Communiqués de presse Équipe Canada

Golf Canada dévoile les noms des athlètes amateurs et professionnerls qui formeront Équipe Canada 2023

21 décembre 2022 – Golf Canada a le plaisir de dévoiler les noms des 57 athlètes et huit entraîneurs qui feront partie d’Équipe Canada alors que d’importantes améliorations au programme d’équipe nationale de Golf Canada continuent de se déployer.

Pour 2023, le système d’équipe nationale de Golf Canada se décline en trois niveaux : Équipe Canada (athlètes amateurs et professionnels), Équipe Canada – NextGen (amateurs de moins de 21 ans) et un système national de dépistage des talents visant à élargir le bassin de futurs candidats pour l’équipe nationale.

Les niveaux de programme actualisés pour 2023, y compris un nombre record d’athlètes et d’entraîneurs, reflètent les améliorations apportées au programme de haute performance annoncé l’année dernière pour accélérer le positionnement du Canada dans le paysage mondial du golf professionnel, avec pour objectif de porter à 30 le nombre de Canadiennes et Canadiens sur les circuits de la LPGA et de la PGA d’ici 2032.

Le niveau d’Équipe Canada (anciennement la formation Jeune pro et la formation Amateur) comprend maintenant des golfeurs professionnels et amateurs bénéficiant d’un entraînement destiné à les aider à atteindre les circuits majeurs. Un nouveau niveau appelé Équipe Canada – NextGen (anciennement la formation Junior) s’ajoute au programme d’Équipe Canada afin de soutenir les meilleurs golfeurs juniors et à combler le fossé pour les joueurs en transition vers le golf amateur et le système universitaire américain.

« Grâce à la Fondation Golf Canada et à nos généreux donateurs, la structure améliorée du programme d’Équipe Canada est en excellente position pour soutenir un plus grand nombre d’athlètes canadiens de haut niveau dans le but d’atteindre notre objectif de faire participer au moins 30 Canadiens aux circuits majeurs au cours de la prochaine décennie, a déclaré Kevin Blue, directeur en chef du sport chez Golf Canada. Nous avons continué d’évaluer et d’analyser le système actuel de développement des joueurs, nous avons apporté des améliorations aux environnements de compétition et d’entraînement et nous travaillons en collaboration avec les athlètes, les parents et les entraîneurs de la PGA du Canada dans le but commun de rehausser le niveau d’excellence des Canadiens sur la scène mondiale du golf. Le Canada a fait des progrès considérables dans le développement de golfeurs de classe mondiale et nous sommes prêts à franchir une nouvelle étape. »

Les améliorations apportées au programme de haute performance de Golf Canada, décrite dans un document de mise à jour détaillé préparé par Blue en 2022, ont été rendues possibles grâce au soutien de dons majeurs versés par le réseau de Supporteurs de la Fondation Golf Canada.

ÉQUIPE CANADA MASCULINE

A.J. Ewart (23)Coquitlam, C.-B. Barry University (fin.) The Vancouver GC [AM]
Ashton McCulloch (20)Kingston, ON Michigan St. (2e) Cataraqui G&CC [AM]
Johnny Travale (22)Hamilton, ON UCF (5e) Hamilton G&CC [AM]
Laurent Desmarchais (21)Bromont, QC Tennessee (So.) Club de golf Vallée Du Richelieu [AM]
Matt Anderson (22)Mississauga, ON San Francisco (5e) Credit Valley G&CC [AM]
Piercen Hunt (21)Hartland, WI Illinois (1e) The Club at Lac la Belle [AM]
Rémi Chartier (21)Naples, FL East Tennessee State (fin.) CG Royal Montréal[AM]
Brendan MacDougall (25)Calgary, AB High Point/Nevada (’21) The Glencoe C&CC [PRO]
Chris Crisologo (27)Richmond, C.-B. Simon Fraser (’18) Marine Drive GC [PRO]
Chris R. Wilson (27)Toronto, ON Colgate University (’17)N/D | [PRO]
Étienne Papineau (26)Saint-Jean-sur-Richelieu, QC West Virginia (’21) Pinegrove CC [PRO]
Henry Lee (24)Coquitlam, C.-B. University of Washington (’21) [PRO]
Jared du Toit (27)Kimberley, C.-B. ASU (’17) The Glencoe G&CC [PRO]
Jeevan Sihota (18)Victoria, C.-B. devenu pro après le secondaire [PRO]
Joey Savoie (28)La Prairie, QC MTSU (’17) [PRO]
Max Sekulic (23)Rycroft, AB Washington State (’22) The Glencoe G&CC [PRO]
Myles Creighton (27)Digby, NS Radford (’18) Banyan GC [PRO]
Noah Steele (25)Kingston, ON Sam Houston State (’20) Cataraqui G&CC [PRO]
Stuart Macdonald (28)Vancouver, C.-B. Purdue (’16) [PRO]
Sudarshan Yellamaraju (21)Mississauga, ON devenu pro après le secondaire [PRO]

ÉQUIPE CANADA FÉMININE

Angela Arora (18)Surrey, C.-B. Tennessee (jan. 2023) Marine Drive GC [AM]
Brooke Rivers (17)Brampton, ON Wake Forest (2023) Brampton GC [AM]
Céleste Dao (21)Notre-Dame-de-l’Île-Perrot, QC Georgia (fin.) Summerlea G&CC [AM]
Katie Cranston (18)Oakville, ON Auburn (jan. 2023) Oakville GC [AM]
Lauren Kim (17)Surrey, C.-B. Texas (2023)Morgan Creek GC [AM]
Lauren Zaretsky (18)Thornhill, ON Texas Tech (1e) Maple Downs G&CC [AM]
Leah John (22)Vancouver, C.-B.Nevada (fin.)Marine Drive GC [AM]
Michelle Liu (16)Vancouver, C.-B. Secondaire (11e) Shaugnessy GC [AM]
Monet Chun (21)Richmond Hill, ON Michigan (1e) Summit GC [AM]
Nicole Gal (18)Oakville, ONOle Miss (1e)Oakville GC [AM]
Sarah-Ève Rhéaume (22)Boischatel, QC Furman (5e) Royal Québec [AM]
Savannah Grewal (21)Mississauga, ON Clemson (Sr.) Piper’s Heath GC [AM]
Brigitte Thibault (24)Rosemère, QC Fresno/Texas (’22) Club de golf Rosemère [PRO]
Maddie Szeryk (26)London, ON Texas A&M (’18) [PRO]
Selena Costabile (24)Thornhill, ON devenue pro après le secondaire Ladies GC of Toronto [PRO]

L’effectif de 2023 d’Équipe Canada se compose de 35 golfeurs et golfeuses qui participent aux plus hauts niveaux du golf amateur et qui perfectionnent leur jeu sur des circuits professionnels de développement. Le programme fournit un entraînement individualisé et un soutien à la compétition en collaborant avec les équipes de soutien des joueurs, y compris les entraîneurs personnels et universitaires, et en ajoutant des moyens là où des lacunes sont identifiées. Les membres d’Équipe Canada ont accès au Legacy Golf Club de Phoenix, en Arizona, où ils peuvent vivre et s’entraîner pendant l’hiver.

Salimah Mussani revient à son poste d’entraîneuse-chef Stollery Family de l’Équipe Canada féminine, assistée de l’entraîneuse adjointe, et professionnelle de la PGA du Canada comme elle, Jennifer Greggain. Derek Ingram poursuit comme entraîneur-chef de l’Équipe Canada masculine et bénéficiera du soutien des entraîneurs adjoints Louis Melanson et Benoît Lemieux.

Le personnel d’entraîneurs d’Équipe Canada sera complétée par une équipe intégrée de soutien qui comprend Greg Redman (force, conditionnement et physio, équipe masculine), la Dre Adrienne Leslie-Toogood (performance mentale et psychologie, équipe masculine), Andrea Kosa (force, conditionnement et physio, équipe féminine), Lindsay Berard (performance mentale et psychologie, équipe féminine) et Kelly Anne Erdman (diététicienne de performance).

ÉQUIPE CANADA – NEXTGEN MASCULINE

Alex Zhang (14)Richmond, C.-B. High School (9e) Marine Drive GC
Ben MacLean (18)Niagara Falls, ON Kent St. (1e) Cherry Hill Club
Cooper Humphreys (17)Vernon, C.-B. Oregon St. (2023) The Harvest Golf Club
Eric Zhao (15)Toronto, ON High School (10e) Bayview G&CC
Ethan Wilson (18)St. Albert, AB University of Illinois (2023) Glendale G&CC
Félix Bouchard (19)Otterburn Park, QC U. of Kansas (2024) Club de golf Vallée du Richelieu
Gavyn Knight (18)Parksville, C.-B. Boise St. (1e) Morningstar GC
Hunter Thomson (19)Calgary, AB University of Michigan (2e) Calgary G&CC
James Newton (19)Ottawa, ON Rutgers (1e) Royal Ottawa
JP Parr (18)Saint-Célestin, QC University of Tennessee (2023) Club de Golf Ki-8-Eb
Owen Kim (18)Oakville, ON Coastal Carolina University (1e) Hamilton G&CC
Owen Mullen (19)Shortts Lake, NS University of Notre Dame (2e) Truro Golf Club

ÉQUIPE CANADA – NEXTGEN FÉMININE

Alissa Xu (17)Richmond Hill, ON Dartmouth (2023) Station Creek GC
Anna Huang (14)Coto de Caza, CA Junior High (8e) Coto De Caza G&RC
Carlee Meilleur (14)Lansdowne, ON High school (9e) Loyalist G&CC
Lindsay McGrath (15)Oakville, ON High School (10e) RattleSnake Point GC
Luna Lu (15)Burnaby, C.-B. High School (10e) Pitt Meadows GC
Martina Yu (16)Coquitlam, C.-B.High School (11e)
Michelle Xing (14)Richmond Hill, ON High School (9e) Station Creek GC
Vanessa Borovilos (16)Etobicoke, ONHigh School (11e)Weston G&CC
Vanessa Zhang (16)Vancouver, C.-B. High School (11e) Marine Drive GC
Yeji Kwon (16)Port Coquitlam, C.-B.High School (11e)Swaneset Bay Resort & CC

La liste des 22 joueurs d’Équipe Canada – NextGen regroupera à la fois les meilleurs golfeurs juniors et les meilleurs amateurs de moins de 21 ans au sein d’un programme destiné à faciliter leur transition de la compétition junior au golf amateur de haut niveau.

Le personnel d’entraîneurs de NextGen sera dirigé par l’entraîneur-chef Robert Ratcliffe qui sera soutenu par les entraîneurs adjoints Jennifer Ha et Jeff MacDonald. Ils seront secondés par une équipe intégrée de soutien comprenant la Dre Emily Wiggin (force et conditionnement) et le Dr Adam Kingsbury (performance mentale et psychologie).

Le système national de dépistage des talents, mis sur pied en 2022 et dirigé par Tristan Mullally, responsable du dépistage national des talents, soutient la croissance globale du golf d’élite au Canada. Le système de dépistage des talents fournit une assistance aux jeunes golfeurs juniors (de 11 à 16 ans) et à leurs équipes d’encadrement existantes afin d’élargir le bassin des futurs espoirs d’Équipe Canada.

Une activité clé du système de dépistage des talents s’incarne par l’engagement d’un Réseau national de dépistage des talents, un groupe de plus de 80 entraîneurs de partout au Canada qui œuvrent à des initiatives collaboratives de développement des joueurs. En outre, l’année 2023 sera marquée par un déploiement plus large des camps de dépistage des talents à travers le pays, camps qui seront dirigés par des membres du Réseau national de dépistage des talents, afin d’offrir des possibilités d’éducation et de développement des compétences aux joueurs, à leurs parents et aux entraîneurs.

Les améliorations stratégiques apportées au programme de développement des joueurs de Golf Canada ont été façonnées par les commentaires approfondis de nombreux intervenants du golf de haut niveau au Canada et par une analyse comparative mondiale de l’efficacité avec laquelle d’autres pays réussissent à produire des joueurs qui se classent parmi les 200 meilleurs au monde. L’analyse a pris en compte des facteurs tels que la base de participation, la culture et l’investissement financier dans le golf de haut niveau, avec un accent particulier sur des pays comme le Danemark, la Suède, l’Australie et l’Angleterre qui sont géopolitiquement et culturellement similaires au Canada.

Championnat mondial junior féminin Équipe Canada

La Suède prend les devants à l’aube de la ronde finale du Championnat mondial junior féminin, présenté par Sargent Farms

Meja Őrtengren (Jeff Vogan/ Golf Canada)

Canada 1 et Canada 2 sont respectivement 5e et 7e dans la compétition en équipe; la Suédoise Meja Őrtengren toujours en tête de la compétition individuelle en partie par coups

MARKHAM, Ontario – La meneuse individuelle Meja Őrtengren, qui avait signé une remarquable carte de 68 la veille, a enchainé avec une troisième ronde de 70 (-2) pour propulser l’équipe de la Suède au sommet du classement avant le parcours final de samedi au Championnat mondial de golf junior féminin, présenté par Sargent Farms.

La Suède (147-138-142—427), qui accusait deux coups de retard sur l’Espagne après les deux premières rondes, a présenté un pointage d’équipe de 142 (-2) en troisième parcours en vertu des rondes de 70 de Őrtengren et de 72 de Nora Sundberg. Leur coéquipière Matilda Bjőrkman a pour sa part remis une carte de 77, exclue du pointage de l’équipe. La Suède est en quête d’une première conquête du titre en équipe au Championnat mondial junior féminin, présenté par Sargent Farms.

Meneuses après la deuxième ronde, les Espagnoles (140-143-146—429) occupent seules le deuxième rang à moins-3 après les rondes de 72 de Cayetana Fernández et de 74 (+2) d’Andrea Revuelta.

Le Taipei chinois (144-150-141—435) est troisième à plus-3, suivi de la Colombie (145-146-147—438), à plus-6.

L’équipe Canada 1, composée de Lauren Kim, de Surrey, C.-B., (72-76-72—220), Michelle Liu, de Vancouver (72-77-74—223) et Angela Arora, de Surrey, C.-B. (68-80-75—223), complète le top-5 à sept coups au-dessus de la normale.

Équipe Canada 2 formée d’Anna Huang, de Vancouver (72-77-76—225), Yeji Kwon, de Port Coquitlam, C.-B. (73-75-75—223) et Michelle Xing, de Richmond Hill, ON (74-83-82—239) est septième à +14, cinq coups derrière l’Allemagne (+11).

Classement après trois rondes de la compétition par équipe au Championnat mondial junior féminin, présenté par Sargent Farms:

1       Suède                     -5     (147-138-142—427)
2       Espagne                 -3     (140-143-146—429)
3       Taipei chinois       +3    (144-150-141—435)
4       Colombie             +6    (145-146-147—438)
5       Canada 1              +7    (140-153-146—439)
6       Allemagne            +11  (147-150-146—443)
7       Canada 2              +14  (145-152-151—448)
8       France                  +17  (156-146-148—450)
É9     Belgique              +21  (144-157-152—453)
É9     Angleterre            +21  (150-151-152—453)
É9     Mexique              +21  (146-152-155—453)
12      Denmark              +26  (150-150-158—458)
13      Irelande               +31  (150-158-155—463)
14      Italie                    +32  (154-156-154—464)
É15   Finlande               +36  (154-161-153—468)
É15   Suisse         +36  (156-158-154—468)
É15   Pays de Galles       +36  (152-159-157—468)
18      Austriche              +37  (156-158-155—469)

Cliquez ici pour le classement complet de la compétition par équipe.

Dans la compétition individuelle, Meja Őrtengren, de Suède, a joué 70 (-2) vendredi pour un pointage combiné de moins-7 (71-68-70—209) et détient une avance de trois coups au premier rang. L’Espagnole Cayetana Fernández (70-70-72—212) partage le deuxième rang à moins-4 avec Ting-Hsuan Huang, du Taipei chinois (70-73-69—212), tandis que María José Marin de Colombie (72-71-71—214), à moins-2, et Nora Sundberg (76-70-72—218), à plus-2, complètent le top-5.

Lauren Kim, de Surrey, C.-B. (72-76-72—220) est la meilleure Canadienne à égalité au 7e rang à plus-4. Trois autres Canadiennes, Yeji Kwon, de Port Coquitlam, C.-B. (73-75-75—223), Angela Arora, de Surrey, C.-B. (68-80-75—223), et Michelle Liu, de Vancouver, (72-77-74—223) font partie du top-10 à sept coups au-dessus de la normale.

Meneuses de la compétition individuelle au Championnat mondial junior féminin, présenté par Sargent Farms:

1       Meja Őrtengren, Suède                      71-68-70—209  (-7)
É2     Cayetana Fernández, Espagne            70-70-72—212  (-4)
É2     Ting-Hsuan Huang, Taipei chinois      70-73-69—212  (-4)
4       María José Marin, Colombie              72-71-71—214  (-2)
5       Nora Sundberg, Suède                       76-70-72—218  (+2)
6        Savanah De Bock, Belgique               69-76-74—219  (+3)
É7     Andrea Revuelta, Espagne                 70-76-74—220  (+4)
7       Lauren Kim, Canada 1                      72-76-72—220  (+4)
9       Larissa Carrillo, Mexique                  71-75-76—222  (+6)
É10    Yeji Kwon, Canada 2                        73-75-75—223  (+7)
É10   Angela Arora, Canada 1                    68-80-75—223  (+7)
É10   Hsin Chun Liao, Taipei chinois          74-77-72—223  (+7)
É10   Marie-Agnes Fischer, Allemagne        72-73-78—223  (+7)
É10   Michelle Liu, Canada 1                     72-77-74—223) (+7)
É10   Sophia Fullbrook, Angleterre             76-74-73—223) (+7)

Cliquez ici pour le classement complet de la compétition individuelle.

Au total, 54 athlètes de 18 équipes représentant 17 pays, dont deux équipes du pays hôte, le Canada, concourrent du 12 au 15 octobre à Angus Glen pour les titres par équipe et individuels. L’événement marque le retour de la prestigieuse compétition mondiale après deux ans d’annulation en raison de la pandémie.

La ronde finale de la compétition de 72 trous commencera samedi matin à 8h30 avec les derniers groupes prenant le départ à 9h50. L’admission à la compétition est gratuite.

Pour de plus amples renseignements à propos du septième Championnat mondial junior féminin, visitez le site web de la compétition.

Championnat mondial junior féminin Équipe Canada

L’Espagne mène par deux coups à mi-chemin du Championnat mondial junior féminin, présenté par Sargent Farms

Canada 1 et Canada 2 sont respectivement 2e et É6 dans la compétition par équipe; la Suédoise Meja Őrtengren mène par un coup dans la compétition individuelle en partie par coups

MARKHAM, Ontario – Le temps froid et humide au club de golf Angus Glen n’a pas refroidi l’équipe d’Espagne jeudi alors que les favorites en début du tournoi ont pris une avance de deux coups dans la compétition par équipe après les 36 premiers trous du septième Championnat mondial de golf junior féminin, présenté par Sargent Farms.

L’Espagne, qui a entrepris la deuxième ronde à égalité au premier rang avec l’équipe Canada 1, a remis des cartes respectives de 70 (-2) par Cayetana Fernández et de 73 (+1) par Paula Martin pour un compte de 143 pour la journée. Après les deux premières journées, les Espagnoles totalisent 283 (140-143), soit cinq coups sous la normale.

La paire a été rejointe par Andrea Revuelta qui a joué 76 pour l’Espagne, gagnante du Championnat du monde junior féminin de 2017 et qui a amorcé l’événement de cette année en tant que seul pays avec les trois joueuses classées dans le Top 100 du Classement mondial de golf amateur (WAGR).

L’Espagne entreprendra la troisième ronde avec une avance de deux coups devant la Suède (147-138—285) qui est passée d’une égalité au huitième rang à la deuxième position au classement. La Colombie occupe le troisième échelon à moins-3 avec une fiche de 145-146—291.

L’équipe Canada 1, composée de la meneuse individuelle de la première journée, Angela Arora, de Surrey, C.-B., (68-80—148), ainsi que Lauren Kim, de Surrey, C.-B. (72-76—148) et Michelle Liu, de Vancouver (72-77—149), qui partageait le sommet du classement, a glissé au quatrième rang à plus-5 avec une fiche de 140-153—293.

À égalité au sixième rang à plus-9 après 36 trous, on retrouve l’équipe Canada 2 de Anna Huang, de Vancouver (72-77—149), Yeji Kwon, de Port Coquitlam, C.-B. (73-75) et Michelle Xing, de Richmond Hill, ON (74-83—157).

Classement après deux rondes de la compétition par équipe au Championnat mondial junior féminin, présenté par Sargent Farms:

1 Espagne -5 (140-143—283)
2 Suède -3 (147-138—285)
3 Colombie +3 (145-146—291)
4 Canada 1 +5 (140-153—293)
5 Taipei chinois +6 (144-150—294)
É6 Canada 2 +9 (145-152—297)
É6 Allemagne +9 (147-150—297)
8 Mexique +10 (146-152—298)
9 Denmark +12 (150-150—300)
É10 Belgique +13 (144-157—301)
É10 Angleterre +13 (150-151—301)
12 France +14 (156-146—302)
13 Irelande +20 (150-158—308)
14 Italie +22 (154-156—310)
15 Pays de Galles +23 (152-159—311)
É16 Austriche +26 (156-158—314)
É16 Suisse +26 (156-158—314)
18 Finlande +27 (154-161—315)

Cliquez ici pour le classement complet de la compétion par équipe.

Dans la compétition individuelle, Meja Őrtengren, de Suède, a joué la meilleure ronde de la journée (68, moins-4) et présente un cumulatif de moins-5 (71-68—139), qui lui vaut une avance d’un coup.
L’Espagnole Cayetana Fernández (70-70—140 est à moins-4 avec deux joueuses – María José Marin de Colombie (72-71—143) et Ting-Hsuan Huang du Taipei chinois (70-73—143), à égalité pour la troisième position à moins-1. Pour compléter le top cinq, deux joueuses sont à plus-1 après 36 trous, soit Savannah De Bock, de Belgique (69-76—145) et Marie-Agnes Fischer, d’Allemagne (72-73—145).

Trois Canadiennes partagent la 10e place à plus-4: la championne canadienne junior Yeji Kwon, de Port Coquitlam, C.-B. (73-75—148), la meneuse après la première ronde, Angela Arora, de Surrey, C.-B. (68-80—148) et Lauren Kim, de Surrey, C.-B. (72-76—148).

Meneuses de la compétition individuelle au Championnat mondial junior féminin, présenté par Sargent Farms:

1 Meja Őrtengren, Suède 71-68—139 (-5)
2 Cayetana Fernández, Espagne 70-70—140 (-4)
É3 María José Marin, Colombie 72-71—143 (-1)
É3 Ting-Hsuan Huang, Taipei chinois 70-73—143 (-1)
É5 Savanah De Bock, Belgique 69-76—145 (+1)
É5 Marie-Agnes Fischer, Allemagne 72-73—145 (+1)
É7 Andrea Revuelta, Espagne 70-76—146 (+2)
É7 Larissa Carrillo, Mexique 71-75—146 (+2)
É7 Nora Sundberg, Suède 76-70—146 (+2)
É10 Yeji Kwon, Canada 73-75—148 (+4)
É10 Angela Arora, Canada 68-80—148 (+4)
É10 Lauren Kim, Canada 1 72-76—148 (+4)

Cliquez ici pour le classement complet de la compétition individuelle.

Au total, 54 athlètes de 18 équipes représentant 17 pays, dont deux équipes du pays hôte, le Canada, concourrent du 12 au 15 octobre à Angus Glen pour les titres par équipe et individuels. L’événement marque le retour de la prestigieuse compétition mondiale après deux ans d’annulation en raison de la pandémie.

La troisième ronde de la compétition de 72 trous commencera vendredi matin à 8h30 avec les derniers groupes prenant le départ à 9h50. L’admission à la compétition est gratuite.

Pour de plus amples renseignements à propos du septième Championnat mondial junior féminin, visitez le site web de la compétition.

Championnat mondial junior féminin Équipe Canada

Le Canada et l’Espagne à égalité après la première ronde du Championnat mondial de golf junior féminin, présenté par Sargent Farms

Angela Arora (Christian Bender/ Golf Canada)

Angela Arora joue 68 (-4) pour mener l’équipe Canada 1 dans le prestigieux championnat mondial de golf; la golfeuse de Surrey, en C.-B., domine la compétition individuelle par un coup

MARKHAM, Ontario – Équipe Canada a entrepris la première ronde à l’Angus Glen Golf Club à la recherche d’un départ rapide et c’est exactement ce qu’elle a obtenu – un étincelant premier parcours de 68 (-4) de la part d’Angela Arora, de Surrey, en C.-B., lui permet de partager le premier rang avec l’équipe de l’Espagne en ouverture du septième Championnat mondial de golf junior féminin, présenté par Sargent Farms. 

Équipe Canada 1 composée d’Arora (68, -4), ainsi que Lauren Kim, 17 ans, de Surrey, C.-B. (N, 72) et Michelle Liu, 15 ans, de Vancouver (N, 72) présente un total de 140 (-4) avec les deux meilleurs pointages individuels sur trois comptant pour le total de l’équipe. 

Les co-meneuses de l’Espagne ont été menées par des pointages identiques de 70 (-2) par Andrea Revuelta et Cayetana Fernández dans des conditions fraîches sur le parcours de Markham, en Ontario. Avec une ronde de 76 (+4), Paula Martin a complété le trio des Espagnoles qui ont entrepris le championnat en tant que favorites et seul pays avec ses trois joueuses classées dans le top 100 du classement mondial de golf amateur (WAGR). 

L’Espagne est en quête d’un second titre en équipe, ayant antérieurement remporté le championnat en 2017. 

Canada 1 et l’Espagne amorceront la deuxième ronde de jeudi avec une avance de quatre coups devant la Belgique et Taipei chinois, à égalité au troisième rang avec la normale 144 après 18 trous. 

En tant que pays hôte, le Canada compte deux équipes dans le championnat international et tandis que l’équipe Canada 1 partage le premier rang, la plus jeune équipe de Canada 2, composée d’Anna Huang, 13 ans, de Vancouver (N, 72), Yeji Kwon, 16 ans, de Port Coquitlam, en Colombie-Britannique. (+1,73) et Michelle Xing, 14 ans, de Richmond Hill, Ont. (+2, 74) s’est montrée tout aussi impressionnante. Avec un total de 145 (+1), Canada 2 est à égalité avec la Colombie au cinquième échelon après la ronde initiale. 

Avec 54 trous à jouer sur le parcours sud d’Angus Glen, le Canada vise son meilleur résultat dans la compétition par équipe, ayant déjà terminé troisième en 2014 et quatrième en 2018. 

Résultats de la première ronde de la compétition en équipe au Championnat mondial junior féminin, présenté par Sargent Farms:

1       Canada 1              -4  (140)

1       Espagne               -4  (140)

É3     Belgique              N  (144)    

É3     Taipei  chinois       N  (144)    

É5     Canada 2              +1  (145)

É5     Colombie             +1  (145)

7       Mexique              +2  (146)

É8     Allemagne            +3  (147)

É8     Suède                    +3  (147)

É10    Denemark             +6  (150)

É10   Angleterre            +6  (150)

É10   Irlande                +6  (150)             

13      Pays de Galles       +8  (152)

É14   Finlande               +10 (154)   

É14   Italie                    +10 (154)

É16   Austriche              +12 (156)

É16   France                  +12 (156)

É16   Suisse         +12 (156)

Cliquez ici pour le classement complet de la compétition en équipe.

Dans la compétition individuelle, la ronde de 68 (-4) d’Arora lui vaut une priorité d’un coup devant Savannah De Bock, de Belgique, à 69 (-3). Trois golfeuses – Ting-Hsuan Huang, de Chine Tapie, ainsi que les coéquipières espagnoles Andrea Revuelta et Cayetana Fernández – partagent le troisième rang et complètent le top cinq à 70 (-2). 

Meneuses de la compétition individuelle au Championnat mondial junior féminin, présenté par Sargent Farms:

1        Angela Arora, Canada                       68 (-4)

2        Savanah De Bock, Belgique                        69 (-3)

É3     Ting-Tsuan Huang, Taipei chinois               70 (-2)

É3     Andrea Revuelta, Espagne                          70 (-2)

É3     Cayetana Fernández, Espagne   70 (-2)

É6     Larissa Carrillo, Mexique                           71 (-1)        

É6     Meja Őrtengren, Suède                      71 (-1)

É8     Emilia Väistö, Finlande                              72 (N)

É8     María José Marin, Colombie                       72 (N)

É8     Marie-Agnes Fischer, Germany                   72 (N)

É8     Anna Huang, Canada      2                        72 (N)        

É8     Lauren Kim, Canada 1                      72 (N)

É8     Michelle Liu, Canada 1                     72 (N)

Cliquez ici pour le classement complet de la compétition individuelle.

Au total, 54 athlètes de 18 équipes représentant 17 pays, dont deux équipes du pays hôte, le Canada, concourrent du 12 au 15 octobre à Angus Glen pour les titres par équipe et individuels. L’événement marque le retour de la prestigieuse compétition mondiale après deux ans d’annulation en raison de la pandémie.   

La deuxième ronde de la compétition de 72 trous commencera jeudi matin à 8h30 avec les derniers groupes prenant le départ à 9h50. L’admission à la compétition est gratuite.

Équipe Canada Golf amateur

Sarah-Eve 2e à la Coupe Barbara Nicklaus

SARAH-EVE RHÉAUME (Jeremy Fleming/ Furman Athletics)

Sarah-Eve Rhéaume continue de bien aller avec l’Université Furman à la NCCA.

C’est la 2e place que la golfeuse de Royal Québec et d’Équipe Canada a obtenu cette semaine à la Coupe Barbara Nicklaus, l’épouse de Jack, en vertu de 75, 80 et 76 dans des conditions difficiles.

Organisé par Ohio State, l’événement avait lieu sur le parcours de championnat Muirfield, site du tournoi Memorial à la PGA.

Titulaire de la PGA canadienne bien qu’elle soit des rangs amateurs, Sarah-Eve avait terminé 5e à son précédent tournoi étant celui de son université en Caroline du Sud.

Équipe Canada

Brigitte Thibault maintenant professionnelle 

Lorsque Brigitte Thibault frappera son premier coup de départ jeudi matin à 7h32 lors de l’Omnium canadien CP au club Ottawa Hunt, ce sera dans le tout nouveau rôle de professionnelle.

La golfeuse de Rosemère en fait l’annonce via instagram.

Longtemps numéro un au pays, la porte-couleurs d’Équipe Canada de 24 ans a gagné cinq fois à la NCAA avec Fresno State avant son transfert à l’université du Texas. 

L’année 2020 a été sa plus prolifique en gagnant les tournois Western et Dixie aux États-Unis considérés les plus prestigieux dans les rangs amateurs. En 2019, elle a été des 72 invitées au Championnat inaugural amateur féminin organisé par le club Augusta National. 

La semaine passée, Brigitte Thibault a été écartée à mi-chemin de la phase un de trois aux qualifications de LPGA à Rancho Mirage, en Californie.

Dans son message, Brigitte Thibault évoque sa reconnaissance envers son entourage l’accompagnant dans son cheminement.

En action à compter de…

Pour revenir aux heures de départ, Maude-Aimée LeBlanc (1er tertre) et Sarah-Eve Rhéaume (10e) entreprennent leur partie les deux à 7h43.

Brooke Henderson (10e) entre en action à 13h04.

Équipe Canada

Équipe Canada remporte la Coupe du monde de golf junior Toyota

TSU, Japon – La fête du Canada n’est que dans une semaine, mais il y avait une bonne raison de célébrer, mardi au Japon, pour l’équipe nationale junior d’Équipe Canada.

L’équipe canadienne junior masculine – composée de Félix Bouchard (Otterburn Park, Qué.), Ethan Wilson (St. Albert, Alb.), Cooper Humphreys (Vernon, C.-B.) et Eric Zhao (North York, Ont.) – a remporté la Coupe du monde de golf junior Toyota 2022 avec une avance de deux coups sur le Japon dans la compétition regroupant sept équipes.

Il s’agit de la première victoire d’Équipe Canada à la Coupe du monde junior en 28 ans d’histoire de l’événement. Les Canadiens Rob McMillan (1994) et Corey Conners (2009) avaient précédemment remporté les honneurs individuels du tournoi.

La régularité a été la clé du succès pour l’équipe des garçons, qui ont chacun enregistré des résultats parmi les 10 premiers ou mieux dans la compétition individuelle. Bouchard et Humphreys ont mené le bal pour les Canadiens, la paire terminant à huit coups sous la normale, à égalité au 5e rang, tandis que Wilson a bouclé le tournoi à sept sous la normale, ex æquo en 8e place, et Zhao a conclu sa Coupe du monde à égalité au 10e échelon à six sous la normale.

Aucun des membres de l’équipe de quatre joueurs n’a remis une carte supérieure à 73 au cours des trois journées de l’événement disputé au Hakusan Village Golf Club, à Tsu City, Mie Prefecture, au Japon. Bouchard a été l’auteur de la meilleure ronde des Canadiens lorsqu’il a signé une carte de 66, six coups sous la normale, lors de la deuxième journée de l’événement international.

L’équipe féminine canadienne – composée de Nicole Gal (Oakville, Ont.), Michelle Liu (Vancouver, C.-B.) et Yeji Kwon (Port Coquitlam, C.-B.) – a mis la main sur une troisième place bien méritée. L’égalité au 4e rang de Gal dans la compétition individuelle a permis aux Canadiennes de monter sur la troisième marche du podium, totalisant un pointage de huit coups sous la normale, à un coup seulement des Japonaises.

Kwon et Gal ont réalisé les meilleures performances des Canadiennes lorsqu’elles ont joué 69 (-3) en première et deuxième ronde respectivement.

En terminant troisième, comme en 2018, le Canada a égalé son meilleur résultat depuis que le volet féminin a été ajouté à la compétition en 2014

L’Espagne a ravi les honneurs de la division féminine, l’emportant par sept coups devant le Japon. Les Espagnoles étaient menées par Andrea Revuelta Cayetana Goicoechea et Fernandez Garcia-Poggio, qui ont conclu à égalité au sommet du classement individuel avec un combiné de sept coups sous la normale.

Conners, Adam Hadwin, Adam Svensson et Nick Taylor sont quelques autres qui ont déjà représenté l’unifolié lors de l’événement international de renom.

Les champions du Tournoi des maitres Scottie Scheffler (États-Unis) et Hideki Matsuyama (Japon), ainsi que John Rahm (Espagne) et Cam Smith (Australie), ont également arboré les couleurs de leur pays à la Coupe du monde depuis son avènement en 1992.

La présentation de 2022 était la 28e de l’histoire de la Coupe du monde junior Toyota et la première depuis 2019. L’événement a été annulé en 2020 et 2021 en raison de la pandémie de la Covid-19.

Top-5 division masculine

POSNOMPOINTAGESTOTAL
1Équipe Canada207-204-209-620-28
2Équipe Japan206-208-208-622-26
3Équipe Suède208-206-210-624-24
4Équipe Afrique du Sud214-208-212-634-14
5Équipe Italie206-215-214-635-13

Top-5 division féminine

POSNOMPOINTAGESTOTAL
1Équipe Espagne143-136-138-417-15
2Équipe Japon144-139-141-424-8
3Équipe Canada141-140-144-425-7
4Équipe Columbie144-144-142-430-2
5Équipe Afrique du Sud150-140-143-433+1
Communiqués de presse Équipe Canada

La famille Stollery fait un don de 2 M$ en soutien au poste d’entraîneur-chef de l’Équipe Canada féminine

Photo credit: Jeff Vogan/SPORTDAD Sports Photography

Golf Canada, en partenariat avec la Fondation Golf Canada et la Fondation olympique canadienne, a annoncé un don majeur de la famille Stollery en vertu duquel le poste d’entraîneur-chef de l’équipe nationale féminine sera renomméentraîneur-chef « Famille Stollery » de l’Équipe Canada féminine de golf et entraîneur-chef « Famille Stollery » de l’Équipe olympique féminine de golf du Canada.

La famille Stollery, supporter de longue date du golf canadien et en particulier du golf féminin au Canada, y compris des golfeuses juniors et des activités de haute performance, a fait un don totalisant 2 millions de dollars à la Fondation Golf Canada et à la Fondation olympique canadienne en appui au programme d’Équipe Canada afin d’aider à financer le poste d’entraîneur-chef des formations féminines sur une période de 30 ans.

« Nous sommes très honorés que les Stollery, une famille qui a une si longue histoire de philanthropie et de promotion du sport, ait choisi de faire ce don considérable en soutien au golf féminin », a déclaré Liz Hoffman, présidente de Golf Canada, qui siège également au Conseil d’administration de la Fondation Golf Canada. « Nous sommes ravis par ce que cela représente pour la progression du golf féminin et par le signal très fort que cela envoie en appui aux entraîneurs et entraîneuses partout au Canada. »

Salimah Mussani, qui a récemment été promue par Golf Canada au poste d’entraîneuse-chef de son équipe féminine, sera la première entraîneuse-chef « Famille Stollery » de l’Équipe Canada féminine. 

Sept sœurs – Cailey, Victoria, Gillian, Lindsay, Claire, Sarah et Hannah – ont fièrement perpétué l’héritage familial de soutien au golf initié par leur défunt père Gordon Stollery. Entre autres entreprises fructueuses qu’ils dirigent, les Stollery sont propriétaires exploitants du Goodwood Golf Club de Goodwood, ON, ainsi que de l’Angus Glen Golf Club de Markham, ON, qui a été l’hôte de nombreux championnats majeurs de golf comme l’Omnium féminin CP (2001), le Telus Skins Game (2001), l’Omnium canadien RBC (2002, 2007) et la compétition de golf des Jeux panaméricains en 2015. Angus Glen est également le fier hôte du Championnat mondial junior féminin de golf, présenté par Sargeant Farms, qui a lieu chaque année et qui sera de retour du 12 au 15 octobre 2022. La famille Stollery est aussi supporter de longue date de la Fondation Golf Canada, organisant des collectes de fonds comme le populaire évènement Wine, Women & Shoes. La générosité de la famille Stollery a contribué à plusieurs legs de bienfaisance, dont un don de 5 millions de dollars à l’hôpital de Markham Stouffville qui a nommé le Stollery Family Centre for Childbirth and Children en son honneur. 

« Notre famille reconnaît et apprécie le rôle essentiel que le golf féminin et l’entraînement de haute performance peuvent jouer dans la croissance de ce sport qui a toujours eu tellement d’importance pour nous », a déclaré Cailey Stollery, qui siège au Conseil d’administration de la Fondation Golf Canada et de la Fondation olympique canadienne. « En faisant ce don, nous voulons témoigner de notre confiance dans la vision renouvelée du programme de haute performance de Golf Canada et nous espérons que d’autres donateurs nous rejoindront dans cette belle aventure. »

Ce don majeur de la famille Stollery destiné à financer le poste d’entraîneur-chef des femmes est le premier en son genre pour un poste d’entraîneur-chef d’une Fédération nationale de sport au Canada.

L’entraîneur-chef « Famille Stollery » de l’Équipe Canada féminine de golf marquera aussi une première pour un entraîneur de l’équipe olympique du Canada, car l’entraîneur-chef « Famille Stollery » de l’Équipe Canada féminine guidera également l’équipe féminine de golf qui sera désignée par le Comité olympique canadien pour faire partie d’Équipe Canada aux futurs Jeux olympiques. 

« Ce don remarquable de la famille Stollery témoigne clairement de la foi qu’a toute la famille dans le pouvoir transformateur du sport », a souligné Jacqueline Ryan, chef de la marque et des affaires commerciales du Comité olympique canadien et chef de la direction de la Fondation olympique du Canada. « Cette contribution est vraiment inspirante et aidera à façonner l’avenir enthousiasmant du golf féminin au Canada pour de nombreuses années. »

L’expansion continue du programme de l’équipe nationale grâce au soutien des principaux donateurs est un élément moteur du soutien accru de Golf Canada au programme de haute performance, dont l’objectif est de faire accéder 30 athlètes canadiens aux circuits de la LPGA et de la PGA d’ici 2032.

Communiqués de presse Équipe Canada

Golf Canada nomme 12 athlètes sur la Formation Jeune pro d’Équipe Canada

Golf Canada est ravie de dévoiler les noms des 12 athlètes professionnels qui ont été sélectionnés pour recevoir un soutien par l’intermédiaire de la formation Jeune pro d’Équipe Canada en 2022.

L’élargissement du programme à un plus grand nombre d’athlètes professionnels s’inscrit dans le cadre du soutien accru de Golf Canada à son programme de haute performance, dont l’objectif est de faire accéder 30 athlètes canadiens aux circuits de la LPGA et du PGA TOUR d’ici 2032.

La formation féminine Jeune pro de 2022 accueillera deux nouvelles recrues, Selena Costabile (Thornhill, Ont.) et Maude-Aimée LeBlanc (Sherbrooke, Qué.), ainsi que les joueuses de retour Jaclyn Lee (Calgary, Alb.) et Maddie Szeryk (London, Ont.). Golf Canada est également heureuse de pouvoir à nouveau compter sur Rebecca Lee-Bentham (Scarborough, Ont.) qui se joint à la formation Jeune pro après une brève interruption de sa carrière de golf professionnel. Les critères de sélection pour 2022 ont été élargis du côté féminin afin de reconnaître l’impact plus important de la COVID-19 sur les opportunités de compétition professionnelle du côté féminin.

Les membres de la formation masculine Jeune pro de 2022 sont les suivants : Chris Crisologo (Richmond, C.-B.), Hugo Bernard (Mont-Saint-Hilaire, Qué.), Jared du Toit (Kimberley, C.-B.), Stuart Macdonald (Vancouver, C.-B.) et Joey Savoie (La Prairie, Qué.). Blair Bursey (Gander, T.-N.-L.) et Myles Creighton (Digby, N.-É.) font leur entrée au sein de la formation Jeune pro en tant que nouveaux membres.

« L’élargissement de la liste des athlètes canadiens et la révision des critères de sélection de la formation Jeune pro afin de soutenir davantage de joueurs dans leur cheminement vers les circuits de la LPGA et du PGA TOUR s’inscrivent dans le prolongement des améliorations apportées à notre programme de haute performance et du soutien continu que nous sommes reconnaissants de recevoir des administrateurs de la Fondation Golf Canada et de nos partenaires de soutien d’Équipe Canada, » a déclaré Kevin Blue, directeur en chef du sport de Golf Canada.

Derek Ingram, de Winnipeg, Manitoba, demeure en poste comme entraîneur-chef de la formation masculine Jeune pro. Golf Canada est à la recherche d’un nouvel entraîneur-chef pour la formation féminine, et Tristan Mullally, de Dundas, Ontario, sera progressivement muté au poste nouvellement créé de directeur national de l’identification du talent, afin de soutenir le programme de haute performance amélioré de Golf Canada.

La formation Jeune pro d’Équipe Canada, qui en est à sa neuvième année, aide les aspirants golfeurs professionnels à gravir les échelons des circuits de développement dans le but ultime de faire accéder davantage de nos athlètes aux circuits de la LPGA et du PGA TOUR. Depuis sa création en 2014, les membres actuels et passés de la formation ont remporté 50 victoires sur divers circuits de golf professionnels, notamment les victoires de Mackenzie Hughes et de Corey Conners sur le circuit PGA TOUR, ainsi qu’un record de 10 victoires sur le circuit de la LPGA pour Brooke Henderson.

Le financement du programme provient en grande partie de la Fondation et des administrateurs de Golf Canada qui apportent un soutien généreux par le biais de dons d’importance. En outre, un appui solide est apporté par les partenaires fondateurs RBC et Canadien Pacifique, ainsi que par les partenaires de soutien Citi Canada et Bear Mountain Resort – le centre d’entraînement officiel du programme de l’équipe nationale de Golf Canada.

Cliquez ici pour lire les biographies des athlètes et du personnel d’entraîneurs de la formation nationale Jeune pro de 2022.


PRIX DU JOUEUR PROFESSIONNEL ÉMERGENT DE L’ANNÉE

La Fondation Golf Canada est également fière d’annoncer que Maude-Aimée LeBlanc et Stuart Macdonald sont les lauréats du Prix du joueur professionnel émergent de l’année, présenté par Andrew Cook. En reconnaissance de leurs résultats et progrès notables en 2021, chacun recevra 10 000 $ pour la poursuite de son développement dans le golf professionnel.

En 2020, Andrew Cook, fier administrateur de la Fondation Golf Canada et ancien président de Golf Canada, a créé un fonds annuel de 20 000 $ pour récompenser un golfeur et une golfeuse professionnels canadiens de haut niveau. Les lauréats précédents comprennent notamment Taylor Pendrith, qui a progressé de la formation Jeune pro après avoir obtenu sa carte du circuit PGA TOUR en avril 2021, et Maddie Szeryk, qui a obtenu sa carte du circuit de la LPGA en décembre 2021.

« Nous sommes très heureux de nommer Maude-Aimée LeBlanc et Stuart Macdonald à titre de joueurs professionnels émergents de l’année, » a déclaré Martin Barnard, chef de la direction de la Fondation du Canada. « Nous sommes incroyablement reconnaissants envers Andrew Cook pour son appui continuel ayant un impact sur la vie des jeunes athlètes professionnels dans la poursuite de leurs objectifs. »

LeBlanc, une ex-membre de la formation amateur d’Équipe Canada qui est sortie de sa retraite en 2021 et a obtenu sa carte du circuit de la LPGA Tour grâce à ses bons résultats sur le circuit Epson, s’est classée à neuf reprises parmi les 10 premières dont deux seconds rangs au cours de la saison. Jouissant d’une passion renouvelée pour le sport, elle a terminé sixième sur la liste des boursières du circuit Epson pour réussir à obtenir sa carte de la LPGA en 2022. Stuart Macdonald a commencé l’année 2021 sans statut sur le circuit Korn Ferry, mais a progressé du statut conditionnel à un calendrier presque complet d’événements sur le circuit Korn Ferry. Macdonald s’est classé sept fois parmi les 20 premiers sur le circuit Korn Ferry, dont un résultat É3 au REX Hospital Open, ce qui lui a permis d’obtenir le statut complet sur le circuit Korn Ferry Tour en 2022.

Équipe Canada

Dévoilement de l’équipe de golf du Canada pour les Jeux de Tokyo 2020

Oakville, Ont. – Golf Canada et le Comité olympique canadien ont dévoilé la composition de l’équipe canadienne de golf nommée pour participer aux Jeux olympiques de Tokyo 2020.

Les Canadiennes Brooke Henderson de Smiths Falls en Ontario et Alena Sharp de Hamilton en Ontario seront à leurs deuxièmes Jeux olympiques, tandis que chez les hommes, Corey Conners de Listowel en Ontario et Mackenzie Hughes de Dundas en Ontario représenteront le Canada pour la première fois aux Jeux olympiques chez les hommes.

Henderson a remporté 10 tournois sur le circuit de la LPGA au cours de sa carrière et occupe actuellement le septième rang mondial. L’athlète de 23 ans détient le record pour le plus grand nombre de victoires professionnelles pour un Canadien ou une Canadienne et elle a terminé 59 fois dans les 10 premières positions depuis son entrée sur le circuit de la LPGA en 2015. Ancienne première joueuse au classement mondial amateur et championne canadienne amateure, elle a représenté le Canada à de nombreuses compétitions internationales, notamment au Championnat du monde amateur par équipes en 2012 et 2014 ainsi qu’au Championnat mondial junior féminin de 2014.

Henderson a peaufiné son jeu au Smiths Falls Golf and Country Club et elle est une fière membre du Ottawa Hunt and Golf Club.

« Je suis honorée et fière de faire partie d’Équipe Canada cet été, a indiqué Henderson qui a pris le septième rang à égalité aux Jeux olympiques de Rio en 2016. J’aime représenter mon pays et ressentir le soutien de ma famille, de mes amis et des partisans canadiens de golf à la maison. »

Sharp s’est qualifiée pour ses deuxièmes Jeux olympiques en vertu de son 136e rang mondial. L’athlète de 40 ans a terminé 14 tournois parmi les 10 premières positions depuis qu’elle a rejoint le circuit de la LPGA en 2005 et a pris le 30e rang aux Jeux olympiques de Rio en 2016. Elle a remporté deux titres du Championnat féminin de la PGA du Canada et a représenté le pays à de nombreux tournois, notamment au Championnat du monde amateur par équipes et à la Coupe du monde de 2008. Sharp est aussi une fière membre du Brantford Golf and Country Club. 

« Un des moments les plus emballants pour une athlète est de pouvoir représenter notre pays aux Jeux olympiques et je suis extrêmement fière d’être officiellement une Olympienne pour une seconde fois, raconte Sharpe. J’ai hâte d’aller à Tokyo pour représenter Équipe Canada et de mesurer mon jeu à celui des meilleures golfeuses au monde. » 

Nommé à ses premiers Jeux olympiques, Conners occupe actuellement le 37e rang mondial. L’athlète de 29 ans s’est joint au circuit PGA TOUR en 2018 et il a terminé 13 tournois parmi les 10 premières positions, notamment avec une victoire à l’Omnium Valero du Texas en 2019.  

Finissant du programme de l’équipe nationale de Golf Canada, Conners a représenté le pays à de nombreuses compétitions internationales, notamment le Championnat du monde amateur par équipes en 2012 et en 2014 ainsi que la Coupe du monde junior masculine en 2010. Conners peaufine son jeu au Club de golf de Listowel où il est membre.

« Il y a longtemps que je pense à ceci, j’ai travaillé dur pour obtenir une de ces places de qualification alors je suis très fier de faire partie d’Équipe Canada cet été à Tokyo », a déclaré Conners qui a pris le huitième rang à égalité au Tournoi des Maîtres plus tôt cette saison. « J’ai eu l’occasion de représenter le Canada à divers tournois avec l’équipe nationale au fil de ma carrière, mais le faire aux Jeux olympiques, sur une des plus grandes scènes sportives au monde avec Mac (Hughes) et le reste des athlètes d’Équipe Canada sera une expérience renversante. »

L’autre recrue olympique chez les hommes et ancien coéquipier de Conners à l’Université Kent State, Mackenzie Hughes occupe actuellement le 65e rang mondial. L’athlète de 30 ans a accédé au circuit PGA TOUR en 2017 et au cours de sa carrière, il a terminé 12 tournois parmi les 10 meilleures positions, notamment avec une victoire à la Classique RSM en 2017. Deux fois champion canadien amateur, Hughes est aussi un finissant du programme de l’équipe nationale de Golf Canada et a représenté le pays à de nombreuses compétitions internationales, notamment au Championnat du monde amateur par équipes de 2012. Hughes est un fier membre du Dundas Valley Golf and Curling Club, qui comprend un petit parcours nommé en son honneur.

« La qualification au sein d’Équipe Canada est un objectif personnel depuis que le golf est revenu au programme olympique et c’est maintenant chose faite, mon rêve se réalise », affirme Hughes qui a récemment co-meneur à l’Omnium des États-Unis  après 54 trous et qui a remporté un tournoi sur le circuit PGA TOUR. « Avoir l’occasion de jouer aux côtés de Corey, un excellent joueur, un ancien coéquipier et un de mes meilleurs amis, rend cette expérience encore plus remarquable. Je suis aussi emballé pour Brooke et Alena et j’espère que nous pourrons tous réaliser une grande performance et ravir les partisans canadiens. »

L’entraîneur-chef de l’équipe nationale masculine de Golf Canada, Derek Ingram de Winnipeg au Manitoba, accompagnera l’équipe masculine de golf à Tokyo. Brett Saunders de Vancouver en Colombie-Britannique, entraîneur personnel d’Alena Sharp, sera aussi à Tokyo pendant la compétition féminine de golf. La compétition de golf des Jeux olympiques de Tokyo 2020 se déroulera sur le parcours Est du Country club de Kasumigaseki. Le tournoi masculin se déroulera du 29 juillet au 1er août (Jour 6 à 9) tandis que les femmes seront en action du 4 au 7 août (Jour 12 à 15). Le groupe de compétiteurs pour la compétition olympique de golf comprend 60 femmes et 60 hommes qui s’affronteront sur 72 trous en formule par coups et il n’y aura pas de coupure. En cas d’égalité pour le podium après 72 trous, une prolongation de trois trous déterminera les médaillés avant de possiblement passer à des trous additionnels de prolongation. 

Pour connaître l’identité des golfeurs du tournoi olympique masculin, veuillez cliquer ici et pour l’identité des golfeuses du tournoi olympique féminin, veuillez cliquer ici. Les athlètes ont obtenu leur place au sein de l’équipe olympique canadienne de golf sur la base de leur classement mondial respectif, au 21 juin 2021 chez les hommes et au 28 juin 2021 chez les femmes.  

« Les protocoles contre la COVID font en sorte qu’on n’entendra pas de spectateurs sur le site de compétition et nos golfeurs se sentiront comme à la maison! J’ai vraiment hâte de suivre Brooke et l’équipe en action sur les allées et les verts de Tokyo », a déclaré Marnie McBean, chef de mission d’Équipe Canada aux Jeux de Tokyo 2020.

Voici le nom des athlètes nommés :

Voici le nom des entraîneurs nommés :

Avant d’être confirmés comme membres d’Équipe Canada, tous les athlètes nommés sont soumis à l’approbation du comité de sélection de l’équipe du Comité olympique canadien quand toutes les nominations ont été reçues des organismes nationaux de sport.

« Brooke, Alena, Corey et Mackenzie sont devenus des héros de notre sport, ils incarnent l’esprit olympique et je sais combien il était important pour chacun d’eux de faire partie d’Équipe Canada, a déclaré Laurence Applebaum, chef de la direction de Golf Canada. Comme organisme national de sport et fier membre du Comité olympique canadien, nous sommes extrêmement heureux de voir à quel point le golf est devenu un sport important du programme olympique et nous avons hâte de voir ces athlètes de talent affronter les meilleurs au monde. » Vous pouvez trouver une liste mise à jour de la formation d’Équipe Canada pour les Jeux de Tokyo en cliquant ici et pour suivre l’évolution des qualifications, veuillez cliquer ici.