particulier pour ce groupe parce que nous nous connaissons depuis que nous sommes toutes jeunes. »

La golfeuse originaire de Santa Rosa a remis une carte de 70, moins 2, ponctuée de trois oiselets. Avec un cumulatif de 286, moins 2, Saso a été la seule à compléter le championnat avec une fiche sous la normale. Saso et ses coéquipières Nicole Constantino, de Taguig, et Sofia Angela Legaspi, de Quezon City, ont totalisé 578, plus 2, au terme des quatre journées de compétition.

« C’est toute une sensation, de s’exclamer Constantino. C’est difficile à expliquer parce que personne ne s’y attendait. Nous nous sommes contentées de jouer notre partie et tout s’est bien déroulé. Il n’y avait aucun doute dans notre esprit; nous sommes venues ici pour gagner et nous avons réussi. »

Sofia Angela Legaspi, âgée de 15 ans, a reconnu la signification de cette victoire.

« Remporter cet important tournoi signifie beaucoup, a-t-elle dit. Cette victoire nous procure de l’expérience et une forte dose de confiance. Elle nous aide aussi à obtenir des bourses d’études. La victoire pourrait aussi inspirer de jeunes golfeuses des Philippines à travailler fort et à voyager dans le but de participer à de tels tournois. »

Les tenantes du titre, Équipe Corée, ont terminé au deuxième rang, à neuf coups des championnes. Équipe États-Unis, championne de la première présentation du Championnat mondial junior féminin en 2014, a pris le troisième rang.

Après avoir entrepris la journée à égalité au sixième rang avec l’Italienne Caterina Don, de San Pietro Val Lemina, l’Américaine Jennifer Chang, de Cary, en Caroline du Nord, a joué 70, moins 2, pour se faufiler au deuxième rang à plus 4, un coup devant Don.

Les meilleures Canadiennes ont été la Québécoise Céleste Dao, de Notre-Dame-de l’Île-Perrot, et l’Ontarienne Monet Chun, de Richmond Hill. Elles ont toutes deux joué 75 et ont terminé à égalité au 16e échelon.

« Malgré les caprices de la météo, nous avons connu une semaine mémorable et excitante, a dit la directrice du tournoi, Mary Beth McKenna. De notre concours d’habiletés et notre Sommet des jusqu’au tournoi par lui-même, nous avons mis notre sport à l’avant-plan de façon positive. Je sais toutes nos joueuses ont beaucoup appris de cette compétition et ont acquis une expérience internationale inestimable. »

Pour de plus amples renseignements sur le Championnat mondial junior féminin 2016, allez à www.mondialjuniorfeminin.com.