Championnat mondial junior féminin

L’Espagne remporte le Championnat mondial junior féminin, présenté par Sargent Farms

Team Spain (Jeff Vogan/ Golf Canada)

MARKHAM, Ontario – Faisant fi du froid et du vent, l’Espagnole Cayetana Fernández a gardé le meilleur pour la fin au Angus Glen Club alors que la jeune fille de 17 ans a joué une dernière ronde de 70 (-2) pour mener l’Espagne à la victoire au Championnat du monde junior de golf féminin 2022, présenté par Sargent Farms.

Les compétitrices ont dû faire face à des conditions difficiles samedi, notamment un retard météorologique de 46 minutes causé par des vents violents en matinée dans la région de Markham. À la reprise du jeu, Fernández s’est avérée l’une des deux seules à jouer sous la normale, menant l’Espagne à la victoire tout en mettant la main sur le titre individuel du tournoi.

Avec l’aide de sa coéquipière Andrea Revuelta, Fernández a permis à l’Espagne de signer un pointage final de deux coups au-dessus de la normale pour la journée et ainsi boucler le championnat avec un cumulatif de 140-143-146,146—575, soit un coup sous la normale. Avec Paula Martin comme troisième partenaire, les Espagnoles avaient entrepris le tournoi en tant que favorites avec leurs trois joueuses parmi le top-100 du Classement mondial de golf amateur (WAGR).

Avec cette victoire, le trio espagnol remporte ainsi un deuxième titre par équipe (2022 et 2017), rejoignant la République de Corée (2019 et 2015) pour le plus de titres en équipe au Championnat du monde de golf junior féminin annuel, présenté par Sargent Farms.

« Nous sommes très fières d’être championnes du monde, a déclaré le capitaine de l’équipe espagnole, Álvaro Salto. Le parcours de golf s’est avéré un test difficile compte tenu des conditions météorologiques changeantes. La patience a donc été la clé. Avec ces trois filles, nous avons maintenant une génération vraiment spéciale en Espagne, et avec quelques autres qui auraient pu faire partie de l’équipe cette année, nous sommes en bonne position pour les deux ou trois prochaines années. »

L’équipe de la Suède (147-138-142-153—580), qui a amorcé la dernière journée avec une avance de deux coups devant l’Espagne, a remis un pointage combiné de plus-4 pour terminer seule au deuxième rang, à cinq coups des championnes. La deuxième place était le meilleur résultat du pays nordique depuis sa troisième place signée en 2017.

Le Taipei chinois (144-150-141-147—582) a terminé seul au troisième échelon à plus-6, suivi de la Colombie (145-146-147-151—589) quatrième à plus-13 et de l’Allemagne (147-150-146- 152—595) à plus-19 complétant ainsi le top-5.

L’équipe Canada 1 composée de Lauren Kim, de Surrey, C.-B., (72-76-72-79—299), Angela Arora, de Surrey, C.-B., (68-80-75-80—303) et Michelle Liu, de Vancouver (72-77-74-83—306), ont terminé seules en sixième position à plus-22.

L’équipe Canada 2 formée d’Anna Huang, de Vancouver (72-77-76-76—301), Yeji Kwon, de Port Coquitlam, C.-B. (73-75-75-81—304) et Michelle Xing, de Richmond Hill, Ont. (74-83-82-80—319) a pris le huitième rang à plus-28.

Résultat final de la compétition par équipe au Championnat mondial junior féminin, présenté par Sargent Farms:

1 Espagne -1 (140-143-146-146—575)
2 Suède +4 (147-138-142-153—580)
3 Taipei chinois +6 (144-150-141-147—582)
4 Colombie +13 (145-146-147-151—589)
5 Allemagne +19 (147-150-146-152—595)
6 Canada 1 +22 (140-153-146-159—598)
7 France +24 (156-146-148-150—600)
8 Canada 2 +28 (145-152-151-156—604)
9 Angleterre +31 (150-151-152-154—607)
10 Belgique +33 (144-157-152-156—609)
11 Mexique +35 (146-152-155-158—611)
12 Denmark +40 (150-150-158-158—616)
É13 Italie +46 (154-156-154-158—622)
É13 Pays de Galles +46 (152-159-157-154—622)
15 Irelande +50 (150-158-155-163—626)
16 Suisse +52 (156-158-154-160—628)
17 Finlande +54 (154-161-153-162—630)
18 Autriche +58 (156-158-155-165—634)

Cliquez ici pour le classement final de la compétition par équipe.

Dans la compétition individuelle, l’Espagnole Cayetana Fernández, qui était à égalité au 2e rang après 54 trous, a complété le doublé en ramenant une dernière carte de 70 (-2) dans des conditions difficiles. Elle boucle le tournoi à six coups sous la normale (70-70-72-70—282).

« Nous sommes amballées et super fières de nous, a dit Fernández, dont la sœur aînée, Bianca, avait aidé l’Espagne à remporter la victoire en 2017. Nous savions que ce serait difficile aujourd’hui, et quand la météo a forcé l’interruption du jeu, nous savions que nous devrions nous battre et donner le meilleur de nous même. Toute l’équipe est très heureuse; nous sommes sans mots! »

Fernández devient la quatrième joueuse à remporter le titre individuel et à mener son pays à la victoire, rejoignant ainsi Yuka Saso, des Philippines (2016), Hye-jin Choi, de Corée (2015) et Mika Kelly, des Etats-Unis (2014) comme seules joueuses à accomplir pareil exploit. La victoire de Fernández est également le meilleur résultat individuel pour une athlète espagnole depuis que sa sœur aînée Bianca Fernández et Dimana Viudes ont terminé respectivement troisième et quatrième en 2017.

Deuxième au classement final, la Colombienne María José Marin (72-71-71-70—284) a rejoint Fernández en tant que seules joueuses à jour sous la normale samedi. Elle a remis une carte de 70 (-2) pour conclure le tournoi avec une fiche de quatre coups sous la normale, à deux coups de la championne.

La Suédoise Meja Őrtengren (71-68-70-76—285), qui menait par trois coups avant le parcours final, en a arraché avec une dernière ronde de 76 pour terminer seule au troisième rang à moins-3. Ting-Hsuan Huang, du Taipei chinois (70-73-69-75—287) a pris la quatrième place à moins-1 avec la Suédoise Nora Sundberg (76-70-72-77—295) et la Belge Savannah De Bock (69-76-74-76—295) complétant le top-5 à plus-7.

Lauren Kim, de Surrey, C.-B. (72-76-72-79—299) a été la meilleure Canadienne à égalité au 9e rang à plus-11 et la seule représentante de l’unifolié à conclure dans le top-10.

Classement final du top-10 de la compétition individuelle au Championnat mondial junior féminin, présenté par Sargent Farms:

1 Cayetana Fernández, Espagne 70-70-72-72—282 (-6)
2 María José Marin, Colombie 72-71-71-70—284 (-4)
3 Meja Őrtengren, Suède 71-68-70-76—285 (-3)
4 Ting-Hsuan Huang, Taipei chinois 70-73-69-75—287 (-1)
É5 Nora Sundberg, Suède 76-70-72-77—295 (+7)
É5 Savannah De Bock, Belgique 69-76-74-76—295 (+7)
7 Andrea Revuelta, Espagne 70-76-74-76—296 (+8)
8 Larissa Carrillo, Mexique 71-75-76-76—298 (+10)
É9 Lauren Kim, Canada 1 72-76-72-79—299 (+11)
É9 Constance Fouillet, France 80-71-74-74—299 (+11)

Cliquez ici pour le classement final de la compétition individuelle.

Le Championnat mondial junior féminin de 2023, présenté par Sargent Farms, sera de retour à Angus Glen l’an prochain à une date à déterminer.

Au total, 54 athlètes de 18 équipes représentant 17 pays, dont deux équipes du pays hôte, le Canada, ont concouru du 12 au 15 octobre à Angus Glen pour les titres par équipe et individuels. L’événement marquait le retour de la prestigieuse compétition mondiale après deux ans d’annulation en raison de la pandémie.

Championnat mondial junior féminin Équipe Canada

La Suède prend les devants à l’aube de la ronde finale du Championnat mondial junior féminin, présenté par Sargent Farms

Meja Őrtengren (Jeff Vogan/ Golf Canada)

Canada 1 et Canada 2 sont respectivement 5e et 7e dans la compétition en équipe; la Suédoise Meja Őrtengren toujours en tête de la compétition individuelle en partie par coups

MARKHAM, Ontario – La meneuse individuelle Meja Őrtengren, qui avait signé une remarquable carte de 68 la veille, a enchainé avec une troisième ronde de 70 (-2) pour propulser l’équipe de la Suède au sommet du classement avant le parcours final de samedi au Championnat mondial de golf junior féminin, présenté par Sargent Farms.

La Suède (147-138-142—427), qui accusait deux coups de retard sur l’Espagne après les deux premières rondes, a présenté un pointage d’équipe de 142 (-2) en troisième parcours en vertu des rondes de 70 de Őrtengren et de 72 de Nora Sundberg. Leur coéquipière Matilda Bjőrkman a pour sa part remis une carte de 77, exclue du pointage de l’équipe. La Suède est en quête d’une première conquête du titre en équipe au Championnat mondial junior féminin, présenté par Sargent Farms.

Meneuses après la deuxième ronde, les Espagnoles (140-143-146—429) occupent seules le deuxième rang à moins-3 après les rondes de 72 de Cayetana Fernández et de 74 (+2) d’Andrea Revuelta.

Le Taipei chinois (144-150-141—435) est troisième à plus-3, suivi de la Colombie (145-146-147—438), à plus-6.

L’équipe Canada 1, composée de Lauren Kim, de Surrey, C.-B., (72-76-72—220), Michelle Liu, de Vancouver (72-77-74—223) et Angela Arora, de Surrey, C.-B. (68-80-75—223), complète le top-5 à sept coups au-dessus de la normale.

Équipe Canada 2 formée d’Anna Huang, de Vancouver (72-77-76—225), Yeji Kwon, de Port Coquitlam, C.-B. (73-75-75—223) et Michelle Xing, de Richmond Hill, ON (74-83-82—239) est septième à +14, cinq coups derrière l’Allemagne (+11).

Classement après trois rondes de la compétition par équipe au Championnat mondial junior féminin, présenté par Sargent Farms:

1       Suède                     -5     (147-138-142—427)
2       Espagne                 -3     (140-143-146—429)
3       Taipei chinois       +3    (144-150-141—435)
4       Colombie             +6    (145-146-147—438)
5       Canada 1              +7    (140-153-146—439)
6       Allemagne            +11  (147-150-146—443)
7       Canada 2              +14  (145-152-151—448)
8       France                  +17  (156-146-148—450)
É9     Belgique              +21  (144-157-152—453)
É9     Angleterre            +21  (150-151-152—453)
É9     Mexique              +21  (146-152-155—453)
12      Denmark              +26  (150-150-158—458)
13      Irelande               +31  (150-158-155—463)
14      Italie                    +32  (154-156-154—464)
É15   Finlande               +36  (154-161-153—468)
É15   Suisse         +36  (156-158-154—468)
É15   Pays de Galles       +36  (152-159-157—468)
18      Austriche              +37  (156-158-155—469)

Cliquez ici pour le classement complet de la compétition par équipe.

Dans la compétition individuelle, Meja Őrtengren, de Suède, a joué 70 (-2) vendredi pour un pointage combiné de moins-7 (71-68-70—209) et détient une avance de trois coups au premier rang. L’Espagnole Cayetana Fernández (70-70-72—212) partage le deuxième rang à moins-4 avec Ting-Hsuan Huang, du Taipei chinois (70-73-69—212), tandis que María José Marin de Colombie (72-71-71—214), à moins-2, et Nora Sundberg (76-70-72—218), à plus-2, complètent le top-5.

Lauren Kim, de Surrey, C.-B. (72-76-72—220) est la meilleure Canadienne à égalité au 7e rang à plus-4. Trois autres Canadiennes, Yeji Kwon, de Port Coquitlam, C.-B. (73-75-75—223), Angela Arora, de Surrey, C.-B. (68-80-75—223), et Michelle Liu, de Vancouver, (72-77-74—223) font partie du top-10 à sept coups au-dessus de la normale.

Meneuses de la compétition individuelle au Championnat mondial junior féminin, présenté par Sargent Farms:

1       Meja Őrtengren, Suède                      71-68-70—209  (-7)
É2     Cayetana Fernández, Espagne            70-70-72—212  (-4)
É2     Ting-Hsuan Huang, Taipei chinois      70-73-69—212  (-4)
4       María José Marin, Colombie              72-71-71—214  (-2)
5       Nora Sundberg, Suède                       76-70-72—218  (+2)
6        Savanah De Bock, Belgique               69-76-74—219  (+3)
É7     Andrea Revuelta, Espagne                 70-76-74—220  (+4)
7       Lauren Kim, Canada 1                      72-76-72—220  (+4)
9       Larissa Carrillo, Mexique                  71-75-76—222  (+6)
É10    Yeji Kwon, Canada 2                        73-75-75—223  (+7)
É10   Angela Arora, Canada 1                    68-80-75—223  (+7)
É10   Hsin Chun Liao, Taipei chinois          74-77-72—223  (+7)
É10   Marie-Agnes Fischer, Allemagne        72-73-78—223  (+7)
É10   Michelle Liu, Canada 1                     72-77-74—223) (+7)
É10   Sophia Fullbrook, Angleterre             76-74-73—223) (+7)

Cliquez ici pour le classement complet de la compétition individuelle.

Au total, 54 athlètes de 18 équipes représentant 17 pays, dont deux équipes du pays hôte, le Canada, concourrent du 12 au 15 octobre à Angus Glen pour les titres par équipe et individuels. L’événement marque le retour de la prestigieuse compétition mondiale après deux ans d’annulation en raison de la pandémie.

La ronde finale de la compétition de 72 trous commencera samedi matin à 8h30 avec les derniers groupes prenant le départ à 9h50. L’admission à la compétition est gratuite.

Pour de plus amples renseignements à propos du septième Championnat mondial junior féminin, visitez le site web de la compétition.

Championnat mondial junior féminin Équipe Canada

L’Espagne mène par deux coups à mi-chemin du Championnat mondial junior féminin, présenté par Sargent Farms

Canada 1 et Canada 2 sont respectivement 2e et É6 dans la compétition par équipe; la Suédoise Meja Őrtengren mène par un coup dans la compétition individuelle en partie par coups

MARKHAM, Ontario – Le temps froid et humide au club de golf Angus Glen n’a pas refroidi l’équipe d’Espagne jeudi alors que les favorites en début du tournoi ont pris une avance de deux coups dans la compétition par équipe après les 36 premiers trous du septième Championnat mondial de golf junior féminin, présenté par Sargent Farms.

L’Espagne, qui a entrepris la deuxième ronde à égalité au premier rang avec l’équipe Canada 1, a remis des cartes respectives de 70 (-2) par Cayetana Fernández et de 73 (+1) par Paula Martin pour un compte de 143 pour la journée. Après les deux premières journées, les Espagnoles totalisent 283 (140-143), soit cinq coups sous la normale.

La paire a été rejointe par Andrea Revuelta qui a joué 76 pour l’Espagne, gagnante du Championnat du monde junior féminin de 2017 et qui a amorcé l’événement de cette année en tant que seul pays avec les trois joueuses classées dans le Top 100 du Classement mondial de golf amateur (WAGR).

L’Espagne entreprendra la troisième ronde avec une avance de deux coups devant la Suède (147-138—285) qui est passée d’une égalité au huitième rang à la deuxième position au classement. La Colombie occupe le troisième échelon à moins-3 avec une fiche de 145-146—291.

L’équipe Canada 1, composée de la meneuse individuelle de la première journée, Angela Arora, de Surrey, C.-B., (68-80—148), ainsi que Lauren Kim, de Surrey, C.-B. (72-76—148) et Michelle Liu, de Vancouver (72-77—149), qui partageait le sommet du classement, a glissé au quatrième rang à plus-5 avec une fiche de 140-153—293.

À égalité au sixième rang à plus-9 après 36 trous, on retrouve l’équipe Canada 2 de Anna Huang, de Vancouver (72-77—149), Yeji Kwon, de Port Coquitlam, C.-B. (73-75) et Michelle Xing, de Richmond Hill, ON (74-83—157).

Classement après deux rondes de la compétition par équipe au Championnat mondial junior féminin, présenté par Sargent Farms:

1 Espagne -5 (140-143—283)
2 Suède -3 (147-138—285)
3 Colombie +3 (145-146—291)
4 Canada 1 +5 (140-153—293)
5 Taipei chinois +6 (144-150—294)
É6 Canada 2 +9 (145-152—297)
É6 Allemagne +9 (147-150—297)
8 Mexique +10 (146-152—298)
9 Denmark +12 (150-150—300)
É10 Belgique +13 (144-157—301)
É10 Angleterre +13 (150-151—301)
12 France +14 (156-146—302)
13 Irelande +20 (150-158—308)
14 Italie +22 (154-156—310)
15 Pays de Galles +23 (152-159—311)
É16 Austriche +26 (156-158—314)
É16 Suisse +26 (156-158—314)
18 Finlande +27 (154-161—315)

Cliquez ici pour le classement complet de la compétion par équipe.

Dans la compétition individuelle, Meja Őrtengren, de Suède, a joué la meilleure ronde de la journée (68, moins-4) et présente un cumulatif de moins-5 (71-68—139), qui lui vaut une avance d’un coup.
L’Espagnole Cayetana Fernández (70-70—140 est à moins-4 avec deux joueuses – María José Marin de Colombie (72-71—143) et Ting-Hsuan Huang du Taipei chinois (70-73—143), à égalité pour la troisième position à moins-1. Pour compléter le top cinq, deux joueuses sont à plus-1 après 36 trous, soit Savannah De Bock, de Belgique (69-76—145) et Marie-Agnes Fischer, d’Allemagne (72-73—145).

Trois Canadiennes partagent la 10e place à plus-4: la championne canadienne junior Yeji Kwon, de Port Coquitlam, C.-B. (73-75—148), la meneuse après la première ronde, Angela Arora, de Surrey, C.-B. (68-80—148) et Lauren Kim, de Surrey, C.-B. (72-76—148).

Meneuses de la compétition individuelle au Championnat mondial junior féminin, présenté par Sargent Farms:

1 Meja Őrtengren, Suède 71-68—139 (-5)
2 Cayetana Fernández, Espagne 70-70—140 (-4)
É3 María José Marin, Colombie 72-71—143 (-1)
É3 Ting-Hsuan Huang, Taipei chinois 70-73—143 (-1)
É5 Savanah De Bock, Belgique 69-76—145 (+1)
É5 Marie-Agnes Fischer, Allemagne 72-73—145 (+1)
É7 Andrea Revuelta, Espagne 70-76—146 (+2)
É7 Larissa Carrillo, Mexique 71-75—146 (+2)
É7 Nora Sundberg, Suède 76-70—146 (+2)
É10 Yeji Kwon, Canada 73-75—148 (+4)
É10 Angela Arora, Canada 68-80—148 (+4)
É10 Lauren Kim, Canada 1 72-76—148 (+4)

Cliquez ici pour le classement complet de la compétition individuelle.

Au total, 54 athlètes de 18 équipes représentant 17 pays, dont deux équipes du pays hôte, le Canada, concourrent du 12 au 15 octobre à Angus Glen pour les titres par équipe et individuels. L’événement marque le retour de la prestigieuse compétition mondiale après deux ans d’annulation en raison de la pandémie.

La troisième ronde de la compétition de 72 trous commencera vendredi matin à 8h30 avec les derniers groupes prenant le départ à 9h50. L’admission à la compétition est gratuite.

Pour de plus amples renseignements à propos du septième Championnat mondial junior féminin, visitez le site web de la compétition.

Championnat mondial junior féminin Équipe Canada

Le Canada et l’Espagne à égalité après la première ronde du Championnat mondial de golf junior féminin, présenté par Sargent Farms

Angela Arora (Christian Bender/ Golf Canada)

Angela Arora joue 68 (-4) pour mener l’équipe Canada 1 dans le prestigieux championnat mondial de golf; la golfeuse de Surrey, en C.-B., domine la compétition individuelle par un coup

MARKHAM, Ontario – Équipe Canada a entrepris la première ronde à l’Angus Glen Golf Club à la recherche d’un départ rapide et c’est exactement ce qu’elle a obtenu – un étincelant premier parcours de 68 (-4) de la part d’Angela Arora, de Surrey, en C.-B., lui permet de partager le premier rang avec l’équipe de l’Espagne en ouverture du septième Championnat mondial de golf junior féminin, présenté par Sargent Farms. 

Équipe Canada 1 composée d’Arora (68, -4), ainsi que Lauren Kim, 17 ans, de Surrey, C.-B. (N, 72) et Michelle Liu, 15 ans, de Vancouver (N, 72) présente un total de 140 (-4) avec les deux meilleurs pointages individuels sur trois comptant pour le total de l’équipe. 

Les co-meneuses de l’Espagne ont été menées par des pointages identiques de 70 (-2) par Andrea Revuelta et Cayetana Fernández dans des conditions fraîches sur le parcours de Markham, en Ontario. Avec une ronde de 76 (+4), Paula Martin a complété le trio des Espagnoles qui ont entrepris le championnat en tant que favorites et seul pays avec ses trois joueuses classées dans le top 100 du classement mondial de golf amateur (WAGR). 

L’Espagne est en quête d’un second titre en équipe, ayant antérieurement remporté le championnat en 2017. 

Canada 1 et l’Espagne amorceront la deuxième ronde de jeudi avec une avance de quatre coups devant la Belgique et Taipei chinois, à égalité au troisième rang avec la normale 144 après 18 trous. 

En tant que pays hôte, le Canada compte deux équipes dans le championnat international et tandis que l’équipe Canada 1 partage le premier rang, la plus jeune équipe de Canada 2, composée d’Anna Huang, 13 ans, de Vancouver (N, 72), Yeji Kwon, 16 ans, de Port Coquitlam, en Colombie-Britannique. (+1,73) et Michelle Xing, 14 ans, de Richmond Hill, Ont. (+2, 74) s’est montrée tout aussi impressionnante. Avec un total de 145 (+1), Canada 2 est à égalité avec la Colombie au cinquième échelon après la ronde initiale. 

Avec 54 trous à jouer sur le parcours sud d’Angus Glen, le Canada vise son meilleur résultat dans la compétition par équipe, ayant déjà terminé troisième en 2014 et quatrième en 2018. 

Résultats de la première ronde de la compétition en équipe au Championnat mondial junior féminin, présenté par Sargent Farms:

1       Canada 1              -4  (140)

1       Espagne               -4  (140)

É3     Belgique              N  (144)    

É3     Taipei  chinois       N  (144)    

É5     Canada 2              +1  (145)

É5     Colombie             +1  (145)

7       Mexique              +2  (146)

É8     Allemagne            +3  (147)

É8     Suède                    +3  (147)

É10    Denemark             +6  (150)

É10   Angleterre            +6  (150)

É10   Irlande                +6  (150)             

13      Pays de Galles       +8  (152)

É14   Finlande               +10 (154)   

É14   Italie                    +10 (154)

É16   Austriche              +12 (156)

É16   France                  +12 (156)

É16   Suisse         +12 (156)

Cliquez ici pour le classement complet de la compétition en équipe.

Dans la compétition individuelle, la ronde de 68 (-4) d’Arora lui vaut une priorité d’un coup devant Savannah De Bock, de Belgique, à 69 (-3). Trois golfeuses – Ting-Hsuan Huang, de Chine Tapie, ainsi que les coéquipières espagnoles Andrea Revuelta et Cayetana Fernández – partagent le troisième rang et complètent le top cinq à 70 (-2). 

Meneuses de la compétition individuelle au Championnat mondial junior féminin, présenté par Sargent Farms:

1        Angela Arora, Canada                       68 (-4)

2        Savanah De Bock, Belgique                        69 (-3)

É3     Ting-Tsuan Huang, Taipei chinois               70 (-2)

É3     Andrea Revuelta, Espagne                          70 (-2)

É3     Cayetana Fernández, Espagne   70 (-2)

É6     Larissa Carrillo, Mexique                           71 (-1)        

É6     Meja Őrtengren, Suède                      71 (-1)

É8     Emilia Väistö, Finlande                              72 (N)

É8     María José Marin, Colombie                       72 (N)

É8     Marie-Agnes Fischer, Germany                   72 (N)

É8     Anna Huang, Canada      2                        72 (N)        

É8     Lauren Kim, Canada 1                      72 (N)

É8     Michelle Liu, Canada 1                     72 (N)

Cliquez ici pour le classement complet de la compétition individuelle.

Au total, 54 athlètes de 18 équipes représentant 17 pays, dont deux équipes du pays hôte, le Canada, concourrent du 12 au 15 octobre à Angus Glen pour les titres par équipe et individuels. L’événement marque le retour de la prestigieuse compétition mondiale après deux ans d’annulation en raison de la pandémie.   

La deuxième ronde de la compétition de 72 trous commencera jeudi matin à 8h30 avec les derniers groupes prenant le départ à 9h50. L’admission à la compétition est gratuite.

Championnat mondial junior féminin

L’Angus Glen Golf Club est prêt à accueillir le 7e Championnat mondial junior féminin de golf, présenté par Sargent Farms

MARKHAM, ON – Le Canada s’apprête à mettre en scène l’élite mondiale des jeunes golfeuses dans le cadre de la septième édition du Championnat mondial junior féminin de golf, présenté par Sargent Farms, qui sera disputé du 10 au 15 octobre 2022 à l’Angus Glen Golf Club de Markham, en Ontario.

En tout, 54 athlètes réparties en 18 équipes représentant 17 pays – dont deux formations du pays hôte le Canada – se mesureront pour décrocher les titres d’équipe et individuel. L’évènement marque le retour tant attendu de la prestigieuse compétition internationale de golf après deux ans d’interruption pour cause de pandémie.

« De concert avec nos partenaires de Golf Ontario et de Sargent Farms, Golf Canada est extrêmement fière de célébrer le retour du Championnat mondial junior féminin de golf, a déclaré Mary Beth McKenna, directrice des Championnats amateurs et règles chez Golf Canada. Ce championnat est devenu une vitrine de classe mondiale mettant en vedette quelques-unes des jeunes athlètes les plus prometteuses de partout sur la planète. C’est un honneur d’accueillir ces golfeuses juniors de grand talent – dont plusieurs connaîtront un jour beaucoup de succès en carrière professionnelle – sur le parcours d’Angus Glen et d’appuyer ces talents canadiens et internationaux dans leur cheminement golfique. »

« Le Championnat mondial junior féminin est devenu un évènement phare de notre calendrier de compétitions et c’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous accueillons ce groupe de jeunes athlètes remarquables de partout dans le monde venant se mesurer en sol canadien pour un titre de championnat international, a dit le chef de la direction de Golf Ontario, Mike Kelly. Angus Glen a fait ses preuves à maintes reprises par le passé, c’est un club hôte de classe mondiale et ses parcours dignes des plus grands championnats sont prêts à défier les meilleures golfeuses juniors au monde. »

L’entraîneuse en chef de l’équipe canadienne sera Jennifer Ha de Calgary, AB, qui est actuellement entraîneuse adjointe de la formation NextGen d’Équipe Canada. L’entraîneuse de soutien sera la professionnelle de la PGA du Canada Emma de Groot, originaire de la Nouvelle-Galles du Sud, en Australie, et maintenant résidente de Hamilton, ON, qui est actuellement directrice du développement féminin chez Modern Golf.

La formation Canada 1 se compose d’Angela Arora, 18 ans, de Surrey, C.-B., Lauren Kim, 17 ans, de Surrey, C.-B., et Michelle Liu, 15 ans, de Vancouver, C.-B. Arora, qui avait terminé É20 au Championnat mondial junior féminin de 2019, s’est qualifiée pour le jeu en parties par trous du Championnat amateur féminin des États-Unis 2022, a conclu deuxième au Championnat amateur féminin Pacific Northwest et au Camp de sélection NextGen, et elle a également remporté le Championnat NextGen du Pacifique. Kim, qui avait conclu É52 au Championnat mondial junior féminin de 2019, a connu une saison 2022 marquée par une deuxième place aux Jeux d’été du Canada, une troisième au Championnat canadien amateur féminin et un résultat individuel à É33 au Championnat mondial amateur par équipes. Liu, qui s’est qualifiée pour son deuxième Omnium féminin CP en 2022, s’est rendue à l’étape des parties par trous au Championnat junior féminin des États-Unis, a terminé 7e à l’Omnium féminin du Texas (pro) et est sortie gagnante du récent Camp de sélection NextGen de Golf Canada.

La formation Canada 2 comprend Yeji Kwon, 16 ans, de Port Coquitlam, C.-B., Michelle Xing, 14 ans, de Richmond Hill, ON, et Anna Huang, 13 ans, de Vancouver, C.-B. Kwon a gagné sa place au sein de l’équipe en remportant le Championnat canadien junior féminin 2022 au cours d’une saison également marquée par un résultat en 9e place à la Coupe mondiale junior Toyota. Xing, qui a terminé troisième au Camp de sélection NextGen cet été, a remporté le Championnat junior féminin en partie par trous d’Ontario et terminé deuxième au Championnat juvénile féminin d’Ontario. Les résultats notables de Huang comprennent une finale É4 au Championnat canadien junior 2022, une É22 au Championnat canadien amateur, une victoire à la Coupe du Circuit Toyota et une É3 au Camp de sélection NextGen.

Le tableau de compétition de cette année au Championnat mondial junior féminin de golf, présenté par Sargent Farms, met en vedette 11 concurrentes inscrites au top 100 du Classement mondial du golf amateur (WAGR), dont la golfeuse la mieux classée pour le tournoi, l’Allemande Helen Briem (no 13). L’Espagne est le seul pays dont les trois joueuses sont toutes classées dans le top 100 du WAGR, suivie de la Suède avec deux golfeuses dans le top 100. La liste complète des concurrentes, avec leur classement WAGR, se trouve ici.

Avec ses deux victoires (2015 et 2019) au fil des six années depuis l’inauguration de ce championnat, c’est la Corée qui a remporté le plus grand nombre de titres en compétition par équipes, suivie des États-Unis (2014), des Philippines (2016), de l’Espagne (2017) et de l’Italie (2018). L’historique des championnats précédents est présenté ici.

Les meilleurs résultats obtenus par le Canada en compétition par équipes sont une troisième place en 2014 et une quatrième en 2018.

De nombreuses golfeuses qui ont participé aux éditions précédentes du Championnat mondial junior féminin ont progressé dans les rangs professionnels et connu beaucoup de succès sur le Circuit de la LPGA Tour, à commencer par la Canadienne Brooke Henderson, gagnante de 12 titres de la LPGA et 6e au classement mondial, qui avait terminé quatrième en compétition individuelle lors du championnat inaugural de 2014.

Entre autres concurrentes notables qui sont devenues des championnes du Circuit de la LPGA, mentionnons la no 2 mondiale Atthaya Thitikul de Thaïlande qui avait remporté deux titres consécutifs au Championnat mondial junior féminin en 2018 et 2019, de même que la 35e golfeuse au classement mondial Yuka Saso des Philippines qui avait décroché le titre du Championnat mondial junior féminin en 2016. D’autres anciennes concurrentes au Championnat mondial junior féminin ont aussi remporté des tournois sur le Circuit de la LPGA, telles que l’Australienne Hannah Green et la Suédoise Maja Stark.

De plus, 12 joueuses qui ont concouru à l’Omnium féminin CP 2022 à l’Ottawa Hunt and Golf Club sont aussi d’anciennes participantes du Championnat mondial junior féminin.

L’Angus Glen Golf Club, qui sera l’hôte du Championnat mondial junior féminin de golf pour une troisième fois, regroupe deux parcours de championnat de 18 trous à Markham, en Ontario. Les parcours North et South offrent des défis variés dans un magnifique paysage. Angus Glen a été classé parmi les 80 meilleurs terrains de golf au monde en dehors des États-Unis. Il a accueilli l’Omnium canadien en 2002 et 2007 et a été un hôte officiel des Jeux panaméricains et Para-panaméricains de Toronto en 2015. Le Championnat mondial junior féminin de golf, présenté par Sargent Farms, de 2022 sera disputé sur le parcours South.

Voici la liste des pays en compétition à la septième édition annuelle du Championnat mondial junior féminin de golf, présenté par Sargent Farms :Autriche

Les rondes d’entraînement en vue de la compétition sur 72 trous auront lieu les 10 et 11 octobre, et la première ronde du championnat se jouera le mercredi 12 octobre. La cérémonie de clôture du tournoi suivra immédiatement la conclusion du jeu samedi le 15 octobre.

L’admission à la compétition est gratuite.

Championnat mondial junior féminin

Annulation du Championnat mondial junior féminin de golf de 2021

2019 World Junior Girls Championship – Round 4
Captured at Angus Glen Golf Club on September, 27, 2019

MARKHAM (Ontario) – En raison des difficultés logistiques et des restrictions portant sur les déplacements auxquelles sont confrontées les fédérations nationales participantes en raison de la pandémie mondiale de COVID-19, Golf Canada, en partenariat avec Golf Ontario, a décidé d’annuler la présentation du Championnat mondial junior féminin de golf de 2021, présenté par Sargent Farms.  Le championnat devait avoir lieu du 27 septembre au 2 octobre au Club de golf Angus Glen à Markham, Ontario.

Compte tenu des préoccupations actuelles en matière de santé publique et de l’incertitude entourant l’impact croissant de la pandémie à l’échelle mondiale, l’annulation de l’événement était la seule mesure responsable à prendre, car de nombreux athlètes, entraîneurs et délégués des fédérations nationales qui devaient participer à l’événement étaient confrontés à des restrictions et à des protocoles accrus pour se rendre au championnat et en revenir.  

Le Championnat mondial junior féminin de golf de 2022, présenté par Sargent Farms, aura lieu au Club de golf Angus Glen en septembre 2022 (dates à déterminer).   

Le Championnat mondial junior féminin de golf, présenté par Sargent Farms, est organisé par Golf Canada en partenariat avec Golf Ontario et soutenu par le R&A et la Fédération internationale de golf. Reconnu comme l’un des principaux événements du classement mondial amateur de golf féminin (WWAGR), le Championnat mondial junior féminin de golf de 2021 aurait marqué la 7e édition de l’événement.

Championnat mondial junior féminin

La Thaïlandaise Atthaya Thitikul remporte à nouveau le Championnat mondial junior féminin

Atthaya Thitikul (Tyler Costigan/Golf Canada)

MARKHAM, Ont. — Les fervents du golf au pays devraient prendre bonne note du nom d’Atthaya Thitikul, car ils l’entendront éventuellement être mentionné dans le même souffle que celui des meilleures golfeuses au monde. Elle est bonne à ce point. Et vendredi, son talent et son assurance étaient au rendez-vous au club Angus Glen de Markham, en Ontario, où elle a remporté par deux coups son deuxième titre individuel consécutif du Championnat mondial junior féminin face à Ye Won Lee, de la République de Corée.
Dans l’épreuve par équipes, c’est la République de Corée qui a remporté la médaille d’or, un deuxième titre mondial junior féminin pour elles après avoir triomphé en 2015 au club de golf The Marshes d’Ottawa. Après s’être joliment ralliées jeudi pour s’emparer de la tête à la suite du long délai météorologique, la formation coréenne n’a jamais plus jamais regardé vers l’arrière. Lors de la ronde finale de vendredi, elles ont inscrit un score cumulatif de moins -3 (141) pour repartir avec le trophée. De son côté, la Thaïlande a bâti sur les assises de l’an dernier alors qu’elle avait remporté la médaille de bronze au Camelot Golf Club, raflant la médaille d’argent, tandis que l’Italie, championne l’année dernière, a terminé troisième et repart avec le bronze.
« C’est très, très agréable de gagner. Je suis si heureuse maintenant. Mais je suis un peu déçue de ne pas avoir rattrapé (celle qui occupe) la première position. Mais je ne suis que déçue à 10% (rires) », a déclaré Ye Won Lee, qui retourne chez elle avec deux médailles au cou, l’or (par équipes) et l’argent (individuel).
Cette médaille d’or en 2019 représente la quatrième médaille remportée par la République de Corée dans le cadre du Championnat mondial junior féminin, en seulement cinq participations à l’événement. Il s’agit d’un record du tournoi.
Lors de l’épreuve individuelle, Thitikul est parvenue à tenir ses partenaires de jeu à distance lors des neuf premiers trous, maintenant l’écart contre la médaillée d’argent, Ye Won Lee, de la République de Corée, grâce à trois oiselets contre un seul bogey. Bien qu’elle ait commis deux autres bogeys au retour et qu’elle se soit retrouvée avec une avance d’un seul coup, Thitikul, qui a remis une carte finale de 70 (-2), a repris l’avantage avec un superbe aigle au 16e trou, ce que Ye Won Lee n’a pu accomplir, se contentant d’ajouter un oiselet à son carnet.
Lorsqu’on lui a demandé à quel point ce coup était important pour assurer sa victoire, Thitikul a déclaré: « Cela m’a beaucoup aidé, vous savez. Quand j’ai frappé le putt, je me suis dit: ‘Oui ! Je vais l’avoir.’ Cela m’a donné vraiment confiance en me dirigeant vers le 18e trou. »
L’Italienne Alessia Nobilio, double médaillée d’argent individuelle en 2017 et en 2018, a joué 71 en ronde finale pour terminer le tournoi à 6 coups sous la normale, en troisième position. Elle devient la compétitrice la plus décorée de l’histoire du Championnat mondial junior féminin avec trois médailles individuelles et deux médailles par équipe.
En tant que fédération organisatrice, le Canada pouvait déléguer deux formations au championnat.
Canada 1, formée de Brooke Rivers (Brampton, Ont.), Euna Han (Coquitlam, C.-B.) et Emily Zhu (Richmond Hill, Ont.) a terminé en force en inscrivant son premier score négatif de la semaine (-2), ce qui lui a permis de grimper au 7e rang, ex aequo avec la Suisse. Canada 2, qui comptait dans ses rangs Lauren Kim et Angela Arora de Surrey, Colombie-Britannique, en plus d’Ellie Szeryk (London, Ont.), a chuté au 19e rang devant l’Irlande.

Le Championnat mondial junior féminin est organisé par Golf Canada en partenariat avec Golf Ontario et est appuyé par le R&A et la Fédération internationale de golf. Reconnu comme étant un tournoi de niveau « A » par le Classement mondial du golf amateur (WAGR), la septième édition du le Championnat mondial junior féminin sera présentée au Club de golf Angus Glen en 2020.

RÉSULTAT DE L’ÉPREUVE PAR ÉQUIPES
1. Jung-Min  Hong, Ye Won Lee, Yoon Ina, *143-139-140-141-563 -13
2. Kan Bunnabodee, Yosita Khawnuna, Atthaya Thitikul, *144-137-142-144-567 -9
3. Carolina Melgrati, Alessia Nobilio, Benedetta Moresco, *147-140-143-143-573 -3
4. Amalie Leth-Nissen, Natacha Høst Husted, Anne Normann, *152-140-142-142-576 E
4. Lily May Humphreys, Annabell Fuller, Mimi Rhodes, *145-143-145-143-576 E
6. Ho-Yu An, Chun-Wei Wu, Hsin-Chun Liao, *149-135-152-142-578 +2
7. Elena Moosmann, Victoria Monod, Yael Berger, *150-150-145-145-590 +14
7. Brooke Rivers, Emily Zhu, Euna Han, *151-148-149-142-590 +14
9. Paula  Schulz-Hanssen, Marie Bechtold, Chiara Horder, *156-142-150-144-592 +16
10. Hannah Darling, Carmen Griffiths, Katy Alexander, *151-146-146-150-593 +17
10. Adela Cernousek, Lilas Pinthier, Lucie Malchirand, *148-148-151-146-593 +17
12. Li Shuying, Peng You, Yin Xiaowen, *153-151-147-144-595 +19
13. Nieves Martín , Carla Tejedo, Carolina López-Chacarra, *155-143-151-147-596 +20
14. Darcey Harry, Ffion Tynan, Carys Worby, *155-149-147-147-598 +22
15. Louise Rydqvist, Ester Fagersten, Sara Ericsson, *148-151-156-149-604 +28
16. Maria Jose Bohorquez Fonseca, Christina Ochoa, Sofia Torres Villarreal, *159-147-149-151-606 +30
17. Cory Lopez, Lauren Daiana Olivares, Paola Alonso, *157-152-156-146-611 +35
18. Kerttu Hiltunen, Aada Rissanen, Ada Huhtala, *162-150-154-147-613 +37
19. Angela Arora, Ellie Szeryk, Lauren Kim, *155-152-156-151-614 +38
20. Beth Coulter, Aine Donegan, Anna Foster, *159-157-148-155-619 +43

RÉSULTAT DE L’ÉPREUVE INDIVIDUELLE

  1. Atthaya Thitikul, Thailand, *73-63-71-70-277 -11
    2. Ye Won Lee, Republic of Korea, *71-70-68-70-279 -9
    3. Alessia Nobilio, Italy, *72-67-72-71-282 -6
    4. Ho-Yu An, Chinese Taipei, *75-65-74-70-284 -4
    4. Jung-Min  Hong, Republic of Korea, *72-69-72-71-284 -4
    6. Yin Xiaowen, People’s Republic of China, *71-71-72-72-286 -2
    6. Hannah Darling, Scotland, *73-66-71-76-286 -2
    8. Elena Moosmann, Switzerland, *73-74-69-71-287 -1
    9. Lucie Malchirand, France, *73-71-72-72-288 E
    9. Annabell Fuller, England, *72-72-73-71-288 E
    11. Amalie Leth-Nissen, Denmark, *76-70-73-71-290 +2
    11. Anne Normann, Denmark, *78-70-69-73-290 +2
    13. Mimi Rhodes, England, *73-71-77-72-293 +5
    13. Yoon Ina, Republic of Korea, *74-72-74-73-293 +5
    15. Brooke Rivers, Canada 1, *74-73-76-71-294 +6
    15. Paula  Schulz-Hanssen, Germany, *78-72-74-70-294 +6
    15. Chun-Wei Wu, Chinese Taipei, *74-70-78-72-294 +6
    18. Yosita Khawnuna, Thailand, *71-74-76-74-295 +7
    19. Carla Tejedo, Spain, *75-72-75-74-296 +8
    20. Kan Bunnabodee, Thailand, *73-79-71-74-297 +9
    20. Angela Arora, Canada 2, *76-73-74-74-297 +9
    22. Ester Fagersten, Sweden, *72-74-78-75-299 +11
    23. Natacha Høst Husted, Denmark, *76-79-74-71-300 +12
    23. Benedetta Moresco, Italy, *77-73-78-72-300 +12
    25. Emily Zhu, Canada 1, *82-75-73-71-301 +13
    25. Ffion Tynan, Wales, *75-79-70-77-301 +13
    25. Carolina Melgrati, Italy, *75-80-71-75-301 +13
    28. Maria Jose Bohorquez Fonseca, Colombia, *81-73-73-76-303 +15
    29. Marie Bechtold, Germany, *78-70-76-80-304 +16
    29. Darcey Harry, Wales, *80-70-82-72-304 +16
    29. Christina Ochoa, Colombia, *79-74-76-75-304 +16
    29. Cory Lopez, Mexico, *78-77-75-74-304 +16
    33. Louise Rydqvist, Sweden, *76-77-79-74-306 +18
    33. Aada Rissanen, Finland, *81-74-80-71-306 +18
    35. Chiara Horder, Germany, *78-77-78-74-307 +19
    35. Carolina López-Chacarra, Spain, *80-71-76-80-307 +19
    35. Yael Berger, Switzerland, *80-76-77-74-307 +19
    35. Paola Alonso, Mexico, *79-75-81-72-307 +19
    39. Carmen Griffiths, Scotland, *78-81-75-74-308 +20
    40. Li Shuying, People’s Republic of China, *82-80-75-72-309 +21
    40. Lily May Humphreys, England, *86-75-72-76-309 +21
    42. Adela Cernousek, France, *75-79-80-76-310 +22
    42. Sofia Torres Villarreal, Colombia, *80-75-79-76-310 +22
    44. Sara Ericsson, Sweden, *78-77-78-78-311 +23
    44. Aine Donegan, Ireland, *81-81-74-75-311 +23
    44. Ada Huhtala, Finland, *81-78-75-77-311 +23
    47. Euna Han, Canada 1, *77-80-80-75-312 +24
    48. Lilas Pinthier, France, *83-77-79-74-313 +25
    48. Beth Coulter, Ireland, *78-81-74-80-313 +25
    50. Victoria Monod, Switzerland, *77-84-76-78-315 +27
    51. Lauren Daiana Olivares, Mexico, *81-79-81-75-316 +28
    52. Hsin-Chun Liao, Chinese Taipei, *84-76-80-77-317 +29
    52. Lauren Kim, Canada 2, *79-79-82-77-317 +29
    54. Carys Worby, Wales, *86-81-77-75-319 +31
    54. Kerttu Hiltunen, Finland, *88-76-79-76-319 +31
    56. Peng You, People’s Republic of China, *83-86-79-77-325 +37
    57. Nieves Martín , Spain, *84-81-89-73-327 +39
    58. Katy Alexander, Scotland, *83-80-86-79-328 +40
    59. Ellie Szeryk, Canada 2, *85-84-84-86-339 +51

LES MÉDAILLÉES DE L’HISTOIRE DU CHAMPIONNAT MONDIAL JUNIOR FÉMININ 
2014           ÉQUIPES                             INDIVIDUELLE

Or                           États-Unis                     Mika Liu (USA)
Argent                   Suède                              Megan Khang (USA)
Bronze                   Canada 1                         Emma Svensson (Sweden)

2015
Or                       République de Corée       Hye-jin Choi (Korea)
Argent                   Danemark                      Cecilie Bofill (Denmark)
Bronze                   Suède                              Filippa Moork (Sweden)

2016
Or                           Philippines                          Yuka Saso (Philippines)
Argent                   République de Corée       Jennifer Chang (USA)
Bronze                   États-Unis                       Caterina Don (Italy)

2017
Or                           Espagne                                    Seo-yun Kwon (Korea)
Argent                   République de Corée             Alessia Nobilio (Italy)
Bronze                   Suède                                       Bianca Fernandez (Spain)

2018
Or                             Italie                                Atthaya Thitikul (Thailand)
Argent                   États-Unis                       Alessia Nobilio (Italy)
Bronze                   Thaïlande                        Zoe Campos (USA)

2019
Or                          République de Corée       Atthaya Thitikul (Thailand)
Argent                  Thaïlande                          Ye Won Lee (Korea)
Bronze                  Italie                                   Alessia Nobilio (Italy)

On peut consulter les résultats complets et obtenir plus de renseignements en cliquant ici.

De plus amples renseignements au sujet du Championnat mondial junior féminin se trouvent sur le site web du tournoi.

 

Championnat mondial junior féminin

La Corée se hisse au premier rang du Championnat mondial junior féminin

Ye Won Lee of Korea (Tyler Costigan/ Golf Canada)

MARKHAM, Ont. — Beaucoup de golfeurs détestent être interrompus par les éléments lors d’une partie. Mais ne dites pas cela à l’équipe de la Corée. Après un orage qui a interrompu le jeu pendant un peu plus de 90 minutes jeudi, lors de la troisième ronde du Championnat mondial junior féminin de 2019 disputé au club de golf Angus Glen de Markham, les Coréennes se sont mobilisées pour effacer l’avance de quatre coups détenue par la Thaïlande avant l’arrêt du jeu arrêt et prendre une avance d’un coup au classement par équipes.

La Corée occupe maintenant la première position avec un score total de 422 (-10), un seul coup derrière la Thaïlande qui chute au deuxième rang. L’Italie a également profité de la « journée du déménagement », alors que les médaillées d’or de l’édition 2018 ont inscrit un score collectif de moins -1 pour grimper d’un cran au troisième rang (-2). L’Angleterre et le Danemark ont ​​également progressé d’un rang, passant à la quatrième et à la cinquième position respectivement.

Dans l’épreuve individuelle, le sommet du tableau des meneuses est occupé par sept concurrentes qui jouent sous la normale cette semaine et c’est toujours Atthaya Thitikul de Thaïlande qui mène le bal.

Ye Won Lee, de Corée (-7), qui inscrit un score de 68 (-4), la meilleure ronde de la journée, grimpe à seulement deux coups derrière Thitikul, qui occupe la tête du classement avec un score de moins -9. L’Écossaise Hannah Darling, dont le trou d’un coup hier l’a aidée hier à se rapprocher des meneuses, est troisième à moins -6. Alessia Nobilio, d’Italie, chute à la 4e place à moins -5, après avoir joué la normale aujourd’hui.

Après sa ronde Ye Won Lee a confié que : « Je sentais vraiment bien mon élan aujourd’hui, mais je pense que j’aurais pu faire mieux que ce que j’ai réalisé aujourd’hui, car mon fer droit était un peu faible. »

Le champion 2018 Thitikul a pour sa part déclaré : « J’ai eu un petit problème avec mon fer droit à notre retour (après le délai). Le vent a également soufflé très fort lors des deux dernières rondes. » La ronde finale de vendredi s’annonce passionnante sur le parcours sud d’Angus Glen.

En tant que fédération organisatrice, le Canada peut déléguer deux formations au championnat.

Canada 1, qui est formée de Brooke Rivers (Brampton, Ont.), Euna Han (Coquitlam, C.-B.) et Emily Zhu (Richmond Hill, Ont.) a gagné une place au classement jeudi, jouant plus +5, et se retrouve à égalité au 10e rang avec l’Allemagne. Canada 2, qui compte dans ses rangs Lauren Kim et Angela Arora de Surrey, Colombie-Britannique, en plus d’Ellie Szeryk (London, Ont.), demeure au 17e rang. Angela Arora rejoint Brooke Rivers à titre de meilleure Canadienne. Elles sont à plus +7 ce qui les laisse à égalité au 18e rang.

Le Championnat mondial junior féminin est organisé par Golf Canada en partenariat avec Golf Ontario et est appuyé par le R&A et la Fédération internationale de golf. Reconnu comme étant un tournoi de niveau « A » par le Classement mondial du golf amateur (WAGR), le Championnat mondial junior féminin se déroule pour une sixième année consécutive en 2019.

Le jeu reprend à 8 h vendredi pour la ronde finale. On peut consulter les résultats complets et obtenir plus de renseignements en cliquant ici.

L’accès au lieu de compétition est gratuit. De plus amples renseignements au sujet de la sixième édition annuelle du Championnat mondial junior féminin se trouvent sur le site web du tournoi.

Championnat mondial junior féminin

La Thaïlandaise Thitikul prend les commandes du Championnat mondial junior féminin

Atthaya Thitikul (Tyler Costigan/ Golf Canada)

MARKHAM, Ont. — Il y a quelque chose au Canada qui fait ressortir ce qu’il y a de mieux dans le jeu de la Thaïlandais Atthaya Thitikul et ce fut mis bien en évidence aujourd’hui au club de golf Angus Glen à Markham, en Ontario, lors de la deuxième ronde du Championnat mondial junior féminin de 2019.

Prenant le départ au 10e trou, Thitikul, championne en titre après sa convaincante victoire l’an dernier à Ottawa, n’a pas connu un début de ronde fulgurant ce matin avec quatre normales consécutives, avant de trouver son erre d’aller après avoir calé l’oiselet à la normale-5 du 14e. C’est là qu’elle a ouvert la vapeur, récoltant sept autres oiselets et un aigle contre un seul boguey durant le reste de la partie. Avec un score impressionnant de 30 sur le premier neuf pour un total de 63 aujourd’hui, Thitikul est revenue au pavillon cet après-midi avec une avance de trois coups sur ses plus proches rivales, Hannah Darling d’Écosse et la médaillée d’argent individuelle de l’an dernier, l’Italienne Alessia Nobilio, qui sont à égalité pour la deuxième position, à 5 coups sous la normale pour le tournoi.

Dans son entrevue d’après match, la sympathique Thitikul était franche dans son évaluation : « Vous savez, je donne tout le crédit à mon fer droit, cela a vraiment bien fonctionné aujourd’hui. Je me suis juste amusé pendant la ronde et c’est bien ainsi. Et les résultats suivent. » Lorsqu’on lui a demandé quels ajustements elle devait faire pour le reste de la semaine, elle a déclaré que « ce que je dois améliorer… ce sont les approches, avec les cocheurs. Vous savez, à 80 ou 90 verges, ce n’était pas aussi bon et je dois m’améliorer. » Voilà qui augure bien pour la Thaïlande.

Darling a aussi connu une très belle sortie, réalisant son premier trou d’un coup en carrière au deuxième trou, en route vers un score de 66 (-6). Nobilio s’est replacée dans la lutte, remettant une carte de pointage de moins -5 pour rebondir après une première ronde qui l’avait laissée sur son appétit après avoir inscrit la normale.

Au sujet de son entrée dans le club des trous d’un coup, Darling confie que « C’est le premier que j’ai jamais eu… c’était vraiment cool ! Beth et moi (Coulter, d’Irlande) jouions ensemble et c’était complètement fou ! »

Ho-Yu An, du Taipei Chinois, a également réalisé une magnifique performance et a bondi au classement avec un score de 65 (-7) en deuxième ronde. Elle se hisse à un seul coup de Darling et Nobilio, en quatrième position à quatre coups sous la normale.

Dans la compétition par équipes, l’équipe thaïlandaise a réussi à créer un peu d’espace dans ce qui était un classement très serré au terme de la première journée. Inspirée par la solide performance de Thitikul, la Thaïlande a retranché sept coups à la normale mercredi, pour un total de 281 (-7), un de mieux que la Corée qui est en deuxième position avec 282 (-6) et le Taipei chinois, qui bondit au 3e rang avec un score total d’équipe de 284.

L’équipe championne de l’an dernier, l’Italie, suit tout près au quatrième rang avec moins -1.

En tant que fédération organisatrice, le Canada peut déléguer deux formations au championnat.

Canada 1, qui est composée de Brooke Rivers (Brampton, Ont.), Euna Han (Coquitlam, C.-B.) et Emily Zhu (Richmond Hill, Ont.) a perdu du terrain et se retrouve à égalité au 11e rang avec la Suède. Canada 2, formée de Lauren Kim et Angela Arora de Surrey, Colombie-Britannique, avec Ellie Szeryk (London, Ont.), a chuté de quatre positions et occupe le 17e rang. Rivers demeure la meilleure Canadienne, avec un score de 73 mercredi qui la laisse à égalité pour le 16e rang.

Équipe Canada est en quête d’une première médaille depuis sa conquête du bronze au premier Championnat mondial junior féminin en 2014.

Le Championnat mondial junior féminin est organisé par Golf Canada en partenariat avec Golf Ontario et est appuyé par le R&A et la Fédération internationale de golf. Reconnu comme étant un tournoi de niveau « A » par le Classement mondial du golf amateur (WAGR), le Championnat mondial junior féminin se déroule pour une sixième année consécutive en 2019.

Le jeu reprend à 8 heures jeudi. On peut consulter les résultats complets et obtenir plus de renseignements en cliquant ici.

L’accès au lieu de compétition est gratuit. De plus amples renseignements au sujet de la sixième édition annuelle du Championnat mondial junior féminin se trouvent sur le site web du tournoi.

Championnat mondial junior féminin

Un tableau très serré après la première ronde du Championnat mondial junior féminin

Yosita Khawnuna (Photo: Golf Ontario)

MARKHAM, Ont. — Les meilleures jeunes golfeuses de la planète ont pris d’assaut mardi l’un des parcours les plus en vue du Grand Toronto, le Club de golf Angus Glen de Markham, pour la première ronde du Championnat mondial junior féminin de 2019.

Sous le regard attentif de plusieurs entraîneurs de golf de la NCAA qui ont fait le voyage vers le nord, la première ronde a causé bien des ennuis aux compétitrices puisque seulement trois concurrentes ont réussi à naviguer le difficile parcours Sud sous la normale : Yosita Khawnuna de la Thaïlande, Yin Xiaowen de Chine et Ye Won Lee, de Corée, qui partagent la tête après avec avoir signé des cartes identiques de 71, soit moins -1.

Khawnuna a mené le bal pendant une bonne partie de la journée avant de trébucher vers la fin de son match, commettant un boguey au 17e trou et un double boguey au 18e. Une arrivée difficile pour la jeune Thaïe, qui a perdu l’avance de trois coups qu’elle s’était forgée après avoir calé l’oiselet au trou n° 16, une normale-5.

La compétition par équipes fut tout aussi serrée, car les trois meilleures équipes ne sont séparées que par deux coups. La Corée ouvre la voie avec un score total de moins -1 (143), suivie de près par la Thaïlande avec (144) et l’Angleterre tout juste derrière en troisième position avec plus +1 (145).

L’équipe thaïlandaise, menée par la championne de 2018 Atthaya Thitikul qui a réalisé un score de plus +1 (73), cherche à bâtir sur son succès après avoir remporté le bronze l’an dernier à Ottawa. La troisième membre de l’équipe, Kan Bunnabodee, a également conclu avec un 73 et toutes deux siègent à égalité au 8e rang.

Dans une interview d’après-match, Thitikul, Bunnabodee et Khawnuna ont rapporté que de nombreux défis attendent les joueuses sur ce parcours. L’équipe thaïlandaise se réjouit d’avoir une chance de mieux faire demain : « Nous devons oublier tout ça, car demain sera mieux. Aujourd’hui est terminé et nous devons simplement aller pratiquer les choses que nous devons faire (mieux). Nous en tenir au plan de match et ça irons mieux, » a conclu Bunnabodee, s’exprimant au nom de l’équipe.

En tant que fédération organisatrice, le Canada peut déléguer deux formations au championnat.

Canada 1, qui comprend Brooke Rivers (Brampton, Ont.), Euna Han (Coquitlam, C.-B.) et Emily Zhu (Richmond Hill, Ont.) est à égalité au 9e rang avec l’Écosse. Canada 2, formée de Lauren Kim et Angela Arora de Surrey, Colombie-Britannique, avec Ellie Szeryk (London, Ont.), tire de l’arrière à égalité en 13e position avec l’Espagne et le Pays de Galles. Rivers a remis la meilleure carte canadienne aujourd’hui, avec un score de 2 coups sous la normale (74), ce qui ne la laisse qu’à trois coups de la tête.

Équipe Canada est en quête d’une première médaille depuis sa conquête du bronze au premier Championnat mondial junior féminin en 2014.

Le Championnat mondial junior féminin est organisé par Golf Canada en partenariat avec Golf Ontario et est appuyé par le R&A et la Fédération internationale de golf. Reconnu comme étant un tournoi de niveau « A » par le Classement mondial du golf amateur (WAGR), le Championnat mondial junior féminin se déroule pour une sixième année consécutive en 2019.

Le jeu reprend à 8 heures mercredi. On peut consulter les résultats complets et obtenir plus de renseignements en cliquant ici.

L’accès au lieu de compétition est gratuit. De plus amples renseignements au sujet de la sixième édition annuelle du Championnat mondial junior féminin se trouvent sur le site web du tournoi.