Championnat canadien amateur masculin

L’Ambassador Golf Club accueille le 116e Championnat canadien amateur masculin

15th hole, Ambassador Golf Club, ON Canada

WINDSOR, Ontario – L’Ambassador Golf Club, de Windsor, en Ontario, s’apprête à accueillir, du 2 au 5 août, le 116e Championnat canadien amateur masculin.

Le tournoi de 72 trous est de retour pour la première fois depuis 2019 après que la pandémie eut entraîné l’annulation du calendrier de compétitions de 2020 de Golf Canada.

Le tableau comprend les huit membres de la formation nationale amateur d’Équipe Canada, soit Brendan MacDougall (Calgary, Alberta), Cougar Collins (Caledon, Ontario), Étienne Papineau (St-Jean-sur-Richelieu, Québec), Henry Lee (Coquitlam, C.-B.), Johnny Travale (Hamilton, Ontario), Laurent Desmarchais (Longueuil, Québec), Matthew Anderson (Mississauga, Ontario) et Noah Steele (Kingston, Ontario).

Quarante et un des 50 premiers Canadiens au classement mondial amateur sont de la partie, dont le golfeur amateur canadien le mieux classé, Garrett Rank, d’Elmira, en Ontario, qui occupe présentement le 36e rang. En 2019, Rank est devenu le premier Canadien depuis 1977 à remporter le tournoi Western Amateur. Le peloton comprend aussi Christopher Vandette, de Beaconsfield, au Québec, champion canadien junior de 2019 et premier depuis 2009 à conquérir ce titre deux années consécutives.

« Nous ne pouvons être plus heureux du retour en 2021 du Championnat canadien amateur masculin, l’un des plus anciens championnats amateurs canadiens, a dit le directeur du tournoi Adam Cinel. Les meilleurs golfeurs canadiens seront confrontés à un test de premier ordre sur un parcours en excellente condition. »

Le champion obtiendra un laissez-passer pour l’Omnium canadien RBC de 2022 qui aura lieu du 6 au 12 juin au St George’s Golf & Country Club, de Toronto, de même qu’une invitation au Championnat amateur des États-Unis de 2021 disputé eu 9 au 15 août au Oakmont Country Club et au Longue Vue Club, à Oakmont et Verona, en Pennsylvanie.

Le Norvégien William Buhl a remporté le Championnat canadien amateur masculin en 2019.

L’Ambassador Golf Club est une conception de l’architecte Thomas McBroom. Il s’agit d’un parcours public à normale 71 qui a été l’hôte de nombreux championnats provinciaux, nationaux et professionnels, dont le Windsor Championship du Mackenzie PGA Tour Canada de 2018 et 2019, le Championnat amateur masculin de l’Ontario en 2017, le Championnat amateur féminin de l’Ontario en 2016 et le OUA Golf Championship en 2016.

Le Championnat canadien amateur masculin est un tournoi de 72 trous au jeu par coups avec couperet après 36 trous qui réduira le tableau aux 70 premières, égalités comprises, en vue des deux dernières rondes. Advenant une égalité après les quatre rondes, une prolongation au trou déterminera l’issue du championnat.

Un parcours de reconnaissance est prévu pour le dimanche 1er août.

La liste des anciens gagnants du Championnat canadien amateur masculin comprend notamment les noms de Mackenzie Hughes (2011-2012), gagnant à la PGA et représentant du Canada aux Jeux olympiques, Nick Taylor (2007), gagnant lui aussi à la PGA, et Moe Norman, membre du temple de la renommée du golf canadien (1955-1956).

Cliquez ici pour le tableau complet et de plus amples renseignements à propos du tournoi.

À SURVEILLER

Garrett Rank

36e au classement mondial amateur, le golfeur de 33 ans d’Elmira, en Ontario, est le Canadien le mieux classé. En 2019, en plus d’avoir gagné le Western Amateur, il a terminé deuxième au Championnat canadien mid-amateur masculin, a conclu à égalité au 5e rang de la Coupe Porter masculine et a pris la septième place au Championnat amateur de l’Ontario. Il a gagné le Championnat canadien mid-amateur masculin trois années de suite entre 2014 et 2016.

Brenda MacDougall

Le golfeur de 23 ans de Calgary en est à sa troisième année au sein de la formation nationale amateur. En 2020, il a remporté The Challenge At The Concession et terminé à égalité au 5e rang du Wexford Plantation Intercollegiate, deux événements de la NCAA. Il a bouclé à égalité au 10e échelon du Championnat amateur de l’Alberta de 2020 et à égalité au 16e rang du Championnat canadien amateur masculin.

Cougar Collins

Le golfeur âgé de 22 ans de Caledon, en Ontario, est membre de l’équipe nationale amateur pour une deuxième année. En 2020, il a gagné le Championnat amateur de l’Ontario et a conclu à égalité au 9e rang du Colleton River Collegiate (NCAA). En 2019, il a terminé à égalité en 10e position du Championnat canadien amateur masculin.

Étienne Papineau

Âgé de 24 ans, le golfeur de St-Jean-sur-Richelieu fait partie d’Équipe Canada depuis quatre ans. Il a été membre de la formation junior en 2014 et 2015 et précédemment membre de la formation nationale amateur en 2020. En 2019, il a terminé à égalité au 10e rang du Championnat canadien amateur masculin et respectivement 6e et 7e au Old Town Club Collegiate et au Health Plan Mountaineer Invitational, deux événements de la NCAA.

Henry Lee

Le golfeur de 23 ans de Coquitlan, en C.-B., en est à sa première année avec Équipe Canada. En 2020, il a gagné l’Arizona Intercollegiate, à la NCAA, et pris le cinquième rang au Bandon Dunes Championship, aussi à la NCAA. En 2018, il a bouclé 9e au Championnat canadien amateur masculin, un an avant de remporter le Georgetown Intercollegiate, un autre événement de la NCAA.

Johnny Travale

À sa deuxième année au sein d’Équipe Canada, le golfeur de 20 ans de Hamilton, en Ontario, a été membre de la formation junior en 2018. En 2019, il a remporté le Tavistock Collegiate Invitational et a terminé à égalité au 4e rang du Hartford Hawk Invitational, deux tournois de la NCAA. En 2014, il a partagé le 14e échelon du Championnat canadien amateur masculin.

Laurent Desmarchais

Âgé de 20 ans, le golfeur de Longueuil, au Québec, en est à sa troisième année au sein d’Équipe Canada. Il a évolué pendant deux ans avec la formation junior, soit en 2019 et 2020. En 2020, Desmarchais a remporté le Championnat de la série Canada Life au TPC Toronto et en 2019, il a gagné le Pacific Northern Amateur Championship. En 2018, il a gagné quatre tournois, dont le Championnat Premiers élans de l’Ontario et le Championnat junior du Québec. En 2019, il a partagé le quatrième échelon du Championnat canadien junior masculin.

Matthew Anderson

Le golfeur de 21 ans de Mississauga, en Ontario, en est à son début au sein de la formation amateur. En 2019, il a remporté le Championnat amateur masculin de l’Ontario en plus de terminer deuxième au Oregon State Invitational (NCAA). Aussi en 2019, il a bien fait à deux autres événements de la NCAA : égalité au 4e rang du Carpet Capital Collegiate et égalité au 6e échelon du Orange Co. Collegiate Classic.

Noah Steele

Le golfeur âgé de 23 ans de Kingston, en Ontario, est membre d’Équipe Canada depuis deux ans. En 2020, il a été sacré champion du Border Olympics (NCAA) et a pris le troisième rang du All American (NCAA). En 2019, il a gagné deux tournois de la NCAA, soit le Southland Conference Championship et The Sam Hall Intercollegiate. Il a également conclu quatrième au Championnat amateur de l’Ontario de 2019.

EN BREF

Présentement 36e au classement mondial amateur, Garrett Rank, d’Elmira, en Ontario, est aussi un arbitre de la LNH.

T.M. Harley, du Kingston Golf Club a remporté le tout premier Championnat canadien amateur masculin en 1895.

George S. Lyon a gagné le Championnat canadien amateur masculin huit fois et a terminé deuxième à deux occasions. Lyon a procuré au Canada la médaille d’or aux Jeux olympiques de 1904.

Sandy Somerville a été finaliste du championnat au jeu par trou à dix occasions et a gagné six fois le Championnat canadien amateur masculin.

Championnat canadien amateur masculin

William Buhl remporte le Championnat canadien amateur masculin

(Justin Naro/ Golf Canada)

HAMMOND PLAINS, N.-É. – Une dernière ronde de 69, un coup sous la normale, a suffi pour permettre à William Buhl, de Fairhope, Ala., de remporter les honneurs du 115e Championnat canadien amateur masculin sur les allées du Glen Arbour Golf Course, à Hammond Plains, Nouvelle-Écosse.

Natif d’Oslo, en Norvège, Buhl n’a commis aucun boguey en parcours final. Il a inscrit son seul oiselet de la journée au 18e et dernier trou, bouclant ainsi le championnat avec quatre rondes sous la barre de 60.

Le golfeur âgé de 22 ans a entrepris la dernière journée avec une confortable avance en tête de cinq coups. Il a conclu le tournoi avec un pointage de 273 (moins-9) et une priorité de huit coups sur ses plus proches poursuivants.

« Ce ne fut pas aussi facile que le laisse croire ma carte de pointage, a dit Buhl. J’ai dû caler trois ou quatre roulés de huit à dix pieds pour sauvegarder des normales. Devant les spectateurs, c’était bien de conclure avec un oiselet. »

Membre de l’équipe de golf de l’Université de l’Arkansas, Buhl est seulement le deuxième Norvégien en 115 ans d’histoire à participer au Championnat canadien amateur masculin. Il devient le premier Norvégien à gagner un tournoi en sol canadien depuis que Suzann Pettersen a remporté la Classique Manuvie de la LPGA en 2015 et l’Omnium féminin CP en 2009.

Buhl obtient un laissez-passer pour participer à l’Omnium canadien RBC de 2020, du 8 au 14 juin au St. George’s Golf and Country Club, de même qu’une invitation en vue du Championnat amateur des États-Unis 2019 qui aura lieu la semaine prochaine sur les parcours 2 et 4 du Pinehurst Resort and Country Club.

Avec des fiches de 281 (-1), à huit coups de Buhl, on retrouve Calvin McCoy  (Highlands Ranch, Colo.) et Luke Kluver (Norfolk, Neb.). Après des oiselets aux 2e, 3e et 4e trous, McCoy a remis une dernière carte de 69 tandis que Kluver a joué la normale 72.

Sam Meek, de Peterborough, en Ontario, s’est avéré le meilleur Canadien. Le champion canadien junior masculin de 2016 a signé une dernière carte de 68 (-2). Avec la normale 282, il a terminé à égalité au quatrième échelon avec Jacob Eklund (Carbondale, Ill.) et le Français Julien Sale, établi à Gatineau, au Québec.

Plus tôt cette semaine, l’équipe de l’Ontario a ravi son premier titre interprovincial de la Coupe Willingdon depuis 2014 et son 32e en histoire. Matthew Anderson (Mississauga), Charles Fitzsimmons (London) et Ty Celone (Long Sault) ont aidé l’Ontario à présenter un score combiné de 10 coups au-dessus de la normale pour une victoire par la marge de six coups.

Le 115e Championnat canadien amateur masculin a été présenté conjointement au Glen Arbour Golf Course et au The Links at Brunello.

Golf Canada a aussi confirmé que le Championnat canadien amateur masculin de 2020 aura lieu sur les parcours Forest et Meadow du Glencoe Golf and Country Club, à Calgary, en Alberta, du 3 au 6 août 2020.

Cliquez ici pour les résultats complets.

Championnat canadien amateur masculin

William Buhl porte son avance en tête à cinq coups au Championnat canadien amateur masculin

(Justin Naro/ Golf Canada)

HAMMOND PLAINS, N.-É. – William Buhl, de Fairhope, Alabama, a porté son avance en tête à cinq coups à l’aube de la ronde finale du 115e Championnat canadien amateur masculin disputé au Glen Arbour Golf Course, à Hammond Plains, Nouvelle-Écosse.

Natif d’Oslo, en Norvège, Buhl présente un pointage combiné de 204 (-8) après une troisième ronde de 67 (-3). Membre de l’équipe de golf de l’Université de l’Arkansas, Buhl a créé l’écart en inscrivant quatre oiselets sur le neuf de retour. Le golfeur de 22 ans a disputé ses trois rondes sous la barre de 60 depuis le début du tournoi.

« Je me répète constamment de rester patient, a dit Buhl. Je sais que j’ai les commandes du tournoi et que deux joueurs me poursuivent, mais je dois continuer à jouer de façon agressive. Je ne vais rien changer – je ne suis ni ce genre de personne ni ce genre de joueur, de toute façon. »

Dans les 115 ans d’histoire, Buhl est seulement le deuxième joueur de la Norvège à participer au Championnat canadien amateur masculin. En 2016, Kristoffer Ventura avait terminé à égalité au cinquième rang. Ventura évolue maintenant au Circuit Korn Ferry.

« C’est bien de représenter la Norvège et surtout de faire aussi bien dans le tournoi, a dit Buhl. Glen Arbour est un excellent parcours de golf. On peut y réussir un bas pointage, mais il faut rester sur ses gardes. »

À cinq coups de Buhl, à moins-3, se trouve Luke Kluver (Norforlk, Neb.). À égalité au 4e rang à la normale à l’amorce de la troisième ronde, le golfeur âgé de 19 ans s’est faufilé au deuxième rang grâce à cinq oiselets sur le premier neuf.

Représentant la France, mais habitant à Gatineau, au Québec, Julien Sale de même que l’Américain Jacop Eklund (Carbondale, Ill.) sont à égalité en troisième place, à 210 (-2). En troisième ronde, Sale et Eklund ont joué respectivement 67 et 68.

Johnny Travale (Stoney Creek, Ont.) a amélioré sa position au classement en remettant une carte de 66 (-4), égalant du coup le plus bas pointage de la troisième ronde. L’ancien membre de la formation nationale junior d’Équipe Canada, co-meneur après la première journée, occupe seul le cinquième rang, à 211 (-1).

Seul Québécois à avoir évité le couperet, Étienne Papineau, de St-Jean-sur-Richelieu et du club Pinegrove, se trouve à égalité au 16e échelon, à plus-5, après des rondes de 74, 73 et 70.

En plus d’être couronné Champion amateur du Canada, le vainqueur sera exempté de qualification pour participer au Championnat amateur masculin des États-Unis 2019 qui se tiendra au Pinehurst Resort & Country Club de Pinehurst, Caroline du Nord, ainsi qu’à l’Omnium canadien RBC 2020 au St. George’s Golf and Country Club de Toronto, du 8 au 14 juin prochains.

Le champion sera également admissible à un laissez-passer pour le Championnat amateur junior des États-Unis, le Championnat mid-amateur des États-Unis ou le Championnat sénior des États-Unis, selon le cas.

Cliquez ici pour les résultats complets.

Championnat canadien amateur masculin

William Buhl prend les commandes du Championnat canadien amateur masculin

John Weast/ University of Arkansas

HAMMOND PLAINS, N.-É. – William Buhl, d’Oslo, en Norvège, a joué une ronde de 68, quatre coups sous la normale, et a pris une avance de deux coups à mi-chemin du 115e Championnat canadien amateur masculin disputé simultanément au Glen Arbour Golf Course et au The Links at Brunello.

Buhl a amélioré par trois coups l’ancienne marque du The Links at Brunello. Il n’a commis aucun boguey sur le neuf de retour, complétant la journée avec six oiselets et présentant un pointage combiné de cinq coups sous la normale après 36 trous.

« Je n’ai raté qu’une ou deux allées et j’ai logé la plupart de mes coups de cocheurs d’allée à l’intérieur de 12 pieds de la coupe, a dit Buhl. Je dois demeurer patient tout en jouant de façon agressive afin de profiter des trous à oiselets. Ça devrait être un bon test pour la suite. »

Membre de l’équipe de golf de l’Université de l’Arkansas Buhl habite à Fairhope, en Alabama. Il a joué 71 (moins-1) sur les allées de Glen Arbour, lundi. Il participe pour la première fois au Championnat canadien amateur masculin.

Reid Davenport, de Austin, au Texas, est deuxième à moins trois. Après avoir entrepris sa partie avec un double boguey au premier trou, Davenport s’est ressaisi avec quatre oiselets en route vers une ronde de 70 (-2). Le golfeur de 19 ans a terminé quatrième à la Coupe Porter, plus tôt cette année.

« C’est simple. J’ai gardé la balle dans les allées et c’est ce qu’il faut faire ici pour bien jouer a dit Davenport. La patience sera de mise parce que j’ignore quelles seront les conditions. »

Le meilleur Canadien après deux rondes est Sam Meek, de Peterborough, en Ontario, qui occupe le troisième échelon après avoir joué 65 (-5) à Glen Arbour, soit la meilleure ronde du tournoi.

Meek participe pour la quatrième fois au Championnat canadien amateur masculin. Le champion canadien junior de 2016 a connu son meilleur résultat en 2017 lorsqu’il a complété à égalité au 13e rang.

Buhl, Davenport et Meek sont les seuls à présenter des fiches sous la normale après 36 trous.

Quatre joueurs sont ex æquo en quatrième position à la normale : Samuel Anderson (Stoughton, Wis.) Matt Sharpstene (Cornelius, Caroline du Nord), Jacob Eklund (Carbondale, Ill.) et Luke Kluver (Norforlk, Neb.).

L’équipe de l’Ontario composée de Matthew Anderson (Mississauga), Charles Fitzsimmons (London) et Ty Celone (Long Sault) a remporté la compétition de 36 trous de la Coupe Willingdon avec un pointage combiné de plus-16. Équipe Alberta a pris le deuxième rang à plus-18.

Il s’agit du premier titre interprovincial de l’Ontarlo depuis 2014 et son 32e depuis l’avènement de la compétition interprovinciale en 1927.

Pour avoir complété à plus-10 au mieux, 76 golfeurs participeront aux deux dernières rondes disputées à Glen Arbour.

En plus d’être couronné Champion amateur du Canada, le vainqueur sera exempté de qualification pour participer au Championnat amateur masculin des États-Unis 2019 qui se tiendra au Pinehurst Resort & Country Club de Pinehurst, Caroline du Nord, ainsi qu’à l’Omnium canadien RBC 2020 au St. George’s Golf and Country Club de Toronto, du 8 au 14 juin prochains.

Le champion sera également admissible à un laissez-passer pour le Championnat amateur junior des États-Unis, le Championnat mid-amateur des États-Unis ou le Championnat sénior des États-Unis, selon le cas.

Cliquez ici pour les résultats complets.

Championnat canadien amateur masculin

Travale, Snyder et Sharpstene partagent le premier rang au Championnat canadien amateur masculin

Justin Naro/ Golf Canada

HAMMONDS PLAINS, N.-É. – Johnny Travale, de Stoney Creek, Ontario, David Snyder, de McAllen, Texas, et Matt Sharpstene, de Cornelius, Caroline du Nord, partagent le premier rang après la première ronde du 115e Championnat canadien amateur masculin disputé simultanément au Glen Arbour Golf Course et au The Links at Brunello.

Travale, Snyder et Sharpstene ont tous trois joué 67 (moins trois) sur les allées de Glen Arbour.

Ancien membre de la formation nationale junior d’Équipe Canada, Travale n’a commis aucun boguey en plus d’inscrire des oiselets aux 5e et 6e trous.

Snyder a réussi trois oiselets à ses cinq premiers trous avant de conclure sa partie avec la normale pour les 13 trous suivants. Le golfeur de 21 ans a remporté le Championnat de la NCAA 2019 avec l’Université Sandford.

« La précision de mes coups de départ a fait la différence aujourd’hui, a dit Snyder. En évitant de me retrouver dans l’embarras, derrière les arbres, tout s’est déroulé en douceur aujourd’hui. Demain, je devrai être plus précis avec des approches entre 100 et 130 verges. J’ai l’impression d’avoir laissé filer quelques belles occasions d’oiselets aujourd’hui. »

À sa première ronde en carrière au Canada, Sharpstene a inscrit l’oiselet à chacun des trois trous à normale cinq, mais deux bogueys l’ont ramené à trois sous la normale.

« J’ai frappé de bons coups de départ tout en évitant de me retrouver en fâcheuses situations, a dit Sharpstene. J’ai calé plusieurs bons roulés. J’espère me comporter aussi bien des tertres de départ demain. »

Le Français d’origine, Julien Sale, de Gatineau, au Québec, occupe le quatrième rang à moins deux.

Les golfeurs alterneront de parcours pour la deuxième ronde. Ceux qui ont disputé le premier parcours à Glen Arbour joueront à The Lins at Brunello et vice versa.

L’équipe de l’Ontario composée de Matthew Anderson (Mississauga), Charles Fitzsimmons (London) et Ty Celone (Long Sault) a pris les commandes de la compétition interprovinciale de 36 trous de la Coupe Willingdon. Le trio présente un score combiné de plus sept et devance par un coup l’équipe du Québec. L’équipe championne de la Coupe Willingdon sera couronnée mardi à Glen Arbour.

En plus d’être couronné Champion amateur du Canada, le vainqueur sera exempté de qualification pour participer au Championnat amateur masculin des États-Unis 2019 qui se tiendra au Pinehurst Resort & Country Club de Pinehurst, Caroline du Nord, ainsi qu’à l’Omnium canadien RBC 2020 au St. George’s Golf and Country Club de Toronto, du 8 au 14 juin prochains.

Le champion sera également admissible à un laissez-passer pour le Championnat amateur junior des États-Unis, le Championnat mid-amateur des États-Unis ou le Championnat sénior des États-Unis, selon le cas.

Des représentants d’un nombre record de 15 pays participent au Championnat canadien amateur masculin 2019. Il s’agit du deuxième championnat de Golf Canada disputé au Glen Arbour Golf Course. Ce parcours avait été l’hôte en 2005 de l’Omnium féminin CP remporté par Meena Lee.

Les parcours de la Nouvelle-Écosse ont couronné quelques champions de renom au cours des dernières années. Adam Svensson a remporté le Championnat canadien junior masculin 2012; Garrett Rank, le Championnat canadien mid-amateur 2015 et Hye-jin Choi, le Championnat canadien amateur féminin 2016.

Cliquez ici pour les résultats complets.

Championnat canadien amateur masculin

Le Glen Arbour Golf Course et The Links at Brunello seront les hôtes du Championnat canadien amateur masculin 2019

(Glen Arbour Golf Course)

HAMMONDS PLAINS, N.-É. – Les meilleurs golfeurs amateurs du monde s’apprêtent à disputer le 115e Championnat canadien amateur masculin sur deux terrains de Nouvelle-Écosse, le Glen Arbour Golf Course et The Links at Brunello, du 5 au 8 août.

Le championnat s’est tenu pour la première fois en 1895, ce qui en fait l’un des évènements sportifs les plus riches d’histoire du Canada et le troisième plus ancien championnat amateur au monde. Glen Arbour sera l’hôte de 264 golfeurs de 12 pays pour quatre rondes en parties par trous, alors que The Links at Brunello partagera les deux premières rondes menant au couperet après 36 trous.

« C’est avec grand bonheur que Golf Canada présente le Championnat canadien amateur masculin 2019 sur deux terrains remarquables, » a déclaré le directeur du tournoi Adam Helmer. « Nous sommes certains que le Glen Arbour Golf Course et The Links at Brunello offriront un défi de taille à ces golfeurs amateurs qui comptent parmi les meilleurs au monde et qui feront la démonstration de leurs grands talents. »

En 2018, Zach Bauchou de Forest, Virginie, a défendu avec succès son titre au Duncan Meadows Golf Course de Duncan, C.-B., avec une marge de trois coups. Bauchou est le 22e Américain à avoir coiffé le titre de champion amateur du Canada et il a amorcé sa carrière professionnelle cette année à l’Omnium canadien RBC.

Les joueurs du PGA TOUR Mackenzie Hughes (Dundas, ON) et Nick Taylor (Abbotsford, C.-B.) ont tous deux remporté l’évènement, Taylor en 2007 et Hughes deux fois de suite, en 2011 et 2012.

« Nous sommes ravis d’accueillir un tableau de compétition aussi relevé au Glen Arbour Golf Course à l’occasion de ce championnat prestigieux, a souligné Mike DeYoung, directeur général de Glen Arbour. Le parcours est en excellent état et nous avons tous hâte de voir certains des meilleurs golfeurs amateurs au monde s’attaquer à nos allées. »

« Nos membres, à The Links at Brunello, sont emballés de partager l’accueil du Championnat canadien amateur masculin 2019, a ajouté Miles Mortensen, directeur général du club The Links at Brunello. Notre personnel a travaillé sans relâche pour préparer la compétition et nous sommes tous très fiers de faire connaître notre parcours et notre communauté. »

Le tableau de compétition bien rempli qui se disputera le Trophée Earl Grey et le titre de Champion amateur du Canada comprend le membre d’Équipe Canada Josh Whalen de Napanee, ON, qui a réalisé le meilleur score d’un Canadien au championnat de 2017, Brendan MacDougall de Calgary, AB, qui avait terminé à égalité au 16e rang en 2018 et Chris Crisologo de Richmond, C.-B., actuel champion d’Amérique du Sud.

Un championnat interprovincial par équipes se jouera conjointement avec les 36 premiers trous du tournoi, où des équipes provinciales de trois golfeurs tenteront de décrocher la Coupe Willingdon. Équipe Québec, composée de Hugo Bernard (Mont-Saint-Hilaire), Joey Savoie (La Prairie) et Julien Sale (Gatineau) avait inscrit un score combiné de 10 sous la normale en 2018 pour remporter une deuxième victoire consécutive pour le Québec.

Le tableau de compétition sera ramené aux 70 meilleurs concurrents et aux égalités pour les deux dernières rondes disputées à Glen Arbour.

Le Glen Arbour Golf Course est l’une des destinations golfiques les plus prisées du Canada Atlantique et de Halifax. Conçu par le réputé golfeur et architecte de parcours canadien Graham Cooke, le terrain a été l’hôte de l’Omnium féminin CP 2005, des TELUS World Skins Game, du Mike Weir Miracle Golf Drive et du premier Wayne Gretzky & Friends Tournament.

La ronde de qualification pour le Championnat canadien amateur masculin aura lieu le 2 août au Glen Arbour Golf Course – au moins cinq places seront alors attribuées sur le tableau du championnat. Vous trouverez de plus amples renseignements ici.

Co-présentateur du championnat, The Links at Brunello est situé à Timberlea, N.-É., et fut nommé par Golf Digest l’un des 25 meilleurs terrains de golf du Canada. Aménagé par Thomas McBroom, le parcours a été inauguré en 2015 et est considéré l’un des meilleurs de la région.

En plus d’être couronné Champion amateur du Canada, le vainqueur sera exempté de qualification pour participer au Championnat amateur masculin des États-Unis 2019 qui se tiendra au Pinehurst Resort & Country Club de Pinehurst, Caroline du Nord, ainsi qu’à l’Omnium canadien RBC 2020 au St. George’s Golf and Country Club de Toronto, du 8 au 14 juin prochains.

Le champion sera également admissible à un laissez-passer pour le Championnat amateur junior des États-Unis, le Championnat mid-amateur des États-Unis ou le Championnat sénior des États-Unis, selon le cas.

À SURVEILLER

Josh Whalen, Napanee, ON
Whalen revient au Championnat canadien amateur masculin avec des comptes à régler. Le diplômé de l’Université Kent State a terminé troisième après quatre rondes sous la normale en 2017, mais est tombé sous le couperet l’an passé. Il a néanmoins connu une bonne saison 2018, avec des finales dans le top 5 à l’Omnium Flagstick et au Championnat amateur masculin d’Argentine. Il arrive au championnat avec en 623e position au classement mondial du golf amateur.

Canon Claycomb, Bowling Green, Kentucky
Claycomb a maintes fois représenté les États-Unis sur la scène mondiale, tout récemment comme membre de l’équipe américaine à la Coupe Wyndham 2019. Il était en 2017 le plus jeune membre de son équipe à la Coupe des Présidents junior. Le golfeur de 17 ans a remporté le tournoi PING Invitational 2017 et est actuellement au 61e rang du classement mondial du golf amateur.

Chris Crisologo, Richmond, C.-B.
Crisologo s’est fait connaître à l’Omnium canadien RBC 2018 en remportant le prix Gary Cowan décerné au meilleur amateur de l’évènement. Étudiant à l’Université Simon Fraser, il a gagné trois tournois en 2018 – le Concordia Invitational (NCAA), le Championnat amateur d’Amérique du Sud et le Championnat amateur de Colombie-Britannique. Cette saison, en février, Crisologo a défendu avec succès son titre au Championnat amateur d’Amérique du Sud.

Noah Goodwin, Corinth, Texas
Au 67e rang du classement mondial du golf amateur, Goodwin entamera sa première année à l’Université Southern Methodist. Le moment fort de sa carrière de golfeur junior fut sa victoire au Championnat junior amateur des États-Unis en 2017. Goodwin a été élu golfeur junior de l’année Rolex en 2016 et 2017, devenant ainsi le cinquième joueur à réussir cet exploit, aux côtés notamment de Tiger Woods et Phil Mickelson.

Brendan MacDougall, Calgary, AB
Alors qu’il était en deuxième année à l’Université High Point, MacDougall a décroché le titre du Championnat de la Big South Conference en tant que membre de son équipe universitaire des Panthers grâce à une avance décisive de six coups et il a en outre donné quatre résultats dans le top 20 à son équipe. Sa saison universitaire a été suivie d’une finale à É16 au Championnat canadien amateur masculin 2018 et d’une victoire au Championnat en parties par trous d’Alberta. En 2016, MacDougall a vait perdu en éliminatoire au Championnat junior de l’Ouest Premiers élans, commandité par Acura.

Christopher Vandette, Beaconsfield, QC
L’un des plus brillants espoirs du golf canadien, Vandette s’est récemment classé 3e à la Coupe du monde du golf junior Toyota 2019. À 16 ans, il avait résisté au couperet du Championnat canadien amateur masculin 2018 , après avoir atteint la 7e place à égalité au terme de sa première ronde de 68.

Championnat canadien amateur masculin

L’Américain Zach Bauchou remporte le Championnat canadien amateur masculin une deuxième année de suite

Zach Bauchou
Zach Bauchou (Chuck Russell/ Golf Canada)

DUNCAN, C.-B. – L’Américain Zach Bauchou a tenu le coup en parcours final du 114e Championnat canadien amateur masculin, jeudi, au Duncan Meadows Golf Course et est devenu le 14e de l’histoire à conquérir le titre deux années de suite.

Bauchou, de Forest, en Virginie, a signé une dernière carte de 66, cinq coups sous la normale, et l’a emporté par trois coups avec un pointage combiné de 18 coups sous la normale, égalant du coup le record du tournoi établi en 1970 par Allen Miller.

« Je ne trouve pas les mots pour exprimer ce que représente pour moi cette deuxième conquête consécutive du Championnat canadien amateur masculin, a dit le golfeur âgé de 22 ans. C’est réellement un honneur de gagner de nouveau ce tournoi prestigieux. »

En 2017, Bauchou était devenu le 22e Américain à mériter la Coupe Earl Grey. Il devient cette année le quatrième Américain à ravir le championnat deux années de suite, après Han Lee, Frank Stranahan et Albert Campbell.

Pour la première fois depuis lundi, Bauchou a partagé momentanément le premier rang du classement, à moins-14, avec l’Américain Philip Knowles qui a entrepris sa partie avec trois oiselets à ses quatre premiers trous.

Bauchou a repris les choses en mains avec un oiselet au 15e trou pendant que Knowles commettait un boguey avec trois roulés d’une distance de dix pieds.

Bauchou obtient un laissez-passer pour l’Omnium canadien RBC de 2019 qui aura lieu du 3 au 9 juin prochain au Hamilton Golf and Country Club, à Hamilton, en Ontario. Comme il avait déjà en main une exemption en vue du Championnat amateur des États-Unis en vertu de son 21e rang au classement amateur mondial, Bauchou avait surtout en tête la défense de son titre cette année.

« C’était très différent de l’an dernier, d’ajouter Bauchou. Même si je jouais pour défendre mon titre aujourd’hui, j’étais beaucoup moins nerveux que l’an dernier. »

Knowles a bouclé le championnat seul au deuxième rang à moins-15. Le golfeur de Jacksonville, en Floride, avait établi une nouvelle marque du parcours, mercredi, en jouant 64.

« Tout se passe tellement vite, a dit Knowles. Pendant un moment, tu penses te retrouver nez à nez, puis te voilà en déficit de trois coups avec trois trous à jouer. Je ne peux pas être déçu avec un résultat de 15 sous la normale. Plusieurs oiselets figurent sur mes cartes de pointage.

En terminant troisième à moins-13, Garrett Rank, d’Elmira, en Ontario, a été sacré meilleur Canadien. Le golfeur de 30 ans, arbitre dans la LNH, retournera en Colombie-Britannique du 21 au 24 août participer au Championnat canadien mid-amateur masculin au Victoria Golf Club, où il sera en quête d’un quatrième titre en cinq ans.

« Vous souhaitez toujours en ajouter à votre palmarès, a dit Rank. J’ai déjà gagné plusieurs championnats de Golf Canada et ce serait bien de mettre la main sur celui-ci. »

Plus tôt cette semaine, Équipe Québec a remporté la compétition interprovinciale de la Coupe Willingdon pour la deuxième année consécutive et la huitième fois de son histoire. Julien Sale (Gatineau) et les membres d’Équipe Canada Joey Savoie (La Prairie) et Hugo Bernard (Mont-Saint-Hilaire) ont uni leurs efforts pour mener le Québec à une victoire par la marge de sept coups.

Le Duncan Meadows Golf Course et le Pheasant Glen Golf Resort ont été les clubs-hôtes du 114e Championnat canadien amateur masculin qui réunissait 246 compétiteurs.

Cliquez ici pour les résultats complets.

Championnat canadien amateur masculin

Le tenant du titre Zach Bauchou joue 67 et mène le Championnat canadien amateur masculin par deux coups

Zach Bauchou
Zach Bauchou (Golf Canada)

DUNCAN, C.-B. – L’Américain Zach Bauchou a résisté à la chaleur avec une ronde de 67, quatre coups sous la normale, mercredi, et détient une avance de deux coups à l’aube du parcours final du 114e Championnat canadien amateur masculin, au Duncan Meadows Golf Course.

Le golfeur de 22 ans de Forest, en Virginie, qui affiche un pointage combiné de 200 (moins-13), est installé au sommet du classement depuis la première journée du championnat. L’étudiant de deuxième année à Oklahoma State n’était pas totalement satisfait de son jeu.

« Je n’ai pas l’impression d’avoir si bien joué aujourd’hui, a dit Bauchou. Mes coups d’approche ont manqué quelque peu de précision, ce qui a limité les occasions d’oiselets. J’ai été chanceux de commettre un seul boguey. Je devrai tout simplement mieux jouer demain. »

L’une des sources de motivation de Bauchou est la présence de son coéquipier à Oklahoma State, Sam Stevens, qui se retrouve à égalité au troisième rang à moins-8. Les deux joueurs ont eu l’occasion de comparer leurs pointages au tertre de départ du 17e trou.

« Lorsque Sam m’a dit qu’il était à moins-6, je me suis dit que je devais réussir l’oiselet aux deux derniers trous, ce que je n’ai malheureusement pas accompli, a commenté Bauchou. Je me sens dans un véritable bon état d’esprit pour connaître une bonne journée demain. »

L’Américain Philip Knowles accuse un retard de deux coups derrière Bauchou après avoir égalé la marque du parcours, 64, établie la veille par l’Australien Justin Warren.

Trois golfeurs sont ex æquo au troisième rang, à moins-8 : le Canadien Kaleb Gorbahn (Smithers, C.-B.), Sam Stevens (Wichita, Kansas) et Cameron Young (Scarborough, New York).

En 2017, Bauchou est venu de l’arrière en dernière ronde pour ravir le titre. Jeudi matin, il entreprendra son parcours final à 9H31, heure locale, en compagnie de Knowles et Gorbahn. Ce dernier est présentement le meilleur Canadien.

Garrett Rank, d’Elmira, ON, anciennement d’Équipe Canada et arbitre de la LNH, occupe le sixième échelon à 206 (-7).

Le meilleur Québécois est Julien Sale, de Gatineau, à égalité au 9e rang à 208 (-5). Étienne Papineau (Saint-Jean-sur-Richelieu) est 18e à moins-5, deux coups de mieux que le championnat canadien junior Christopher Vandette (Beaconsfield) et Joey Savoie (Montréal). 

En plus de détenir le titre de champion amateur du Canada 2018, le gagnant obtiendra un laissez-passer pour participer au Championnat amateur des États-Unis 2018 au Pebble Beach Golf Links de Pebble Beach, Californie, et à l’Omnium canadien RBC 2019 au Hamilton Golf & Country Club du 3 au 9 juin prochain.

Le champion sera aussi admissible à une exemption pour le Championnat amateur junior des États-Unis, le Championnat mid-amateur des États-Unis ou le Championnat amateur sénior des États-Unis, selon son âge.

Cliquez ici pour les résultats complets.

Championnat canadien amateur masculin

Le champion amateur canadien Zach Bauchou porte son avance à trois coups

Zach Bauchou
Zach Bauchou (Golf Canada)

DUNCAN, C.-B. – Confronté à la chaleur extrême, le tenant du titre Zach Bauchou a remis une carte de 68 (moins-3) en deuxième ronde mardi pour porter à trois coups son avance en tête du 114e Championnat canadien amateur masculin.

Bauchou, de Forest, en Virginie, a inscrit six oiselets et commis trois bogueys sur les allées du Pheasant Glen Golf Resort à la veille de disputer les deux derniers parcours au Dunan Meadows Golf Course.

« Je suis parvenu à frapper plusieurs bons coups et j’ai aussi bien fait sur les verts », a dit le golfeur âgé de 22 ans.

L’étudiant de deuxième année à Oklahoma State a amélioré d’un coup son emprise sur le premier rang et entend jouer de façon aussi agressive en troisième ronde mercredi.

« Mon objectif est de jouer le mieux possible et réussir le plus d’oiselets possibles, d’ajouter Bauchou. Je devrai commettre moins de petites erreurs autour des verts au cours des deux prochaines journées et continuer de jouer de façon agressive – avec la pédale au plancher. »

Julien Sale, de Gatineau, au Québec, occupe seul le deuxième rang après avoir joué 69 (-2) à Pheasant Glen. À six coups sous la normale, il accuse un déficit de trois coups derrière Bauchou.

« J’essaie simplement de garder la balle en jeu, de viser les verts et souhaiter que le fer droit collabore, a dit Sale, qui a grandi en France. Dépendant de ce que feront les autres demain, je verrai si je dois jouer de façon plus agressive. »

Le brio de Sale a largement aidé Équipe Québec à ravir pour la deuxième année de suite le titre interprovincial de la Coupe Willingdon. Sale a uni ses efforts à ceux de ses coéquipiers Joey Savoie (La Prairie) et Hugo Bernard (Mont-Saint-Hilaire) pour permettre au Québec de l’emporter par sept coups avec un score combiné de dix coups sous la normale. Équipe Québec en était à sa huitième conquête à vie de la Coupe Willingdon.

Équipe Alberta a été la seule autre province à jouer sous la normale, terminant deuxième à moins-3.

Garrett Rank et Justin Warren ont sensiblement amélioré leur sort mardi. Rank, un ancien membre d’Équipe Canada, a égalé la marque du parcours de Pheasant Glen en ramenant une carte de 65. Le golfeur de 30 ans s’est faufilé en quintuple égalité au 6e rang à moins-3.

À Duncan Meadows, l’Australien Justin Warren a établi une nouvelle marque du parcours avec une ronde de 64 (Bauchou avait égalé l’ancienne marque de 65 lundi). L’étudiant de Little Rock se retrouve à égalité au 24e échelon avec la normale.

71 golfeurs ont bouclé les deux premières rondes à trois coups au-dessus de la normale ou mieux et ont accédé aux deux dernières rondes du Championnat canadien amateur masculin qui seront disputées à Duncan Meadows.

En plus de détenir le titre de champion amateur du Canada 2018, le gagnant obtiendra un laissez-passer pour participer au Championnat amateur des États-Unis 2018 au Pebble Beach Golf Links de Pebble Beach, Californie, et à l’Omnium canadien RBC 2019 au Hamilton Golf & Country Club du 3 au 9 juin prochain.

Le champion sera aussi admissible à une exemption pour le Championnat amateur junior des États-Unis, le Championnat mid-amateur des États-Unis ou le Championnat amateur sénior des États-Unis, selon son âge.

Cliquez ici pour les résultats complets.

Championnat canadien amateur masculin

Le tenant du titre Zach Bauchou égale la marque du parcours et mène au Championnat canadien amateur masculin

Zach Bauchou (Golf Canada)

DUNCAN, C.-B. – Le champion en titre Zach Bauchou a égalé le record du parcours du Duncan Meadows Golf Club en remettant une carte de 65, lundi, et mène par deux coups après la première ronde du Championnat canadien amateur masculin.

Le golfeur de Forest, en Virginie, a connu un départ canon en retranchant sept coups à la normale après 10 trous, grâce notamment à deux aigles, dont l’un à la suite d’une sortie de fosse de sable au 17e trou. Bauchou a conclu avec sept normales et un boguey à ses huit derniers trous.

« Mes coups de fers étaient précis et j’ai calé plusieurs bons roulés, dit Bauchou après sa ronde. Par la suite, j’ai raté plusieurs roulés, mais 65 demeure une solide ronde de golf et c’est un départ encourageant. »

Bauchou entreprendra sa deuxième ronde à 1h03, heure locale, au Pheasant Glen Golf Resort. Il entend éviter quelques erreurs mineures, tout en s’en tenant au même plan de match.

« J’ai réellement l’impression que j’aurais pu faire mieux sur les huit derniers trous. Je devrai apporter quelques ajustements cet après-midi afin d’entreprendre la prochaine ronde avec force, a ajouté le golfeur de 22 ans, à sa deuxième année à l’Université Oklahoma State. J’ai l’intention d’utiliser souvent mon bois-1 à Pheasant Glen afin de pouvoir attaquer avec des cocheurs et caler les roulés. »

Les Québécois Joey Savoie (La Prairie), membre de la formation nationale d’Équipe Canada, Julien Sale (Gatineau) et Olivier Ménard (Valleyfield) sont du groupe de cinq golfeurs à égalité au deuxième rang à 67 (-4). Les deux autres sont  Andrew Harrison (Camrose, Alberta) et Kaleb Gorbahn (Smithers, C.-B.).

Un autre Québécois, Christopher Vandette, de Beaconsfield, champion junior canadien, partage le septième échelon avec trois autres golfeurs à moins-3.

L’équipe du Québec a pris les commandes de la compétition interprovinciale de 36 trous de la Coupe Willingdon. Les deux meilleurs pointages du trio (67-67) de Savoie et Sale ont permis à Équipe Québec de se forger une avance de six coups avec une fiche combinée de huit coups sous la normale.

Équipe Alberta et Équipe Colombie-Britannique partagent le deuxième rang à moins-2. Les champions de la Coupe Willingdon seront couronnés après la ronde de mardi à Pheasant Glen.

En plus de détenir le titre de champion amateur du Canada 2018, le gagnant obtiendra un laissez-passer pour participer au Championnat amateur des États-Unis 2018 au Pebble Beach Golf Links de Pebble Beach, Californie, et à l’Omnium canadien RBC 2019 au Hamilton Golf & Country Club du 3 au 9 juin prochain.

Le champion sera aussi admissible à une exemption pour le Championnat amateur junior des États-Unis, le Championnat mid-amateur des États-Unis ou le Championnat amateur sénior des États-Unis, selon son âge.

Cliquez ici pour les résultats complets.