19e trou

Les nominations son maintenant ouverts pour les prix nationaux des établissements de golf junior

temp fix empty alt images for attachment

Nous sommes fiers d’annoncer que les nominations pour les Prix national des établissements pour le golf junior sont maintenant ouvertes !

Ce programme de prix a été créé dans le but de célébrer et de reconnaître les établissements qui apportent une contribution exceptionnelle au golf junior dans leur communauté. Nous espérons que ces prix mettront en lumière le soutien extraordinaire apporté par ces établissements au golf junior et qu’ils constitueront un exemple positif à suivre.

Il y a 6 catégories de prix à considérer en 2023 :

Prix Accès au golf junior

Récompense une installation qui offre un accès et des possibilités d’adhésion exceptionnels aux jeunes golfeurs. Une attention particulière est accordée aux installations ayant de solides programmes juniors qui ne sont pas parrainés par la famille et aux installations ayant des programmes de collecte de fonds pour aider les jeunes athlètes à participer aux compétitions provinciales, nationales et internationales.

Gagnant 2022: Sawmill Golf Club

Programme junior compétitif de l’année

Récompense une installation ou un programme d’académie de golf dont un grand nombre d’athlètes juniors concourent dans le cadre de championnats provinciaux et nationaux où ils obtiennent d’excellents résultats.

Gagnant 2022 : Académie de Golf Fred Colgan

Programme junior de base de l’année

Récompense une installation ou un programme d’académie de golf qui excelle à créer de nouveaux golfeurs juniors grâce à sa programmation locale.

Gagnant 2022 : Blomidon Golf and Country Club

Hôte de tournoi de l’année

Récompense une installation qui redonne au golf junior en saisissant avec enthousiasme l’occasion d’accueillir des compétitions de golf junior. L’établissement offre une excellente expérience de tournoi aux jeunes joueurs et implique la communauté locale en recrutant des bénévoles et en soutenant la collecte de fonds.

Gagnant 2022 : Royal Regina Golf Club

Site de l’année du programme First Tee – Premier départ

Récompense un site de programme First Tee – Premier départ présentant un excellent taux d’inscriptions aux programmes First Tee – Premier départ et ayant un impact important sur l’augmentation de la participation des jeunes au sein de sa communauté.

Gagnant 2022 : Club de Golf Municipal Dallaire

Site de l’année du programme Youth on Course – Juniors en action

Récompense l’établissement qui offre le plus grand nombre de droits de jeu subventionnés Youth on Course – Juniors en action aux golfeurs juniors pendant l’année civile.

Gagnant 2022 : Shaganappi Point Golf Course

les prix nationaux des établissements de golf junior

Les mises en candidature prendront fin le lundi 16 octobre, et nous annoncerons les lauréats de 2023 lors de l’AGA de Golf Canada au début de 2024.

Si vous avez des questions concernant les prix ou le processus de mise en candidature, n’hésitez pas à envoyer un courriel à NFAJG@golfcanada.ca.

19e trou

Les mots de courage, force de caractère et résilience ont un nom: Patrick Rhéaume de Golf Canada

temp fix empty alt images for attachment
Patrick Rhéaume

Comme il l’a fait avec tant d’implication pendant l’ensemble de sa carrière de 31 ans au golf, notamment à titre de directeur du rayonnement de Golf Canada au Québec, Patrick Rhéaume continue de servir son sport avec la même générosité malgré la retraite inéluctable suite à la pire des nouvelles.  

Son départ est non seulement obligatoire, mais drastiquement sans appel. Il faut savoir qu’il est diagnostiqué de la sclérose latérale amyotrophique, plus communément identifiée comme la « SLA » ou la maladie de Lou Gehrig. 

Un immense coup dur pour lui, sa famille et ses nombreux amis.  

AUSSI ENSEIGNANT ÉMÉRITE… DE LA VIE  

Avant Golf Canada, Patrick Rhéaume a été un professionnel-entraîneur émérite extrêmement dévoué et considérablement apprécié à l’Académie Fred Colgan, à Québec. 

Deux joueuses de l’organisation ont atteint le niveau de la LPGA après y avoir fait leur apprentissage, soit Anne-Catherine Tanguay et Sara-Maude Juneau. Sarah-Eve Rhéaume (aucun lien de parenté) devrait suivre avant longtemps.   

Chez les amateurs et les juniors masculins devenus champions du Québec, il faut mentionner Keven Fortin-Simard et Charles Côté, à l’instar de la légion de membres du Rouge et Or.   

Au plan canadien, il faut ajouter Étienne Papineau et Jean-Philippe Parr, champion junior au pays en 2012 et 2022. 

Gagnant du PGA TOUR Canada et nouveau membre de la série Korn Ferry, Papineau est immensément reconnaissant envers Patrick Rhéaume pour son golf et plus encore.   

« Patrick a contribué à ce que je devienne, à la fois, le meilleur joueur et aussi une meilleure personne », commente Papineau. 

SERVIR… AUTREMENT  

Il faut savoir que, lundi, il y a un rendez-vous très spécial. C’est la journée bénéfice Golf Québec à Royal Québec. Un hommage à Patrick Rhéaume est au programme. Voulant laisser un héritage à son sport, un Fonds portant son nom a été créé, comme quoi il continue de donner au sport autrement, mais toujours aussi efficacement.  

Merci beaucoup pour l’exemple de courage, de force de caractère et de résilience !  

19e trou

En plus du circuit Gilles-Villeneuve, à quand le golf… Jocelyne-Bourassa?  

temp fix empty alt images for attachment

Ciel que le temps file vite trop vite! Cette semaine marque déjà le 50e anniversaire de l’aussi historique qu’acclamée victoire de Jocelyne Bourassa à La Canadienne. 

C’était le 18 juin 1973 que notre regrettée Jocelyne, décédée le 4 août 2021 à 74 ans, l’avait emporté ici, devant son monde au club municipal de Montréal. 

Pour les mordus d’éphémérides, c’était cinq ans avant que feu Gilles Villeneuve, un autre de nos plus illustres, en fasse autant au Grand-Prix sur le circuit qui porte dorénavant son nom. 

MEILLEUR QU’AU CINÉMA 

La mémoire collective se souvient toujours de « leur » Jocelyne. Je le sais parce que vous m’en parlez lorsqu’on se croise.  

Quelle performance, alors qu’elle avait coiffé au fil les deux reines de la LPGA, soit Judy Rankin et Sandra Haynie, lesquelles étaient numéros un et deux selon les semaines !  

Quel suspense, aussi, puisqu’une prolongation de trois trous avait été nécessaire pour montrer le cran de Jocelyne dans une situation de grand stress. 

Croyez-le lorsque vous entendrez que le cinéma n’aurait pas pu faire mieux tellement c’était… parfait comme scénario. 

Et quelle fête, aussi, après que les gens sur place ayant pris congé (la durée avait été allongée au lundi en raison des ondées de la veille) s’embrassaient. Les automobiles circulant dans le secteur klaxonnaient tellement la fierté était contagieuse. 

UN LEGS GÉNÉRAL 

Jocelyne Bourassa mérite très certainement d’être célébrée un demi-siècle plus tard, à la fois par son sport ainsi que par la famille élargie du sport. 

En cette semaine de la Fête nationale (coïncidence, le spectacle a lieu à l’ancien golf municipal devenu le parc Maisonneuve), l’occasion est trop belle pour ne pas rappeler son immense legs au sport féminin québécois.  

Après que Jocelyne ait été la première à percer et à gagner au plus haut niveau international, Jacqueline Gareau et les trois Sylvie, Daigle, Bernier et Fréchette, ont suivi, tout comme Myriam Bédard. Mélanie Turgeon, les sœurs Dufour-Lapointe et compagnie ont poursuivi la réussite en devenant des championnes du monde ou olympiques, et parfois même les deux. 

Le 50e anniversaire devrait être grand public. Golf Québec a accepté la suggestion d’un hommage posthume. Sachez que le dossier progresse. Les démarches du directeur général, Jean-Pierre Beaulieu, sont maintenant à l’étape de Patrimoine Montréal. 

LA GRANDE QUESTION EST… 

Parle, parle, jase, jase, voici LA question : Gilles Villeneuve a son circuit à l’Île Notre-Dame, ce qui est tout à fait justifié. Pourquoi pas, maintenant, donner le nom de Jocelyne Bourassa au Centre de golf de la ville de Montréal, justement situé sur le site de l’ancien municipal? 

PRÉCISION DE L’AUTEUR 

Vrai que mon amie Jocelyne Bourassa m’avait fait cadeau de cet immense privilège d’agir dans le rôle de son cadet à La Canadienne, et je ne la remercierai jamais assez, incluant dans son au-delà, d’avoir fait de moi un témoin de première ligne de l’une des plus grandes pages d’histoire du golf et du sport. Sachez toutefois que j’ai aussi été journaliste pour plusieurs sports variés, incluant les Olympiques pendant bientôt 50 ans, ce qui apporte une valeur ajoutée aux propos ci-dessus.  

19e trou

Daniel Melançon ne reviendra pas au golf à la télévision

temp fix empty alt images for attachment
Daniel Melançon

Du mouvement va officiellement survenir dans la présentation du golf à la télévision québécoise.

C’est déjà fait en coulisses.

Daniel Melançon ne sera plus au micro et la caméra lors du retour du magazine spécialisé à TVA Sports après 13 ans.

L’annonce est par l’animateur sur Facebook en même temps avec les Productions Charade.

Melançon y écrit : « Treize belles années. C’est ma décision. Le temps est venu de passer à un nouveau chapitre. Merci aux Productions Charade, Sonia et Pierre. »

Confirmant l’info à leur façon, Productions Charade font appel au grand public. On demande des suggestions pour la succession au retour des émissions prévu à compter du 2 juillet.

AVEZ-VOUS DES SUGGESTIONS?

Descripteur LIV à TVA, Maxime Lalonde est pourtant proche, et non, Michel Lacroix n’est pas agent libre avec la PGA et au 19e à RDS qui vont les deux très bien, merci.

Excellente golfeur, Daniel Melançon n’a rien divulgué encore concernant ses plans. D’après ses récents propos Facebook, il semble impliqué en ce moment auprès du Salon de la motricité électrique à Montréal.

À suivre donc.

19e trou Amateur

Montréal (Déjà) choisit Hôte du Colloque 2024 des surintendants de tout le pays 

temp fix empty alt images for attachment
203 yd par 3

Chose certaine, on ne pourra pas accuser l’Association des surintendants de parcours de golf du Canada de ne pas avoir la vision long terme.

Pendant que ses membres sont débordés par la préparation de la saison avec tout ce que cela demande comme somme de travail ou sur le point de l’être, l’administration met déjà la table pour la suite.

Comme ces événements se décident toujours à l’avance en raison de leur ampleur, on peut vous annoncer que Montréal a été choisi hôte du colloque pancanadien 2024.

Ce sera à la fin février avec l’ensemble de l’industrie (équipement, engrais et le reste) sur place.

SUGGESTION

Le comité organisateur est à la recherche de conférenciers.

À leur place, je regarderais du côté du Centre Bell. Oui, au Centre Bell!

Directeur exécutif de la Coupe des Présidents à Royal Montréal à la fin septembre 2024, Ryan Hart y a ses bureaux et pourrait être un invité très pertinent.

19e trou

Parlons Golf…

temp fix empty alt images for attachment
Getty Images

Qu’est-ce qui commence aujourd’hui avec 10187 aspirants sur les rangs pour permettre à seulement 104 survivants à joindre les 52 pré-exemptés?

Bienvenue au plus sévère test de golf au Grand Chelem que sont les qualifications de l’Omnium des États-Unis, lequel retourne à Los Angeles après 75 ans, du 15 au 18 juin.

Le nombre d’inscriptions représente un record.

Des sélections dites « locales », monopoliseront 107 différents sites jusqu’au 22 mai.

Une grande finale marathon de 36 trous suivra le 5 juin à 10 endroits aux États-Unis et trois à l’international, dont au Canada, à Lambton, en Ontario.

On va suivre notre monde.

Le dernier Québécois à atteindre le tableau principal et se retrouver parmi les 156 partants demeure Yohann Benson en 2008 à Torrey Pines, à San Diego, avec Tiger Woods.

L’année 2023 serait-elle alors la bonne?

LE PRINTEMPS DE LA JEUNESSE

Le succès n’a pas d’âge au golf féminin.

Après la Chinoise Ruoning Yin à Los Angeles juste avant, c’est au tour de l’Australienne Grace Kim de sortir victorieuse à Hawaï la semaine passée à la LPGA.

Les filles apprennent très vite.

Une recrue, Kim en était seulement à son troisième départ.

JOYEUX 50e, COBRA

Au chapitre des anniversaires, ajoutez donc Cobra. C’est leur 50e.

En plus de souffler sur les chandelles, la compagnie lance un modèle commémoratif et donc spécial de ses décocheurs AeroJet. La mise en circulation est en nombre limité.

AVIS DE RECHERCHE

Le message s’adresse aux clubs du Québec. La PGA provinciale demeure à la recherche d’un endroit pour conclure son calendrier.

Allez, pour un petit effort. Un, c’est vite fait à une période tranquille, le tournoi Ernie-Findlay étant l’affaire d’une seule journée au début octobre, et deux, c’est pour les adjoints-pros qui méritent tout notre soutien.

BIRDIE!

Jon Rahm pour sa façon de mettre en priorité le public devant sa fatigue post-Tournoi des Maîtres, comme vous pouvez lire dans notre billet.

PUTT-POT STORY

Pourtant confortable avec l’utilisation récréative, le conseil municipal de Gaylord, une petite localité du Michigan, refuse un tournoi putt-pot avec John Daly comme co-invité d’honneur.

Le concept était de permettre le cannabis au jeu, ce qui sera limité à deux zones restrictives.

À propos de Daly, pas de souci, le bar reste ouvert.

RAJEUNISSEMENT GARANTI

Pour rajeunir de vingt ans d’un coup dans le temps, on surveille cette semaine la Classique des Célébrités au circuit des Champions.

Première femme en un demi-siècle à participer à un tournoi de la PGA en 2003, Annika Sorenstam est au nombre des 40 personnalités invitées à Las Colinas, au Texas, avec celles du football, basket, baseball, hockey et autres sports d’élite.

DATES DE L’ÉTÉ À RETENIR

Celles du 26 au 28 juillet sont pour le volet golf des 57e finales des Jeux du Québec à Rimouski.

19e trou

Le golf perd un grand apôtre suite au décès de Roger H. Legault

temp fix empty alt images for attachment

Le golf dans les Cantons-de-l’Est, au Québec et dans l’ensemble du Canada perd un grand apôtre.

Roger H. Legault est décédé lundi. Il avait 80 ans. Il a été emporté par l’anémie hémolytique.

Ses connaissances lui ont valu le poste de président « à vie » au club de Venise durant la longue période de son ami Paul Brouillard comme proprio. Il y était une figure populaire.

Sa compétence lui a valu la présidence de Golf Québec en route vers le rôle de gouverneur à Golf Canada.

Professeur au Cégep de Sherbrooke, il a donné ses étés à fairejouer les autres les autres comme officiel.Il a été un des premiers gagnants du prix reconnaissance Pierre-Nadon pour son implication bénévole. Il avait été intronisé au Panthéon de Sherbrooke.

La PGA à Montréal en 1998 

Les réussites de Roger H. Legault ont été nombreuses, mais celle dont il aura été le plus fier est sa co-présidence avec Michael Richards de l’Omnium canadien 1998 à Royal Montréal.

Les réactions seront très certainement nombreuses suite au départ de Roger H. Legaut. Nos plus sincères condoléances à Chantale Gilbert, sa si généreuse partenaire de golf et de vie, à la famille et aux amis.

Le golf perd un grand apôtre suite au décès de Roger H. Legault 

Le golf dans les Cantons-de-l’Est, au Québec et dans l’ensemble du Canada perd un grand apôtre.

Mario Brisebois Au 19e.ca

Collaboration spéciale

Roger H. Legault est décédé lundi. Il avait 80 ans. Il a été emporté par l’anémie hémolytique.

Ses connaissances lui ont valu le poste de président « à vie » au club de Venise durant la longue période de son ami Paul Brouillard comme proprio. Il y était une figure populaire.

Sa compétence lui a valu la présidence de Golf Québec en route vers le rôle de gouverneur à Golf Canada.

Professeur au Cégep de Sherbrooke, il a donné ses étés à fairejouer les autres les autres comme officiel.Il a été un des premiers gagnants du prix reconnaissance Pierre-Nadon pour son implication bénévole. Il avait été intronisé au Panthéon de Sherbrooke.

La PGA à Montréal en 1998 

Les réussites de Roger H. Legault ont été nombreuses, mais celle dont il aura été le plus fier est sa co-présidence avec Michael Richards de l’Omnium canadien 1998 à Royal Montréal.

Les réactions seront très certainement nombreuses suite au départ de Roger H. Legaut. Nos plus sincères condoléances à Chantale Gilbert, sa si généreuse partenaire de golf et de vie, à la famille et aux amis.

19e trou

« Buena Suerte » au circuit PGA Tour Latinoamerica et autres infos d’ici et d’ailleurs

temp fix empty alt images for attachment

Dans la rubrique on surveille qui et quoi cette semaine, alors que le printemps se rapproche, le golf québécois aura les yeux tournés vers le circuit PGA Tour Latinoamérica.

Joey Savoie est de retour des activités de cette série, laquelle reprend dès jeudi à Rio Hondo. C’est en Argentine. Il y séjourne deux semaines pour l’Omnium Roberto De Vicenzo, considérable légende, lequel suivra à Buenos Aires.

À la suite de trois tournois avant les Fêtes, sept autres dotés de 175 000$ s’ajoutent pour conduire à une grande finale de 200 000$ d’ici au début juillet.  

En plus de l’Argentine, la Colombie et le Mexique organisent deux étapes latino. Les autres auront lieu au Brésil, au Pérou et en Équateur.

Porte-couleur d’Équipe Canada, associé au club Pinegrove, Joey Savoie aura de la compagnie. Brandon Lacasse, de Knowlton, a progressé de la liste de remplacement au tableau principal. 

Aussi de Pinegrove, Raoul Ménard est sur la liste de rappel. Sait-on jamais, l’Argentine n’étant pas à la porte non plus.

Stat…

Joey Savoie est deux en trois dans les tournois complétés en Amérique du Sud au calendrier 2022-23. 

Tour du chapeau

Jamais plus d’un trou d’un coup par année n’avait été enregistré au 17e trou du Championnat des joueurs. La semaine passée, trois ont été réussis.

Nouveauté 

Une très bonne idée que celle de l’Association de la région de Montréal et son président Jacques Sévigny de créer une nouvelle catégorie pour ses habitués de 75 ans et plus. Elle s’appellera celle des légendes.

Retour confirmé

Il s’agit de celui de la docu-série « Full Swing » sur Netflix. Ce sera en 2024.

La (très) bonne étoile

 La chance à sa place au golf. Jordan Spieth vous en assure. 

 Au 18e trou de sa deuxième ronde du Championnat des joueurs qui était le 9e du TPC ayant pris le départ du 10e tertre, son coup se dirige directement vers le lac avant que la balle frappe un spectateur à la jambe. 

Quelques minutes plus tard, Spieth, loge son coup retenu de la bordure vert dans la coupe pour un aigle lui permettant d’éviter le couperet. 

Boguey… électronique 

En espérant pour les utilisateurs que la situation se soit allégée au moment de lire ceci, Golf Québec confirme des pépins électroniques. L’organisation a de la compagnie, les Fédés à la nouvelle maison du sport et des loisirs éprouvant aussi des complications.  

La situation n’est pas idéale avec la période des inscriptions pour les activités de l’été en cours depuis le début mars, mais admettons qu’il reste plein de temps.  

Pour les infos plus pressantes, Golf Québec demande de fonctionner au téléphone advenant des difficultés. Le numéro est 514-2520- 3345 si nécessaire.

30 millions$

Voilà la somme demandée à Tiger Woods par Erica Herman, sa compagnie de vie pendant 5 1/2 ans jusqu’à l’automne dernier. Dans les allégations en cour, oui il y en a d’ordre sexuel.

Elle avait été gérante dans son resto-bar sportif. 

Le chiffre de la semaine

Quatre pour le nombre de fois que la première place au classement mondial a déjà changé de mains depuis le début 2023. Scottie Scheffler coiffe la liste pour une deuxième occasion. 

Covid

Il y a trois ans, le sport s’arrêtait en raison de la pandémie.

Le golf avait cessé avec l’annulation de la première journée de Championnat des joueurs. 

19e trou

Louise Patry revient à Golf Québec, l’Omnium aussi…et plus dont le double gagnant de la PGA à Montréal au Panthéon mondial

temp fix empty alt images for attachment
La présidente Louise Patry (au centre), accompagnée de ses directeurs.

Quoique ce ne sont pas des températures avec temps ressenti de moins 29 degrés comme en fin de semaine qui soient l’idéal, sachez néanmoins que le passage tant attendu de février à mars amène le golf dans la bonne direction comme le montrent deux annonces.

D’abord, il y a le retour de Louise Patry à la présidence de Golf Québec, qui vient de tenir sa 103e assemblée annuelle samedi.

Avocate de formation et membre du club Beaconsfield où elle a été précédemment aussi présidente, Madame Patry s’est particulièrement distinguée alors que l’ensemble des Fédérations ont la commande de Sports Québec d’actualiser leur gouvernance.

Le travail est fait… au golf.

Les jours précédents, l’organisation comptant de nouveau Jean-Pierre Beaulieu à la tête de la gestion des opérations avait dévoilé la formation de l’Équipe du Québec.

Un autre retour confirmé la semaine dernière est celui de l’Omnium du Québec au circuit Fortinet PGA Tour Canada, ce qui était loin d’être une assurance.

Voici les choses à retenir :

Le groupe Volta Sports avec son vice-président Mat Billette mène le dossier.

Un double titulaire à Montréal élu au Panthéon mondial

Le Panthéon mondial fait connaître ses douze finalistes 2023 et dans l’ordre alphabétique, elles ou ils sont: Peter Dawson, Johnny Farrell, Jim Furyk, Beverly Hanson, Butch Harmon, Padraig Harrington, Cristie Kerr, Sandra Palmer, Dottie Pepper, Jay Seigel, Tom Weiskopf et le groupe de sept pionnières de la LPGA.

Weiskopf aura mon premier vote ayant marqué l’histoire du golf à Montréal étant double gagnant en 1973 à la Vallée du Richelieu et en 1975 en prolongation devant Jack Nicklaus à Royal Montréal. 

Ça ira vite maintenant. Les élus seront connus aussitôt que le 6 mars au Championnat TPC.

Peter Dawson, chez les bâtisseurs, de même que Padraig Harrington et Sandra Palmer représentent mes autres choix.

Saviez-vous que… 

Lui-même une légende depuis longtemps, Graham Cooke a accepté de joindre le comité de sélection du Panthéon québécois.

À venir, il y aura l’annonce à la succession de Marc Tremblay très actif à la présidence. Son mandat est complété.

Des remerciements aussi à Paul Scofield, dont le terme est expiré.  

Los Angeles, PQ

Comme au Québec, les parcours du sud de la Californie ont dû fermer samedi et dimanche en raison d’un puissant blizzard. La différence est qu’il nous reste un gros mois et demi avant que nos terrains rouvrent. 

Fin d’une tradition

Nos « snowbirds » ont-ils vu la PGA pour la dernière fois en fin de semaine passée?

Il faut trouver un nouveau commanditaire à la classique Honda. Pas le choix, le manufacturier automobile quittant la scène après rien de moins qu’une association de 42 ans pour le record.

Après la dissolution de Doral il y a quelques années, pas vrai que la PGA ne peut laisser filer le lucratif marché de sud de la Floride et encore moins céder sa place à l’ennemi Greg Norman et sa ligue LIV Golf.

À quelle heure?

C’est à 13h47 lundi que Raoul Ménard prend le départ à la qualification finale de l’Omnium de Porto Rico au calendrier de la PGA cette semaine.

C’est au club Wellington National, si vous êtes dans le coin de West Palm Beach. 

Birdie de la semaine 

L’honneur va à Golf Canada pour être allé chercher le champion et philanthrope Mike Weir à titre d’ambassadeur de son programme « Premier départ ».

19e trou Golf amateur

Autre coup de théâtre alors que Steven Brosseau déménage de Laval-sur-le-Lac pour devenir grand patron au Blainvillier

temp fix empty alt images for attachment

Qui a parlé de saison morte pour le golf au Québec? C’est comme jamais que l’hiver est occupé dans les changements de poste et sachez que ça se poursuit de plus belle.

Un autre coup de théâtre survient alors que Steve Brosseau quitte Laval-sur-le-Lac. Il a accepté une offre du Blainvillier.

L’annonce aux membres a été faite en fin de semaine.

Brosseau est promu de directeur des opérations-golf à grand patron à titre de directeur général à la suite d’une rapide et studieuse recherche réussie par Steve Cadrin et son comité en un mois.

Pas le choix, il fallait faire vite après que Gary Lagden eut remis sa démission il y a un mois pour aller à Summerlea.

Cet autre transfert s’ajoute aux précédents à la Vallée du Richelieu et Pinegrove, en n’oubliant pas Summerlea, comme quoi même dans les clubs privés il existe un enjeu de stabilité dans le domaine de l’emploi comme dans tout. 

Et ce n’est pas fini même si Laval-sur-le-Lac compte Rémi Bouchard dans ses rangs qui pourrait prendre une autre fonction.

Ce qu’il faut aussi savoir…

Un diplômé du programme sports-études avant l’université du Québec, Steven Brosseau représente une solide acquisition. 

Il a présidé la relance de la PGA du Québec et les 36 trous au Blainvillier représentent aussi un retour au bercail y ayant fait ses débuts dans le rôle d’adjoint prometteuravec la suite que l’on connaît maintenant.   

Bien sûr, on garde informé de la suite…