Golf amateur

La (très) bonne semaine de Golf Canada, Émile Lebrun, Maude-Aimée LeBlanc, Fred qui veut devenir le cadet du Tigre et d’autres nouvelles  

temp fix empty alt images for attachment
Maude-Aimee Leblanc

Connaissez-vous un bon début de décembre? La réponse chez Golf Canada est « oui » dans la force la plus positive du mot. 

Voilà une bonne idée de l’organisation que celle de commémorer le mémorable succès en prolongation de Nick Taylor pour remporter l’Omnium RBC grâce à un aigle spectaculaire, avec un roulé d’un bout à l’autre du vert, pour le premier succès canadien depuis trop longtemps.  

Aucun Canadien n’avait réussi cet exploit Pat Fletcher en 1955. 

Pour marquer l’évènement, le logo officiel a été modifié pour mettre en évidence le geste de la victoire. 

Golf Canada est également proactif en prévision de son calendrier 2024 en y allant d’une nouveauté.    

Après l’obtention, de ce côté-ci de la frontière, d’étapes de qualification des plus grands championnats de la USGA, il faut dorénavant ajouter la présentation d’une première compétition NCAA division I. Ce sera en septembre prochain au club Ovinbyrd, qui fait presque 7200 verges, à Lake Muskoka, en Ontario. 

Deux universités dirigées par des entraîneurs canadiens, Kent State et Penn State, seront les hôtes.  

On fait les choses en grand. Le vainqueur individuel obtiendra son ticket de participation pour l’Omnium national l’année suivante.  

Laissons tout le monde s’installer, mais ne serait-ce pas idéal, dans l’avenir, d’offrir un carton d’invitation à l’institution championne au Canada? 

À suivre… 

DERNIÈRE HEURE  

Seul talent sous la normale en vertu de son cumulatif de -7 pour les trois jours, Émile Lebrun, de l’équipe junior du Canada et de Laval-sur-le-Lac, a dominé par huit coups, la fin de semaine dernière, le premier rendez-vous de la West Palm Beach de la Floride chez les juniors. 

C’était à Boynton Beach au club très québécois d’Indian Spring, en raison des snowbirds.  

BRAVO DEBBIE! 

On applaudit tous ensemble Debbie Savoy Morel pour l’obtention de l’hommage Pierre-Nadon 2023, en vous invitant à lire un texte complet ailleurs sur le site.  

L’AUTRE PASSION DE KARL TREMBLAY 

Le regretté Cowboy Fringant, Karl Tremblay, était vraiment un inconditionnel du disque-golf, qui se joue avec un frisbee.  

Saviez-vous qu’il avait aménagé un parcours à même le terrain de la cabane à sucre achetée par le groupe dans leur secteur de l’Assomption ?  

VOICI POURQUOI MAUDE-AIMÉE EST EXEMPTÉE DES QUALIFS 

Ne cherchez pas, cette semaine, le nom Maude-Aimée LeBlanc, d’Équipe Canada et de Laval-sur-le-Lac pendant sa convalescence, l’été dernier, dans les résultats aux qualifications finales de la LPGA, en cours en ce moment à Mobile, en Alabama. 

Elle devait être de ce marathon de six jours et de 108 trous suite à sa 151e place dans les gains en 2023, avec seulement 38 991$ amassés en raison de sa blessure à un pouce qui a mis fin à son année trop tôt, au début juin. 

Dans les circonstances, elle s’est prévalue de son droit de demander une exemption médicale, laquelle a été obtenue. 

Madide Szeryk, Alena Sharp et Savannah Grewal sont les trois Canadiennes sur les rangs dans l’espoir de rejoindre Brooke Henderson comme membre régulière en 2024.  

ON NE CHANGE JAMAIS CE QUI FONCTIONNE

C’est très exactement la formule appliquée par l’équipe européenne de la Coupe Ryder avec l’annonce vraiment hâtive du retour de Luke Donald dans le rôle de capitaine. C’est deux ans, à New York (Bethpage.) 

À Rome, en septembre dernier, les États-Unis avaient été écrasés 16.5 à 11.5. 

FRED COUPLES, PROCHAIN CADET DU… TIGRE

Ceci n’est pas de la fabulation, mais une proposition personnelle de Fred Couples, en entrevue à la radio PGA-Sirius, en prévision du prochain tournoi de régulier de son ami à Los Angeles, à la fin de février.  

GOULOU-GOULOU-GOULOU 

En congé en décembre, le cadet de Jordan Spieth a imposé ce très curieux pari à un ami désigné pour prendre sa relève. 

Le substitut devait prendre une bière pour chaque birdie réalisé par son joueur, et trois advenant un aigle, pendant le match Dallas-Seattle de la NFL, jeudi soir.  

Erreur ! 

En feu, Spieth y est allé de six birdies et de deux aigles. 

BRUNY SURIN AU… GOLF 

Médaillé d’or olympique au 4 X 100 m lors des Jeux d’Atlanta, Bruny Surin était des conférenciers, la fin de semaine dernière, au colloque « Tee Talk », présenté à Ottawa par la PGA du Canada. Son thème était le dépassement personnel, ce qu’il a réussi avec haute distinction comme athlète. 

LE BIRDIE SPÉCIAL DE DÉCEMBRE 

Il va à Éric Briand, vaillant surintendant du parcours de Saint-Jean et champion de Facebook. Il va réunir son monde dans deux dimanches, à compter de 10h, pour une journée de préparation de boîtes à lunch destinées aux sans-abris. 

En plus de Saint-Jean, la distribution passera par Longueuil et Montréal. 

« Tout le monde a droit au bonheur », dit-il au sujet de l’importance de la participation. 

À SURVEILLER CETTE SEMAINE  

Dans la catégorie On suit qui et quoi, place, dès mardi, au dernier test d’Étienne Papineau avant la finale Korn Ferry, qui passe par un tournoi satellite dans la région de Phoenix. C’est bien entrepris en vertu de ses comptes de 65, 68 et de 65, pour le neuvième rang, la semaine dernière. 

À compter de vendredi, Brooke Henderson et Corey Conners font la paire au rendez-vous mixte Grant Thornton. Nick Taylor y participe aussi en compagnie de l’Asiatique Ruoning. C’est à Naples, en Floride, et sur NBC en fin de semaine.  

CITATION  

« Cinquante millions de golfeurs sont contre dans le monde ! », de réagir Brandell Chamblee, de Golf Channel, en beau fusil parce que la R&A et la USGA effectuent un pas de plus vers le contrôle de distance des balles.

Golf amateur

Ann-Sophie Bourgault va très, très bien en Floride et plein d’autres nouvelles

Ann-Sophie Bourgault

Au golf junior, en Floride, on jase de Charlie Woods parce que la paternel, Tiger, a marché pendant trois jours de suite en agissant comme cadet, comme quoi il va bien, et, aussi, d’Ann-Sophie Bourgault.

La triple titulaire du Québec dans les rangs juvéniles, juniors et amateurs lors de la même année, ce qui est d’autant plus rarissime, vient de remporter pas un, mais deux tournois en Floride, dont celui de GolfWeek qui applaudit ses succès.  

Mentionnant que c’est avec brio que la Gatinoise et membre au club Royal Ottawa, âgée de 16 ans, est dans les honneurs, on vante son cran en plus du talent lors de ses victoires, obtenues avec des cartes finales de 68 et 67.

Native de la Chine, Ann-Sophie a été adoptée à dix mois.

La famille Bourgault est installée à Naples et revient passer les étés au Québec. 

RECONNAISSANCE D’ICI À L’INTERNATIONAL  

Il n’y a pas qu’au jeu que le golf québécois aura été actif en 2023.

Directeur général de Golf Québec, Jean-Pierre Beaulieu rentre de Frisco, au Texas, après y avoir passé la dernière semaine au congrès de l’Association internationale des administrateurs de golf, lui qui était l’un des organisateurs.

Il siège aussi au comité permanent à titre de directeur, ce qui n’est pas sans rappeler que son prédécesseur, Chris Gribbin, élu du Panthéon québécois, a déjà présidé l’organisme.

NOS CLUBS AUSSI EN COLLOQUE

Puisque la période de l’année est celle des grandes rencontres pour faire autant le bilan que regarder vers l’avenir, c’est au tour, cette semaine, de l’Association des clubs de golf du Québec de tenir son grand rassemblement.

Le président, Martin Ducharme, convoque son monde cette semaine au Château Frontenac.

Dans les récompenses aux plus méritants, Jean-Sébastien Légaré, rédacteur en chef d’Au19e, est en nomination dans la catégorie « Ambassadeur », ce qui est très justifié avec le rayonnement médiatique qu’il apporte.   

OFFRES D’EMPLOI 

Lévis, Victoriaville, La Tempête, Le Portage et Lac Brome (un futur nouveau neuf trous privé) sont en ce moment à la recherche d’une personne à la surintendance de leur parcours.

LE TEMPS DES GRANDS REMERCIEMENTS 

Plus récent membre du Panthéon intronisé, à la fin du mois dernier, Rémi Bouchard est prêt pour le grand déménagement.

Maintenant qu’il a fini de remplir ses boîtes, il transmet un message bien senti de remerciement à la direction et aux membres pour le soutien durant ses trois ans à la barre de Laval-sur-le-Lac.

« Vous possédez un endroit d’exception », témoigne-t-il.

Le directeur général, Bruno Hamelin, et le pro-ambassadeur, Raymond Richer, ont aussi droit à la reconnaissance, à l’instar du personnel en place complété par David Allard, Alex Legault, Christian Lavoie, Stéphane Bergevin, Rose Morissette, Chris Carrier, Maude-Aimée LeBlanc, Francis Berthiaume et Brett Ellis.

À compter du 15, donc de mercredi, il transitera dans l’équipe d’Herbert Black à Hillsdale, de laquelle est formée de Guy Prévost (DG) Harrison Black, Rick Gold, Éric Mercier et d’Eric Ward.

LES CARABINS…. D’OTTAWA 

L’année a définitivement été celle des ex-Carabins de Montréal à la PGA d’Ottawa et la région. Deux gradués de l’UdeM faisant carrière au club Rivermead, à Gatineau, Sarah-Andréa Landry et Mathieu Perron sont ensemble dans les plus grands honneurs.

Sarah-Andréa obtient le titre d’excellence de la catégorie des professionnels en titre et Mathieu, celui chez les professionnels exécutifs, sa spécialisation étant davantage l’administration.

Ces prix sont d’autant plus flatteurs que les lauréats sont déterminés par les collègues.

Entraîneur d’Ann-Sophie Bourgault, Jeff MacDonald, de Royal Ottawa, a enlevé la palme de sa catégorie.  

BIRDIE DE LA SEMAINE! 

Tous les gens qui ont mis l’épaule à la roue pour ramener l’Omnium du Québec au nouveau circuit de la PGA des Amériques, ce qui était loin d’être une évidence jusqu’à encore récemment.

VICTOIRE À LA NCAA

Sur la scène universitaire, le Rouge et Or a scellé son calendrier compétitif en enlevant un titre à la NCAA pour la première fois depuis 2010. C’était au rendez-vous sur invitation Skidmore, à Saratoga, dans l’État de New York.

DERNIER HOMMAGE

Place au recueillement, le dimanche 19 novembre, lors d’une cérémonie suite au décès du journaliste Gilles Terroux, aussi un grand ami du golf. L’hommage se tiendra au salon Pierre Tétreault, à Boucherville.

Son épouse Nicole et ses filles Chantal et Isabelle recevront les condoléances entre 14h et 16h. Une liturgie suivra.

Gilles est décédé d’un virulent cancer.

CITATION

« Je m’estime remise à 85% de la fracture à un doigt causée par une captation d’un ballon de football à l’entraînement. Pas besoin de vous préciser que Tom Brady n’était pas le passeur ! », a dit Maude-Aimée LeBlanc au « 5 à 7 » à RDS.

DERNIÈRE HEURE!

En plus d’un surintendant, les clubs Victoriaville et Laurier ont maintenant le double défi de dénicher, également, un nouveau directeur général, alors qu’André Rousseau nous apprend la décision d’Alain Danault de délester ses fonctions après 12 ans.

Il n’ira pas loin. Il demeurera responsable des communications tout en continuant d’aider le président, Jerry Séguin, à l’organisation de la Coupe Canada.

Alain Danault est le père de Philip, attaquant des Kings de Los Angeles.

Golf amateur

La PGA annonce la Coupe des Présidents (junior) à… Laval-sur-le-Lac, un ex-titulaire montréalais nommé capitaine et plus

temp fix empty alt images for attachment
Graham DeLaet

Pas de soucis! Le retour de la Coupe des Présidents, à la fin de septembre prochain, aura bel et bien lieu à Royal Montréal. 

À Laval-sur-le-Lac, c’est la présentation du volet junior de la Coupe que la PGA annonce dans ses nouvelles, cette semaine.

Les dates retenues sont celles des 23 et 24 septembre, donc en prélude de la Coupe des grands qui se tiendra jusqu’au 29 septembre.

Lors de la première Coupe à Royal Montréal, en 2007, le volet junior n’existait pas encore.

L’équipe des États-Unis versus celle du reste du monde, sauf l’Europe, est composée de 12 joueurs de chaque côté avec des matchs en paire et en solo, selon la formule employée pendant les deux jours. 

« Il s’agit de l’occasion d’avoir un aperçu des des talents que nous reverrons sous les réflecteurs à la Coupe principale dans l’avenir. Merci à Laval-sur-le-Lac d’ouvrir ses portes aux prochaines jeunes étoiles », dit Ryan Hart, directeur exécutif de l’évènement.

Les Américains ont gagné 13-11 à Charlotte, l’an passé.

RETOUR DANS UNE VILLE « SPÉCIALE »

Aussi dans les annonces, il y a la très heureuse nomination du Canadien Graham DeLaet dans  le rôle de capitaine chez les internationaux.

Il compte deux sélections à la grande Coupe et une autre aux Jeux Olympiques de Rio dans les compétitions entre pays.

 « C’est un honneur d’être l’élu, surtout dans une ville aussi spéciale que Montréal », dit DeLaet. 

 Le natif de la Saskatchewan, dont la carrière compétitive a été écourtée en raison d’une blessure qui ne guérit pas, est familier ici. En 2008, il avait remporté l’Omnium de Montréal de David Skitt, à Saint-Raphaël, avant de graduer avec succès à la PGA avec Julien Trudeau dans le rôle de cadet.

Aussi un ex-participant de la Coupe, Charlie Hoffman a été choisi à la barre des Américains.

CE QU’IL FAUT AUSSI SAVOIR 

Pour montrer comment c’est immense comme organisation, la Coupe des Présidents, les travaux sont déjà entrepris à Royal Montréal. Jusqu’à une quinzaine d’employés s’activent sur le site pour commencer les installations.

Laval-sur-le-Lac compte 36 trous et c’est le parcours bleu qui a été retenu pour recevoir l’élite planétaire chez les juniors.

DE SAINT-HYACINTHE À SHENZHEN

Dans les activités de cette semaine, il y a le retour, après quatre ans d’arrêt en raison de la pandémie, de l’Omnium de Chine à la série internationale.

C’est à Shenzhen et sachez que le parcours Hidden Grace est une conception du créatif architecte Neil Haworth , de Saint-Hyacinthe.

Celui-ci est très sollicité pour cet automne. On y revient bientôt.

Golf amateur

Bishop’s met fin à 20 ans de domination du rouge et or

temp fix empty alt images for attachment

La plus longue séquence victorieuse au golf et de l’ensemble du sport universitaire au Québec s’est arrêtée lors des finales, à Lévis.  

Après rien de moins que 20 ans de domination, le Rouge et Or de Laval cède le championnat du classement de la saison.

Les honneurs sont allés aux Gaiters de Bishop’s par quatre coups.

L’institution de Sherbroke a une clientèle étudiante réduite avec 3 300 élèves environ et parmi ses distinctions, elle possède son golf (Vieux Lenox) sur le campus. 

Le Rouge et Or a manqué de temps étant arrivé avec un déficit de 21 coups.

HISTOIRE DE FAMILLE 

Il s’agit d’un premier succès en 30 ans pour Bishop’s alors mené par le regretté Garth Smith.

Son petit-fils Ryan est maintenant à la barre du programme avec Marty Rourke.

Ryan Massicotte, Scott Loach, Michael Brazel, William Coté, La dan Harison et Shawn Robillard, dont le père Yves est pro à Milby, forment la troupe gagnante au jeu.

Dans les honneurs individuels, Smith a été nommé entraîneur par excellence. 

BALAYAGE AILLEURS 

Le Rouge  et Or demeure néanmoins une puissance chez les universitaires ayant conservé la palme en équipe chez les femmes  

Deux de leurs représentants, William Forgues E et Sara-Maude Martel sont les champions provinciaux en solo en solo.

Circuit LPGA Golf amateur

Bien qu’éloignée de la LPGA, Maude-Aimée LeBlanc demeure proche de son sport, et autres nouvelles

temp fix empty alt images for attachment
Maude-Aimée Leblanc

Inactive sur la scène compétitive depuis le début juin en raison d’une blessure à une main subie en s’entraînant avec un ballon de football, Maude-Aimée LeBlanc est revenue au Québec. Elle a joint l’équipe de Rémi Bouchard à Laval-sur-le-Lac.  

Elle travaille à la boutique, où ce n’est pas à tous les clubs qu’une gagnante de 260 509$ revendiquant trois Top 10 en 2022 sert la clientèle.  

« Les gens connaissent leur golf et il est certain qu’ils prennent de ses nouvelles », dit Rémi au sujet de l’effet surprise, d’autant plus que Maude-Aimée ne passe pas inaperçue dans une pièce du haut de ses 6 pi 1 po.  

Celui-ci voit juste du bon dans la décision de Maude-Aimée de demeurer en action en dépit du contretemps qui s’étire. 

« La vie en compétition au golf, c’est toi, ton cadet et personne d’autre. Vivre les valeurs du travail d’équipe peut s’avérer une expérience très positive pour la suite », mentionne-t-il. 

Toujours membre d’Équipe Canada, Maude-Aimée est très méticuleuse dans son nouvel emploi. 

Elle est allée voir Debbie Savoy Morel, au club Le Mirage, pour maximiser son enseignement. 

D’ailleurs, sachez que Maude-Aimée passe, ces jours-ci, du comptoir au terrain d’exercice. 

« Elle donne une série de cliniques en septembre. Elle peut aussi recommencer à aller sur le parcours », annonce Rémi à propos de son bilan de santé. 

C’est important, une carrière étant loin d’être terminée à l’âge de 34 ans, surtout qu’elle profitera d’une exemption médicale de la LPGA en 2024 devant lui donner accès au circuit l’équivalent du temps passé sur le carreau, soit entre 12 et 15 tournois. 

« Je veux que Maude-Aimée joue le plus souvent possible. C’est briller à la LPGA qu’on veut la voir faire l’an prochain », affirme Rémi Bouchard, qui fera son entrée au Panthéon du Québec le 28 octobre.   

DANS LES HOMMAGES  

Toutes nos félicitations à Steve Davies, de Royal Montréal, pour son intronisation au Panthéon québécois, la semaine dernière. Il a été champion provincial chez les amateurs à quatre occasions. 

Le prochain hommage, à titre posthume, sera dédié à Howard Watson, architecte de plein de parcours, lors d’une cérémonie qui aura lieu plus tard ce mois-ci, à Lachute, là où il résidait.   

FORFAIT 

Le début du mois de septembre est aussi celui du lancement des promos « Devenir membre en 2024 et jouer maintenant. » 

AS 

Professionnelle au club Vieux Village, à Bromont, Francesca Palardy entreprend le mois en force avec la réalisation d’un trou d’un coup. C’était le 1erseptembre dernier, au 4e trou, avec un fer numéro neuf, pour franchir la distance de 125 verges.  

LE PANTHÉON DÉMÉNAGE 

Après 25 ans, le Panthéon mondial du golf de St. Augustine a cessé ses opérations le 1er septembre. 

Plusieurs « snowbirds » de la Floride s’y arrêtaient chemin faisant. 

La relocalisation suivra à Pinehurst, premier site en 1974, avec l’ouverture de nouvelles installations lors de l’Omnium américain, à la mi-juin.  

LE GOLF ÉTUDIANT TRÈS ACTIF 

Après les universitaires, c’est au tour du circuit collégial de lancer ses activités, dimanche, au club Montcalm. Septembre sera occupé avec deux autres  rendez- vous au Du Moulin (Trois-Rivières) et Château-Bromont, les 17 et 24 du mois respectivement.  

IN MEMORIAM 

Aussi dans les gestes de reconnaissance, un arbre a été planté au club Venise et nommé à la mémoire de feu Roger H. Legault pour sa grande influence pendant plus de 40 ans. Il a été champion et président du club, souvent les deux en même temps, alors que Paul Brouillard y était proprio-fondateur. 

L’initiative est de Jean Perrault, ex-maire de Sherbrooke, l’actuel propriétaire, Gilles Beaucage, de même que Coralie Beauchesne et Guy Faucher, à la direction générale et professionnel en titre, respectivement.  

BIRDIE! 

Dernier long congé de l’été, la fête du Travail est aussi la présentation des Championnats de clubs. Bravo à toutes et tous les titulaires. 

DU DONALD TRUMP TOUT CRACHÉ 

L’unique personnage est allé sur les réseaux pour annoncer avoir inscrit 67 pour remporter son club, Bedminster.  

« Que voulez-vous, ça s’adonne que je suis un bon, très bon athlète et golfeur », commente-t-il.  

Vive l’humilité! 

DERNIÈRE HEURE 

On apprend la tenue d’une assemblée spéciale à la direction de la PGA du Québec en prévision du Championnat annuel, au Versant, cette semaine.  

Équipe Canada Golf amateur

Des amateurs qui jouent comme des pros aux USA!

temp fix empty alt images for attachment

Telle a été la réalité des quatre Québécois qualifiés au Championnat amateur des États-Unis!

Si le titre est  disputé cette année en altitude au Colorado, les pointages sont bas en vrai.

Afin de passer au tableau principal de la phase éliminatoire au jeu par trou regroupant les 64 premiers, il a fallu égaler la normale au terme des deux  jours en alternance aux clubs Cherry Hills et au Country Club du Colorado.

Pour donner une idée du niveau, l’excellence, un junior de 16 ans, Blades Brown, a joué 64 après 72 en ouverture pour une triple égalité en tête du classement avec une fiche cumulative de moins sept. 

Chez les Québécois, voici les résultats:  Rémi Chartier (74-73), Laurent Desmarchais (72-79), William Duquette (78-74) et Christopher Vandette (74-80). 

Chez les membres d’Équipe Canada, Pierce Hunt (71-66) a obtenu la 4e rang des sélections à moins six .

Golf amateur

Les Jeux auront lieu ! 

temp fix empty alt images for attachment

Il y a assez de choses qui ne fonctionnent pas très bien dans l’actualité qu’il est sûr qu’on prend le temps de le dire lorsque ça va mieux. 

Dans les nouvelles positives, parce que oui, heureusement, ça existe encore, il y a les Jeux du Québec. 

Tout en surveillant très attentivement la qualité de l’air avec les grands feux, les 57e finales, à Rimouski, auront bel et bien lieu du 21 au 29 juillet, confirme Sports Québec. 

« On ne se rendra pas à l’annulation avec des épreuves à l’intérieur. Selon les conditions à ce moment-là, on prendra des actions. Est-ce qu’on fera, si nécessaire, des modifications et est-ce qu’on a des plans B et C? La réponse est oui », assure la directrice générale, Isabelle Ducharme, dans un entretien avec Coralie Laplante, de La Presse Canadienne. 

LA BONNE DÉCISION  

Au nom de notre jeunesse, il faut féliciter Mme. Ducharme et Rimouski pour la volonté d’aller de l’avant, en impliquant la Santé publique pour maximiser la sécurité. 

Après la cessation d’activités en raison de la pandémie, les bons moyens doivent être déployés correctement pour la relance. 

LES JEUX EN CHIFFRES 

C’est énorme, les Jeux du Québec, avec 3500 athlètes de 18 ans et moins impliqués dans 19 disciplines, dont le golf bien sûr. 

Il faut ajouter 2500 bénévoles au lot. 

Les retombées économiques représentent 12 millions $ à Rimouski et autour. 

Les Jeux du Québec sont aussi un formidable tremplin vers l’excellence.  

La liste des grands noms est très longue.  

Natif de Rimouski, Pierre Harvey est d’ailleurs porte-parole et ambassadeur de la présentation qui approche vite. 

Golf amateur

Compte Historique 61 de Christophe Vandette à Kanawaki

temp fix empty alt images for attachment

Avant lors des Fêtes du Canada et de la Saint-Jean, il y a eu celle des birdies pour une performance absolument d’exception.  

Le 24 juin, Christopher Vandette a établi une marque historique au  vénérable club plus que centenaire de Kanawaki. 

Merci à un premier neuf de 29, merci aussi à ses neuf oiselets au total de la journée d’exception et surtout  hommage au talent le porte-couleur de  Kent State, à la NCAA, a enregistré un compte record de 61 sur cette normale 70. 

Le temps était au parapluie avec le temps pluvieux pour ajouter au mérite.

Un glorieux palmarès

La liste de messages de félicitations ne cesse de s’allonger dans les réseaux sociaux Kanawaki représentant un très solide test de golf.

Christopher est du même alma mater à Kent State que Corey Conners, Mackenzie Hughes et Taylor Pendrith, trois Canadiens se distinguant depuis à la PGA  

Il a été champion du Québec chez les amateurs de même que les juniors en même temps et encore chez les juniors, il a été deux années de suite titulaire de la catégorie au pays ce qui est aussi rarissime.

Un pére trés fier

La précédente marque historique de 62 en 1995 appartenait à Bill Herb, un membre de l’endroit.

Le premier à féliciter Christopher pour son brio a été le professionnel de Kanawaki.

Jim Vandette est le fier père nouveau détenteur du record.

En 1995, Bill Herb. avait inscrit 62.

19e trou Golf amateur

Autre coup de théâtre alors que Steven Brosseau déménage de Laval-sur-le-Lac pour devenir grand patron au Blainvillier

temp fix empty alt images for attachment

Qui a parlé de saison morte pour le golf au Québec? C’est comme jamais que l’hiver est occupé dans les changements de poste et sachez que ça se poursuit de plus belle.

Un autre coup de théâtre survient alors que Steve Brosseau quitte Laval-sur-le-Lac. Il a accepté une offre du Blainvillier.

L’annonce aux membres a été faite en fin de semaine.

Brosseau est promu de directeur des opérations-golf à grand patron à titre de directeur général à la suite d’une rapide et studieuse recherche réussie par Steve Cadrin et son comité en un mois.

Pas le choix, il fallait faire vite après que Gary Lagden eut remis sa démission il y a un mois pour aller à Summerlea.

Cet autre transfert s’ajoute aux précédents à la Vallée du Richelieu et Pinegrove, en n’oubliant pas Summerlea, comme quoi même dans les clubs privés il existe un enjeu de stabilité dans le domaine de l’emploi comme dans tout. 

Et ce n’est pas fini même si Laval-sur-le-Lac compte Rémi Bouchard dans ses rangs qui pourrait prendre une autre fonction.

Ce qu’il faut aussi savoir…

Un diplômé du programme sports-études avant l’université du Québec, Steven Brosseau représente une solide acquisition. 

Il a présidé la relance de la PGA du Québec et les 36 trous au Blainvillier représentent aussi un retour au bercail y ayant fait ses débuts dans le rôle d’adjoint prometteuravec la suite que l’on connaît maintenant.   

Bien sûr, on garde informé de la suite…

Golf amateur Notes de Golf Canada

#MonAnGolf est de retour pour 2022

temp fix empty alt images for attachment

L’édition 2022 de la campagne #MonAnGolf, propulsée par JOURNIE Récompenses et menée avec succès par Golf Canada, présente d’innombrables histoires de golf et réalisations personnelles de Canadiens d’un océan à l’autre

L’initiative de Golf Canada #MonAnGolf, propulsée par JOURNIE Récompenses, est de retour et l’édition 2022 déborde d’encore plus d’exploits, de jalons personnels et de plaisir pour tous les membres qui ont inscrit leurs scores cette année.

Fort du succès de la campagne 2021 et du très populaire Spotify Wrapped, Golf Canada a rehaussé l’expérience #MonAnGolf cette année avec un instantané des scores de golf affichés pendant la saison. En plus du nombre total de rondes, de la meilleure ronde, du nombre total de trous joués et de la distance totale parcourue, les utilisateurs auront désormais accès à des informations plus personnalisées sous la rubrique de réalisations.

« L’an dernier, nous avons vu à quel point les membres de Golf Canada aimaient partager leurs statistiques #de #MonAnGolf sur les médias sociaux, a déclaré Lisa Ferkul, directrice en chef du marketing à Golf Canada. Alors, cette année, on voulait vraiment hausser le jeu d’un cran et donner aux membres encore plus de place pour inscrire les réalisations personnelles dont ils peuvent s’enorgueillir lorsqu’ils les affichent sur les médias sociaux. »

La liste des réalisations de 2022 comprend :

« Nous voulons que les membres de Golf Canada considèrent leurs réalisations tirées de l’affichage des scores comme des insignes de fierté et des mesures de participation et d’amélioration, a déclaré Mme Ferkul. Nous pensons également que ce sera formidable lorsqu’ils verront leurs amis applaudir ces réalisations quand ils publieront leur récapitulatif #MonAnGolf sur les médias sociaux. »

Avec plus de 270 000 membres de Golf Canada qui ont affiché des scores en 2022, l’équipe de marketing de l’organisation nationale du sport a commencé à analyser les données qui allaient mener à la publication de #MonAnGolf il y a plusieurs mois. Sully Syed, directeur principal de l’expérience numérique et de la technologie à Golf Canada, a déclaré qu’une fois que son équipe a commencé à explorer les données derrière les scores affichés, plusieurs choses ont attiré son attention.

« Une fois que nous avons commencé à examiner les données relatives à l’affichage des scores, nous avons vraiment commencé à en apprendre davantage sur les membres de Golf Canada, a déclaré M. Syed. Nous avons appris quels sont les jours de la semaine où ils préfèrent jouer, les terrains de golf qu’ils fréquentent le plus, la distance qu’ils sont prêts à parcourir pour jouer au golf et bien d’autres choses encore sur leurs habitudes golfiques en 2022. »

Les données ont également révélé plusieurs histoires étonnantes de membres individuels, comme celle de Jeff Forgrave – dont les scores affichés indiquent qu’il a réalisé quelques choses que personne d’autre au Canada n’a fait en 2022. Forgrave a joué au golf dans les 10 provinces, sur 103 terrains différents dans 50 villes différentes en 2022.

« Je suis un golfeur trop fervent, admet M. Forgrave. J’ai déjà joué dans les dix provinces, mais jamais la même année. Cette année a été marquée par de nombreux voyages et énormément de golf. »

Alors que M. Forgrave est un golfeur de longue date, de tout nouveaux membres de Golf Canada ont aussi eu de belles histoires à partager, comme Kathryn McCully du Petitcodiac Valley Golf and Country Club, au Nouveau-Brunswick. En tant que nouvelle membre de Golf Canada en 2022, Mme McCully a joué 89 rondes de golf au cours de l’année.

« J’ai l’intention de jouer autant, sinon davantage, au cours des prochaines saisons, affirme Mme McCully. Mon objectif est de maîtriser la technique du jeu et de suivre des leçons régulières dans l’espoir de devenir plus constante, confiante et compétitive, dit-elle. C’est addictif d’ajouter sa carte de pointage dans l’appli Golf Canada et de regarder son handicap s’améliorer… avec un peu de chance. »

Avec plus de 270 000 membres de Golf Canada qui ont affiché près de 10 millions de scores en 2022, on ne manque pas d’histoires à partager sur #MonAnGolf propulsé par JOURNIE Récompenses. Quelle est votre histoire de golf de 2022?

Pour en savoir plus sur Golf Canada et les avantages de l’adhésion, visitez join.golfcanada.ca/fr/.