Brooke Henderson Circuit LPGA l’Omnium féminin CP

Sharp, Lee-Bentham, Szeryk, Costabile et Kane parmi les 11 canadiennes exemptées pour l’Omnium féminin CP

OTTAWA, ON – Golf Canada, en partenariat avec le commanditaire en titre Canadien Pacifique (CP), a dévoilé aujourd’hui les noms de 14 golfeuses qui ont obtenu une exemption de tournoi pour participer à l’Omnium féminin CP 2022 du 22 au 28 août à l’Ottawa Hunt and Golf Club d’Ottawa, ON.

Lorie Kane vient en tête de liste des 11 Canadiennes qui ont mérité un laissez-passer pour disputer le championnat de 2022. L’ambassadrice du CP a confirmé à la fin de juin que sa participation record à une 30e édition du tournoi en carrière sera aussi sa dernière présence comme concurrente à l’Omnium féminin CP. Membre du Temple de la renommée du golf canadien et du Panthéon des sports canadiens, Kane a joué son premier Championnat national ouvert de golf féminin du Canada en 1991 et a participé à chacun des 29 tournois depuis. En 2019, la golfeuse de Charlottetown, Î.-P.-É., avait déclassé le record auparavant détenu par la membre du Temple de la renommée du golf mondial JoAnne Carner pour le plus grand nombre d’apparitions de tous les temps à l’évènement.

Se joignant à Kane dans la capitale nationale du Canada à la fin d’août, il y aura également la vétérane du Circuit de la LPGA Alena Sharp. La golfeuse originaire de Hamilton, ON, a terminé dans le top 10 au tournoi sur invitation Dow Great Lakes Bay à la mi-juillet. Sharp en sera à sa 17e présence au Championnat national ouvert du Canada, où elle avait affiché son meilleur résultat en carrière avec une 4e place en 2016.

Sont également invitées au championnat quatre golfeuses membres de la formation Jeune pro d’Équipe Canada et professionnelles du Circuit Epson : Rebecca Lee-Bentham de Toronto, ON, Megan Osland de Kelowna, C.-B., Maddie Szeryk de London, ON, et Selena Costabile de Thornhill, ON. À 30 ans, Lee-Bentham est en pleine relance de sa carrière et reviendra à l’Omnium féminin CP pour la première fois depuis 2016. Osland participera au tournoi pour la troisième fois, après s’être récemment qualifiée pour l’Omnium féminin des États-Unis et pour l’édition inaugurale, en avril prochain, du Championnat de Palos Verdes du Circuit de la LPGA. Szeryk, qui a déjà affiché cinq finales en carrière dans le top 10 sur le Circuit Epson depuis sa première saison en 2019, en sera à sa septième présence à l’Omnium féminin CP. Costabile, qui mène actuellement le peloton canadien dans la liste des boursières du Circuit Epson, fera sa première apparition à l’Omnium féminin CP.

Certains des plus brillants talents de la Formation nationale amateur d’Équipe Canada se joindront aussi au tableau de compétition d’Ottawa. Monet Chun de Richmond Hill, ON, la Canadienne au meilleur rang du classement mondial du golf amateur, a mérité sa place en remportant le Championnat canadien amateur féminin 2022. Savannah Grewal de Mississauga, ON, qui joue pour l’Université Clemson et a participé au Championnat amateur féminin d’Augusta National 2022, rejoint également le puissant contingent de Canadiennes sur le parcours de l’Ottawa Hunt and Golf Club. Sa collègue d’Équipe Canada Sarah-Eve Rhéaume se joindra à la membre du Circuit de la LPGA Maude-Aimée Leblanc pour représenter le Québec au championnat. Rhéaume, 21 ans, étudiante à l’Université Furman, a remporté le Championnat ORORO de la PGA féminine du Canada pour mériter son laissez-passer au départ de l’Omnium féminin CP 2022.

La Formation nationale Junior d’Équipe Canada sera représentée par une paire de vedettes émergentes, Katie Cranston et Lauren Zaretsky. Cranston, 18 ans, d’Oakville, ON, a été couronnée championne de la Coupe Porter féminine 2022 et se retrouvera pour la première fois à jouer avec des professionnelles. En vertu d’une décision exceptionnelle pour 2022 – après deux ans d’annulation de l’évènement en raison de la pandémie de COVID-19 – Golf Canada honorera certaines exemptions déjà obtenues depuis la tenue du dernier Omnium féminin CP en septembre 2019. C’est ainsi que Zaretsky trouve sa place au tableau de compétition de cette année, elle qui a remporté le Championnat canadien amateur féminin 2021 et qui n’avait pas eu la chance de jouer à l’Omnium féminin CP l’an dernier à cause l’annulation du tournoi. La golfeuse de 18 ans, originaire de Thornhill, ON, vient tout juste de terminer É17 au Championnat junior féminin des États-Unis et participera à son premier Championnat national ouvert du Canada.

Complétant la liste des exemptions anticipées, l’on retrouve la gagnante du Championnat amateur féminin britannique 2022 Jess Baker, la titulaire du Championnat amateur féminin d’Augusta National 2022 Anna Davis et, enfin, la golfeuse classée no 1 du Circuit Epson, Lucy Li.

« Conjointement avec le CP, nous sommes très fiers d’accueillir ce groupe exceptionnel d’athlètes canadiennes et internationales pour célébrer le retour tant attendu de l’Omnium féminin CP, a déclaré le directeur du tournoi Ryan Paul. Cette tradition de donner aux golfeuses des occasions de jouer en leur octroyant des exemptions de tournoi a toujours été une composante importante de l’Omnium féminin CP et nous sommes vraiment heureux de voir que ces talentueuses joueuses amateurs et professionnelles pourront se joindre à nous sur le terrain de l’Ottawa Hunt pour la 48e édition du Championnat national ouvert de golf féminin du Canada. »

Les golfeuses canadiennes et internationales qui ont ainsi mérité un laissez-passer se joindront à un tableau de compétition étincelant de vedettes du Circuit de la LPGA, avec en tête la phénoménale Canadienne, deux fois championne majeure du Circuit de la LPGA et membre honoraire de l’Ottawa Hunt, Brooke Henderson, ainsi que la championne en titre et no 1 mondial du golf féminin Jin Young Ko. À ces deux étoiles s’ajouteront 87 des 100 golfeuses les mieux classées dans la Course au classement CME du Circuit de la LPGA, dont les grandes stars mondiales Minjee Lee, In Gee Chun, Jennifer Kupcho, Lydia Ko, Lexi Thompson, Ashleigh Buhai, Nasa Hataoka, Nelly Korda, Jessica Korda, Charley Hull, Céline Boutier, Hannah Green, Sei Young Kim, Anna Nordqvist et Danielle Kang.

Le peloton comprendra notamment sept anciennes championnes de l’Omnium féminin CP et 13 des 17 joueuses qui ont connu la victoire au moins une fois cette année sur le Circuit de la LPGA, dont les cinq gagnantes des tournois majeurs de 2022.

Le tableau de compétition final, y compris d’autres exemptions (mais sans compter les qualifiées du lundi), sera confirmé le mardi 16 août 2022. Il restera quatre places à conquérir au tableau pour les participantes à l’épreuve de qualification du lundi qui sera disputée au The Marshes Golf Club d’Ottawa, ON, le 22 août.

LA CAMPAGNE DE BIENFAISANCE CP A DU COEUR PROFITERA À LA FONDATION DU CHEO :
Le Canadien Pacifique et Golf Canada sont fiers de soutenir la Fondation du Centre hospitalier de l’Est de l’Ontario (CHEO) comme premier bénéficiaire de bienfaisance de l’Omnium féminin CP 2022. Au nombre des activités de bienfaisance qui auront lieu durant la semaine du tournoi, mentionnons Les oiselets pour le coeur sur le 15e trou de l’Ottawa Hunt qui verra des dons de 5 000 $ versés pour chaque oiselet réussi sur ce trou pendant les quatre rondes de compétition. De plus, le CP soutient aussi fièrement un autre bénéficiaire communautaire, la Fondation de l’hôpital du district de Perth et Smiths Falls, en appui aux soins cardiaques pédiatriques. Depuis neuf ans que le CP est commanditaire en titre de l’Omnium féminin du Canada, plus de 13 M$ ont ainsi été récoltés au bénéfice de la santé cardiaque des enfants au Canada.

LE SOMMET DES FEMMES D’INFLUENCE CP REVIENT POUR DONNER LE COUP D’ENVOI DE LA SEMAINE DE TOURNOI :
Golf Canada et le Canadien Pacifique tiendront le cinquième Sommet annuel des femmes d’influence CP le mardi 23 août au Centre de congrès Infinity dans le cadre de la semaine des festivités entourant l’Omnium féminin CP 2022. Le Sommet des femmes d’influence CP rassemblera des femmes d’affaires de tout le pays qui partagent des idées et des buts communs pour une journée complète de réseautage, de prise de parole et de pouvoir, et de philanthropie. Le Sommet sera aussi une occasion d’accroître la notoriété de l’Omnium féminin CP car les participantes auront accès au tournoi durant la semaine. Pour de plus amples informations sur le Sommet des femmes d’influence CP, y compris pour des billets et des possibilités de commandite, veuillez consulter le site suivant www.omniumfeminincp.com/womens-leadership-summit/.

L’OMNIUM FÉMININ CP 2022 ACCUEILLE L’EXPÉRIENCE SPECTATEURS « LA PATINOIRE » :
Golf Canada a le plaisir de présenter son expérience spectateurs très prisée du public, le trou « La Patinoire », à l’Omnium féminin CP pour la première fois. Ce trou dynamique aménagé sur le thème du hockey, avec bandes de patinoire sur lesquelles les spectateurs peuvent taper entre les coups, bénévoles habillés en arbitres et des expériences d’hospitalité tout autour, sera situé au 17e trou à normale 3 de l’Ottawa Hunt & Golf Club.

TÉLÉDIFFUSION DE L’OMNIUM FÉMININ CP :
L’Omnium féminin CP 2022 proposera quatre jours de couverture télévisée nationale et internationale, notamment sur TSN, partenaire canadien de télédiffusion, et sur GOLF Channel, partenaire international de télédiffusion. Pour la toute première fois, l’Omnium féminin CP sera également diffusé sur les réseaux de télévision américains avec la couverture de la ronde finale du dimanche sur l’ensemble du réseau CBS. Le programme complet des horaires de télévision et des activités sur le parcours est disponible à l’adresse suivante : www.omniumfeminincp.com.

LES ENFANTS DE 12 ANS ET MOINS ENTRENT GRATUITEMENT :
Golf Canada et le CP se sont engagés à faire de l’Omnium féminin CP un évènement accueillant pour toute la famille. Afin de faire connaître le sport du golf à un plus grand nombre de jeunes, les enfants de 12 ans et moins ont droit à l’admission GRATUITE sur le site de l’Omnium féminin CP pendant toute la semaine.

EXPÉRIENCE L’APPLI MOBILE GOLF CANADA :
Les spectateurs à l’Ottawa Hunt pourront vivre l’expérience de l’Omnium féminin CP comme jamais auparavant en téléchargeant l’appli mobile Golf Canada qu’ils peuvent télécharger sur leur appareil iOS ou Android. Entre autres caractéristiques essentielles, vous y trouverez une carte du parcours en temps réel, la possibilité de passer des commandes à distance, le tableau des meneuses et les appariements, l’accès aux billets et les dernières nouvelles du tournoi, entre autres. Les mordus de golf peuvent aussi utiliser l’appli Golf Canada pour rehausser leur propre expérience de golf sur le terrain : pour trouver des parcours, faire le suivi de leur jeu, organiser des matchs entre amis, accéder aux distances sur GPS et bien plus encore. Cliquez ici pour télécharger.

Brooke Henderson Equipe Canada LPGA Tour Omnium féminin CP

Brooke Henderson en grande forme pour son retour à l’Omnium féminin CP

EVIAN-LES-BAINS, FRANCE - JULY 24: Brooke M. Henderson of Canada poses trophy after winning the The Amundi Evian Championship during day four of The Amundi Evian Championship at Evian Resort Golf Club on July 24, 2022 in Evian-les-Bains, France. (Photo by Stuart Franklin/Getty Images)

Lorsque la golfeuse originaire de Smith Falls, ON, Brooke Henderson reviendra à Ottawa pour l’Omnium féminin CP à la fin du mois, elle aura sûrement droit à un accueil digne d’une rock star de la part de ses concitoyens.

Après avoir remporté son deuxième tournoi majeur en carrière au Championnat Amundi Evian, Henderson est maintenant la seule athlète du golf canadien, hommes et femmes confondus, à avoir capturé plus d’un titre majeur – Mike Weir et Sandra Post ont chacun un titre à leur actif.

Alors que l’ancienne membre de l’équipe nationale du Canada avait mené le peloton tout au long des trois premières rondes au Championnat Amundi Evian, elle a eu quelques pépins en quatrième ronde et a dû puiser au fond de ses ressources pour s’assurer de décrocher son deuxième titre majeur.

Même si elle n’a pas joué son meilleur golf durant cette ronde de clôture, Henderson a su garder son calme et donner tout ce qu’elle avait quand il le fallait.

« Ça n’a pas commencé comme je voulais, mais je suis restée assez patiente, autant que j’ai pu l’être dans les circonstances », a-t-elle dit aussitôt après avoir gagné sur le parcours de l’Evian Resort Golf Club en France.

« Selon le dicton, les tournois majeurs se gagnent le dimanche sur le neuf de retour, ajoute la golfeuse. J’ai donc essayé de me maintenir dans cet état d’esprit, sachant que j’étais encore dans la course si j’arrivais à bien jouer au retour. »

En arrivant au 18e trou, Henderson était à 16 sous la normale cumulative, à égalité avec l’Américaine Sophia Schubert, mais elle allait réussir un roulé de huit pieds pour l’oiselet sur ce dernier trou pour assurer sa victoire.

« J’ai réussi quelques coups difficiles dans le dernier tronçon du parcours, et ça m’a beaucoup aidée. Je suis tout simplement super excitée d’avoir décroché mon deuxième titre de championnat majeur. Et 12 victoires sur le circuit, ce n’est pas mal non plus, souligne la superstar canadienne de la LPGA. Je suis très emballée par ce que réserve le reste de la saison. »

EVIAN-LES-BAINS, FRANCE – JULY 24: Brooke M. Henderson of Canada imitates a selfie as she poses for a photo with her trophy after winning the The Amundi Evian Championship during day four of The Amundi Evian Championship at Evian Resort Golf Club on July 24, 2022 in Evian-les-Bains, France. (Photo by Stuart Franklin/Getty Images)

Deux autres tournois importants attendent Henderson cet été : l’Omnium britannique féminin au début d’août et l’Omnium féminin CP à l’Ottawa Hunt Club du 22 au 28 août.

La golfeuse de 24 ans était à la maison le mois dernier pour participer à la journée des médias de l’Omnium féminin CP et pour promouvoir l’évènement dans la capitale nationale. La vedette

de la LPGA en a profité pour rappeler les bons souvenirs qu’elle garde de son dernier passage en tournoi à Ottawa.

« En 2017, quand je me suis présentée le jeudi matin pour mon départ prévu très tôt, à 8 heures, je crois, je pensais qu’il y aurait une poignée de spectateurs pour me regarder frapper la balle », raconte Henderson, qui est membre honoraire de l’Ottawa Hunt and Golf Club. Mais quand je suis arrivée au tertre de départ, il y avait foule des deux côtés de l’allée – c’était une expérience phénoménale! »

Le chef de la direction de Golf Canada Laurence Applebaum se rappelle bien l’enthousiasme qui entourait l’Omnium féminin CP 2017 : « Bien des gens connaissent cette histoire, mais Brooke devait réussir un oiselet à son 18e trou pour échapper au couperet. Et qu’a fait Brooke? Un oiselet, bien sûr! »

« Le lendemain, elle joue une ronde de 63 – un record de parcours, poursuit Applebaum. Ce furent 24 heures spectaculaires, une des choses les plus étonnantes que j’ai jamais vues. On ne cesse d’être ébahi par cette athlète depuis plusieurs années. »

AURORA, CANADA – AUGUST 25: Laurence Applebaum, CEO of Golf Canada talks with Brooke Henderson of Canada on the 18th green following the final round of the CP Women’s Open at Magna Golf Club on August 25, 2019 in Aurora, Canada. (Photo by Vaughn Ridley/Getty Images)

L’année suivante, lors de l’Omnium féminin CP 2018 à Regina, Henderson allait devenir le premier golfeur – ou golfeuse – canadien en 45 ans à remporter le championnat national ouvert du Canada.

Le championnat a dû être annulé en 2020 et 2021 à cause de la pandémie de COVID-19, mais il revient en grande cette année à l’Ottawa Hunt and Golf Club et les attentes ne seront pas déçues.

Le directeur du tournoi Ryan Paul est ravi de voir toute l’effervescence qui entoure le retour de l’élite de la LPGA cette année : « Les amateurs de golf de la communauté se sont ralliés de belle façon à notre championnat national ouvert féminin, dit-il. On a tous très hâte de revenir à l’Ottawa Hunt et d’y présenter une célébration incontournable de l’été. »

Henderson sera accompagnée de ses concitoyennes canadiennes Maude-Aimée Leblanc, Maddie Szeryk, Alena Sharp, Jaclyn Lee, Rebecca Lee-Bentham, Selena Costabile, Monet Chun, et Lorie Kane qui a annoncé plus tôt que cette année serait sa dernière. L’on s’attend à ce que plusieurs autres Canadiennes obtiennent un laissez-passer dans les prochaines semaines pour intégrer ce brillant tableau de compétition regroupant 156 golfeuses de haut calibre.

L’une des nouveautés du championnat cette année sera l’installation de la Patinoire en bordure du 17e trou à normale 3. Elle qui a joué au hockey en tant que gardienne de but dans ses jeunes années, Henderson a bien hâte de jouer ce trou thématique à saveur de hockey plus tard cet été.

« J’étais vraiment ravie quand Golf Canada a annoncé qu’on allait introduire la Patinoire dans le Circuit de la LPGA. Je pense que les spectateurs vont adorer ça et le manifester bruyamment.

Ça va être excitant et j’ai vraiment hâte de voir de quoi ça a l’air », a dit la championne lors de la journée des médias en juin.

Aujourd’hui, avec ses 12 victoires sur le Circuit de la LPGA – dont deux titres majeurs à son nom – la Canadienne de 24 ans est sans doute à l’heure actuelle l’athlète canadien – tous genres confondus – le plus titré de tous les sports majeurs.

Et elle compte bien poursuivre sur sa lancée victorieuse en sol natal à la fin du mois.

« Le sixième tournoi important auquel je participe sur le Circuit de la LPGA chaque année est toujours celui-ci. C’est une semaine intense pour moi, pour nous, et je veux toujours être au mieux », a déclaré Henderson à propos de l’Omnium féminin CP.

Compte tenu des succès de la jeune femme de la région d’Ottawa, on ne peut s’étonner de l’enthousiasme qui accompagne la perspective de son retour à la maison du 22 au 28 août. Et la golfeuse de 24 ans de Smiths Falls se prépare à offrir son meilleur jeu, de catégorie AAA, aux amateurs de golf canadiens gonflés à bloc qui l’attendent cet été.

Je sens que nous sommes sur une belle lancée, en ce moment. Je joue avec beaucoup de confiance et je frappe la balle plutôt bien, conclut la grande vedette du golf. J’ai vraiment hâte de rentrer à la maison pour y vivre ce qui sera, j’espère, une semaine formidable pour moi.

Brooke Henderson sur le 2022 Omnium féminin CP
Brooke Henderson Circuit LPGA

Bruny Surin… à la PGA du Québec, hausse des coûts, Brooke et autres nouvelles

(Thananuwat Srirasant/Getty Images)

Aussi bien le préciser d’entrée, Bruny Surin n’entreprend pas à 54 ans une deuxième carrière dans le sport. En réalité, il n’est pas golfeur, confirmer Dominic Racine, directeur général de la PGA du Québec.

Plus jeune, Brune passait ses étés sur une piste d’athlétisme et non un terrain de golf avec les succès que l’on sait, incluant l’or olympique au 4 X 100 mètres à Atlanta en 1996 et c’est ce qui en fait le conférencier-vedette en cette semaine de formation printanière 2022 des professionnels en cours de lundi à vendredi pour les membres. 

Son thème jeudi, à 14h, est absolument en accord avec le golf et le sport en général puisqu’il s’agit de la méthode de repousser ses limites dans une présentation Titleist-FootJoy. 

Parmi les autres sujets, il y a les règles (Jacque Sévigny), la boutique (Michel Blier), les programmes juniors (Louis Bourgeois), les finances (SFL et Major) de même que la santé (Accès Physio).

Plus cher au golf… aussi

Selon un sondage Golf News Now mené par Ian Hutchinson sur l’inflation galopante, 63% des golfeurs croient que les prix vont augmenter de façon significative pour la nourriture et les items dans la boutique. L’autre groupe de 37% estime que cela se fera plus légèrement en espérant qu’il ait raison pour aider nos portefeuilles.

C’est parti!

La période des inscriptions chez Golf Québec pour les tournois provinciaux de l’été est entreprise sur le site internet.

Rémi Bouchard par acclamation 

La nomination de Rémi Bouchard, de Laval-sur-le-Lac, a été une affaire vite et bien réglée la semaine dernière comme représentant du Québec à la PGA canadienne.

C’est sans contestation qu’il a obtenu le poste qui pourrait devenir un siège au conseil national, ce qui sera décidé lors de l’assemblée générale en mai. Ses chances sont excellentes. 

Ayoye!

Saviez-vous que John Daly joue volontairement avec une épaule disloquée? 

«Lorsqu’elle se remplace, je la disloque de nouveau en cours de jeu parce que joue de cette façon depuis mes années chez les juniors et cela me procure une balle légèrement coupée de gauche à droite me valant un meilleur contrôle», dit-il. 

John Daly (la suite)

Un homme occupé, John Daly se prépare à lancer un autre disque, celui-ci avec la collaboration de la légende country et golfeur Willie Nelson. On ne peut pas dire que le titre «Whiskey and Water» de l’opus ne lui ressemble pas!

«Willie est un ami de longue date. Cette fois, je suis certain qu’on va me jouer justement à cause de Willie», commente-t-il. 

Brooke collée au top!

En bouclant 4e en Thaïlande dimanche, Brooke Henderson en était à son quatrième top dix en cinq départs cette année.

À ce rythme, ce n’est qu’une question de temps que survienne sa 11e victoire à la LPGA à 24 ans. 

Vite un directeur de golf à Rivermead

Le club Rivermead, un des bijoux de la région Gatineau-Ottawa, est dans un sprint pour trouver un directeur de golf suite au départ de Jean Leduc. Cela laisse vraiment peu temps pour trouver la perle rare.

Le jeune directeur général Mathieu Perron, au ancien Carabin et de Saint-Hubert ayant fait ses classes dans le métier à Laval-sur-le-Lac, possède ses certifications de la PGA, mais il est déjà débordé avec ce que demande le travail d’administrateur  d’un endroit très actif.

Birdie!

Il va sans conteste à Sam Wood pour son grand aplomb lors du discours d’intronisation de son père Tiger au Panthéon mondial du golf. La jeune fille n’a que 14 ans. 

Citation

«La PGA a trop de choses à accomplir pour s’en occuper, mais oui, je suis prêt à écouter Phil Mickelson lorsqu’il sentira le moment approprié», déclare le commissaire Jay Monahan au sujet du délire de Lefty dans la saga de la Super Ligue financée par l’argent saoudien.

Brooke Henderson LPGA

Les soeurs Henderson séparées pour la première fois depuis 2016 !

LOS ANGELES, CALIFORNIA - APRIL 23: Brooke M. Henderson and her caddie line up to putt on the 18th green during the third round of the HUGEL-AIR PREMIA LA Open at Wilshire Country Club on April 23, 2021 in Los Angeles, California. (Photo by Meg Oliphant/Getty Images)

En parallèle de l’Omnium des Etats-Unis, ajoutons Brooke Henderson dans la catégorie à surveiller alors qu’elle se présente pour défendre son titre au tournoi Meijer de la LPGA à Grand Rapids.

De fait, la native de Smiths Falls, en Ontario, y va pour le tour du chapeau y ayant déjà été gagnante en 2007 en plus de 2019.

La semaine dernière, la gagnante de 10 tournois à la LPCA à 23 ans seulement s’était retirée avant le début à Los Angeles pour des raisons autres que la Covid-19.

Une histoire de travail 

Pour la première fois depuis le début de 2016, Brooke sera séparée de sa sœur aînée Britanny qui n’a pas fait le voyage. 

Il s’agit d’un problème de permis de travail, le sien prenant fin le 15 juin. 

Une ancienne titulaire du Québec dans les rangs juniors, Britanny est maintenant mariée à un Américain. Zach Stepanik est du département des communications de la LPGA.

Les papiers sont à refaire puisque le couple est installé à Naples, en Floride, au lieu d’être simplement renouvelés, ce qui provoque le délai en souhaitant qu’il ne s’étire pas trop. 

Brooke Henderson

Brooke Henderson se prépare un peu différemment à l’approche d’un tournoi

Brooke Henderson
Brooke Henderson (Bernard Brault/ Golf Canada)

Habituée à un rythme effréné de près de 30 tournois par saison, Brooke Henderson n’en a disputé que 10 l’an dernier, en raison de la pandémie.

L’Ontarienne de 23 ans a tout de même vu un bon côté à une cadence au ralenti.

« Les pauses entre les tournois ont un peu changé ma façon de me préparer, a dit Henderson. J’ai appris à doser mes énergies pour quand même réussir à bien jouer. »

La Canadienne est à Lake Buena Vista en Floride, où débutera jeudi le Tournoi des championnes de la LPGA.

Henderson a fini septième au Championnat du circuit peu avant Noël, puis elle a passé les Fêtes au pays, avec sa famille. La neige ne manquait pas à Smiths Falls et combiné à l’isolement requis, elle s’est peu entraînée.

« En même temps, ç’était assez plaisant d’avoir une pause, de me sentir rafraîchie pour 2021, si on veut », a t-elle confié.

Le Tournoi des championnes compte 25 joueuses et 50 célébrités, sans qualification pour le week-end.

Henderson a jasé brièvement avec l’ancien des Blue Jays de Toronto Josh Donaldson, avec qui elle va jouer jeudi.

« C’est amusant de voir toutes les vedettes, a t-elle dit. C’est une atmosphère différente des tournois habituels. »

Classée sixième au monde, Henderson a fini six fois dans le top 10 la saison dernière.

« Je suis très fière de faire partie du top 10, a dit Henderson. Dans l’immédiat, je n’ai pas particulièrement comme but d’essayer de devenir numéro 1.

« C’est sûr que j’aimerais grimper au classement, mais j’y vais un tournoi à la fois. Si j’ai l’occasion de lutter pour être numéro 1, je vais faire de mon mieux, c’est certain. »

Brooke Henderson

Brooke Henderson remporte le Prix des fondatrices au Gala de la LPGA

Brooke Henderson wins Founders Award
Brooke Henderson (Sam Greenwood/Getty Images)

NAPLES, Floride — Confortablement vêtue d’une combinaison fleurie et avec ses parents dans l’assistance, Brooke Henderson a ajouté un autre honneur à sa collection de trophées.

La golfeuse âgée de 22 ans a remporté le Prix des fondatrices 2019 lors de la cérémonie Rolex LPGA Awards jeudi soir à Naples, en Floride, un événement tenu dans le cadre du championnat CME Group Tour.

Le Prix des fondatrices est une distinction qui fut rebaptisée en 2019. Anciennement connu sous le nom de Prix William & Mousie Powell, cette appellation fut changée cette année afin d’honorer les 13 fondatrices de la LPGA.

Henderson a déclaré à golfcanada.ca que cet honneur était « extra spécial » puisque la gagnante du prix résulte d’un vote auprès des golfeuses du circuit de la LPGA. Le prix est remis chaque année à une personne « dont le comportement et les agissements exemplifient le mieux l’esprit, les idéaux et les valeurs de la LPGA ».

Gagnante à neuf reprises sur le circuit de la LPGA, elle confie avoir découvert qu’elle figurait parmi les nominées lors d’une assemblée des joueuses de la LPGA, et que le fait que ce soient elles qui l’ont élue était « assez folle ».

« Cela veut dire beaucoup (pour moi) » a avoué Henderson. « Je passe tellement de temps avec ces filles que c’est vraiment un grand honneur de recevoir le Prix des fondatrices. »

« Être évoquée dans le même souffle qu’elles… leur passion, leur persévérance et ce qu’elles ont accompli avec ce circuit, c’est extraordinaire. C’est vraiment cool pour moi. »

Cela devient presque une habitude pour Henderson en 2019 de remporter un trophée par voie de scrutin

Plus tôt cette année, elle est devenue la première golfeuse canadienne à remporter un prix ESPY (« Meilleure golfeuse ») et en octobre, elle a remporté le Prix du choix du public remis par le Panthéon des sports canadiens — un nouveau prix conçu pour honorer de « futurs membres du Panthéon qui sont des héros de leur sport, mais aussi des héros dans leur communauté. »

« Cette année a été vraiment folle pour ce qui est des honneurs (que j’ai reçus). Je ne m’attendais à aucun d’entre eux », confie Henderson tout en affichant ce sempiternel sourire. « D’avoir reçu ces prix, c’est juste incroyable. Je suis honorée, touchée… et c’est un sentiment incroyable. »

Henderson, qui partageait une table avec Lexi Thompson et les dirigeants de Rolex lors du gala de remise des prix, a remporté deux gains en 2019. Sa victoire à la Classique Meijer LPGA était la neuvième de sa jeune carrière, ce qui est plus qu’aucune autre Canadienne ou Canadien de l’histoire de la LPGA ou du PGA Tour.

« Ce prix décerné à Brooke est peut-être l’un des plus spéciaux, car il a été attribué après un vote de ses pairs et nous sommes vraiment impressionnés et ravis que Brooke soit ainsi reconnue. Nous savons à quel point elle est spéciale, » a déclaré le chef de la direction de Golf Canada, Laurence Applebaum. « C’est formidable pour elle, pour sa famille et pour le golf canadien dans son ensemble. »

La golfeuse de Smiths Falls, Ontario, est devenue un véritable moteur pour inspirer les jeunes golfeuses et golfeurs à travers le pays. Et d’ailleurs, en Floride cette semaine, on aperçoit de nombreuses jeunes filles coiffées d’une visière et portant la queue de cheval tout comme Henderson déambulant près du parcours. Henderson affirme que de pouvoir évoluer devant des compatriotes canadiens peu importe où elle joue la rend encore plus reconnaissante de cet appui.

Henderson confie qu’elle est bien consciente de son rôle et qu’elle est heureuse d’avoir la possibilité d’être une source d’inspiration, non seulement en raison de ses performances record sur le parcours de golf, mais également hors du parcours.

« J’essaie toujours de devenir un meilleur golfeur, mais je m’efforce aussi de devenir une meilleure personne tous les jours, » dit Henderson. « Lorsque vous travaillez fort et que vous vous concentrez sur la réalisation de certains objectifs, de bonnes choses se produisent. Cette année en est la preuve. »

Jin Young Ko, gagnante de l’Omnium féminin CP 2019, a été la grande gagnante de la soirée, en remportant le prix Rolex Annika Major et le prix de Joueuse de l’année Rolex. Avec seulement trois rondes restant à disputer dans la saison de la LPGA, elle a aussi pratiquement bouclé le trophée Vare (pour la meilleure moyenne de pointage).

Henderson est à égalité au cinquième rang après la première ronde du championnat CME Group Tour.

Brooke Henderson

Henderson remporte le Prix du public du Panthéon des sports canadiens

Brooke Henderson
Brooke Henderson (Chuck Burton/Getty Images)

Brooke Henderson a ajouté à son impressionnante collection d’honneurs, mercredi, en recevant le premier Prix du public remis par le Panthéon des sports canadiens.

Ce prix a été créé pour « Reconnaître les futurs membres du Temple de la renommée qui sont des champions de leur sport et de leur communauté. »

L’athlète de 22 ans originaire de Smiths Falls, en Ontario, a connu une autre campagne remarquable sur le circuit de la LPGA, décrochant son neuvième titre à la Classique Meijer de LPGA, devenant ainsi la golfeuse ou golfeur la plus décorée de l’histoire, qu’il s’agisse des circuits de la LPGA ou de la PGA.

Henderson est une ardente défenderesse des œuvres caritatives et de la participation communautaire, jouant un rôle important en tant qu’ambassadrice de la campagne CP a du cœur du Canadien Pacifique. À l’Omnium féminin CP de 2019 disputé à Aurora, en Ontario,  elle fut la tête d’affiche d’une collecte de fonds qui a permis de recueillir 2,2 millions de dollars pour la Fondation SickKids. Elle a également participé à de nombreuses cliniques et événements caritatifs tout au long de l’année.

Brooke fut nommée athlète féminine de l’année par la Presse canadienne en 2015, 2017 et 2018. Elle a également remporté les honneurs du prix ESPY 2019 saluant la meilleure golfeuse.

Brooke Henderson

La question n’est pas si Brooke va regagner, mais combien de fois elle le fera 

Brooke Henderson (Bernard Brault, Golf Canada)

Si une personne a pu quitter dimanche soir l’’Omnium canadien CP au club Magna au nord de Toronto la tête bien haute en plus de la championne Jin Young Ko, c’est bien Brooke Henderson.

Elle n’a pu défendre son titre de l’an dernier à Regina, mais il n’existe surtout pas de gêne être détrônée par une joueuse numéro un au monde avec quatre succès cette année et un putter en feu durant la semaine pour une fiche record de 26 sous la normale en ne commentant pas un seul boguey pendant la durée.

À noter que la Coréenne a reçu son trophée de Charlie Beaulieu, le président de Golf Canada qui est du Mirage.

Et que dire de la pression de jouer à la maison pour Brooke, qui a bouclé 3e à moins dix-neuf.

En plus d’être ultra-talenteuse, Brooke a encore montré son cran samedi avec sa formidable séquence qui lui a fait retrancher neuf coups au par en onze trous pour un éblouissant 29 au dernier neuf.

De toutes les filles à la LPGA, elle s’avère la plus énergique au jeu cela avec le sourire ce qui ajoute à l’image de son sport et l’affection que lui retourne le public.

S’il a fallu quarante-cinq années avant que Brooke devienne à Régina l’an passé la première Canadienne depuis notre Jocelyne Bourassa à remporter le titre national, on peut bien patienter après tout une petite année à Vancouver en 2020, la question n’étant plus de savoir si Brooke Henderson va l’emporter de nouveau, mais combien de fois la surdouée de 21 ans (elle en aura va 22 le 10 septembre) va-t-elle encore triompher.

Birdie spécial

Le prix cette semaine va au service météorologique de la PGA. Après avoir activité la sirène d’alerte samedi à 16h 17 au Championnat du circuit à Atlanta pour évacuer d’urgence les spectateurs, la foudre a frappé un arbre de 60 pieds dont les débris ont blessé six personnes, dont cinq conduites à l’hôpital et très heureusement libérées.

Il y a un message fondamental à retenir, soit de quitter tout de suite lors d’un avertissement plutôt que de courir le risque inutile de tenter finir le trou même à la course.

Les Européens vont-ils régler le cas du jeu lent?

La PGA d’Europe fait preuve d’un beau geste en s’attaquer directement à cette véritable calamité du golf: le jeu trop lent.

De façon d’activer le déroulement, Keith Pelley, un ancien de TSN (RDS) et des Jeux olympiques à Vancouver devenu commissaire du golf outre-mer, coupera en 2020 de trois à deux les avertissements avant d’imposer la pénalité d’un coup. Avec des exemples comme une ronde à l’Omnium du Maroc qui a pris 5h30 à elle seule, et Bryson Dechambeau qui mis 2h30 avant de faire son roulé, reconnaissons ensemble qu’il y a péril dans la demeure et de la très grosse «job» à faire.

Est-ce que quelqu’un a dit aux pros que la nouvelle règle R&A et USGA en vigueur depuis le 1er janvier stipule une limite de 40 secondes par coup?

Aux grands maux, les grands moyens et personnellement, je suis davantage de l’école de Rory McIlroy plus drastique avec sa théorie qu’un avertissement soit suivi immédiatement de la pénalité. Bref, pas de niaisage.

En passant, que fait la PGA en Amérique? Comme principale vitrine du golf, elle a la responsabilité N-O-W.

Brooke Henderson Omnium féminin CP

Brooke Henderson est dans la course à l’Omnium féminin canadien

PHOTO BERNARD BRAULT, Golf Canada

AURORA, Ont. Après que Brooke M. Henderson eut réussi un oiselet au 15e fanion, vendredi, elle a observé ses notes et elle a regardé ses partenaires de groupe de jeu Stacy Lewis et Min-Jee Lee terminer le trou.

Une petite voix l’a appelée et la Canadienne s’est retournée, frottant le poing avec un jeune partisan vêtu en rouge et blanc. Par la suite, Henderson a repris le travail pour rester dans la lutte pour le premier rang de l’Omnium féminin canadien de golf.

« Parfois, tu vois un jeune partisan sourire et ça te sort du moment pour un instant, a déclaré Henderson sur le vert d’entraînement du club de golf Magna. J’ai le sentiment que c’est bon. On pourrait dire que ça te ramène sur terre. Les partisans ont tellement confiance en moi et je crois que ça m’inspire un peu. »

Henderson, la championne en titre du tournoi, a remis une carte de 69 (moins-3) lors de la deuxième ronde, montrant un pointage cumulatif de moins-9. Elle accuse trois coups de retard derrière la Danoise Nicole Broch Larsen, qui a réussi une deuxième ronde consécutive de 66.

La compétition est très relevée cette semaine, alors que 96 des 100 golfeuses ayant amassé le plus d’argent cette année sont présentes. Ça ajoute de la pression à Henderson, qui est devenue la première Canadienne en 45 ans à gagner ce tournoi national.

« Je suis heureuse avec mon classement. Je suis près de la tête même si je sais que j’aurais pu mieux jouer aujourd’hui, a mentionné Henderson. J’ai confiance que je peux connaître une séquence d’oiselets demain. Je suis excitée de m’élancer. »

La joueuse no 1 au monde, Jin Young Ko, accuse un coup de retard sur la meneuse après avoir ramené une carte de 67. Ko a remporté deux des cinq tournois majeurs du circuit de la LPGA cette saison, soit l’ANA Inspiration et le Championnat Evian.

« J’aime bien Brooke. J’espère qu’elle m’aime aussi, a dit Ko en riant. Nous avons une belle relation sur le circuit et elle m’aide beaucoup. »

Broch Larsen a terminé une seule fois au sein du top-10 cette saison. Il y a deux ans, elle avait terminé l’Omnium féminin canadien à égalité au troisième échelon après avoir partagé la tête en troisième ronde.

« J’ai l’impression que je suis encore plus confiante à cette position que je l’étais il y a deux ans, a expliqué Broch Larsen. Peu importe ce que les prochains jours amèneront, je suis très heureuse de mes deux premières rondes. »

Anne-Catherine Tanguay, de Québec, a aussi commencé la journée à moins-6. Cependant, elle s’est contentée d’un score de 74. Tanguay a toutefois limité les dégâts après avoir commis deux doubles bogueys et un boguey sur les quatrième, cinquième et sixième trous.

« Ç’a été un début très difficile. Je suis heureuse d’avoir pu remonter la pente, a souligné Tanguay. Je ne me sentais pas mal ce matin. C’était un peu surprenant de voir toutes ces erreurs en début de ronde. Je crois que je manquais un peu d’engagement dans mes décisions et peut-être que certaines d’entre elles étaient discutables. »

Michelle Liu, qui est originaire de Vancouver et âgée de 12 ans, a bouclé sa ronde en 82 coups et ne sera pas des rondes du week-end puisqu’elle se retrouve à plus-19. Elle est la plus jeune participante de l’histoire du tournoi et elle s’était qualifiée en étant la meilleure Canadienne au championnat amateur national plus tôt en août.

Brooke Henderson Omnium féminin CP

Brooke Henderson: dans une classe à part

Brooke Henderson (David Cannon/Getty Images)

La victoire de Brooke Henderson en juin dernier à la Classique Meijer de la LPGA fera partie de l’héritage légendaire que léguera la jeune golfeuse de Smiths Falls, Ontario. Il s’agissait pour elle d’un neuvième triomphe sur le circuit de la LPGA, ce lui a conféré la distinction d’être la golfeuse canadienne la plus titrée de l’histoire, tant en LPGA que sur le circuit du PGA TOUR.

Âgée de 21 ans seulement, il semble qu’Henderson est destinée à ajouter plusieurs autres titres à ce nombre record.

« Je vois plusieurs autres victoires à venir pour Brooke, je n’entrevois pas de ralentissement de sa part, » confiait Lorie Kane, son homologue ambassadrice du programme CP lors de la Journée des médias de l’Omnium féminin CP en juillet dernier.

« Elle frappe loin et elle a une touche magique avec son fer droit. Elle est aussi très solide au niveau mental. La somme de tout ça la rend très difficile à vaincre, » d’ajouter, à propos d’Henderson, celle qui a remporté quatre victoires en LPGA.

La prochaine occasion d’ajouter à ce total historique se présentera au Club de golf Magna, puisqu’elle y défendra son titre de championne 2018 de l’Omnium féminin CP.

« Quand on participe à un tournoi qu’on a déjà remporté, cela vous rappelle tellement de bons souvenirs et cela vous procure juste un peu plus de fébrilité et de motivation à l’approche de cette semaine-là. Portland était extrêmement spécial pour moi, car c’était l’endroit où j’avais remporté ma première victoire, et de pour y revenir et répéter l’exploit était fantastique, » relate Henderson.

« À l’approche de ce tournoi, j’essaie simplement de me remémorer tous ces bons souvenirs et de tenter de penser à l’énergie que mon procuré les spectateurs l’an dernier, » ajoute cet ex-membre de l’équipe nationale, qui est devenue la première golfeuse canadienne à gagner à la maison depuis que Jocelyne Bourassa avait accompli l’exploit en 1973.

Si elle demeure une source d’inspiration pour plusieurs à travers le pays en vertu de son succès, Henderson affirme qu’elle a puisé son inspiration d’un ancien coéquipier d’Équipe Canada.

« C’était très excitant d’être témoin de la victoire de Corey Conners plus tôt cette saison et cela m’a permis de me remettre en tête que je peux gagner moi aussi, » avoue Henderson.

Conners a signé sa première victoire en carrière sur le circuit PGA TOUR lors de l’Omnium Valero du Texas au début d’avril. Gagner ce tournoi signifiait que Conners n’aurait plus à se préoccuper d’avoir à se qualifier les lundis de tournois, puisqu’il aurait désormais un brevet complet du PGA TOUR valable jusqu’à la fin de la saison 2020-21.

« J’ai inscrit quelques résultats dans le top 10 plus tôt cette année, mais je ne faisais pas grand-chose, puis je l’ai vu et je me suis dit qu’il était tant que j’en fasse plus. Et cela m’a remis à l’ordre, » poursuit-elle.

Deux semaines après le triomphe qui a changé la vie de Conners, Henderson signait sa huitième victoire en LPGA lors du Championnat Lotte à Kapolei, Hawaii. Ce gain permettait à Henderson de défendre son titre de 2018 à Hawaii, tout en la permettant de rejoindre Sandra Post, Mike Weir et George Knudson pour le plus grand nombre de victoires professionnelles par un Canadien.

Et la suite est connue. À la mi-juin, au Blythfield Country Club de Grand Rapids, la golfeuse de 21 ans abattait le record en remportant la Classique Meijer de la LPGA.

En se remémorant ce triomphe, Henderson confie qu’elle fut inspirée par le succès qu’ont connu les Raptors de Toronto.

« C’était si excitant de les voir jouer. Ma famille regardait les séries éliminatoires et nous les encouragions à tous les matches et c’était très agréable de les voir jouer si bien, » dit Henderson.

« C’est une équipe remarquable qui a accompli quelque chose d’incroyable pour le Canada en entier. Ils ont remporté le championnat de la NBA juste avant que je signe ma victoire et je voulais juste que cet engouement se poursuive. D’obtenir ce neuvième titre en LPGA après cet événement était tout simplement très particulier. »

Henderson a reçu beaucoup d’appui à la suite de sa victoire historique. Parmi ceux qui se sont manifestés, on relève le premier ministre Trudeau, qui lui a relayé ses félicitations par l’entremise de Twitter. Elle a aussi reçu un texto de Wayne Gretzky la félicitant.

Puis le mois dernier, c’était le réseau ESPN qui lui remettait le prix ESPY de la meilleure golfeuse.

« Je me considère très chanceuse de m’être créé, grâce au golf, autant de relations et d’amitiés. Et je suis très reconnaissante du soutien que j’ai reçu, » avoue Henderson.

En considérant les choses dans leur ensemble, Henderson est bien au fait du riche héritage qu’elle est en voie de créer grâce au succès qu’elle connait sur le terrain et que cette immense popularité lui confère une tribune pour venir en aide à d’autres – et c’est une des raisons majeures pour laquelle elle est heureuse de son rôle d’ambassadrice du programme CP a du cœur.

« C’est une grande fierté et un honneur pour moi d’être une ambassadrice du CP. Je sais que le programme CP a du cœur a beaucoup progressé en matière de santé cardiovasculaire et de faire partie de CP a du cœur et du travail remarquable qu’ils accomplissent en aidant les gens, les enfants et les familles à se sentir mieux et à être en meilleure santé est vraiment incroyable, » souligne Henderson.

« J’ai la chance de pouvoir y participer encore une fois avec Lorie cette année. J’espère que nous récolterons une tonne d’argent lors de l’Omnium féminin CP et que nous aurons un impact positif sur encore plus de vies. »

L’objectif du programme CP a du cœur cette année est d’amasser 1,75 million de dollars durant l’Omnium féminin CP. Les fonds recueillis serviront à rénover une salle d’opération cardiaque à l’Hôpital SickKids. En outre, le CP prévoit également d’appuyer la communauté organisatrice du tournoi en 2019 avec un don de 250 000 dollars au Southlake Regional Health Center de Newmarket, en Ontario pour y soutenir l’unité de soins cardiaques pédiatriques.

Au cours de ses cinq années à titre de commanditaire principal de l’Omnium féminin CP, 8,5 millions de dollars ont été ainsi recueillis pour soutenir la santé cardiovasculaire des enfants au Canada.

Après avoir été ambassadrice du CP pendant ces cinq années, Kane est très heureuse de pouvoir compter sur Henderson.

« Nous ne pourrions avoir de meilleure partenaire que Brooke et tout le succès qu’elle connait sur le parcours de golf ne fait que contribuer à attirer davantage l’attention sur le travail important accompli par le programme CP a du cœur, » affirme Kane à propos d’Henderson, qui s’est joint à CP en tant qu’ambassadrice en 2017.

« Brooke assume ses responsabilités et fait ce qu’elle doit faire, c’est-à-dire d’être une personne tout à fait spéciale qui pratique un sport et qui encourage les jeunes à faire de même. »

Avec 156 des meilleures golfeuses en monde en lice pour lui ravir le titre de championne de l’Omnium féminin CP de 2019 au Club de golf Magna, Henderson devra faire face à une concurrence féroce dans sa quête de défendre son titre.

La jeune femme de 21 ans se dit toujours prête à relever le défi — et s’attend à ce que les passionnés amateurs canadiens qui seront à Aurora lui donnent l’avantage dont elle a besoin pour ajouter à son total record de victoires.

Cette année particulièrement, parce que je suis plus proche de chez moi, je m’attends à de grosses foules, » a déclaré Henderson.

« J’espère pouvoir nourrir et utiliser leur énergie pour me mettre dans une position telle que, lorsqu’arrivera le week-end, je serai en mesure de mener une charge et de hisser à nouveau ce trophée. »