Championnat canadien mid-amateur et sénior féminin

Judith Kyrinis remporte le Championnat canadien mid-amateur et sénior féminin

(Chuck Russell/ Golf Canada)

OSOYOOS, C.-B. – Judith Kyrinis a peut-être exécuté le coup d’approche le plus spectaculaire de sa carrière de golfeuse pour sceller l’issue de sa conquête du 49e Championnat canadien mid-amateur et sénior féminin, mardi, au Osoyoos Golf Club.

Confrontée à une délicate approche d’environ 80 pieds au 18e trou, la golfeuse de Thornhill, ON, a logé sa balle à deux pieds de la coupe pour ensuite clore le débat avec un oiselet.

« Je suis excitée parce que ce n’était pas un coup facile, d’autant plus que ce genre de coup m’a causé des ennuis pendant le tournoi, a dit Kyrinis. Je voulais simplement faire rouler la balle le plus près de la coupe et tout a bien fonctionné. »

Kyrinis a joué une dernière ronde de 72 (-1) mardi et a complété les 54 trous avec un pointage combiné de deux coups sous la normale, soit un coup de mieux que Amy Ellertson, de Free Union, en Virginie. Évoluant au sein de l’avant-dernier, tout juste devant Kyrinis, Ellertson a aussi bouclé le championnat avec un oiselet au dernier trou.

Kyrinis était au fait de la situation avant d’effectuer son deuxième coup au 18e trou.

« Je savais que Amy avait réussi l’oiselet et je devais en faire autant », a-t-elle dit.

Kyrinis a complété le travail en calant son dernier roulé.

« C’était un court roulé, mais je ne devais rien prendre pour acquis. Je me répétais « prends une bonne respiration; prends une bonne respiration. »

Quatre trophées individuels ont été attribués après la ronde de mardi. Les concurrentes de plus de 25 ans se disputaient le titre mid-amateur, celles de plus de 40 ans participaient à la compétition mid-maître, les golfeuses de plus de 50 ans prenaient par au Championnat sénior et enfin, celles de 60 ans et plus visaient le titre super sénior.

Kyrinis a ravi les titres mid-amateur, mid-maître et sénior. Jackie Little, de Procter, C.-B., a été couronnée championne super sénior.

Kyrinis, une infirmière de Toronto, avait remporté ces trois mêmes championnats en 2016. Elle se dit aussi emballée que la première fois.

« La satisfaction est semblable parce que tu ne sais jamais si tu te retrouveras de nouveau dans cette situation », dit-elle.

Ellertson, qui a aussi joué une dernière ronde de 72, déplorait d’avoir raté quelques occasions d’oiselets en parcours final. « J’ai notamment laissé à court deux roulés de six pieds pour l’oiselet, a-t-elle commenté. Je suis heureuse d’avoir joué sous la normale sur un aussi beau parcours. Je n’ai à me plaindre de rien. »

Christina Proteau, de Port Alberni, C.-B., et Nonie Marler, de Vancouver, ont conclu à égalité au troisième rang, à plus-1. Ex æquo au cinquième échelon, à plus-2, se trouvent Sarah Dunning, de Waterloo, ON, et l’Australienne Sue Wooster, championne des deux années précédentes.

Little n’a pas joué son meilleur golf mardi, mais elle est parvenue à défendre avec succès son championnat super sénior.

« Je ne me souviens pas avoir à travailler aussi fort pour jouer 81 », a dit Little.

Son pointage combiné de plus-11 lui a permis de devancer par cinq coups Ivy Steinberg, de Stouffville, ON, et Ruth Maxwell, de Reno, Nevada.

À 61 ans, Little savoure au plus haut point chaque victoire.

« Je me plaignais de la qualité de mes coups, mais mon mari m’a dit : « N’oublie pas que tu as 61 ans.. »

Little compte désormais cinq titres nationaux à son palmarès. Outre ses deux championnats super séniors, elle détient deux titres séniors et un championnat mid-amateur.

Lundi, Équipe Ontario avait remporté par la ronflante marge de 15 coups devant le Qubec son sixième championnat interprovincial par équipes consécutif.

Cliquez ici pour les résultats complets.

Championnat canadien mid-amateur et sénior féminin

Sue Wooster et Nonie Marler en tête du Championnat canadien mid-amateur et sénior féminin

(Brad Ziemer/ Golf Canada)

OSOYOOS, C.-B. – L’Australienne Sue Wooster, championne des deux dernières années, a joué la meilleure ronde de la journée, 69, quatre coups sous la normale, et partage le premier rang de la division mid-amateur avec Nonie Marler, de Vancouver, à la veille de la ronde finale du 49e Championnat canadien mid-amateur et sénior féminin.

 

Après n’en avoir réussi aucun en première ronde dimanche, Wooster a inscrit six oiselets lundi, au Osoyoos Golf Club.

 

« J’ai dit hier que je devais approcher davantage les fanions et caler plus de roulés, a dit Wooster. C’est ce que j’ai fait aujourd’hui. »

 

La golfeuse de Melbourne a pris les bouchées doubles dans le but d’améliorer son jeu sur les verts.

 

« J’ai passé près d’une heure et demi sur le vert d’exercice hier soir, a dit Wooster. J’arrive du Championnat amateur des États-Unis où les verts étaient extrêmement rapides et j’ai mis du temps à adapter mon jeu. »

 

Wooster et Marler présentent des fiches identiques de deux coups sous la normale.

Quatre trophées individuels seront attribués mardi, à la conclusion de ce tournoi de 54 trous disputé sur les allées du parcours Park Meadows du Osoyoos Golf Club. Les concurrentes de plus de 25 ans se disputent le titre mid-amateur, celles de plus de 40 ans participent à la compétition mid-maître, les golfeuses de plus de 50 ans prennent par au Championnat sénior et enfin, celles de 60 ans et plus lorgnent le titre super sénior.

Wooster occupe également le premier rang des divisions mid-maître et sénior.

Meneuse après la première ronde, Marler a joué la normale 73. Au 18e trou, son neuvième de la journée, elle a calé son coup d’approche pour un aigle, prenant ainsi sa revanche sur ce trou à normale cinq sur lequel elle avait eu besoin de trois roulés la veille pour inscrire la normale. Elle a exécuté un coup spectaculaire après que son coup d’approche avec un fer-8 eut dépassé l’arrière du vert.

Marler, admissible uniquement dans la division mid-amateur, s’est dite satisfaite de l’ensemble de son jeu, mais a blâmé son fer droit qui l’a privée de quelques coups. « Mon fer droit m’a quelque peu laissée tomber, a-t-elle dit. Je vais devoir corriger la situation pour la suite du tournoi. Certains jours, tout va; certains autres jours, rien ne fonctionne. »

Judith Kyrinis, de Thornhill, ON, championne mid-amateur, mid-maître et senior en 2016, accuse un seul coup de retard sur Wooster et Marler. Elle a joué la normale 73 lundi et affiche un coup sous la normale après les deux premières rondes.

Jackie Little, de Procter, C.-B., est en bonne voie de conserver son titre de championne super sénior. Après une ronde de 74 lundi et un score de plus 3, elle devance par sept coups Holly Horwood, de Vancouver, et Ruth Maxwell, de Reno, Nevada.

Équipe Ontario, composée de Kyrinis, Mary Ann Hayward et Andrea Blackwell, a remporté pour la sixième année de suite les honneurs de la compétition interprovinciale par équipes de 36 trous. Avec un pointage combiné de trois coups au-dessus de la normale, les Ontariennes ont distancé l’équipe de l’Alberta par quinze coups. Équipe Québec a pris le troisième rang.

Cliquez ici pour les résultats complets.

Championnat canadien mid-amateur et sénior féminin

Nonie Marler mène après la première ronde du Championnat canadien mid-amateur et sénior féminin

(Brad Ziemer/ Golf Canada)

OSOYOOS, C.-B. – De retour à la compétition depuis peu après une longue absence, Nonie Marler n’a pas tardé à démontrer qu’elle est en pleine possession de ses moyens.

 

La golfeuse de Vancouver a ramené une carte de 71, deux coups sous la normale, dimanche, pour prendre les commandes du 49e Championnat canadien mid-amateur et sénior féminin au Osoyoos Golf Club.

 

Marler arrive du Mississipi où elle a participé au Championnat amateur féminin des États-Unis. Elle n’a pu résisté au couperet, ce qui ne l’a pas empêché d’admettre avoir vécu à cette occasion l’une des plus belles expériences de sa carrière de golfeuse.

 

« J’ai bien frappé la balle aujourd’hui et j’ai bien contrôlé mes émotions », a dit Marler à propos de sa ronde marquée de quatre oiselets, deux bogueys et une normale au 18e trou à normale cinq qui lui a laissé un goût amer. Elle a eu besoin de trois roulés après avoir atteint le vert à son deuxième coup.

 

« J’ai peut-être joué de façon un peu trop agressive au 18e trou, mais que voulez-vous, c’est le golf, n’est-ce pas? », de commenter Marler.

Quatre trophées individuels seront attribués au terme de ce tournoi de 54 trous disputé sur les allées du parcours Park Meadows du Osoyoos Golf Club.

Les concurrentes de plus de 25 ans se disputent le titre mid-amateur, celles de plus de 40 ans participent à la compétition mid-maître, les golfeuses de plus de 50 ans prennent par au Championnat sénior et enfin, celles de 60 ans et plus lorgnent le titre super sénior.

Admissible uniquement dans la division mid-amateur, Marler devance par un coup Christina Proteau, de Port Alberni, C.-B., cinq fois championne, Amy Ellertson, de Free Union, Virginie, et Judith Kyrinis, de Thornhill, Ontario.

Après ses études à l’Université de Guelph, Marler est allée travailler en Grande Bretagne pendant dix ans. Elle s’est remise récemment à la compétition à son retour à Vancouver.

Ellertson et Kyrinis sont ex æquo au premier rang des division mid-maître et sénior.

Championne canadienne mid-amateur et sénior de 2016, Kyrinis avoue ne pas avoir disputé une ronde spectaculaire.

« Fidèle à mon habitude, mes coups de départ et de fers étaient précis, mais j’ai éprouvé un peu de difficulté sur les verts », a-t-elle dit.

De son côté, Ellertson déplorait le fait d’avoir deux roulés de quatre et six pieds pour l’oiselet. « Je n’ai pas à me plaindre de mon jeu; j’aurais seulement souhaiter réussir quelques roulés de plus. »

Holly Horwood, de Vancouver, se réjouissait de sa ronde de 74 qui lui vaut le premier rang de la division super sénior.

« Après avoir raté mon premier coup de départ, je me suis ressaisie et j’ai joué 34 sur le neuf de retour », a dit Horwood, championne de la division super sénior en 2016.

La tenante du titre super sénior Jackie Little, de Procter, C.-B., et Ivy Steinberg, de Stouffville, Ontario, accusent un coup de retard après avoir joué 75 (+2).

L’Australienne Sue Wooster, qui avait ravi les titres mid-amateur, mid-maître et sénior l’an dernier, a remis une carte de 75 ponctuée d’aucun oiselet. « J’ai atteint beaucoup de verts en coups prescrits, mais je ne parvenais pas à caler la balle dans la coupe », a dit Wooster.

L’équipe de l’Ontario composée de Kyrinis, Mary Ann Hayward et Andrea Blackwell mène par six coups devant la Colombie-Britannique après la première des deux journées de la compétition interprovinciale par équipes.

Après la deuxième ronde de lundi, le tableau de compétition de sera réduit aux 70 meilleures golfeuses et aux égalités de la division sénior. En outre, toutes les joueuses mid-amateurs et mid-maîtres affichant un score sur 36 trous égal à celui de la dernière à se qualifier pour la ronde finale passeront le couperet. Au moins dix mid-amateurs (25 à 39 ans), cinq mid-maîtres (40 à 49 ans) et cinq super séniors (60 ans et plus) seront qualifiées pour la finale.

Cliquez ici pour les résultats complets.

Championnat canadien mid-amateur et sénior féminin

Le Championnat canadien mid-amateur et sénior féminin arrive à l’Osoyoos Golf Club

OSOYOOS, C.-B. – Ce seront 142 golfeuses de 25 à 73 ans qui se réuniront à l’Osoyoos Golf Club d’Osoyoos, C.-B., du 17 au 20 août pour jouer la 49e édition du Championnat canadien mid-amateur et sénior féminin.

Quatre trophées individuels sont en jeu à ce tournoi sur 54 trous qui a lieu dans le sud de la Colombie-Britannique.

Les concurrentes de plus de 25 ans se disputeront le titre mid-amateur, celles de plus de 40 ans pourront participer à la compétition mid-maître, les golfeuses de plus de 50 ans joueront le Championnat sénior et enfin, celles de 60 ans et plus viseront le titre super sénior.

« Le championnat mid-amateur et sénior est une belle occasion offerte aux golfeuses amateurs canadiennes de connaître du succès en se mesurant sur la scène nationale, a déclaré le directeur du tournoi Adam Cinel. Nous sommes très heureux de présenter un tableau de compétition aussi relevé sur le spectaculaire parcours du club hôte d’Osoyoos. Son magnifique aménagement présentera un défi difficile, mais équitable, à toutes les golfeuses en lice cette semaine. »

En 2018, l’Australienne Sue Wooster a défendu avec succès ses titres sénior et mid-maître, en plus de remporter le Championnat mid-amateur. Ce dernier titre, Woorster l’a remporté en prolongation contre Christina Proteau (Port Alberni, C.-B.), tandis que la membre du Temple de la renommée du golf canadien Mary Ann Hayward (St. Thomas, ON) a terminé troisième. Hayward a fini un coup derrière Woorster aux compétitions mid-maître et sénior. Le championnat super sénior a été remporté par Jackie Little de Procter, C.-B., avec un coup de mieux que Penny Baziuk (North Saanich, C.-B.).

Wooster revient défendre ses trois titres en 2019, et Proteau, Hayward, Little ainsi que Baziuk l’y attendent de pied ferme.

En plus des quatre compétitions individuelles, un tournoi interprovincial par équipes se disputera pendant les deux premières rondes.

Équipe Ontario, composée de Hayward, Judith Kyrinis (Thornhill, ON) et Terrill Samuel (Etobicoke, ON) a remporté la compétition par équipes en 2018 avec un score sur deux jours de 299, soit 11 de plus que la normale.

Après 36 trous, le tableau de compétition de sera réduit aux 70 meilleures golfeuses et aux égalités de la division sénior. En outre, toutes les joueuses mid-amateurs et mid-maîtres affichant un score sur 36 trous égal à celui de la dernière à se qualifier pour la ronde finale passeront le couperet. Au moins dix mid-amateurs (25 à 39 ans), cinq mid-maîtres (40 à 49 ans) et cinq super séniors (60 ans et plus) seront qualifiées pour la finale.

La championne recevra un laissez-passer pour le Championnat sénior féminin des États-Unis 2019 qui se tiendra au Cedar Rapids Country Club de Cedar Rapids, Iowa, du 24 au 29 août.

Fondé en 1973, l’Osoyoos Golf Club s’est agrandi en un parcours de 36 trous en 2006. Situé dans un décor pittoresque, il est niché sur un plateau dominant la ville et le lac Osoyoos, sur arrière-plan de montagnes. Le Championnat canadien mid-amateur et sénior féminin 2019 est le premier championnat de Golf Canada à se tenir à cet endroit.

« Notre parcours est réputé pour ses panoramas spectaculaires et la qualité constante des conditions de terrain, souligne Doug Robb, directeur général de l’Osoyoos Golf Club. Le parcours est en excellent état et nous sommes ravis de le partager avec ces golfeuses de grand talent. »

De plus amples renseignements sur le tournoi, y compris le tableau de compétition complet et les heures de départ, sont offerts ici.

À SURVEILLER

Sue Wooster, Australie
Wooster se présente au tournoi en tant que championne en titre des divisions mid-amateur, mid-maître et sénior. La golfeuse de 57 ans s’est servie de son exemption obtenue au championnat de l’année dernière pour se rendre jusqu’en finale du Championnat sénior amateur des États-Unis et terminer deuxième derrière Lara Tennant.

Mary Ann Hayward, St. Thomas, ON
Quatre fois championne amateur féminine du Canada et membre du Temple de la renommée du golf canadien, Hayward a remporté le Championnat canadien mi-sénior féminin en 2013 et a clôturé au troisième rang l’an passé. La golfeuse de 59 ans a représenté le Canada sur la scène internationale à maintes reprises, dont huit fois au Championnat amateur mondial.

Alison Murdoch, Victoria, C.-B.
À 69 ans, la membre du Temple de la renommée du golf canadien a raflé le titre du Championnat canadien mi-sénior féminin à quatre occasions, la dernière fois en 2007. Elle a obtenu deux très bons résultats en 2018, terminant troisième au Championnat mid-amateur de Colombie-Britannique et quatrième au Championnat sénior féminin d’Alberta.

Jackie Little, Procter, C.-B.
La championne super sénior canadienne régnante a remporté ce championnat en 2008 et 2009. En 2018, Little a conquis son sixième titre de championne sénior de Colombie-Britannique. Elle a été intronisée au Temple de la renommée du golf du Pacific Northwest en 2017 et a participé pour une troisième fois en 2018 au Championnat sénior amateur féminin des États-Unis.

Judith Kyrinis, Thornhill, ON
La championne mid-sénior canadienne de 2016 a terminé en quatrième place au tournoi de l’année dernière. Kyrinis a joué au Championnat féminin d’Ontario en parties par trous et au Championnat amateur féminin d’Ontario en 2019, terminant à égalité au cinquième rang et au 19e ex aequo respectivement.

FAITS SAILLANTS

Six membres du Temple de la renommée du golf canadien ont remporté le Championnat canadien sénior féminin : Marlene Streit, Gayle Borthwick, Alison Murdoch, Marilyn O’Connor, Margaret Todd et Mary Ann Hayward.

Avec quatre victoires chacune, Streit (1985, 1987-88, 1993), Borthwick (1994-1995, 1999-2000) et Murdoch (2002, 2004-05, 2007) sont à égalité pour le plus grand nombre de titres du Championnat canadien sénior féminin.

Nancy Fitzgerald détient le record des victoires consécutives au Championnat canadien sénior féminin, ayant récolté trois titres de 1996 à 1998.

À ce jour, l’Australienne Sue Wooster est la seule championne de ce tournoi à ne pas être d’Amérique du Nord.

La golfeuse victorieuse reçoit un laissez-passer pour le Championnat sénior amateur féminin des États-Unis 2019 au Cedar Rapids Country Club de Cedar Rapids, Iowa, du 24 au 29 août.

Championnat canadien mid-amateur et sénior féminin

La championne en titre Sue Wooster vient de l’arrière et remporte le Championnat canadien mid-amateur et sénior féminin

Sue Wooster
Sue Wooster(Photo: Claus Andersen)

FONTHILL, ON. — L’Australienne Sue Wooster a défendu avec succès ses titres sénior et mid-maîtres, devenant seulement la huitième golfeuse à gagner deux années de suite, jeudi, lors du parcours final du Championnat canadien mid-amateur et sénior au Lookout Point Country Club.

« Même si j’ai connu un départ plutôt chancelant en me retrouvant tôt à trois coups au-dessus de la normale, j’ai très bien joué aujourd’hui, a dit la golfeuse âgée de 56 ans. J’ai joué la normale pour le reste de la journée et je suis donc très satisfaite de ma performance sous pression. »

Wooster a amorcé sa partie avec un boguey au premier trou et un double boguey au trou suivant. Après un oiselet au neuvième trou, elle a joué du golf constant pour l’emporter par un coup devant Mary Ann Hayward, meneuse après les deux premières rondes.

Membre du Temple de la renommée du golf canadien, Hayward menait le bal dans trois divisions à l’amorce du parcours final. Elle n’a malheureusement pu tenir le coup, commettant une séquence de quatre bogueys consécutifs sur chacun des deux neuf. La golfeuse de 58 ans a dû se contenter de la deuxième place des divisions mid-amateur et sénior, devant Terrill Samuel.

La journée s’est prolongée pour Wooster qui a conclu les 18 trous de la division mid-amateur sur un pied d’égalité avec la championne mid-amateur Christina Proteau.

Wooster et Proteau ont joué du coude jusqu’au quatrième trou de prolongation. Lorsque Proteau a logé son troisième coup au-delà du vert, Wooster n’a eu besoin que de deux roulés pour concrétiser sa victoire.

« Je n’avais jamais été impliquée dans une prolongation aussi longue, a commenté Wooster. Nous nous sommes bien amusées. Que demander de plus? Nous étions privilégiées de jouer au golf devant autant de gens qui nous encourageaient. »

Proteau n’avait pas à rougir de sa prestation.

« Nous consacrons des heures à l’entraînement pour en arriver là, a dit Proteau. Sue a joué de superbe façon. Nous avons passé une agréable journée à jouer en compagnie de Mary Ann Hayward. »

En remportant les honneurs des divisions mid-amateur, mid-maître et sénior, Wooster est devenue seulement la troisième golfeuse à ravir simultanément les trois titres, après Terrill Samuel, en 2015, et Judith Kyrinis, en 2016.

« Je ne peux le croire, s’est exclamé Wooster. Si j’ai pu le faire, les autres peuvent aussi l’accomplir. J’ai très bien joué aujourd’hui, mais vous avez aussi besoin d’un peu de chance. »

Jackie Little a été sacrée championne de la division super sénior avec une fiche de plus 23. Little en était à un quatrième titre national en carrière. Elle avait gagné la compétition sénior en 2008 et 2009, de même que le championnat mid-amateur en 2007.

« Je ne croyais pas avoir gagné, mais je suis très heureuse de l’avoir fait à ma première année d’admissibilité, a dit Little qui a fêté ses 60 ans en janvier. Le parcours était magnifique, mais difficile. Vous deviez être à votre mieux pour espérer gagner. »

Penny Baziuk, de North Saanich, en C.-B., a terminé un coup derrière Little tandis que Debbie Court, de Mississauga, en Ontario, a partagé le troisième échelon avec l’ancienne championne mid-maître Hélène Chartrand et Alison Murdoch, membre du Temple de la renommée du golf canadien. Murdoch détient la marque pour le plus de titres séniors (2002, 2004, 2005 et 2007).

Mercredi, l’Ontario a remporté pour la cinquième année consécutive les honneurs de la compétition interprovinciale par équipes. Les championnes ont totalisé 11 coups au-dessus de la normale et l’ont emporté par la confortable marge de 20 coups devant la Colombie-Britannique. L’Alberta a pris le troisième rang à plus-39.

Championnat canadien mid-amateur et sénior féminin

Mary Ann Hayward se hisse en tête du Championnat Canadien Mid-Amateur et Sénior Féminin

Mary Ann Hayward
Mary Ann Hayward (Golf Canada)

FONTHILL, Ontario – Ni le vent, ni la pluie n’ont empêché Mary Ann Hayward de prendre les commandes de trois des quatre divisions individuelles après la deuxième journée du Championnat canadien mid-amateur et sénior féminin au Lookout Point Country Club, mercredi.

Membre du Temple de la renommée du golf canadien, Hayward a joué la meilleure ronde du tournoi, la normale 72, pour s’emparer du premier rang du classement des divisions mid-amateur, mid-maître et sénior après 36 trous.

« J’ai bien joué aujourd’hui et j’ai surtout bien frappé la balle compte tenu du vent, mais mon jeu a quelque peu laissé à désirer sur les verts, a dit la golfeuse de St. Thomas, en Ontario. Les conditions étaient plus difficiles que la veille ce qui m’a forcé à jouer de façon différente. »

Hayward a l’habitude d’être au plus fort de la lutte à ce championnat. Jeudi, la golfeuse de 58 ans tentera d’ajouter un quatrième championnat canadien sénior à ses quatre titres de championne amateur canadienne.

« Plusieurs d’entre nous en avons arraché sur les verts aujourd’hui et à la longue, vous ne savez trop à quoi vous attendre », a fait remarquer Hayward.

Gail Pimm, de Uxbridge, en Ontario, a entrepris la journée en tête des divisions sénior et mid-maître, mais une deuxième ronde de 78 l’a fait glisser à égalité au deuxième rang.

« Je n’ai pas joué avec autant de régularité aujourd’hui, mais je n’ai jamais abandonné, a commenté la golfeuse de 58 ans. Je suis toujours au plus fort de la lutte et j’ai bon espoir de pouvoir faire mieux demain. »

La tenante du titre, Sue Wooster, a inscrit un oiselet et commis trois bogueys et partage avec Pimm le deuxième échelon des divisions mid-maître, sénior et mid-amateur.

« J’ai frappé solidement la balle pendant toute la journée, a dit la golfeuse originaire de l’Australie. Le parcours était plus difficile que la veille et j’ai mis un certain temps à m’habituer à la vitesse des verts. Sur ce parcours, il faut absolument profiter des trous plus faciles. »

Cinq fois championne mid-amateur, Christina Proteau partage le deuxième rang de cette division avec Wooster et Pimm.

Le brio de Hayward a aidé l’Ontario de remporter pour la cinquième année consécutive les honneurs de la compétition interprovinciale par équipes. Les championnes ont totalisé 11 coups au-dessus de la normale et l’ont emporté par la confortable marge de 20 coups devant la Colombie-Britannique. L’Alberta a pris le troisième rang à plus-39.

Dans la division super sénior des 60 ans et plus, Penny Baziuk (North Saanich, C.-B.) mène par un coup devant Jackie Little (Procter, C.-B.), meneuse après la première ronde, et Ruth Maxwell (Reno, Nevada).

Veuillez cliquer ici pour des renseignements sur le Championnat canadien mid-amateur et sénior féminin et les heures de départ de demain.

Championnat canadien mid-amateur et sénior féminin

Pimm prend les devants au championnat canadien mid-amateur et sénior féminin

Gail Pimm
Gail Pimm(Photo by: Golf Canada)

FONTHILL, Ontario – Gail Pimm, de Uxbridge, en Ontario, a joué une ronde de 73, un coup au-dessus de la normale, pour prendre les commandes des divisions sénior et mid-maitre après la première journée du Championnat canadien mid-amateur et sénior fémnin au Lookout Point Country Club.

Pimm, qui partage aussi le premier rang de la division mid-amateur, a bien contré les rafales de vent avec deux oiselets dont un au neuvième trou à normale cinq.

« Le vent et l’humidité ont rendu les conditions difficiles, a dit Pimm. J’ai l’habitude de jouer dans de telles conditions, mais j’ai été surprise par la vélocité du vent. »

Avec la possibilité de vent encore plus fort pour la deuxième ronde, Pimm compte s’en tenir à sa routine et à son plan de match qui consiste à garder la balle dans l’allée.

La journée de mercredi devrait donner lieu à une compétition intense. Les trois golfeuses qui partagent le deuxième rang sont d’anciennes championnes séniors canadiennes. La tenante du titre, Sue Wooster, d’Australie, la triple championne et membre du Temple de la renommée du golf canadien, Mary Ann Hayward (St. Thomas, ON) et la championne de 2016, Judith Kyrinis (Thornhill, ON) ont signé des cartes de 77 et accusent quatre coups de retard sur la meneuse.

Wooster, Hayward et Kyrinis sont également à égalité au deuxième rang des divisions mid-amateur et mid-maître des 40 ans et plus. Wooster pourrait devenir seulement la deuxième à défendre avec succès son titre mid-maître. Hélène Chartrand, de Pincourt, au Québec, avait réussi l’exploit en 2013 et 2014.

Dans la division mid-maître des 25 ans et plus, Christina Proteau est en quête d’un sixième titre, son dernier remontant à 2014.

La golfeuse de Port Alberni, en C.-B., a calé trois oiselets consécutifs en première moitié de parcours.

« Avec le vent qu’il faisait, j’étais loin de m’imaginer que je pourrais jouer 73 aujourd’hui, a dit la golfeuse âgée de 35 ans. C’était super de jouer sous la normale en début de partie compte tenu que je n’avais pas participé et encore moins gagné ce tournoi depuis quelques années. »

Proteau a connu sa part de difficultés à son deuxième neuf, terminant la journée à plus-1, à égalité en tête avec Pimm.

« Maintenant que la première journée est chose du passé, place aux choses sérieuses au cours des deux prochaines rondes », d’ajouter Proteau.

Jackie Little, championne en 2007 et 2008, mène le bal dans la division super sénior (60 ans et plus) par un coup devant la triple championne sénior et membre du Temple de la renommée du golf canadien Alison Murdoch. Ruth Maxwell complète le top 3 de la division super sénior.

Championne en titre, Équipe Ontario – Judith Kyrinis (Thornhill), Mary Ann Hayward (St. Thomas) et Terrill Samuel (Etobicoke) – a pris les devants de la compétition interprovinciale par équipes avec une fiche combinée de dix coups au-dessus de la normale. La Colombie-Britannique accuse six coups de retard à plus-16, suivie de l’Alberta à plus-19.

Championnat canadien mid-amateur et sénior féminin

Le Championnat canadien mid-amateur et sénior féminin s’amène à Lookout Point

(Lookout Point)

FONTHILL, ON – Ce sont 156 golfeuses âgées de 25 à 71 ans qui mettront le cap sur le Club Lookout Point, du 27 au 30 août, afin de prendre part à la 48e édition du Championnat canadien mid-amateur et sénior féminin.

Quatre trophées individuels sont à l’enjeu lors de ce tournoi disputé sur 54 trous à Fonthill, Ontario.

Les athlètes de plus de 25 ans tenteront de remporter le titre Mid-amateur, les golfeuses de plus de 40 ans sont admissible à la compétition Mid-master et les joueuses de plus de 50 ans se disputeront le titre Sénior. Enfin, les compétitrices de plus de 60 ans viseront le championnat chez les Super-séniors, qui est disputé lors des 36 premiers trous.

Conçu en 1922 par Walter J. Travis, un des pionniers du golf en Amérique du Nord, le Club Lookout Point offre des verts complexes, des paysages inégalés et des installations exceptionnelles. Fonthill Point fut l’hôte de nombreux championnats, dont le General Brock Open de 1935, le plus ancien à y avoir été disputé et qui a joui de la participation des grands Walter Hagen, Ben Hogan, Sam Snead et Gene Sarazen.

« Notre parcours est reconnu pour ses splendides panoramas et ses verts exigeants, » affirme Dan Greenwood de Lookout Point. Il est en excellente condition et nous sommes emballés de pouvoir le mettre à la disposition de ces femmes talentueuses. »

« Le (Championnat) mid-am et sénior est une telle occasion pour les golfeuses amateur canadiennes d’acquérir de l’expérience et de connaitre du succès au niveau national. Nous sommes ravis de compter sur un peloton aussi talentueux, » ajoute Dan Hyatt, le directeur du tournoi. « Il s’agit d’un magnifique parcours qui procurera un défi ardu, mais juste à toutes les joueuses qui seront ici cette semaine. »

En 2017, c’est l’Australienne Sue Wooster qui a remporté les titres Sénior et Mid-master au Championnat canadien sénior féminin, lors d’une prolongation disputée contre la membre du Temple de la renommée du golf canadien Mary Ann Hayward. Wooster est devenue la première golfeuse internationale à remporter le Championnat canadien sénior féminin depuis l’Américaine Ginny Burkey en 2006.

Dans la division Mid-amateur, c’est Lauren Greelief d’Ashburn, Virginie qui, en vertu d’une ronde finale de 68 (-4), la meilleure du tournoi, a remporté le titre par une marge de 19 coups sans jamais tirer de l’arrière.

La Canadienne Diane Dolan a triomphé dans la division Super-sénior des plus de 60 ans avec une marque finale de 156 (+12) lors des 36 trous de la compétition.

En plus des quatre compétitions individuelles, il y a aussi une compétition interprovinciale par équipes disputée lors des deux premières rondes.

En 2017, c’est l’équipe de l’Ontario composée de Judith Kyrinis (Thornhill, ON), Mary Ann Hayward (St. Thomas, ON) et Marion Reid (Etobicoke, ON) qui a remporté les honneurs avec un score cumulatif de 306, soit 18 coups au-delà de la normale.

Après 36 trous, le tableau sera réduit à 70 joueuses (plus égalités) de la division Sénior. Après cela, toutes les compétitrices des catégories Mid-amateur et Mid-master qui ont inscrit une marque après 36 trous équivalents à celle de la dernière golfeuse à se qualifier pour la ronde finale, éviteront le couperet. Un minimum de 10 golfeuses Mid-amateur (25 à 39 ans) et de 5 Mid-masters (40 à 49 ans) éviteront le couperet.

Toute égalité pour le championnat sera tranchée par une prolongation trou par trou, dès la conclusion de la dernière ronde réglementaire.

La gagnante obtient un laissez-passer pour l’Omnium sénior amateur féminin des États-Unis qui sera disputé au Orchid Island Golf & Beach Club de Vero Beach, Floride, du 6 au 11 octobre.

Cliquer ici pour en savoir plus au sujet du Championnat canadien mid-am et sénior féminin.

À SURVEILLER
Sue Wooster d’Australie
Âgée de 56 ans, elle se présente en tant que championne en titre des divisions Sénior et Mid-masters après avoir triomphé de Mary Ann Hayward en prolongation. Wooster s’est rendue jusqu’à la ronde de 32 lors du Championnat amateur sénior féminin des États-Unis de 2016 avant de s’incliner contre Brenda Pictor.

Diane Dolan de Gatineau, QC.
Cette golfeuse âgée de 62 ans a remporté l’épreuve chez les Super-séniors l’an dernier et a terminé au 7e rang du championnat. Dolan s’est récemment placée deuxième au Championnat sénior féminin 2018 de l’OVGA et quatrième au Championnat provincial sénior féminin disputé au Golf du Château-Bromont.

Mary Ann Hayward de St.Thomas, ON.
Cette membre du Temple de la renommée du golf canadien âgée de 58 ans a remporté cette compétition à trois reprises (2010, 2011 et 2013). Hayward a perdu de justesse l’an dernier, s’inclinant en prolongation contre Woosner pour se contenter du deuxième rang. Hayward a récemment gagné les tournois 2018 Women’s Champion of Champions et l’Eastern Provinces Match Play, en plus d’avoir bouclé une deuxième position lors de l’Investors Group Ontario Women’s Senior Championship. Elle compte aussi quatre victoires au Championnat canadien amateur féminin soit en 1993, 1996, 1999, et 2004.

Judith Kyrinis de Thornhill, ON.
Cette golfeuse de 54 ans a remporté l’épreuve de 2016 et a terminé 5e en 2017. Kyrinis a remporté le Championnat amateur sénior féminin de la USGA en 2017, sa troisième victoire en carrière lors de ce tournoi, ce qui en fait seulement la septième gagnante canadienne de l’histoire et la première depuis 2005. Elle a aussi triomphé lors de l’Investors Group Ontario Women’s Senior Championship de 2018.

Jackie Little de Procter, C.-B.
Âgée de 60 ans, elle a remporté ce tournoi coup sur coup en 2008 et 2009, en plus de terminer 3e l’an dernier. Little s’est récemment classé 2e lors du Championnat sénior féminin de l’Alberta de 2018.

Alison Murdoch de Victoria, C.-B.
Cette membre du Temple de la renommée du golf canadien âgée de 68 ans a remporté le championnat à quatre reprises, dont la dernière fois en 2007. Elle a terminé au troisième rang lors du Championnat mid-amateur féminin de la Colombie-Britannique de 2018 et quatrième lors du Championnat sénior féminin de l’Alberta de 2018. Murdoch a aussi triomphé à quatre reprises lors du Irish Senior Women’s Open Championship et a remporté l’édition 2007 du Senior Ladies’ British Amateur.

Terrill Samuel d’Etobicoke, ON.
La golfeuse de 57 ans est une double championne de cette compétition, dont une dernière fois en 2015. Elle y a aussi terminé troisième en 2017. En 2017, Samuel a disputé le premier match de championnat de l’USGA impliquant deux golfeuses canadiennes de l’histoire, en se mesurant à Kyrinis lors du Championnat amateur sénior féminin des États-Unis de 2017. Elle s’inclina devant cette dernière pour terminer au second rang. Elle s’est aussi classée troisième lors de l’Investors Group Ontario Women’s Senior Championship de 2018.

EN BREF
Cinq membres du Temple de la renommée du golf canadien ont remporté le Championnat canadien sénior féminin, soit Marlene Streit, Gayle Borthwick, Alison Murdoch, Marilyn O’Connor, et Margaret Todd.
Streit (1985, 1987-88, 1993), Borthwick (1994-1995, 1999-2000) et Murdoch (2002, 2004-05, 2007) partagent la tête pour le plus de victoires au Championnat canadien sénior féminin avec quatre chacune.

Nancy Fitzgerald a remporté le plus de titres consécutifs avec trois, remportant coup sur coup les éditions 1996, 1997 et 1998 du Championnat canadien sénior féminin.

La dernière golfeuse étrangère à l’emporter fut l’Australienne Sue Woosner, qui a réussi l’exploit l’an dernier.

La gagnante reçoit un laissez-passer pour disputer le Championnat amateur sénior féminin des États-Unis de 2018 au Waverley Country Club de Portland, Oregon, du 9 au 14 septembre.

À PROPOS DU PARCOURS
C’est Walter J. Davis qui conçu et érigé le parcours en 1922.

Hôte de nombreux championnats, dont le General Brock Open de 1935, le plus ancien à y avoir été disputé et qui a joui de la participation des grands Walter Hagen, Ben Hogan, Sam Snead et Gene Sarazen.

N’a connu que quatre professionnels en chef de la PGA durant toute son histoire.

En 2013, Lookout Point a été classé au 38e rang des 100 meilleurs terrains en Ontario.

Cliquer ici pour obtenir plus de renseignements au sujet du Championnat canadien mid-am et sénior féminin.

Championnat canadien mid-amateur et sénior féminin

l’Australienne Sue Wooster pemporte le championnat canadien sénior féminin en prolongation

(Golf Canada/Roxanne Ryland)

l’Australienne Sue Wooster a remporté les honneurs du Championnat canadien sénior féminin en prolongation contre Mary Ann Hayward, de St. Thomas, en Ontario, après avoir signé une dernière carte de 73 (plus 1) au Humber Valley Resort.

« Je suis à la fois excitée et très fière, a dit Wooster en arborant son plus beau sourire. C’est un honneur de venir dans un autre pays et remporter un tournoi aussi prestigieux. »

Wooster, âgée de 55 ans, a joué de façon constante en atteignant 17 verts en coups prescrits. Elle a bouclé le championnat avec un pointage de 228, 12 coups au-dessus de la normale.

Au premier trou de prolongation, Wooster a logé son coup d’approche à 15 pieds du fanion avant de compléter la normale et mettre la main sur le trophée Ada Mackenzie.

« J’en ai arraché quelque peu récemment, mais aujourd’hui, toutes les facettes de mon jeu étaient à point, a ajouté Wooster. Le golf est parfois un jeu bizarre, mais je suis très heureuse de la façon dont j’ai joué aujourd’hui et excitée du résultat. »

Wooster devient la première golfeuse internationale à remporter le Championnat canadien sénior féminin depuis Ginny Burkey en 2006.

Wooster obtient également des laissez-passer pour le Championnat amateur sénior féminin des États-Unis 2017 qui aura lieu du 9 au 14 septembre au Waverley Country Club de Portland, Oregon et pour la première présentation de l’Omnium sénior féminin des États-Unis 2018.

Hayward, membre du Temple de la renommée du golf canadien, a pris les commandes avec un oiselets au premier trou jusqu’à ce qu’elle commette des bogueys aux 10e et 11e trous. Un double boguey au 13e l’a placée dans une position précaire.

« Si les mulligans étaient permis en tournoi, j’aimerais bien reprendre mon coup de départ au 13e trou que j’ai frappé à l’eau », de dire Hayward.

Jackie Little (Procter, C.-B.) et Terrill Samuel (Etobicoke, ON) ont terminé à égalité au troisième rang de la division sénior à plus 13.

Wooster a également remporté les honneurs de la division mid-maître en devançant Samuel par un coup.

La division mid-amateur a été l’affaire d’une seule golfeuse. L’Américaine Lauren Greenlief, de Ashburn, en Virginie, a joué la meilleure ronde du tournoi, un 68 (moins 4) pour l’emporter avec une priorité de 19 coups devant Samuel.

« C’est formidable. Ma mère était ici pendant toute la semaine et nous avons vécu une semaine de rêve sur un magnifique parcours, a dit Greenlief. J’aime venir au Canada et j’ai déjà hâte de revenir. »

Mercredi, Équipe Ontario l’Ontario a remporté le championnat interprovincial par équipes pour une quatrième année consécutive. Les championnes ont conclu avec une fiche de plus 18, quatre coups de moins que le Québec, meneur après la première journée, et la Colombie-Britannique.

Avec un cumulatif de 156 (plus 12), Diane Dolan, de Gatineau, a été couronnée championne de la division super sénior.

Le Championnat canadien mid-amateur et sénior féminin de 2018 aura lieu en Ontario.

Veuillez cliquer ici pour des renseignements sur le Championnat canadien mid-amateur et sénior féminin.

NOTE AUX MÉDIAS: Cliquez ici pour télécharger des photos du Championnat canadien mid-amateur et sénior féminin. (Veuillez créditer Roxanne Ryland/Golf Canada)

Veuillez cliquez ici pour les résultats complets.

Championnat canadien mid-amateur et sénior féminin

Jackie Little se hisse en tête du championnat canadien mid-amateur et sénior féminin

(Golf Canada)

Incommodée par les conditions venteuses qui ont prévalu pendant la deuxième ronde du Championnat canadien mid-amateur et sénior féminin au Humber Valley Resort, Jackie Little, de Procter, C.-B., a signé une deuxième carte consécutive de 75 (plus 3) pour se donner une avance d’un coup au premier rang de la division sénior.

Little, âgée de 59 ans, a connu un début de partie laborieux se retrouvant à trois coups au-dessus de la normale après quatre trous. S’attendant à de la pluie, Little avait décidé de porter ses lentilles cornéennes. Après s’en être départies au 5e trou, elle a retrouvé ses repères avec des oiselets aux 6e et 7e trous. Un double boguey au 16e trou a été son seul autre faux-pas de la journée.

« Je suppose que j’ai pris la bonne décision en retirant mes lentilles, a dit Little. Elles me dérangeaient plus qu’autre chose et tant pis s’il était pour pleuvoir. »

Little a l’habitude de se retrouver au plus fort de la lutte à ce championnat, elle qui a remporté le Championnat canadien sénior féminin deux années de suite en 2008 et 2009. En quête d’un troisième titre, elle n’a pas l’intention de modifier son plan de match.

« Je verrai ce que la météo nous réservera et je me contenterai de jouer un trou à la fois », a commenté Little.

Après avoir amorcé la journée à égalité au 5e échelon, Mary Ann Hayward, membre du Temple de la renommée du golf canadien, a égalé le plus bas pointage de la journée de la division sénior, un 74 (plus 2) et occupe seule le deuxième rang après 36 trous.

« J’ai eu mes chances, mais je n’ai pas calé suffisamment de roulés, a dit Hayward, en quête d’un quatrième Championnat canadien sénior féminin. Je joue bien depuis quelques semaines. La patience est de mise. Demain, j’espère que mes coups roulés trouveront le fond de la coupe. »

Meneuse après la première journée, Marie-Thérèse Torti, de Candiac, a glissé au troisième échelon à plus 9 après avoir joué 80.

Championne canadien sénior de 2016, Judith Kyrinis (Thornhill, ON) a elle aussi remis une carte de 74 (plus 2) et partage la quatrième position avec l’Australienne Sue Wooster. Cette dernière domine aussi la division mid-maître des 40 ans et plus par un coup.

Kyrinis et Hayward ont aidé l’Ontario à remporter le championnat interprovincial par équipes pour une quatrième année consécutive. Les championnes ont conclu avec une fiche de plus 18, quatre coups de moins que le Québec et la Colombie-Britannique.

Meneuse après la première ronde de la division super sénior des 60 ans et plus, Diane Dolan, de Gatineau, l’a emporté par quatre coups devant la tenante du titre, Holly Horwood, de Vancouver.

« Cette victoire m’emballe au plus haut point, a dit Dolan. Et dire que j’ai hésité à m’inscrire à ce tournoi parce que je ne jouais pas tellement bien cette saison. »

Lauren Greenlief, de Ashburn, en Virginie, mène toujours le bal dans la division mid-amateur avec un cumulatif de moins 3 après une deuxième ronde de 73. Elle devance par onze coups Bri-Ann Tokariwski qui a joué 75 (plus 3).

« Chaque fois que vous pouvez participer à un championnat national, vous sautez sur l’occasion, a dit Greenlief. Demain, je vais m’en tenir à mon plan de match et rester patiente. »

Veuillez cliquer ici pour des renseignements sur le Championnat canadien mid-amateur et sénior féminin.

NOTE AUX MÉDIAS: Cliquez ici pour télécharger des photos de la deuxième ronde du Championnat canadien mid-amateur et sénior féminin. (Veuillez créditer Golf Canada)

Veuillez cliquez ici pour les résultats complets.

CHAMPIONNAT CANADIEN MID-AMATEUR ET SÉNIOR FÉMININ 2017 – DIVISION SÉNIOR

1. Jackie Little, Procter, BC, *75-75-150 +6
2. Mary Ann Hayward, St. Thomas, ON, *77-74-151 +7
3. Marie-Thérèse Torti, Candiac, QC, *73-80-153 +9
4. Judith Kyrinis, Thornhill, ON, *81-74-155 +11
4. Sue Wooster, Australia, *79-76-155 +11
6. Leanne Richardson, Indian Mountain, NB, *80-76-156 +12
6. Lin Culver, Palm Coast, FL, *78-78-156 +12
6. Diane Dolan, Gatineau, QC, *77-79-156 +12
6. Terrill Samuel, Etobicoke, ON, *75-81-156 +12
10. Marlène Desbiens, Clermont, QC, *76-82-158 +14

CHAMPIONNAT CANADIEN MID-AMATEUR ET SÉNIOR FÉMININ 2017 – DIVISION MID-AMATEUR

1. Lauren Greenlief, Ashburn, VA, *68-73-141 -3
2. Bri-Ann Tokariwski, Winnipeg, MB, *77-75-152 +8
3. Sue Wooster, Australia, *79-76-155 +11
4. Leanne Richardson, Indian Mountain, NB, *80-76-156 +12
4. Terrill Samuel, Etobicoke, ON, *75-81-156 +12

CHAMPIONNAT CANADIEN MID-AMATEUR ET SÉNIOR FÉMININ 2017 – DIVISION MID-MAITRE

1. Sue Wooster, Australia, *79-76-155 +11
2. Leanne Richardson, Indian Mountain, NB, *80-76-156 +12
2. Terrill Samuel, Etobicoke, ON, *75-81-156 +12
4. Barbara Flaman, Sherwood Park, AB, *84-81-165 +21
5. Judy Dotten, New Liskeard, ON, *88-78-166 +22

CHAMPIONNAT CANADIEN MID-AMATEUR ET SÉNIOR FÉMININ 2017 – DIVISION SUPER SÉNIOR – RÉSULTAT FINAL

1. Diane Dolan, Gatineau, QC, *77-79-156 +12
2. Holly Horwood, Vancouver, BC, *80-80-160 +16
3. Joey Bush, St. Thomas, ON, *82-80-162 +18
4. Ivy Steinberg, Stouffville, ON, *87-78-165 +21
5. Karen Pultz, Surrey, BC, *86-80-166 +22

CHAMPIONNAT CANADIEN MID-AMATEUR ET SÉNIOR FÉMININ 2017 – COMPÉTITION INTERPROVINCIALE PAR ÉQUIPES – RÉSULTAT FINAL

1. ON – Judith Kyrinis, Mary Ann Hayward, Marion Reid, *158-148-306 +18
2. C.-B. – Karen Pultz, Holly Horwood, Jackie Little, *155-155-310 +22
2. QUÉ – Marie-Thérèse Torti, Hélène Chartrand, Marlène Desbiens, *149-161-310 +22
4. ALB. – Kim Carrington, Lynn Kuehn, Joan Wilson, *157-163-320 +32
5. N.-B. – Leanne Richardson, Kathy Grebenc, Paula Napke-Flanagan, *166-159-325 +37
6. MAN. – Rhonda Orr, Matty Leung, Kimberly Ross, *163-175-338 +50
7. SASK. – Jo-Anne Schiller, Tammy Bezaire , Sue Skinner, *176-165-341 +53
8. N.-É. – Debbie Arsenault, Susan Tumblin, Joanie McCarville, *177-165-342 +54
9. I.-P.-É. – Sherry White, Susan Allen, Brenda Ann McIlwaine, *180-165-345 +57
10. T.-N.-L. – Judy Gillam, Janet Mills, Gale Roberts, *192-168-360 +72